La garde alternée de son chien


  • La garde alternée de son chienPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Manque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps ? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    La garde partagée de son chien, c’est tendance ! Si cette nouvelle manière d’être propriétaire d’un animal peut avoir plusieurs avantages pour ce dernier, il faut toutefois bien se mettre d’accord sur des aspects importants de la vie de l’animal comme son éducation, sa nourriture, son mode de vie, ses soins… Ensuite, sur le coût qui doit être équitablement partagé entre les deux parties. Enfin, sur les jours de garde, week-ends, vacances, en n’oubliant pas la possibilité qu’un des deux maîtres parte vivre loin pour des raisons familiales ou professionnelles. En effet, cette situation peut être l’occasion d’un désaccord majeur si on n’a pas abordé la question de la garde en cas de « séparation ». Surtout si le chien a été acquis conjointement (achat, entretien et frais partagés), car la loi stipule dans ce cas que l’animal appartient de fait à ses deux maîtres. Précisons que pour le chat, ce mode de garde n’est pas idéal car il est très attaché à son territoire et à ses repères.

    Double dose de câlins

    On peut avoir très envie d’un chien, mais être freiné par les contraintes que cela implique – quand on a un animal, il faut s’en occuper 7 jours sur 7 – et les frais occasionnés. En outre, certaines personnes, âgées ou ayant une maladie chronique, aimeraient bien avoir un chien pour leur tenir compagnie, mais elles n’osent pas franchir le pas parce qu’elles se demandent ce qu’il adviendrait de leur petit compagnon en cas d’hospitalisation, par exemple. Avec la garde partagée, voilà au moins un souci de réglé ! Au final, c’est donc plus de liberté et moins de frais engagés pour les propriétaires. Et pour le chien ? Comme il s’agit d’un animal social, s’il y a été habitué jeune, il est rarement perturbé par le fait d’avoir deux familles (qui, à ses yeux, n’en forment qu’une) et peut même y trouver des avantages : deux fois plus de câlins, de chances de faire des sorties intéressantes dans des endroits différents, la possibilité d’avoir un compagnon de jeu si l’une des familles a déjà un animal, d’être en présence d’enfants, etc.

    Accorder ses violons

    Il est vraiment important de s’accorder sur les grandes lignes de l’éducation à lui donner car ce qui est interdit dans une famille (quémander à table, dormir dans le lit, etc.) doit l’être également chez l’autre. Des ordres discordants peuvent en effet générer du stress pour l’animal. Il en va de même pour les heures de repas et les heures de promenade hygiénique : un chien a besoin de régularité, voire de routine. Faute de quoi, cette fois, c’est son transit qui pourrait s’en trouver perturbé…


    Autres articles à lire

  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    Vivre ensembleUne étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    22 Novembre 2017
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016
  • Seniors : la promenade du chien, excellente pour la santé

    Vivre ensembleDes chercheurs britanniques ont montré que les seniors propriétaires de chiens marchent 22 minutes de plus par jour, en moyenne, que ceux qui n’en ont pas. Une étude de plus venant prouver les bienfaits mutuels que s’apportent l’homme et l’animal.

    28 Août 2017
  • Le chien est le meilleur ami de l’enfant dans la famille

    Vivre ensembleUne étude britannique révèle que les enfants s’entendent mieux avec leur animal de compagnie qu’avec leur propre frère et sœur au sein d’une famille : parmi nos amis à quatre pattes, les chiens se montrent particulièrement bons compagnons pour leur jeune maitre.

    26 Janvier 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Mélodie Pichoir

    Vivre ensembleMélodie Pichoir est formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    09 Septembre 2016
  • Un autocollant pour signaler la présence d’animaux en cas d’incendie

    Vivre ensembleL’initiative vient de Belgique et de Suisse, où des élus et des associations proposent aux propriétaires d’animaux domestiques de coller une étiquette sur leur maison afin d’augmenter les chances de survie de leurs chats, chiens ou NAC en cas d’incendie.

    20 Novembre 2017
  • 5 conseils pour choisir le prénom de son animal

    Vivre ensembleAprès 2016 année du « M », 2017 est officiellement l’année du « N ». Au-delà du principe bien connu « d’une lettre par année », que faut-il savoir pour bien choisir les noms de nos compagnons ? Voici les conseils de nos spécialistes.

    10 Janvier 2017
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueil

    Vivre ensembleJusqu'au 24 septembre, la Fédération française des associations des chiens guides d’aveugles (FFAC) organise une semaine de sensibilisation pour faire mieux connaître la cause des personnes déficientes visuelles accompagnées par des chiens spécialement formés. L’occasion de découvrir la mission essentielle des familles d’accueil pour le chien guide.

    21 Septembre 2017
  • Les animaux ont-ils un effet sur l’anxiété de leur propriétaire ?

    Vivre ensembleUne étudiante en psychologie publie un questionnaire en ligne afin d’étudier les liens entre la présence de nos animaux de compagnie et notre niveau de stress.

    19 Avril 2018
  • Au programme de Pet Revolution : l’éducation pour les chiens de refuge

    Vivre ensembleFavoriser leur bien-être, faciliter les adoptions, limiter les retours : l’éducation des chiens dans les refuges est un travail essentiel mené par l’éducatrice canine Catherine Collignon auprès de la SPA. Elle partagera son expérience lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains.

    01 Août 2017
  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?

    Vivre ensembleUn américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    22 Août 2018
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • Université d’été de l’animal 2017 : un rendez-vous réussi

    Vivre ensembleDu 25 au 27 août s’est déroulée la deuxième édition de l’université d’été de l’animal au château de la Bourbansais, à Combourg, en Bretagne. La journaliste Yolaine de La Bigne, organisatrice de l’événement, dresse le bilan de ce week-end riche en enseignements, mettant à l’honneur l’intelligence encore trop mal connue du monde animal.

    29 Août 2017
  • Au programme de Pet Revolution : le plaisir de manger pour nos animaux

    Vivre ensemble'Pet Revolution, l'Animal en marche' est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, le Dr Franck Péron animera une intervention intitulée « Le plaisir de bien manger ».

    17 Juillet 2017
  • Peluche, coffret cadeaux... C'est aussi Noël pour nos animaux

    Vivre ensembleDe plus en plus de propriétaires glissent un ou plusieurs cadeaux sous le sapin, destinés à leur animal de compagnie : mais qui de nos toutous ou de matous sont les plus gâtés, quels sont les budgets moyens, quels cadeaux ont la cote ? Découvrez les tendances de ce Noël 2017.

    20 Décembre 2017
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018