L214 dénonce de graves dérives dans un élevage de poules


  • L214 dénonce de graves dérives dans un élevage de poulesPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Elevage

    Les lanceurs d’alerte de L214 pointent du doigt, à travers une nouvelle vidéo choc, un élevage de poules en batterie en Vendée, fournissant, selon l’association, le groupe Panzani.

    L’association L214 diffuse ce mardi une nouvelle vidéo  montrant «des animaux dans un état déplorable et des conditions sanitaires exécrables», des poules «extrêmement déplumées, des parasites grouillants sur les œufs, des poules blessées dans un état dramatique, des cadavres dans les cages, bloquant la circulation des œufs».

    Selon l’association, la vidéo a été tournée en mai 2017 dans un élevage de poules en batterie situé dans la commune de Chauché en Vendée, appartenant à la société Œufs Geslin et dont l’un des principaux clients serait le groupe agroalimentaire Panzani. Près de «160 000 poules en cage», seraient présentes dans cet élevage d’après L214.

    «On demande au groupe Panzani de prendre ses responsabilités», a déclaré à l’AFP Johanne Mielcarek, une des porte-parole de l’association qui appelle le groupe à «s’engager à exclure les œufs de poules en cage de leur produits alimentaire». L214 annonce le dépôt d’une plainte pour maltraitance auprès du tribunal de grande instance de La Roche-sur-Yon, à l’encontre de l’élevage. Selon l’association, ce dernier présente des «non-conformités avec la réglementation imposant certains aménagements dans les cages, comme la présence de litières».

    La maltraitance animale condamnée par la justice et les consommateurs

    D’après L214, l’élevage de Vendée fournirait à Panzani des «ovoproduits», c'est-à-dire des produits à base d'œufs, qui peuvent notamment servir dans la fabrication des pâtes. Dans la matinée, Lustucru Frais, société du groupe Panzani et client de la société Œufs Geslin, a annoncé son intention de «réaliser immédiatement un audit sur les conditions d'élevage de la société Geslin», confié à la société Bureau Veritas et de «suspendre tout approvisionnement auprès des Œufs Geslin dans l'attente des résultats» de cet audit, a révélé l’AFP. Lustucru Frais  indique cependant que «l'élevage incriminé n'a jamais fourni le moindre produit à la société» et entend porter plainte «pour  diffusion de fausses informations». 

    De son côté, le directeur des Ouefs Geslin a déclaré à l'AFP que "ces accusations de maltraitance et de négligence ne sont pas fondées", préscisant que "les images choquantes ne sont pas du tout le reflet de l'état sanitaire de notre exploitation." Le directeur dit "attendre avec impatiente" la remise d'un rapport suite à une inspection des services vétérinaires cette semaine dans l'élevage de Vendée. 

    Si l'affaire abouti à un procès, il fera suite à celui de l’abattoir du Vigan, dans le Gard. Pour la première fois en France, le 28 avril dernier, la justice a prononcé une peine contre un abattoir et l’un de ses anciens employés pour des actes de maltraitance envers les animaux. L’affaire avait été révélée, là encore, par une vidéo de L214, tournée en caméra cachée entre juin 2015 et février 2016.

    Sanctionnée par la justice, la maltraitance des animaux d’élevage est également de plus en plus condamnée par les consommateurs, obligeant les industriels à faire preuve de transparence sur la provenance de leurs produits. Comme le rappelle la Fondation 30 Millions d’Amis, de plus en plus de marques ont pris des engagements «pour éliminer les œufs de batterie de leurs produits» comme Barilla, Giovanni Rana ou Antica Pasteria et «des supermarchés refusent aussi d’en vendre».

    Suite à la publication de la vidéo de L214, la groupe Panzani "a publié un engagement à parvenir à un approvisionnement alternatif aux cages au plus tard en 2025" a également  indiqué l'association sur son site, saluant cette décision.

    «C’est au consommateur de prendre ses responsabilités et de s’informer sur les conditions d’élevage des poules pondeuses: il faut faire comprendre aux producteurs que nous ne sommes pas dupes et ce n’est qu’à ce prix que nous pourrons mettre fin à des souffrances intolérables», a réagi Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. 


    Autres articles à lire

  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • Deux nouveaux abattoirs dénoncés par L214 pour maltraitance

    ProtectionC’est encore par une vidéo que l’association de protection animale L214 vient de dénoncer les maltraitances sur les animaux dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Carrefour veut poser des caméras dans ses abattoirs

    ProtectionLe distributeur Carrefour a annoncé qu'il allait faire passer un audit à tous les abattoirs qui le fournissent en viande pour sa marque de distributeur (MDD), et ensuite leur demander d'installer des caméras, au nom de ses engagements en faveur du bien-être animal. Mais est-ce que ce sera vraiment efficace ?

    19 Janvier 2019
  • Le bien-être animal et les fast-foods sont-ils incompatibles ?

    ProtectionUn nouveau rapport souligne le manque d’engagement d’enseignes comme McDonald’s, KFC ou Subway en ce qui concerne le bien-être des poulets de chair. Mais est-il possible de faire rimer « bas prix » avec « qualité » ?

    18 Janvier 2019
  • L’Europe veut bannir l’élevage des lapins en cages

    ProtectionMardi 14 mars, les eurodéputés ont adopté une résolution invitant les éleveurs de lapins à revoir les normes de leur élevage afin d’améliorer le bien-être des quelque 340 millions de lapins qui vivent reclus dans des cages minuscules en Europe.

    15 Mars 2017
  • La Californie interdit la vente d’animaux d’élevage en animalerie

    ProtectionLa Californie est le premier État américain à promulguer une loi interdisant la vente de chiens, de chats et de lapins provenant d’élevages intensifs dans les animaleries, dès le 1er janvier 2019.

    24 Octobre 2017
  • L214 dénonce (encore) des maltraitances dans un élevage de poulets

    ProtectionL'association de défense des animaux L214 vient de dénoncer, vidéo à l'appui, les conditions d'élevage 'effroyables' de poulets entassés à plus de 22 par mètre carré dans une exploitation intensive à Solignat, dans le Puy-de-Dôme.

    09 Mai 2019
  • Transport d'animaux : le calvaire des animaux envoyés vers la Turquie

    ProtectionVidéo à l'appui, Compassion in World Farming France, Animal Welfare Foundation, Tiershutzbund Zurich et Eyes on Animals dénoncent les mauvais traitements infligés aux animaux d'élevage exportés vers la Turquie durant leur transport. Cette enquête pointe du doigt l'indifférence des pays européens.

    23 Février 2016
  • Un Salon de l’agriculture sous haute surveillance

    ProtectionL’édition 2018 du Salon international de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end, alors que les questions autour de l’élevage intensif ou de la réglementation des abattoirs sont soulevées par les ONG de protection animale.

    20 Février 2018
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • Les députés ne veulent pas de caméras dans les abattoirs

    ProtectionTrop coûteuse, mettant une pression sur les salariés, la mesure qui proposait de placer des caméras de surveillance dans les abattoirs vient d’être rejetée par les députés réunis en commission.

    14 Décembre 2016
  • L214 : pour les députés, l’abattage des animaux est immontrable !

    ProtectionAlors que deux de ses adhérents venus poser des caméras pour espionner les postes d’abattage ont été arrêtés dans un abattoir de Houdan*, dans les Yvelines, Brigitte Gothière, cofondatrice de L214, réagit au rejet de la mesure de vidéo-surveillance dans le cadre de proposition de loi « relative au respect de l’animal en abattoir », pilotée par Olivier Falorni .

    16 Décembre 2016
  • Abattage rituel : le consommateur complice sans le savoir

    ProtectionPour qu’une viande soit certifiée halal ou casher, l’animal ne doit pas être (entre autres) étourdi avant la mise à mort. Cette caractéristique n’est pourtant pas le seul point de discorde entre consommateurs, défenseurs des animaux, vétérinaires et religieux.

    13 Février 2019
  • Enquête choc sur la viande de cheval

    ProtectionEn 2018, la France a importé près de 4 300 tonnes de viande chevaline depuis le continent américain. Une enquête de grande ampleur, diffusée par l’association Welfarm, rend compte de l’état désastreux de ces animaux et de leurs conditions de vie.

    12 Juin 2019
  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère

    ProtectionDes militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    19 Mai 2016
  • De nouveau l'horreur dans un abattoir

    ProtectionCette fois-ci, c'est une vidéo tournée dans l'abattoir de Limoges qui est présentée par l'association de protection animale L214. Un pas de plus semble être franchi dans l'horreur puisque ce sont des vaches gestantes qui sont abattues. Leurs fœtus meurent par asphyxie tandis que leurs mères se débattent.

    04 Novembre 2016
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batterie

    ProtectionL’animateur de télévision Stéphane Bern présente une nouvelle vidéo choc de L214, tournée dans un élevage de poules en cage, en Bretagne. Une pétition en ligne a été créée pour demander au gouvernement une loi interdisant ce type de pratique, provoquant « d’intolérables souffrances » chez les animaux.

    11 Décembre 2017