Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Il faut sauver le renard roux

  • 140 vues

  • Il faut sauver le renard rouxPhoto : Shutterstock
  • Protection

    L’Aspas organise le 12 et 13 mai un colloque sur le renard, une espèce aujourd’hui considérée comme «nuisible» en France, afin de permettre au grand public de mieux connaître ce petit carnivore et de comprendre son rôle dans l’équilibre des milieux.

    Voleur de poules, porteur de la rage, vecteur de maladies… Les clichés sur les renards ont la vie dure, et sa réputation d’animal rusé, partagée dans notre imaginaire collectif, ne suffit pas à contrebalancer sa mauvaise réputation. Face à ce constat et pour nous permettre de mieux connaître ce carnivore discret, l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (Aspas), organise, les 12 et 13 mai prochains, à l'université Pierre-et-Marie-Curie* un grand colloque qui rassemblera notamment des chercheurs, des historiens, des agriculteurs et des vidéastes.

    Pendant deux jours, le renard sera mis à l’honneur, avec des explications scientifiques sur son comportement, des exemples de cohabitation dans d’autres pays comme au Luxembourg, mais aussi deux projections de films : le troisième épisode du documentaire de Jacques Perrin, Le Peuple des forêts, suivit d’un débat en présence du réalisateur, et Le Clan des renards d’Anne et Érik Lapied. La bande-dessinée Fantastique Renard, créée par le dessinateur Krapo avec l’Aspas, sera également à découvrir à cette occasion.

    Grâce à ce coup de projecteur, l’association espère que «les renard finiront par être mieux connus, enfin bien vus… et bienvenus.» Car, aujourd’hui, l’animal est considéré dans notre pays comme une espèce «nuisible». Un statut injustifié pour l’Aspas, qui demande, via une lettre ouverte du Collectif Renard Grand Est, regroupant une soixantaine d’associations dont la LPO, à ce que l’on arrête «l’acharnement» dont «est victime le renard roux depuis trop longtemps».

    «Le renard n’a aucun moment de répit»

    Concrètement, qu’entend-on par espèce nuisible? Depuis la loi dite ...


    Pour découvrir la suite, choisissez l'offre qui vous convient le mieux

    Déjà abonné ? Identifiez-vous

    Abonnement intégral

    • Le magazine 30 Millions d'amis chaque mois dans votre boîte aux lettres (11 N°)
    • Le magazine 30 Millions d'amis chaque mois sur votre tablette (11 N°)
    • Un accès à l'information premium sur le site animaux-online
    3.00 € par mois1 an 11 numéros

    Abonnement numérique

    • Le magazine 30 Millions d'amis chaque mois sur votre tablette (11 N°)
    • Un accès à l'information premium sur le site animaux-online
    2.04 € par mois1 an 11 numéros

    L'information premium sur Animaux-Online

    Il s’agit d’informations exclusives réservées aux abonnés à la version numérique du magazine 30 Millions d’amis et aux abonnés à version papier + numérique.
    Elle est rédigée par la rédaction de 30 Millions d’amis et par son réseau d’experts.
    Chaque mois, vous aurez accès sur Animaux-online :

    • à une revue de presse hebdomadaire réalisée par un journaliste de la rédaction de 30 Millions d’amis qui aura retenu et sélectionné pour vous le meilleur de l’information animalière;
    • à des articles de fond sur des thématiques animalières scientifiques (actualités vétérinaires, éthologiques, protection animale…);
    • à l’annonce, en avant-première des évènements immanquables (salons, films, lectures, conférences, forums, colloques, etc.)
    • au dossier principal de 30 Millions d’amis (annoncé en couverture) avant la sortie du magazine


    Autres articles à lire

  • Delphinarium : interdiction de la reproduction en captivité confirmée

    02/08/2017

    Le Conseil d'Etat a confirmé l'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques en captivité, une disposition d'un arrêté interministériel de mai contesté par trois parcs marins, dont le Marineland d'Antibes.

    Protection
  • Loup : les associations craignent la mort de 40 animaux d’ici décembre

    07/09/2017

    Les défenseurs du loup attendent beaucoup du nouveau plan promis par Nicolas Hulot, qui devrait, dès janvier 2018, repenser entièrement la gestion du prédateur en France pour favoriser la cohabitation avec le pastoralisme. En attendant, les associations craignent que le plafond d’abattage de 40 loups actuellement autorisé ne soit rapidement atteint.

    Protection
  • Un premier diplôme en France pour le droit des animaux

    07/12/2016

    Alors que le code civil a fait évoluer le statut juridique de l’animal, l’université de Limoges a créé le premier diplôme universitaire consacré à la question complexe et méconnue du droit animal. Une initiative soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis.

    Protection
  • Un rassemblement contre les massacres de dauphins au Japon

    24/02/2017

    L’association « C’est assez ! » organise aujourd’hui un rassemblement devant l’ambassade du Japon à Paris pour dénoncer auprès du grand public le massacre annuel de dauphins perpétré dans la baie de Taiji, au Japon.

    Protection
  • Disparition : Rob Stewart, grand défenseur des requins

    06/02/2017

    Le cinéaste canadien de 37 ans, grand défenseur de la cause des requins, est mort le 31 janvier suite à un accident de plongée alors qu’il était en train de tourner un nouveau documentaire.

    Protection
  • L’Australie veut tuer deux millions de chats errants

    16/10/2015

    En Australie, la prolifération des chats sauvages serait une des causes de la disparition d’espèces endémiques comme l’opossum ou le numbat. Le continent entend les éradiquer par l’extermination pure et simple de deux millions d’entre eux.

    Protection
  • Disparition : Tom Regan, théoricien du droit des animaux

    21/02/2017

    Le philosophe américain, auteur d’un ouvrage fondateur pour la pensée moderne sur la condition animale, est décédé à l’âge de 78 ans. Il laisse en héritage la notion de droits moraux et de respect des animaux, comme l’explique son traducteur en français, Enrique Utria.

    Protection
  • Devenir bénévole pour défendre les ours

    11/05/2017

    L’association Ferus cherche des bénévoles dans les Pyrénées pour informer et sensibiliser les touristes et les habitants sur la présence de l’ours en France, et créer une dynamique en faveur du plantigrade.

    Protection