Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Des millions d’internautes réunis pour la naissance d’un girafon

  • 1895 vues

  • Des millions d’internautes réunis pour la naissance d’un girafonPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage

    La girafe April a accouché le 15 avril dans un parc animalier de l’État de New York, ravissant ses fans du monde entier qui ont pu suivre, en direct, la naissance du girafon.

    La naissance était très attendue par des fans du monde entier : après 15 mois de gestation, la girafe April a accouché le samedi 15 avril. Des millions de personnes ont assisté à la naissance du girafon, grâce à un dispositif vidéo et à une diffusion en direct sur YouTube, mis en place par le zoo Animal Adventure Park de Harpursville, dans l’État de New York.

    Le travail d’April a duré près de deux heures : on a d’abord pu apercevoir le bout des pattes du girafon, puis, lentement, le reste du corps est sorti jusqu’à ce que le bébé tombe par terre, coupant du même coup le cordon ombilical. Moins d’une heure plus tard, le jeune animal, en bonne santé, se tenait debout et faisait ses premiers pas.

    Il s’agit du quatrième animal mis au monde par April, une girafe de 15 ans. On ne connaît pas encore le sexe du nouveau venu, ni son nom, qui sera déterminé par concours. Depuis février dernier, les internautes ont pu suivre la vie et les derniers mois de la grossesse de la girafe, devenue une véritable star d’internet, et un symbole pour sensibiliser le grand public aux menaces pesant sur son espèce.

    40 % des girafes dans le monde ont disparu

    La girafe fait désormais partie des animaux « vulnérables », premier niveau les classant en risque d’extinction sur la liste rouge des espèces menacées dressée par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). En 30 ans, 40 % des girafes dans le monde ont disparu. Leur population à l’état sauvage est passée en dessous de 100 000 individus (environ 97 500, contre 155 000 en 1985).

    L’espèce parvient cependant à bien se reproduire en captivité. « Les girafes femelles tombent en chaleur tous les 15 jours », explique Alexis Lécus, vétérinaire et directeur scientifique du zoo de Paris, ce qui explique en partie les nombreuses naissances de girafes dans les parcs zoologiques. Mais il faut aussi que « l’environnement soit favorable à la saillie, ce qui implique que l’environnement ne soit pas trop accidenté, et au moment de la naissance, il faut veiller à ce que le sol soit meuble, car la girafe accouche debout (parfois en courant), et le girafon peut faire une chute de près de 2 mètres. »

    Au-delà de la naissance, « il faut aussi veiller à ce que la girafe se sente bien dans son environnement, pour qu’elle puisse bien nourrir et s’occuper de son petit ». Aujourd’hui, le zoo de Paris veut utiliser la bonne capacité de certaines de ces pensionnaires à se reproduire pour développer des programmes d’insémination artificielle et soutenir, sur le continent africain, la population de certaines sous-espèces de girafes particulièrement menacées. 


    Autres articles à lire

  • Les animaux sauvages sont de retour à Paris

    22/12/2016

    La chaîne M6 diffusera le 1er janvier 2017 à 21h le film de Frédéric Fougea « La plus belle ville du monde ». Une réalisation entre le documentaire et le conte, qui montre un Paris inattendu, peuplé de 3000 espèces sauvages installées dans la capitale.

    Faune sauvage
  • La tortue d’Hermann victime des incendies

    04/08/2017

    Les forêts qui ont brûlé dans le Var abritaient notamment des tortues d’Hermann, une des espèces les plus menacées de France. Les populations vont mettre du temps à se reconstruire.

    Faune sauvage
  • C’est la fête des mares !

    02/06/2017

    Du 3 au 11 juin 2017 se déroule, partout en France, la deuxième édition de la Fête des mares, afin de mettre en avant ces microzones humides qui nous rendent bien des services.

    Faune sauvage
  • Quel sursis pour les bouquetins du Bargy ?

    19/10/2015

    Promis à un abattage certain suite à un arrêté du préfet de Haute-Savoie, les bouquetins du massif du Bargy, porteurs de la brucellose, profitent d'un sursis suite à un recours devant le tribunal porté par les associations de protection animale.

    Faune sauvage
  • Aidez-nous à sauver les guépards du Masaï Mara

    22/09/2017

    Le magazine 30 Millions d’amis soutient le programme de l’association Cheetah for Ever, dont la mission est de venir en aide aux guépards du Masaï Mara, au Kenya. Retrouvez, dans notre dernier numéro en kiosque, notre article consacré à la situation alarmante de ces animaux, et contribuez à la cagnotte en ligne pour aider l’association.

    Faune sauvage
  • Un bison sauvage abattu en Allemagne

    22/09/2017

    Aucun bison sauvage en liberté n’avait été aperçu en Allemagne depuis environ 250 ans. L’un d'eux a pourtant récemment réapparu dans le pays, près de la frontière avec la Pologne, avant d’être abattu sur ordre de la police, craignant pour la population. L’association WWF a porté plainte pour cette atteinte à une espèce protégée.

    Faune sauvage
  • Nicolas Hulot ministre de l’Environnement : un « signal positif »

    18/05/2017

    L’arrivée de Nicolas Hulot au ministère de la transition écologique et solidaire suscite de nombreuses réactions positives des associations de défense des animaux … mais également beaucoup d’attentes.

    Faune sauvage
  • Qui décide du sort des animaux ?

    27/10/2017

    À l’heure où les scientifiques évoquent la sixième extinction de masse des espèces, la protection de la faune sauvage semble plus que jamais une urgence, dépendante de la responsabilité humaine. Mais entre la souveraineté des États et les réglementations internationales, la protection des espèces se révèle complexe à assurer. Reste le rôle des ONG, des scientifiques et de la société civile, déterminant pour la survie de millions d’animaux.

    Faune sauvage