Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Chiot : comment l’aider à trouver sa place dans son nouveau foyer ?

  • 2199 vues

  • Chiot : comment l’aider à trouver sa place dans son nouveau foyer ?Photo : Shutterstock
  • Chiens

    Dans son livre « Bien éduquer son chien », la vétérinaire et éducatrice-comportementaliste Michèle Jeanmart, partage ses méthodes d’éducation positive et nous apprend notamment à établir une relation de confiance réciproque avec notre animal, dès son plus jeune âge.

    Vous voilà devenu son « nouvel être référent » : lorsque l’on adopte un chiot, on rompt le lien d’attachement avec sa famille d’origine nous explique la docteur Michèle Jeanmart dans son livre « Bien éduquer son chien ». Il devient alors de notre responsabilité de l’aider à se développer normalement « sur le plan émotionnel, affectif et social », et de l’aider à trouver toute sa place dans son nouveau foyer. Un vrai « travail à temps plein » prévient l’auteure.

    Bien choisir la place de son panier

    La première chose sur laquelle il faut travailler lorsque l’on adopte un chien est de « favoriser un bon attachement » entre lui et vous, et pour cela, les débuts sont déterminants : il faut « être le plus possible avec lui » dès son arrivée insiste Michèle Jeanmart. « Jusque à 4 mois le chiot est dans sa phase d’attachement, et a besoin d’être avec vous. »

    Un chiot passant beaucoup de temps à dormir, il faut donc bien choisir l’endroit où l’on installe son panier pour qu’il puisse sentir le plus possible votre présence. Pour cela, l’idéal est de lui disposer un panier, mais aussi des coussins et des couvertures, dans plusieurs endroits de la maison comme « la cuisine, la salle à manger, le salon, le bureau,  ou même la terrasse », afin qu’il soit toujours « à portée de caresses ».

    A vous alors de gérer les déplacements entre ces différentes places, en étant de préférence dans l'anticipation : « ne le laissez pas vous suivre partout, mais demandez-lui de le faire » recommande l’auteure. Ces places déterminées sont aussi utiles pour lui apprendre à rester dans son panier, sous votre surveillance, s’il a fait une bêtise.

    Laissez-le dormir avec vous les premières nuits

    « N’hésitez pas à le prendre dans votre chambre à coucher les premières nuits » recommande Michèle Jeanmart, car il a été montré qe « l’isolement social est stressant pour un chiot de 8 semaines, en particulier pendant la nuit. » Pour qu’il passe de bonnes nuits sans pleureur, et vous aussi par la même occasion, installez son panier à côté de votre lit sans forcément le laisser grimper dessus.

    Pour l’emmener dans la chambre, portez-le dans vos bras, pour qu’il ne prenne pas l’habitude d’y aller par lui-même, ce qui est d’autant plus important si vous souhaitez, par la suite, que votre chien n’accède pas à la chambre à coucher la nuit.

    Emmenez-le dans toutes vos sorties

    « Dans la mesure du possible, emmenez-le partout avec vous », et si vous travaillez « aménagez au mieux votre temps pour lui en consacrer un maximum » indique l’auteure. On profite donc de toutes les sorties, notamment les courses, pour le prendre, ce qui aura aussi l’avantage de l’habituer aux trajets en voiture et de « l’habituer à toutes les situations. »

    Si vous n’êtes jamais chez vous, avec un travail chronophage et des soirées occupées, la position de Michèle Jeanmart est claire, « il vaudrait mieux ne pas adopter de chien ». Cependant un chien « calme et équilibré » peut accepter de rester raisonnablement seul à la maison en journée, il faut alors « absolument le matin avant de partir, et le soir en rentrant, être avec votre chien », lui « donner suffisamment d’activité » et « mettre les bouchées doubles pendant le week-end ».

    Prenez des vacances

    Au tout début, Michèle Jeanmart conseille, lorsque cela est possible, de prendre « 1 ou 2 semaines de vacances, le temps qu’il s’attache à vous et s’adapte à son nouvel environnement. » Certaines entreprises, rares encore il est vrai, attentives aux demandes de leurs salariés et au bien-être animal offrent même des congés payés à leur collaborateurs venant d’adopter un compagnon à quatre pattes. 

    L’arrivée d’un chien adulte

    « Procédez de la même façon que pour un chiot : développez l’attachement. Vous pouvez le faire dormir quelques nuits dans votre chambre au départ, jusque à ce qu’il ait bien pris ses marques. Mais faites attention à ne pas vous laissez déborder : donnez-lui d’emblée les bonnes règles » recommande Michèle Jeanmart.

    Retrouvez tous ces conseils détaillés ainsi que les autres aspects essentiels de l’éducation de votre chien dans le livre « Bien éduquer son chien, avec les méthodes d’éducation positive »du docteur Michèle Jeanmart aux éditions Ulmer. 16,90€


    Autres articles à lire

  • Les propriétaires ont peur de perdre le contrôle de leur chien

    01/06/2017

    L’éducation canine est un secteur en pleine expansion en France. À croire que nous ne savons plus éduquer nos chiens alors que leur place au sein de notre foyer nécessite des rudiments d’éducation indispensables. Des éducateurs canins, au travers de leurs expériences et de leurs rencontres, jugent les propriétaires de chiens que nous sommes aujourd’hui… Mais ce n’est peut-être ni les chiens ni les maîtres qui ont changé, mais la pression urbaine et sociale qui exige du propriétaire le contrôle parfait de son animal…

    Chiens
  • Identifier mon animal : Pourquoi faire ?

    16/02/2016

    En cas de perte, de fugue, de vol, une petite puce peut leur sauver la vie, à l’exemple de Diggy. Disparu au cours d’une promenade, le coton de Tuléar vient de retrouver sa famille à Albi, deux ans et demi après sa disparition. Or, de nombreux propriétaires ne pucent pas leur compagnon : trop cher, pas le temps…

    Chiens
  • Les chiens viendraient tous d'une même population de loups

    19/07/2017

    Une nouvelle étude montre que tous les chiens tels que nous les connaissons aujourd’hui dans leur diversité, proviennent d’une même population de loups domestiqués il y a plus de 20 000 ans …

    Chiens
  • Le danger des épillets

    27/07/2016

    En été, après une balade dans les herbes folles, votre chien peut rapporter un mauvais souvenir : les épillets. Ces petits épis, caractéristiques des graminées, vont se loger parfois très profondément dans la peau de votre animal et développer une infection qui peut être grave. Nos conseils…

    Chiens
  • Tiques, puces, vers : comment bien les protéger contre les parasites ?

    16/10/2017

    L’automne est une période à risque pour nos chiens et chats, exposés à différents parasites particulièrement nombreux en cette saison. La docteur vétérinaire Laetitia Barlerin nous donne ses conseils pour veiller à leur santé et bien les préparer pour l’hiver.

    Chiens
  • L’obésité du labrador est d’origine génétique

    04/05/2016

    Les travaux d’une équipe de chercheurs américains ont mis en évidence la mutation d’un gène responsable chez le labrador et le flat coated retriever de leur embonpoint, voire leur obésité.

    Chiens
  • Il a de la fièvre, dois-je m'inquiéter ?

    31/12/2015

    La fièvre est un symptôme à prendre au sérieux car, comme chez l’humain, elle annonce toujours que quelque chose ne tourne pas rond. Quoi ? Là est toute la question ! Animaux-online vous éclaire sur ce sujet brûlant.

    Chiens
  • Comportements gênants : la solution est dans la promenade

    11/07/2016

    L’ennui, la solitude sont les principales causes des comportements dits gênants chez nos chiens. Pour Nicolas Cornier*, éducateur canin, la promenade est le remède. Mais pas n’importe laquelle…

    Chiens