Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligents

  • 7822 vues

  • Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligentsPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Selon un spécialiste du comportement, le fait de parler à nos compagnons à quatre pattes et de leur attribuer des caractéristiques humaines serait une preuve de sensibilité et d’intelligence sociale supérieures à la moyenne.

    Il est tout à fait normal de parler à son animal comme s’il s’agissait d’un être humain, c’est même une preuve d’humanité, de grande ouverture d’esprit, d’une forte sociabilité et d’une intelligence sensible. Nicholas Epley, professeur de science comportementale à l’université de Chicago, a expliqué ce phénomène au site Quartz.

    Le fait d’attribuer des caractéristiques humaines à des non-humains relève de l’anthropomorphisme. Or il s’agit d’une capacité spécifique à notre espèce, propre à notre intelligence : « Historiquement, l’anthropomorphisme a été considéré comme un signe de puérilité ou de stupidité, mais il s’agit en fait d’un effet naturel de l’intelligence unique des être humains sur la planète. »

    Parler aux animaux est ainsi une attitude naturelle pour un enfant, participant à son développement intellectuel. Si cela est accepté chez les plus jeunes, c’est beaucoup plus mal vu une fois adulte, à cause de nos normes sociales. Pourtant, nous faisons de l’anthropomorphisme plus souvent que nous ne le pensons, pas seulement avec les animaux mais avec tout ce qui nous entoure. Le fait de nommer un bateau ou un avion par exemple, ou de parler à une voiture pour lui demander pourquoi elle ne démarre pas, relève de comportements similaires.

    Cela est d’autant plus fort avec les animaux, avec qui nous pouvons nouer une vraie relation. Selon le professeur, nous avons tendance à prêter des caractéristiques humaines aux êtres avec lesquels nous développons un lien spécial et que l’on peut considérer comme une extension de notre propre identité. « Les études psychologiques montrent que plus nous aimons quelqu’un ou plus nous sommes proche de lui, plus nous serons probablement attiré par son esprit. »

    Les animaux sensibles au langage

    D’autres études ont par ailleurs montré que les animaux étaient sensibles au langage. Plus que le sens des mots, ce sont surtout les modulations de la voix auxquels ils seraient sensibles. Parallèlement, certaines espèces, comme les chats, ont développé tout un système complexe de miaulements… seulement destinés aux humains. Hommes et animaux communiquent ainsi chacun à leur manière, l’essentiel étant d’arriver à se comprendre ! 


    Autres articles à lire

  • Des chats au bureau : une initiative antistress au Japon

    24/05/2017

    A la demande de ses employés, une société nipponne a ouvert ses portes à des chats, s’inscrivant dans une tendance générale de bien-être au travail lié à la présence de nos fidèles compagnons.

    Vivre ensemble
  • Les vacances avec nos compagnons

    31/05/2017

    Cet été, près de la moitié des Français qui possèdent un animal de compagnie partiront avec lui en vacances. Un choix qu'ils sont de plus en plus nombreux à faire car les professionnels du tourisme accueillent plus volontiers les chats et les chiens. C'est même un critère déterminant dans le choix de sa destination et de son hébergement. Dans le numéro de juin du magazine 30 Millions d'amis, le dossier central est consacré à l'organisation de ses vacances avec son animal. A ne surtout pas manquer !

    Vivre ensemble
  • Chiens et chats : leur place dans nos foyers évolue

    08/02/2017

    Nos animaux de compagnie deviennent de véritables partenaires : de plus en plus préoccupés par leur bien-être et leur santé, nous apprécions, en retour, les bienfaits de leur présence comme la diminution du stress ou de la solitude.

    Vivre ensemble
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    29/06/2017

    Co-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    Vivre ensemble
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    01/09/2016

    Charlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    Vivre ensemble
  • Audrey et Louna, coéquipières de choc

    18/08/2016

    Pour la première fois, un chien a pris le départ, avec sa maîtresse, de l’Ultra Tour des 4 Massifs, une course à pied intense (169 km, 11 000 m de dénivelé) qui fait le tour des sommets du bassin grenoblois.

    Vivre ensemble
  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    22/11/2017

    Une étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    Vivre ensemble
  • Frida, une labrador secouriste devenue une héroïne au Mexique

    25/09/2017

    Une femelle labrador de 6 ans, membre de l’unité canine de la Marine mexicaine, est devenue une véritable icône au Mexique, frappé par un terrible séisme le 19 septembre dernier.

    Vivre ensemble