Vienne : des singes dans la vallée


  • Vienne : des singes dans la valléePhoto : Stephanie Houlle
  • Faune sauvage

    Se prendre, le temps d’une journée, pour une célèbre primatologue en observant un ouistiti pygméede 125 grammes ou un gorille de 220 kilos, c'est le voyage animalier que propose la Vallée des singes à une quarantaine de kilomètres seulement de Poitiers, où la gent des primates est presque au complet. 

    « Il manque les orangs outangs d’Indonésie, regrette Magaly Bouyer, responsable pédagogique.  Mais nous espérons en accueillir dans le futur ». L’observation des bonobos, des chimpanzés, des gorilles vivant en total liberté sur les îles cernées d’eau dans un écrin de verdure de 16 hectares est plus facile qu’en pleine forêt tropicale, leur habitat naturel. « Pas de barrière ici, je me suis inspiré du parc zoologique d’Apenheul aux Pays-Bas, précise Emmanuel Le Grelle, le directeur. Les visiteurs se promènent comme s’ils étaient en balade dans la forêt ».

    Aux détours des allées, les éthologues amateurs voient ainsi les atèles à face rouge dans la frondaison des arbres, se laissent surprendre par les tamarins empereurs. Les deux espèces sont originaires d'Amérique du Sud. Ou encore admirent les magots du Maroc ou d’Algérie ou du sud de l’Espagne. Les primates s’épouillent, jouent, se poursuivent entre congénères. Les oreilles de chacun aux aguets entendent les différents cris destinés à protéger le territoire.

    Stéphanie Houlle

    S’ils le veulent les pensionnaires peuvent se soustraire aux regards des curieux dans les hautes herbes sur les îles ou derrière le feuillage des arbres. Mais quand l’heure de la distribution de nourriture arrive, même Yaoundé apparaît. Ce dos argenté soigne son entrée en répondant en dernier à l’appel pour attraper au vol quelques fruits. Sa carrure impressionne, ainsi que son regard. A sa vue les cris d’exclamations et d’admiration face à sa prestance fusent dans le public. « C’est le seul mâle gorille de la troupe, il vit avec son harem, trois femelles adultes et trois autres plus jeunes, comme dans la nature détaille la guide Magaly Bouyer.

    A quelques mètres, c’est au tour des bonobos, en voie de disparition en République démocratique du Congo et les seuls présents en France, de glaner les fruits lancés par le soigneur. D’autres copulent, fidèles à leur réputation. « En quatre ans nous avons eu cinq naissances. Mais ce comportement sert surtout à la cohésion sociale du groupe. Ses relations sexuelles apaisent les tensions. Elles leur permettent de s’affilier, de se pardonner", éclaire Magaly Bouyer. Toutefois, souligne-t-elle : « Une mère ne s’accouple jamais avec son fils, qui passe sa vie entière avec elle.»

    Stéphanie Houlle

    En poursuivant la visite, les maki vari noir et blanc, roux et catta ainsi que le lémur couronné de Madagascar vaquent à leurs occupations, avec indifférence et désinvolture, au milieu d’un croisement de plusieurs allées. Certains assis en position du lotus, les bras et les jambes écartés, ils se réchauffent aux rayons chauds du soleil, les yeux mi-clos. Paisibles en ces instants, ils sont néanmoins très agiles et chapardeurs. Gare aux appareils photos et à la nourriture contenus dans les sacs à dos !

    Si la plupart des singes sont issus d’échanges avec d’autres parcs zoologiques dans le cadre de programmes de préservation du réservoir génétique des espèces. Ainsi, les chimpanzés de la Vallée des Singes ont été sauvés d'un laboratoire médical des Pays-Bas. D’autres pensionnaires sont des saisis de justice, comme une femelle tamarin à mains rousses. Mère aujourd’hui, cette primate a été retirée des mains de son ex-propriétaire en raison des conditions de vie inadéquates et confiée au parc par la Fondation 30 Millions d'Amis, il y a quelques années.

    Le froid annonce la trêve hivernale et, comme nous, les primates aiment rester au chaud dans leur abri dans ces périodes-là. Programmez votre venue à la Vallée des singes et glissez-vous dans la peau de Diane Fossey, de Claudine André ou de Jane Goodall pour croiser le regard de nos plus proches cousins.

    Le Gureau - 86700 Romagne

    Tél. : 05 49 87 20 20

    la-vallee-des-singes.fr

    Se loger au coeur de la nature

    Au Parc de la Belle : une cabane dans les arbres ou un Lodge tout confort sur pilotis.

    cabanesdelabelle.com

    Au domaine de Dienné : roulottes, maison de lutins, en forme de poule, de lapin ou d'escargot ou encore du chateau en bois à la cabane dans les arbres tout confort.

    Au village flottant : une maison en bois avec toilette sèche au milieu d'un lac.

    village-flottant-pressac.com

    tourisme-vienne.com

     


    Autres articles à lire

  • Les animaux sauvages sont de retour à Paris

    Faune sauvageLa chaîne M6 diffusera le 1er janvier 2017 à 21h le film de Frédéric Fougea « La plus belle ville du monde ». Une réalisation entre le documentaire et le conte, qui montre un Paris inattendu, peuplé de 3000 espèces sauvages installées dans la capitale.

    22 Décembre 2016
  • Comment les températures extrêmes impactent les animaux :

    Faune sauvageDepuis fin décembre, le nord du continent américain est touché par une vague de froid exceptionnelle qui n’est pas sans conséquence sur les animaux de la région. Le dérèglement climatique, à l’autre extrême, touche également l’Australie en proie à une chaleur hors norme, également désastreuse pour la nature.

    10 Janvier 2018
  • La sexualité de nos animaux 34/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la sodomie.

    05 Mai 2016
  • Le delta du Danube, paradis des oiseaux

    Faune sauvageGrand comme deux fois le Luxembourg, le delta du Danube, avec ses 400 lacs, ses 330 espèces d’oiseaux, ses 135 variétés de poissons et des mammifères comme la loutre ou le chien viverrin, est un haut lieu de la biodiversité mondiale, placé depuis 1991 sous l’égide de l’Unesco. Echappée belle.

    27 Août 2018
  • Datalab 2018 : 2 milliards d’euros consacrés à la biodiversité

    Faune sauvageChaque année, l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) recueille et analyse les derniers chiffres sur la biodiversité en France. Voici les points, positifs et négatifs, que présente le rapport Datalab 2018.

    08 Janvier 2019
  • Hécatombe de dauphins et de phoques sur les côtes américaines

    Faune sauvageDes dizaines de dauphins et des centaines de phoques se sont échoués ces deux derniers mois sur les plages de Floride et du nord-est des Etats-Unis, ont annoncé vendredi les autorités américaines.

    03 Septembre 2018
  • Un juge américain bloque une chasse au grizzli près de Yellowstone

    Faune sauvageUn juge américain a bloqué jeudi l'ouverture de la chasse au grizzli qui devait avoir lieu ce week-end autour du parc national de Yellowstone pour la première fois en 40 ans.

    03 Septembre 2018
  • Le gouvernement présente un plan pour sauver la biodiversité

    Faune sauvageEdouard Philippe et Nicolas Hulot ont fixé des objectifs ambitieux pour lutter contre l’érosion de la biodiversité en France. Le manque de moyens et de mesures véritablement contraignantes sont toutefois critiqués.

    05 Juillet 2018
  • Les populations de baleines et de gorilles sont en hausse !

    Faune sauvageBonne nouvelle ! La situation des baleines et des gorilles des montagnes, autrefois en grave danger, s'est améliorée grâce à la lutte contre la chasse et le braconnage, indique une étude de l'Union mondiale pour la nature (UICN) publiée mercredi.

    16 Novembre 2018
  • Une journée pour les océans

    Faune sauvageCe 8 juin, la planète célèbre la Journée mondiale des Océans. Elle vise à nous rappeler l’importance de l’océan comme source de vie. Proclamée il y a dix ans à l’occasion du Sommet de la Terre et des Nations Unies qui s’est tenu à Rio de Janeiro, elle a pour but de nous sensibiliser sur notre rôle dans la préservation de la qualité des milieux marins et de leurs ressources.

    08 Juin 2016
  • A la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness

    Faune sauvageEt s'il y avait un fond de vérité aux histoires de créatures géantes surgissant des eaux sombres du Loch Ness? C'est ce que va tenter de découvrir un scientifique néo-zélandais en analysant l'ADN des eaux de ce lac écossais célèbre dans le monde entier.

    18 Juin 2018
  • La Loire, le dernier fleuve sauvage

    Faune sauvageVivant au gré des crues, le plus long fleuve de France et ses multiples îlots offrent un réservoir encore riche d’espèces animales. À chaque saison, la rencontre est magique. Oiseaux, castors, sangliers, chevreuils… s’offrent immanquablement à l’œil attentif et discret.

    08 Juin 2017
  • Qu’est-ce que la sixième extinction massive des espèces ?

    Faune sauvageUne étude montre que la sixième extinction massive de la biodiversité s’accélère : un plus grand nombre d’animaux et de plus en plus d’endroits de la planète sont touchés. Phénomène rapide, globalisé et lié à l’activité humaine, voici ce que l’on sait aujourd’hui de cette crise alarmante.

    11 Juillet 2017
  • Les plus belles photos « nature » du concours National Geographic

    Faune sauvageVoici les gagnants de la catégorie nature du grand concours annuel de photographies de voyage organisé par le prestigieux magazine National Geographic.

    23 Août 2017
  • Allemagne: cinq félins dont deux lions s'échappent d'un zoo

    Faune sauvageLes cinq félins qui s'étaient échappés d'un zoo dans l'ouest de l'Allemagne ont été retrouvés et capturés vendredi, ont annoncé à l'AFP les autorités locales.

    01 Juin 2018
  • Les lémuriens pourraient être menacés d’extinction

    Faune sauvage95% des lémuriens sont menacés d'extinction selon des défenseurs de l'environnement.

    02 Août 2018
  • Tous en tenue de camouflage !

    Faune sauvageDes pelages zébrés, des écailles multicolores ou des corps complètement transparents, les animaux ont mille costumes pour se faire remarquer ou, au contraire, se camoufler.

    31 Mai 2019
  • La chauve-souris, un insecticide naturel plein de promesses

    Faune sauvageSa mauvaise image lui colle à la peau et pourtant, la chauve-souris est une alliée précieuse, en ville comme à la campagne, pour lutter contre certains insectes comme les moustiques. De quoi nous inciter à préserver ce petit mammifère, de plus en plus menacé.

    12 Juin 2018
  • Baptisez les oursons de l'année

    Faune sauvageLes quatre oursons nés cet hiver dans les Pyrénées vont être nommés. Et c'est vous qui allez choisir les prénoms!

    06 Septembre 2016
  • La marche des crabes

    Faune sauvageC’est toujours la même chose. Avec l’arrivée de la saison des pluies, en octobre et novembre, des millions de crabes envahissent l’île de Christmas, au large de l’Australie.

    02 Octobre 2018