Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Le magazine 30 Millions d’amis soutient Ava

  • 1121 vues

  • Le magazine 30 Millions d’amis soutient AvaPhoto : Shutterstock
  • Protection

    En Normandie, le refuge Ava s’occupe de 500 animaux : chiens, chats mais aussi chevaux, vaches et même quelques daims. Beaucoup d’entre eux, « à la retraite », ont trouvé dans cette ferme de plus de 70 hectares un nouveau lieu de vie, tandis que d’autres attendent d’être adoptés. Pour soutenir l'action de Ava, le magazine 30 Millions d’amis vous propose un abonnement solidaire.

    Ava n’est pas un refuge pour animaux totalement comme les autres. Situé en Seine-Maritime, à Cuy-Saint-Fiacre, il a non seulement pour mission de recueillir des animaux pour leur trouver un nouveau foyer, mais il fait également office de « maison de retraite » pour nombre d’animaux qui y resteront à vie. Pour ces pensionnaires les plus âgés ou en fin de vie, mais aussi pour les chiens jugés « difficiles » d’un point de vue comportemental, il s’agit bien souvent d’une alternative heureuse à l’euthanasie.

    Aménager de véritables lieux de vie pour les animaux nécessitant, le plus souvent, beaucoup de soins représente un gros investissement pour cet organisme indépendant qui ne perçoit pas de subventions. Pour soutenir ce refuge, le magazine 30 Millions d’amis a donc mis en place un abonnement solidaire : pour tout abonnement de 1 an à notre magazine, via Animaux-Online, 4 euros sont reversés au refuge.

    Concrètement, 1 euro correspond à un repas pour un chien du refuge, détaille Kosma Brijatoff de Ava. Avec près de 500 animaux, chiens, chats, équidés, bovins, daims et pigeons, l’un des plus gros postes de dépense est en effet la nourriture. Mais les dons permettent également de soutenir l’autre vocation du refuge, à savoir le développement de la recherche éthique liée aux animaux de compagnie.

    Les aides financières sont aussi le moyen de soutenir le fonctionnement du refuge, qui emploie aujourd’hui 15 salariés : vétérinaires, assistants vétérinaires, soigneurs, éducateurs canins mais aussi des personnes qui s'occupent des tâches administratives ou d’entretien, qui veillent quotidiennement sur les animaux et assurent la gestion de ce domaine de 75 hectares.

    Les dons en nature sont aussi les bienvenus : textiles et accessoires pour animaux (laisses, colliers, paniers…) ou même de la nourriture feront toujours le bonheur des animaux de Ava. L'établissement a également besoin de bénévoles pour s’occuper des animaux ou pour aider à l’entretien du domaine et de ses infrastructures. Enfin, il ne faut pas oublier que de nombreux chiens et chats du refuge sont à adopter et attendent un nouveau foyer !


    Autres articles à lire

  • Une vidéo contre les abandons d’animaux sur les autoroutes

    28/06/2017

    Le réseau APRR s’engage aux côtés de la SPA pour lutter contre les abandons pendant l’été, via une vidéo : 1 partage de ce clip sur les réseaux sociaux équivaut à 1€ reversé à la Société Protectrice des Animaux.

    Protection
  • Chat : les conséquences des abandons pour la faune sauvage

    09/06/2017

    La LPO dénonce les abandons des animaux de compagnie, malheureusement en hausse au moment des vacances, et met en garde contre la « double peine » pour le chat domestique et pour son environnement.

    Protection
  • Parti animaliste : débuts jugés 'prometteurs' aux législatives

    12/06/2017

    Au lendemain du premier tour des élections législatives, le parti animaliste obtient un peu plus de 1 % des suffrages au niveau national et réalise son meilleur score en Corse.

    Protection
  • Un syndic d'immeuble peut-il m'interdire de posséder un animal ?

    03/01/2016

    Un règlement de copropriété ne peut, en aucun cas, interdire de posséder, dans son appartement ou sa maison, un animal domestique familier et non dangereux. C’est la loi.

    Protection
  • La Californie interdit la vente d’animaux d’élevage en animalerie

    24/10/2017

    La Californie est le premier État américain à promulguer une loi interdisant la vente de chiens, de chats et de lapins provenant d’élevages intensifs dans les animaleries, dès le 1er janvier 2019.

    Protection
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    20/07/2017

    Les enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    Protection
  • Quels papiers doit-on fournir en cas de donation entre particuliers ?

    23/12/2015

    Même si l’actuel propriétaire de l’animal est content de vous trouver parce qu’il ne peut plus s’occuper de son compagnon, et même si ce dernier n’a aucune valeur marchande, il y a un minimum de papiers à établir entre vous afin d'éviter tout litige ultérieur.

    Protection
  • Lévriers : un Etat australien renonce à interdire les courses

    11/10/2016

    La Nouvelle-Galles du Sud, qui avait annoncé en juillet que cette pratique serait bannie à partir du 1er juillet 2017, vient de faire machine arrière.

    Protection