Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Une espèce de baleine filmée pour la première fois

  • 1266 vues

  • Une espèce de baleine filmée pour la première foisPhoto : Capture écran vidéo
  • Faune sauvage

    Avec AFP.

    Des chercheurs ont réussi à faire la première vidéo en mer de baleines à bec de True, des cétacés des profondeurs océaniques, peu connus et rarement observés.

    La vidéo réalisée par une équipe internationale de chercheurs est unique: pour la première fois, ils ont pu filmer ces cétacés peu connus, les baleines à bec de True (Mesoplodon mirus), l’une des 22 espèces de baleines à bec. «Voir des baleines à bec en mer est un événement si rare que de nombreux chercheurs consacrant leur vie à l’étude des cétacés n’en n’ont jamais vu», souligne la revue scientifique de biologie et de médecine PeerJ, qui a annoncé la nouvelle.

    La vidéo, accompagnée de photos, dont celle d’un petit, a été réalisée au large des Açores et des Canaries. Les scientifiques espèrent que ces documents rares vont «contribuer à révéler les secrets de cette espèce», dont on ne sait encore que peu de choses. En effet, la baleine à bec de True passe 92% de son temps «dans des eaux profondes, généralement loin des côtes», précisent les chercheurs. Elle peut passer jusqu’à deux heures à 3000 mètres de profondeur pour se nourrir.

    On sait que ces baleines à bec évoluent principalement dans l’Atlantique Nord et dans l’hémisphère Sud. Mais il est difficile d’estimer leur nombre, leur répartition géographique ou leur rythme de reproduction. A cause de ce manque d’éléments, assurer leur protection se révèle complexe alors que des menaces pèsent sur cette espèce. Les baleines à bec subissent les conséquences des activités humaines comme les exercices navals, au cours desquels les puissants sonars utilisés les perturbent au point qu'elles s'échouent massivement sur les plages. On les retrouve aussi sur le rivage avec du plastique dans l'estomac, piégées dans du matériel de pêche ou blessées par l'hélice de bateaux.


    Autres articles à lire

  • Il faut sauver le renard roux

    03/05/2017

    L’Aspas organise le 12 et 13 mai un colloque sur le renard, une espèce aujourd’hui considérée comme «nuisible» en France, afin de permettre au grand public de mieux connaître ce petit carnivore et de comprendre son rôle dans l’équilibre des milieux.

    Faune sauvage
  • À la découverte du brame du cerf

    12/09/2017

    De la mi-septembre à la mi-octobre, on peut entendre retentir, en forêt, une multitude de cris rauques et puissants : le brame du cerf, annonçant la période des amours.

    Faune sauvage
  • Devenir bénévole pour défendre les ours

    11/05/2017

    L’association Ferus cherche des bénévoles dans les Pyrénées pour informer et sensibiliser les touristes et les habitants sur la présence de l’ours en France, et créer une dynamique en faveur du plantigrade.

    Faune sauvage
  • Une exposition généreuse et engagée pour sauver les éléphants

    28/06/2017

    La ville de Chambéry, très attachée au pachyderme, accueille du 27 juin au 3 septembre une exposition « éléphantesque », en partenariat avec le WWF : découverte, art, sensibilisation et récolte de fonds sont au cœur de cette manifestation.

    Faune sauvage
  • Des photos pour défendre la vie sauvage avec humour

    09/12/2016

    Le Comedy Wildlife Photography Awards a récompensé les photos les plus drôles d’animaux de l’année 2016. Le but de ce concours ? Sensibiliser le grand public à la préservation de la vie sauvage en jouant la carte de l’humour.

    Faune sauvage
  • Non aux animaux dans les cirques : une campagne dans le métro de Paris

    15/09/2017

    Jusqu'au 26 septembre, les usagers du métro parisien peuvent voir dans les couloirs souterrains des affiches contre la présence d’animaux dans les cirques. Le but : sensibiliser le grand public et inciter la ville à interdire les spectacles avec les animaux sur son territoire.

    Faune sauvage
  • Attaque symbolique contre les massacres de cétacés aux îles Féroé

    31/05/2017

    La statue de la Petite Sirène de Copenhague, au Danemark, a été repeinte en rouge. Cet acte serait l’œuvre de défenseurs des animaux protestant contre le massacre annuel de mammifères marins aux Îles Féroé.

    Faune sauvage
  • Baptisez les oursons de l'année

    06/09/2016

    Les quatre oursons nés cet hiver dans les Pyrénées vont être nommés. Et c'est vous qui allez choisir les prénoms!

    Faune sauvage