Quel sursis pour les bouquetins du Bargy ?


  • Quel sursis pour les bouquetins du Bargy ?Photo : Fotolia
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Promis à un abattage certain suite à un arrêté du préfet de Haute-Savoie, les bouquetins du massif du Bargy, porteurs de la brucellose, profitent un sursis suite à un recours devant le tribunal porté par les associations de protection animale.

     

    Suite au début de l’abattage des bouquetins du Bargy (Haute-Savoie), malades de brucellose, plusieurs associations de défense de l'environnement (Frapna, LPO, One Voice et ASPAS) avaient saisi le tribunal d'un recours en référé, demandant la suspension de l'arrêté du 16 septembre du préfet de la Haute-Savoie.

    Ce lundi, de vifs échanges ont donc eu lieu au tribunal administratif de Grenoble. La justice rendra sa décision cette semaine.

    L’arrêté qui autorise l'abattage de 200 à 300 bouquetins, c'est-à-dire la totalité des animaux du massif à l'exception d'un noyau sain de 75 individus préalablement identifiés, avait donné abouti dès les 8 et 9 octobre à la mort d’environ 70 animaux. 40% des bouquetins du Bargy sont atteints par la brucellose, une maladie transmissible aux bovins avec d'importantes conséquences économiques.

    "Il n'y a aucune certitude sur cet abattage total. Or, s'il n'est pas total, ce ne serait qu'une boucherie pour rien du tout. Car il suffit de quelques survivants pour que la maladie persiste", a critiqué Me Benoît Candon, avocat des associations. Dans un rapport publié en juillet dernier, l'Agence nationale de sécurité sanitaire jugeait en effet "très optimiste" un abattage de 90% de la population de bouquetins visée.

    "Mais monsieur le préfet a déjà montré dans le passé qu'il savait faire des boucheries pour rien", a ajouté Me Candon, en référence aux précédents abattages qui n'ont pas éradiqué la maladie. Le préfet Georges-François Leclerc, venu en personne défendre son arrêté, a insisté sur "l'urgence à agir" face "au caractère imprévisible d'une contamination" des vaches laitières du Bargy. "Il suffit qu'un élevage soit contaminé pour que toute la production de la coopérative soit arrêtée. C'est toute la filière du reblochon qui serait irrémédiablement affectée", a-t-il soutenu.

    En avril 2012, un cheptel laitier de la commune du Grand Bornand avait dû être euthanasié et deux autres placés en soixantaine. Deux enfants étaient tombés malades et des reblochons vendus dans toute la France avaient été détruits.

    Mais, pour les associations, la campagne d'abattage risque surtout de disséminer la brucellose dans les massifs avoisinants. Car, lorsqu'il y a des tirs, "les animaux prennent peur, et, quand ils prennent peur, ils partent n'importe où", a estimé Me Candon.

    Un risque "théorique", a rétorqué le préfet. Quand il a peur, "le bouquetin, en général, il monte", a-t-il lancé. "L'action est disproportionnée", a néanmoins estimé Me Candon. "Les dommages ne sont pas si graves et ne nécessitent pas de passer à une méthode aussi expéditive", a-t-il ajouté en plaidant en faveur de la vaccination des bouquetins, "qui marche très bien sur la chèvre", une espèce proche.

    Le préfet s'est refusé à opter pour une telle option, en évoquant un "risque pour les agents qui administreront le vaccin" et "les nombreuses incertitudes sur la pertinence de la vaccination". Il a enfin dénoncé les "manœuvres dilatoires, rumeurs et pressions" du camp adverse. "Je ne suis pas là pour être l'arbitre des élégances des uns ou des autres", lui a  rappelé le juge François Garde. La décision sera rendue avant la fin de la semaine.

    Avec AFP

     

     

     


    Autres articles à lire

  • Une majorité de Français favorable à la réintroduction de l'ours

    Faune sauvageUne nette majorité de quelque 6.000 internautes français consultés en juillet sont favorables à la prochaine introduction de deux ourses dans les Pyrénées voulues par Nicolas Hulot, y compris parmi les habitants des six départements du massif.

    23 Août 2018
  • [VIDEO] Les ourses Claverina et Sorita s’apprêtent à hiverner

    Faune sauvageDepuis leur lâcher dans les Pyrénées en octobre, les deux ourses slovènes ont parcouru près de 530 kilomètres chacune. Elles sont en pleine forme et même plus jeunes qu’on ne le pensait. La preuve en images.

    19 Décembre 2018
  • Projet « Dulan » : le nouveau défi de l’association Kalaweit

    Faune sauvageLes équipes de l'association Kalaweit, fondée il y a 20 ans par Chanee, viennent de découvrir un petit bijou de biodiversité sur l'île de Bornéo. Seul problème, ces 1 500 hectares de forêts sont encerclés par des compagnies de charbon et d'huile de palme…

    17 Décembre 2018
  • Au Mexique, le nombre de jaguars augmente de 20%

    Faune sauvageLueur d’espoir pour le plus grand félin d’Amérique. Un nouveau recensement fait état d’une hausse de la population, liée à la mise en place de programmes de conservation et à une restauration de l’habitat naturel du jaguar.

    15 Juin 2018
  • Réchauffement du climat : les animaux plus touchés qu'on ne le pensait

    Faune sauvageLes conséquences du dérèglement du climat sont encore plus inquiétantes que ce que les scientifiques ont envisagé jusqu’à présent, particulièrement pour les primates et les éléphants.

    15 Février 2017
  • Les coatis, des animaux aussi mignons qu’indésirables

    Faune sauvageLe parc zoologique de Paris a accueilli en avril des coatis. Ces petits mammifères originaires de Guyane ne sont pas là par hasard, et véhiculent un message particulier au public. Alexis Lécu, directeur scientifique du zoo, nous en dit plus sur ces animaux.

    15 Juin 2019
  • Sauvez les gorilles, recyclez vos vieux téléphones

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne met en lumière le fait que l’accumulation de vieux téléphones participe à la disparition des gorilles en République démocratique du Congo. Moins de recyclage, plus d’extraction minière et donc destruction de l’habitat de ces animaux…

    12 Décembre 2018
  • Inde : des drones et des éléphants pour retrouver un léopard en fuite

    Faune sauvageDes drones, des éléphants et une centaine de gardes forestiers sont mobilisés dans l'est de l'Inde pour retrouver un léopard qui s'est échappé d'un parc animalier, ont annoncé vendredi les autorités.

    05 Janvier 2019
  • Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattre

    Faune sauvageLors du colloque qui s’est tenu le 12 novembre à l’Assemblée nationale, intitulé « vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer », une pratique rare mais malheureusement toujours présente en France a été abordée : les montreurs d’ours et de loups.

    15 Novembre 2018
  • Le loup s'installe de plus en plus en France

    Faune sauvageRéapparu il y a moins de 30 ans en France, le loup continue à étendre son territoire et devrait dépasser les 500 individus cet hiver, soit le « seuil de viabilité » de cette espèce protégée tant redoutée d'une partie des éleveurs.

    07 Décembre 2018
  • Il était une fois, l'ours brun...

    Faune sauvageÀ la fois le géant des cavernes et la peluche préférée des enfants, l’ours brun inspire autant la crainte que l’amour. En France, il est même l’objet de toutes les passions et divise une population à propos de sa réintroduction sur une terre qui était la sienne autrefois…

    23 Janvier 2016
  • Australie : le rat-kangourou mangeur de truffes risque l'extinction

    Faune sauvageUn marsupial australien amateur de truffes connu sous le sobriquet de 'rat-kangourou' a subi un déclin dramatique de ses populations et risque l'extinction si des mesures urgentes ne sont pas prises, a prévenu jeudi une ONG.

    06 Décembre 2018
  • Un lièvre de Patagonie découvert dans l’Oise

    Faune sauvageUn lièvre de Patagonie a été capturé par les services de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage dans une zone industrielle du Val-d’Oise. Probablement échappé de chez un particulier, il a été remis au zoo de Vincennes.

    13 Juin 2016
  • Au Népal, des caméras cachées pour compter les tigres sauvages

    Faune sauvageDes milliers de photographies défilent, toutes prises par des caméras cachées dans la jungle du Népal. Au bout du compte, une certitude réjouissante: la population de tigres de ce pays himalayen a quasiment doublé en une décennie après être passée tout près de l'extinction.

    06 Novembre 2018
  • Comment s'alimente la loutre mer ?

    Faune sauvagePour maintenir la température interne de son corps à 35 °C, la loutre de mer doit ingérer en nourriture l’équivalent de 23 à 33 % de son poids par jour. Animaux-online décrypte les moyens mis en oeuvre et les aptitudes physique de l'animal pour s'alimenter dans la nature.

    18 Janvier 2016
  • La sexualité de nos animaux 50/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la ménopause.

    21 Mai 2016
  • Lionne abattue dans un zoo belge : une mort « inexplicable »

    Faune sauvageUne jeune lionne échappée de son enclos a été tuée d'un coup de feu jeudi dans un zoo de Belgique, suscitant de vives critiques d'un ministre et d'une association de défense des animaux qui ont mis en cause les méthodes de la police.

    22 Juin 2018
  • Loups : augmenter le nombre de tirs n’est pas la solution

    Faune sauvageFace à l'expansion du loup en France, plus rapide que prévu, l'État prévoit de nouvelles mesures qui ne satisfont ni les éleveurs, ni les défenseurs de cet animal protégé.

    06 Juin 2019
  • Le Roi lion : Simba et Nala sont en vérité frère et sœur

    Faune sauvageLe film actuellement au cinéma se veut le plus proche possible de la réalité dans le visuel des animaux et leurs comportements. Mais dans la nature, l’histoire du Roi lion serait tout autre… Julie Platel, éthologue au parc zoologique de Thoiry, nous le montre en nous expliquant le fonctionnement d’un harem.

    29 Août 2019
  • Il n’y a plus de chevaux sauvages sur Terre

    Faune sauvageLes Przewalski, que l’on croyait être les derniers chevaux sauvages au monde, étaient, à l'origine, des équidés domestiqués qui ont retrouvé un mode de vie naturel au fil de l'histoire, d'après les résultats d'une étude, qui remet en question toutes nos connaissances sur l’origine des chevaux.

    23 Février 2018