Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un système

  • 2725 vues

  • Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un systèmePhoto : Shutterstock
  • Protection/ Elevage

    Envoyé spécial diffuse ce soir sur France 2 un reportage tourné dans trois abattoirs français, montrant la réalité de la souffrance animale, mais aussi des personnes qui y travaillent.

    Gestes illégaux et maltraitance animale : ce soir sur France 2, les dérives d’un nouvel abattoir français seront mises à jour. Ces images exclusives, et choquantes, font partie d’une enquête pour laquelle des journalistes de France 2 ont suivi des membres de l’association de défense des animaux L214, en mission d’infiltration dans un abattoir dont la localisation est encore inconnue.

    En parallèle des images chocs et des dénonciations de L214, cette enquête, de près de six mois, nous ouvre les portes de deux autres abattoirs, à Autun dans le Morvan et à Limoges. Les journalistes ont pu s’y rendre, « caméras ouvertes » cette fois, pour rendre compte d’un autre pan de la maltraitance dans ces lieux devenus tabous, celle des hommes qui y travaillent.

    Virginie Vilar est l’une des journalistes ayant participé à ce reportage. « Tant qu’on ne prendra pas en compte la souffrance des salariés, on ne réglera pas la souffrance animale », déduit-elle de son enquête.

    Plusieurs centaines d’employés « tuent toute la journée. Beaucoup nous disent que ce n’est pas anodin… En plus de la difficulté physique de ce métier, où l’on compte de nombreux troubles musculo-squelettiques (TMS), s’ajoute une souffrance psychologique », explique Virginie Vilar.

    Cadences infernales et matériel défaillant 

    Aujourd’hui accusés d’être des bourreaux, les hommes dans les abattoirs (« presque aucune femme n'est employée aux postes de tuerie ») ont encore plus de difficultés à exercer ce métier que peu de gens veulent faire, mais qui permet de remplir les rayons des supermarchés. « Les cadences infernales ou le matériel défaillant sont souvent la cause des dérapages que l’on retrouve dans les vidéos diffusées par L214 », explique Virginie Vilar. Selon elle, « si on ne comprend pas la souffrance de certains employés, on ne peut pas comprendre ces images ».

    Comme Steak Machine, le livre du journaliste Geoffrey Le Guilcher qui a également participé à l’enquête de France 2, l’intérêt de ce travail est de montrer le système des abattoirs français, et au-delà, le fonctionnement d’une industrie agroalimentaire ne profitant à personne, ni à l’animal qui est le premier à en souffrir, ni aux employés des abattoirs, ni aux consommateurs.

    « Plus je m’approchais de certains ouvriers […] et moins je mangeais de bouts d’animaux. De viandard, je suis devenu flexitarien », écrit Geoffrey Le Guilcher, qui se définit aujourd’hui comme « omnivore conscient ». Virginie Vilar aussi a, personnellement, appris beaucoup de son enquête. « Ça interpelle forcément. Il était impossible de rentrer chez soi après une journée de tournage et de manger une entrecôte. C’était d’autant plus difficile pour moi que j’ai été végétarienne pendant huit ans. Aujourd’hui je recommence à manger de la viande, mais autrement. »

     

    Abattoirs : des bourreaux ou des hommes ? une enquête de Virginie Vilar, Geoffrey le Guilcher, Emmanuel Bach et Mikael Bozo à voir ce soir à 20h55 dans Envoyé spécial sur France 2.


    Autres articles à lire

  • Vidéosurveillance : Olivier Falorni remonte au créneau

    ProtectionA l’initiative de la commission d’enquête parlementaire qu’il a présidée, le député de la Charente-Maritime, Olivier Falorni, présente, jeudi 12 janvier, sa proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir. Il répond aux questions d’Animaux-online et du magazine 30 Millions d’amis et entend bien défendre ses propositions jusqu’au bout pour mettre un terme aux souffrances des bêtes dans les abattoirs dénoncées, l’an dernier, dans des vidéos choc rendues publiques par l’association L214…

    11 Janvier 2017
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • L214 dénonce de graves dérives dans un élevage de poules

    ProtectionLes lanceurs d’alerte de L214 pointent du doigt, à travers une nouvelle vidéo choc, un élevage de poules en batterie en Vendée, fournissant, selon l’association, le groupe Panzani.

    30 Mai 2017
  • L214 sur le banc des accusés

    ProtectionLe procès de deux membres de L214, dont son cofondateur Sébastien Arsac, qui devait se dérouler ce lundi a été reporté à la rentrée. Les deux activistes seront jugés pour avoir tourné clandestinement en 2016 des images dans l'abattoir de Houdan.

    12 Juin 2017
  • Des pipeaux pour dénoncer les tromperies de l’agroalimentaire

    ProtectionLundi 19 juin, la Nouvelle Seine, une péniche en plein Paris, accueillait la soirée des Trophées des bêtes noires de la pub. Une cérémonie officielle et décalée pour remettre des prix à des spots, affiches ou campagnes publicitaires trompant le consommateur sur le traitement des animaux.

    20 Juin 2017
  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

    ProtectionD’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    13 Février 2017
  • Transport des animaux vivants : une situation à faire changer

    ProtectionUne proposition de loi vise à mieux protéger les animaux d’élevage pendant leur transport, en diminuant la durée autorisée des trajets en France et en renforçant les règles pour les voyages hors de l’Union européenne.

    09 Février 2017
  • Le CIWF fixe 4 priorités de l’abattage en France

    ProtectionA la veille des conclusions de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, le CIWF qui a été auditionné en mai dernier, fixe 4 priorités sur les modifications à apporter dans la filière dont les pratiques avaient été dénoncées via des vidéos tournées en caméra cachée par L214.

    19 Septembre 2016
  • Un Salon de l’agriculture sous haute surveillance

    ProtectionL’édition 2018 du Salon international de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end, alors que les questions autour de l’élevage intensif ou de la réglementation des abattoirs sont soulevées par les ONG de protection animale.

    20 Février 2018
  • De nouveau l'horreur dans un abattoir

    ProtectionCette fois-ci, c'est une vidéo tournée dans l'abattoir de Limoges qui est présentée par l'association de protection animale L214. Un pas de plus semble être franchi dans l'horreur puisque ce sont des vaches gestantes qui sont abattues. Leurs fœtus meurent par asphyxie tandis que leurs mères se débattent.

    04 Novembre 2016
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Une nouvelle vidéo révèle des actes de maltraitance dans un abattoir

    ProtectionL214 dénonce des actes de maltraitance sur des cochons dans l’abattoir de Houdan, dans les Yvelines, et pointe du doigt les limites de la vidéosurveillance et des inspections des services vétérinaires de l’État.

    17 Février 2017
  • Le bien-être animal au cœur des débats politiques

    ProtectionLe sort des poussins mâles broyés, les abandons de l’été… nos politiques semblent découvrir le triste sort des animaux d’élevage et de compagnie dans notre pays. Il n’est jamais trop tard…

    12 Août 2015
  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère

    ProtectionDes militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    19 Mai 2016
  • Le délit de maltraitance animale devrait être étendu aux abattoirs

    ProtectionLe gouvernement doit annoncer, ce jeudi, en clôture des États généraux de l’alimentation, de nouvelles mesures contre la maltraitance animale, concernant notamment les transports d’animaux vivants et les abattoirs.

    21 Décembre 2017
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • Les députés ne veulent pas de caméras dans les abattoirs

    ProtectionTrop coûteuse, mettant une pression sur les salariés, la mesure qui proposait de placer des caméras de surveillance dans les abattoirs vient d’être rejetée par les députés réunis en commission.

    14 Décembre 2016
  • Maltraitante dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017