Le magazine

Articles

Vidéos

Adoptions

Services

races

Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

  • 861 vues

  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plusPhoto : Shutterstock
  • Actualités des animaux

    D’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    Grâce aux nouvelles attentes des consommateurs, le bien-être animal est devenu un argument de vente et de nombreuses entreprises de l’agroalimentaire l’ont bien compris. Marks & Spencer, McDonald’s ou bien encore Tesco, lorsque de grands groupes décident de s’engager sur la provenance de leurs produits, cela « envoie un signal fort aux producteurs en les engageant à changer leur pratique d’élevage et peut avoir un effet boule de neige sur toute la fialière de l’agroalimentaire » analyse Aurélia Greff, responsable communication et campagne chez CIWF.

    Un sujet incontournable

    L’ONG, qui milite pour le développement de pratiques d’élevage respectueuses du bien-être animal, a relayé fin janvier le nouveau rapport du BBFAW (Business Benchmark on Farm Animal Welfare), évaluant depuis cinq ans les engagements publics des plus importantes entreprises agroalimentaires à l’échelle internationale en matière de bien-être animal. Selon cette étude, en 2016, sur les 99 groupes examinés, 73% ont mis en avant une politique en faveur du bien-être animal. Par comparaison, seules 46% des entreprises avaient élaboré une politique à ce sujet en 2012. Actuellement, 65% des entreprises se sont fixées des objectifs concrets sur le bien-être animal, contre 26% en 2012…

    « Le marché évolue rapidement, avec une demande consommateurs croissante pour des produits plus respectueux du bien-être animal » constate Jeremy Coller, l’un des sponsors de cette étude, destinée avant tout aux fonds d’investissements. « L’intérêt de ce benchmark est aussi de montrer que les investisseurs ont compris que le retard de certaines entreprises en matière de bien-être animal était un vrai facteur de risque, car cela correspond de moins en moins aux attentes des consommateurs » détaille Aurélia Greff.

    La France à la traîne

    Dans ce classement, la France fait encore figure de mauvaise élève. Sur les 10 entreprises tricolores présentes, seuls les groupes Danone et Sodexo sont plutôt bien classés. Ils arrivent au niveau 3 intermédiaire (sur 6 au total). « On note aussi cette année les progrès du groupe Carrefour, qui gagne une place par rapport à 2015 et arrive au niveau 4. Sur les 10 entreprises françaises classées cette année, il est cependant regrettable que 7 d'entre elles restent en bas de classement. Les groupes Auchan, Casino, Leclerc et Lactalis ne bougent pas du niveau 1 le plus bas depuis 2012 » peut-on lire dans le communiqué du CIWF.

    Si les entreprises françaises doivent encore « faire des efforts en matière de communication dans leur politique relative au bien-être animal » on constate, depuis la fin de l’année 2016, qu’un mouvement d’ampleur est engagé en ce sens. Une liste croissante d’enseignes de grande distribution s’engagent à ne plus vendre d’œufs issus de poules élevées en cage d’ici 2020 environ. Casino, Leader Price et Franprix ont ainsi rejoint Intermarché, Carrefour, Monoprix (effectif pour tous les œufs), Lidl (engagement d’ici 2025 pour tous les œufs), Aldi, Système U (engagement d’ici 2020 pour la marque U), Maximarché, Bi1, ATAC ou encore Colruyt.

    Et demain, les poulets ?

    « Au-delà des engagements sur les œufs issus de poules élevées en cage, nous souhaitons qu’il y ait de vraies politiques générales du bien-être animal de la part des entreprises de l’agroalimentaire » souligne Aurélia Greff. Selon elle, le prochain gros sujet sur lequel les entreprises sont en train, ou doivent évoluer, est celui des poulets. « Deux géants de la restauration collective, Compass Group et Aramark, se sont déjà engagés sur cette question. Au CIWF, nous militons pour que les poulets d’élevages aient une croissance plus lente, qu’ils aient plus d’espace et qu’ils bénéficient d’un environnement enrichi (bottes de paille, perchoirs, lumière naturelle etc.). »

    L’association demande à ce que, comme pour les œufs, un système d’étiquetage simple et clair soit mis en place « selon le mode d'élevage sur tous les produits et ingrédients d'origine animale vendus dans l'UE. » Il s’agit d’une étape incontournable pour Aurélia Greff, car une fois informés, « les consommateurs ont toutes les clés en main pour choisir et répondre à leurs questions sur le mode d’élevage des animaux ». 


    Autres articles à lire

  • L'école vétérinaire d'Alfort fête ses 250 ans

    07/10/2016

    Pour célébrer son deux cent cinquantième anniversaire, l'école nationale vétérinaire de Maisons-Alfort (EnvA) expose une vingtaine d'œuvres d'art dans sa cour d'honneur. En bronze, en acier, en résine, les animaux qui sont la raison d'être de cet établissement prestigieux, attendent le public.

    Actualités des animaux
  • Transport des animaux vivants : une situation à faire changer

    09/02/2017

    Une proposition de loi vise à mieux protéger les animaux d’élevage pendant leur transport, en diminuant la durée autorisée des trajets en France et en renforçant les règles pour les voyages hors de l’Union européenne.

    Actualités des animaux
  • La corrida de nouveau autorisée en Catalogne

    20/10/2016

    L’article d’une loi régionale interdisant la tauromachie en Catalogne vient d'être annulé par la Cour constitutionnelle espagnole.

    Actualités des animaux
  • Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un système

    16/02/2017

    Envoyé spécial diffuse ce soir sur France 2 un reportage tourné dans trois abattoirs français, montrant la réalité de la souffrance animale, mais aussi des personnes qui y travaillent.

    Actualités des animaux
  • Pour la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale !

    18/10/2016

    Dans un manifeste publié par Le Monde, plusieurs personnalités – dont Boris Cyrulnik et Matthieu Ricard – plaident pour que l’animal obtienne une meilleure place dans notre société.

    Actualités des animaux
  • Sensibilisation des enfants aux animaux : le rôle de l’école

    23/02/2017

    NouveauIntellectuels, associations et entreprises proposent de faire entrer un enseignement éthique et pratique sur les animaux dans les écoles.

    Actualités des animaux
  • Séisme en Italie : les animaux victimes et héros

    29/08/2016

    Cinq jours après le séisme ravageur en Italie qui a fait près de 300 morts, les propriétaires recherchent leurs compagnons à quatre pattes. Certains animaux ont aussi joué un grand rôle dans les secours.

    Actualités des animaux
  • Qui de l’œuf ou de la poule?

    01/03/2016

    Enfin une réponse!

    NAC