à l'école du chien


  • à l'école du chienPhoto : Arnaud Beinat
  • Chiens/ Comportement

    Jack et Flora, les chiens de Steve Rizet, apprennent leur langage aux enfants d’une école de Courbevoie dans le cadre d’un atelier de prévention des morsures. Découverte…

    Dans la salle du premier étage à l’école élémentaire Jean-de-La-Bruyère, à Courbevoie (Hauts-de-Seine), le silence est absolu. Au milieu, Jack, un berger australien de 7 ans, est couché aux pieds de Steve Rizet, son maître éducateur canin. À quelques centimètres de lui, Flora, une chienne minuscule de 7 ans, joue les timides dissimulée sous un petit manteau. Autour des deux chiens, 18 enfants, de 6 à 10 ans, qui ne les quittent pas des yeux. Ils sont venus pour eux et entendent bien ne pas en rater une miette.
    «Aujourd’hui, c’est la dernière session d’un cycle de six que j’ai souhaité mettre en place dans le cadre des nouvelles activités périscolaires, explique Sandrine Locqueneux, adjointe à la mairie en charge du périscolaire. Le but est de proposer aux enfants un atelier dans lequel ils peuvent faire connaissance avec le chien et apprendre les précautions qu’il convient de prendre en sa présence pour éviter les mauvais comportements et donc les risques de morsures.» Propriétaire d’un chien, l’élue a eu l’idée de cet atelier au cours de ses promenades avec son animal. «J’avais remarqué que certains enfants avaient des comportements irrationnels en présence de mon chien. Soit ils se précipitaient dessus et lui faisaient peur, soit ils en avaient peur, criaient, se mettaient à courir, ce qui excitait mon chien qui, du coup, les poursuivait. Un cercle infernal qui pouvait potentiellement être source d’accident.»

    une formation nécessaire 

    Proposé au même titre que la musique, le dessin ou encore le théâtre depuis la mise en place des nouvelles activités périscolaires souhaitées par la réforme des rythmes scolaires mise en œuvre à la rentrée 2014, cet atelier chien a fait le plein dès son ouverture à Courbevoie. «Un maximum de 18 enfants est accepté par séance, poursuit l’élue. Nous avons dû en créer deux pour répondre aux demandes !»
    Dans la salle de classe, Steve a fait répéter les consignes de sécurité qu’il a fait découvrir depuis le début de cette «formation». Les réponses des enfants fusent : «On ne court pas en présence d’un chien », « on ne crie pas non plus », « on ne l’embête pas quand il dort», «on demande l’autorisation si on veut le caresser»…
    «C’est le but de la formation que j’ai mise en place et que Steve a suivie pour pouvoir travailler avec la ville de Courbevoie, explique Chantal Hazard, comportementaliste et créatrice du Peccram* (Programme d’éducation à la connaissance du chien et au risque d’accident par morsure). Cela m’est apparu nécessaire car beaucoup d’enfants – mais aussi d’adultes – ignorent tout du comportement du chien, de son mode d’expression et s’exposent à l’agression et à la morsure en agissant mal ou en interprétant mal un signal de l’animal. Alors que lorsqu’ils ont appris, ils adoptent assez vite les bons comportements.»

    apprivoiser sa peur 

    L’apprentissage, qui se développe aujourd’hui dans plusieurs communes de France, se fait à l’aide de fiches, de visuels et de jeux de rôle qui invitent les enfants à identifier les postures du chien et à proposer des réponses. Ainsi, un chien qui montre les dents n’est pas en train de sourire comme pourrait le faire un enfant, mais indique clairement qu’il va mordre si on insiste. «Nos fiches et étiquettes, qui peuvent être utilisées différemment selon l’âge des enfants, sont des outils pour décoder, comprendre et réagir», poursuit Chantal Hazard.
    Le jeu est évidemment la clé de ces leçons. La présence de chiens réels est aussi une mise en situation idéale qui offre un retour immédiat aux enfants. «C’est mieux avec de vrais chiens, renchérit Chantal Hazard. Mais quand certains établissements ne le souhaitent pas pour des raisons de sécurité ou de trop grande peur des enfants, notre méthode permet de travailler avec des peluches grandeur nature.»
    «La peur du chien est réelle chez environ 20 % des enfants que j’ai dans mes groupes, complète Steve Rizet, qui a tout de suite pris ses chiens comme partenaires de ses séances. À mon sens, le seul moyen de dissiper cette peur, en tout cas de permettre aux enfants de l’apprivoiser, c’est d’observer, d’approcher un vrai chien. De le vivre. L’idée est que, dès le départ, ils ne fantasment pas le chien. Ce n’est ni un jouet ni un copain, mais un animal qui a son propre mode d’expression. Le fait de vivre le chien, ça l’ancre vraiment dans l’esprit des enfants et ça rend sa “lecture” intuitive. À la fin de la formation, même ceux qui en avaient peur ont approché et touché Jack ou Flora, et savent se déplacer autour d’eux sans s’exposer à un danger.»

    éduquer pour mieux protéger 

    Le but est donc atteint pour la créatrice de ce programme qui martèle que les enfants sont aujourd’hui les principales victimes des agressions des chiens. Des morsures (lire notre encadré) qui surviennent toujours à cause d’une mauvaise lecture du chien. «L’animal n’est quasiment jamais responsable de l’agression», explique Chantal Hazard, qui est intimement convaincue que si l’on éduque, on évite la morsure. «Une étude scientifique a démontré que, sans apprentissage, 50 à 65 % des enfants de 3 à 5 ans ne font pas la différence entre un chien heureux et un chien stressé. Après éducation, la proportion tombe à 17%!»
    Qu’attend-on, alors, pour faire de cette formation une matière obligatoire à l’école ?

    * Peccram : Programme d’éducation à la connaissance du chien et au risque d’accident par morsure. Toutes les informations sur peccram.monsite-orange.fr

     

    Les enfants sont les plus exposés aux morsures de chiens
    En France, chaque année, plusieurs centaines de milliers de morsures de chiens sont recensées. Un bon nombre d’entre elles engendrent une hospitalisation en urgence. Une enquête de l’Institut de veille sanitaire, datant de 2011, menée auprès de huit hôpitaux disposant d’un service d’urgences a révélé que deux tiers de ces morsures concernaient des enfants de moins de 15 ans. Chez ces derniers, elles se situaient dans la région du cou et de la tête. Toutefois, les lésions les plus graves ont été observées sur les adultes.
    Selon cette même étude, la plupart des victimes ont été mordues par un chien connu et au sein du foyer. Les causes de l’accident sont le dérangement du chien quand il s’agissait d’enfants, et une tentative de séparation de deux chiens qui se battaient pour les adultes.

    Autres articles à lire

  • Des jack russell et leur maîtresse attaqués par une meute de chiens

    ChiensLes 13 chiens qui avaient sauvagement attaqué, le 15 avril dernier en Haute-Garonne, deux jack russell et leur maîtresse ont été saisis vendredi. L’un des deux petits chiens n’a pas survécu, l’autre est grièvement blessé. En tentant de les défendre, leur maîtresse s’en est sortie avec une vingtaine de points de suture…

    27 Avril 2016
  • La vie en refuge nuit-elle à l’adoption ?

    ChiensLe passage par un refuge, pour un chien, présage-t-il de l’échec de son adoption? Si peu d’études éthologiques existent sur le sujet, il semblerait toutefois que le passé de l’animal, son âge, sa race ou encore son tempérament sont tout aussi importants…

    17 Juillet 2016
  • Peut-on mesurer son intelligence ?

    ChiensChaque jour, le chien nous étonne par ses prouesses. Chien sauveteur, guide pour aveugle, auxiliaire de vie… ses capacités d’apprentissage en ont fait un partenaire indispensable pour l’homme. Peut-il encore nous étonner par son intelligence ?

    19 Février 2016
  • Deux chiens de berger agressent une randonneuse

    ChiensDans la soirée du samedi 13 août, une randonneuse de 57 ans a été grièvement blessée suite à l'agression de deux chiens de berger sur un chemin à Chichilianne, dans l'Isère. Un accident inhabituel qui serait dû à la présence d'une meute de loups qui aurait rendu les chiens de protection plus agressifs…

    18 Août 2016
  • A quelles conditions puis-je adopter un chien catégorisé ?

    ChiensEn France, les chiens dits de catégorie seraient quelque 350-400 000. Comme les autres races, beaucoup d’entre eux atterrissent dans les refuges qui essaient de leur trouver un nouveau foyer. Si les chiens de première catégorie ne peuvent pas être adoptés, ceux de deuxième catégorie y sont autorisés à des conditions très strictes.

    11 Janvier 2019
  • Le flair : arme redoutable des chiens de police

    ChiensDotés d’un flair infaillible, les chiens sont très souvent utilisés par les forces de police. À l'image de Choc, un berger malinois qui vient d’être décoré, à Marseille, pour ses qualités de renifleur de stupéfiants. Mais comment les chiens peuvent-ils avoir un tel flair ? Explications.

    31 Mars 2016
  • La sexualité de nos animaux 35/50

    ChiensC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'impuissance.

    06 Mai 2016
  • Ce chien demande-t-il vraiment pardon ?

    ChiensLa vidéo de ce chien qui semble demander pardon à son maître d’une probable bêtise a fait le tour du Web. Une scène qui nous fait nous interroger sur le sentiment de culpabilité chez le chien…

    24 Septembre 2015
  • Un chien se perd toutes les 20 minutes, un chat toutes les 10 minutes

    ChiensUn chien a été déclaré perdu par son maître toutes les 20 minutes et un chat toutes les 10 minutes en France en 2018, en hausse de 15 % par rapport à 2017, révèle, à l'approche des vacances, la société qui gère le Fichier national d'identification des carnivores domestiques (I-cad).

    20 Mai 2019
  • La sexualité de nos animaux 32/50

    ChiensC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les pratiques 'anormales'.

    03 Mai 2016
  • Les animaux ont-ils conscience du temps qui passe ?

    ChiensSouvent nous constatons que nos animaux anticipent notre retour, l'heure du repas, des sorties… Comme s'ils avaient une 'montre' bien à eux qui leur indique le temps qui passe. Comment font-ils pour nous attendre devant la porte lorsque nous rentrons du travail?

    24 Octobre 2016
  • Banal ou irremplaçable ? Que pense de vous votre chien ?

    ChiensComment vous considère votre animal ? L'illustratrice anglaise Kelly Angel a tenté de deviner ce qui se passe dans la tête de votre chien. À travers une série d'images, elle montre qu'il vous trouve toujours de l'intérêt, quelle que soit la situation. Après une première image parue dimanche dernier, en voici un nouvel extrait.

    27 Mars 2016
  • Chien : pourquoi urine-t-il un peu partout ?

    ChiensPendant vos balades, votre chien urine -souvent quelques gouttes- très fréquemment ? Pas d'inquiétude, ce comportement est son moyen de communication !

    14 Octobre 2018
  • La vidéo est plus efficace que les photos pour les adoptions de chiens

    ChiensUne expérience anglaise montre que les vidéos donnent plus de chances d'être adoptés aux animaux des refuges que de simples photos.

    19 Septembre 2016
  • Nos animaux ont-ils le sens de la compétition?

    ChiensQue le meilleur gagne! Pour obtenir ce qu’ils veulent, nos chiens et nos chats n’hésitent pas à s’opposer, parfois violemment. Mais si c’est plus rentable, ils peuvent aussi choisir d’unir leurs forces.

    05 Avril 2017
  • Philae : la belle surprise du chien de François Hollande

    ChiensLa labrador noire du Président a donné naissance à dix chiots nés avant Noël. Sevrés, ils ont tous été adoptés selon les informations du magazine l’Express.

    30 Mars 2017
  • Chien et enfant : les mesures de sécurité à respecter

    ChiensLes enfants sont très souvent à l’origine de la décision d’adopter un chien. Cependant, pour garantir la sécurité de votre progéniture, quelques règles de bon sens sont à respecter…

    11 Juillet 2019
  • Le flair des chiens policiers est fiable

    ChiensAvec leur flair infaillible, les chiens de la police technique et scientifique pourraient bientôt être appelés à la barre des témoins pour l’identification des suspects dans des affaires criminelles.

    11 Février 2016
  • Les animaux « sentent-ils » la mort de leurs congénères ?

    ChiensUne enquête réalisée auprès de 153 vétérinaires américains révèle que les chiens adoptent des comportements particuliers lors de l'euthanasie d'un de leurs congénères. Agitation, aboiements, silence… auraient-ils conscience que leur compagnon est mort ?

    14 Septembre 2016
  • Si un chien cause un accident, le maître est responsable

    ChiensLe chien engage la responsabilité de son maître si son comportement, bien que tout à fait normal, crée un accident. Il n'est pas nécessaire, selon la Cour de cassation, pour que le maître soit responsable, que le chien ait été agressif, ou en contact avec la victime, ou ait joué un rôle actif dans un accident.

    01 Février 2019