Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Chiens et chats : leur place dans nos foyers évolue

  • 2394 vues

  • Chiens et chats : leur place dans nos foyers évoluePhoto : Shutterstock
  • Actualités des animaux

    Nos animaux de compagnie deviennent de véritables partenaires : de plus en plus préoccupés par leur bien-être et leur santé, nous apprécions, en retour, les bienfaits de leur présence, comme la diminution du stress ou de la solitude.

    Hier dehors, aujourd’hui dans nos foyers, jusque dans notre chambre à coucher, les animaux de compagnie prennent une nouvelle place dans notre vie. Une enquête confirme cette tendance. Réalisée par l’institut Ipsos à la demande de SantéVet, spécialiste de l’assurance santé pour les animaux de compagnie, elle mesure, auprès d’un panel de 1000 personnes, l’intensification de la relation entre les chiens et les chats, et leurs maîtres. L’animal de compagnie, nouveau membre de la famille, semble avoir conquis une place de «partenaire» qui lui est propre. 

    Moins de stress et plus de compagnie

    Ainsi, contrairement à certaines idées reçues, les animaux ne sont pas considérés comme des enfants. «On s’attend à ce que nos animaux participent à notre bien-être en diminuant, par exemple, notre stress, ce qui est presque l’inverse des enfants», ironise Laurent Depouilly, responsable de l’étude pour Ipsos. Aussi bien les propriétaires de chiens, 43%, que de chats, 58%, mettent en avant les bienfaits procurés par la présence de leur animal, en termes de diminution du stress ou de l’anxiété.

    De même, la notion utilitaire de l’animal est devenue marginale, surtout pour le chien : seuls 6% des propriétaires attendent de leur chien qu’ils gardent la maison. Ils ne sont d’ailleurs plus que 8% à dormir à l’extérieur, contre 28% dans la chambre à coucher (27% pour les chats).

    Un RTT pour s’occuper de son animal malade

    Cette «humanisation» de l’animal, de mieux en mieux intégré dans nos foyers, s’accompagne d’une plus forte implication dans leur santé de la part des propriétaires. Il y a, par exemple, une forte demande pour que les cliniques vétérinaires soient ouvertes 24h/24, et que des services d’urgence à domicile se développent. Plus significatif encore, 12% des propriétaires de chiens se disent prêts à poser une journée de RTT pour s’occuper de leur animal en cas de problème. Cependant, pour faire face à de grosses dépenses de santé, les propriétaires d’animaux préfèrent encore payer de leur poche plutôt que de faire appel à une assurance. Seuls 6% des propriétaires sont assurés pour leur animal, même si plus de 90% savent que ça existe. Par comparaison, 70% des animaux sont assurés en Suède, 30% en Angleterre et 12% en Allemagne. Dans notre pays, si les dépenses vétérinaires sont trop importantes, du fait de l’âge ou de l’état de santé de l’animal, 9% des propriétaires de chiens, et 19% des propriétaires de chats envisagent l’euthanasie.     

    « La relation au chat prend le dessus sur le chien »

    Le taux de médicalisation du chien est toutefois bien plus élevé que celui du chat : 85% des chiens sont, par exemple, vaccinés, contre 57%  des chats. La différence de traitement trouve-t-elle son origine dès l’acquisition de l’animal, majoritairement achetés auprès d’un éleveur pour les chiens, et plutôt adoptés en refuge pour les chats? 

    Quoi qu’il en soit, la perception des propriétaires restent encore bien différenciée entre le chien, qui demande beaucoup d’attention, et le chat, plus autonome. Mais si l’on dépense généralement moins d’argent pour les félins (pour les soins mais aussi la nourriture), ces derniers ont de plus en plus la cote. «La relation au chat prend le dessus en France, observe Jérôme Salord, PDG de SantéVet, pour des raisons économiques, car les chats coûtent moins cher en entretien, mais aussi peut-être pour des raisons de confort, car on peut envisager de laisser son chat seul pour un week-end, ce qui est impossible pour un chien.» Aujourd’hui, sur plus de 28 millions de foyers en France, 6 millions vivent avec un chien, contre 8 millions avec un chat. 


    Autres articles à lire

  • MÉDAILLE PETLINK : NE PERDEZ PLUS VOTRE MEILLEUR AMI !

    01/06/2017

    Petlink présente sa médaille connectée pour identifier son animal et le retrouver rapidement en cas de perte.

    Publi-rédactionnel - Actualités des animaux
  • Une campagne saisissante contre l'abandon

    15/06/2017

    La vidéo de la nouvelle campagne contre l’abandon de la Fondation 30 Millions d’amis est parue. Un film saisissant pour dénoncer un acte d’une cruauté inouie à l’occasion des départs en vacances prochains.

    Actualités des animaux
  • Wamiz run : une course pour vous et votre chien

    16/03/2017

    La première édition de la Wamiz run se déroulera dimanche 26 mars au bois de Vincennes : une course solidaire pour les maîtres et leur chien et un village dog friendly ouvert à tous sont au programme de cette journée 100 % toutous.

    Actualités des animaux
  • Sensibilisation des enfants aux animaux : le rôle de l’école

    23/02/2017

    Intellectuels, associations et entreprises proposent de faire entrer un enseignement éthique et pratique sur les animaux dans les écoles.

    Actualités des animaux
  • Les abandons d'animaux sont en léger recul

    18/09/2017

    La SPA a annoncé avoir enregistré moins d’abandons depuis le début 2017 qu'à la même période en 2016. Cependant, l’association alerte sur la situation de ses refuges, toujours surchargés d’animaux attendant d’être adoptés.

    Actualités des animaux
  • Yulin, symbole sanglant du commerce de viande de chats et de chiens

    20/06/2017

    Le « festival » de Yulin, qui se tient chaque année en Chine autour du 21 juin, ne représente qu’une partie du commerce de viande de chiens et de chats du pays, sacrifiant chaque année au moins 10 millions d’animaux.

    Actualités des animaux
  • La Lekkarod, elle a tout d'une grande

    10/03/2017

    C’est reparti, du 11 au 19 mars, pour la deuxième édition de la Lekkarod qui étend son parcours sur six domaines dans les Alpes. Sensations garanties.

    Actualités des animaux
  • Le magazine 30 Millions d’amis soutient Ava

    16/03/2017

    En Normandie, le refuge Ava s’occupe de 500 animaux : chiens, chats mais aussi chevaux, vaches et même quelques daims. Beaucoup d’entre eux, « à la retraite », ont trouvé dans cette ferme de plus de 70 hectares un nouveau lieu de vie, tandis que d’autres attendent d’être adoptés. Pour soutenir l'action de Ava, le magazine 30 Millions d’amis vous propose un abonnement solidaire.

    Actualités des animaux