Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti


  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à TahitiPhoto : DR. SOP Manu
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    La Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    Les violentes pluies tombées sur les îles de Polynésie française depuis jeudi 19 janvier ont été catastrophiques pour la population, les habitations, la flore et la faune locales. Placées en état de calamité naturelle depuis le 22 janvier, les îles de Tahiti et Moorea déplorent plusieurs blessés, des centaines d’habitations inondées et des voies de communication détruites.

    Face aux intempéries, la Société d’Ornithologie de Polynésie (SOP) « Manu » a mis les bouchées doubles pour venir en aide aux oiseaux en détresse. « Les fortes pluies, et les éboulements qui s’ensuivent ou les crues soudaines des rivières font tomber les jeunes oiseaux de leur habitation, emportant parfois les nids entiers avec les œufs ou empêchant les parents d’aller chercher la nourriture. Si ces situations durent trop longtemps, les oiseaux meurent de froid: un oiseau qui ne peut plus s’étanchéifier correctement se refroidit et peut en mourir », explique Monique Franc de Ferrière, membre fondatrice de la SOP Manu.

    Happy Feet et plusieurs oisillons sauvés

    Pour Happy Feet, une jeune gygis (un oiseau marin des régions tropicales), tout est bien qui finit bien. Recueillie et soignée par les membres de la SOP, elle effectue sa convalescence auprès d’une famille d’accueil bénévole. « Nous n’avons pas de centre de soins dédié à Tahiti », détaille Monique France de Ferrière. C’est pourquoi la SOP fait appel aux bénévoles, mais aussi à des établissements privés : « Un grand hôtel de la chaîne South Pacific Management, le Tikehau Pearl Beach Resort, nous aide et nous tenons à le remercier.»

    SOP. ManuHappy Feet, la gygis sauvée par SOP Manu.

    Comme Happy Feet, plusieurs autres oiseaux et oisillons ont pu être sauvés grâce à l’action de la SOP, ses bénévoles et partenaires :  « Des pétrels, une sterne blanche qui était en fait un jeune phaéton affamé et en colère (comme souvent les petits phaétons perdus), un noddi à l’aile cassée, un autre tout bébé et un noddi adulte qui avait perdu ses repères », ont été soignés par la clinique vétérinaire de Taravao qui a fait face à l’affluence lors des intempéries, peut-on lire sur la page Facebook de Manu.

    « SOS Pétrels »

    Les efforts de la SOP se poursuivent tout au long de l’année. L’organisme a notamment mis en place une ligne de téléphone "SOS Pétrels", « initialement créée pour sauver les juvéniles de pétrels de Tahiti et de puffins, perturbés lors de leur premier envol de nuit par diverses mauvaises conditions climatiques ou par la pollution lumineuse, de plus en plus forte sur nos îles », précise Monique Franc de Ferrière. « Mais depuis deux ans, nous recevons aussi de plus en plus d’appels pour d’autres oiseaux en détresse, essentiellement des oiseaux de mer, comme des sternes, noddis, fous, phaétons… Il y a toujours quelqu’un au bout du fil, 7 jours sur 7 ! Soit nous donnons des conseils pour que la personne gère le problème seule, quand elle le peut, soit nous envoyons un bénévole chercher l’oiseau et le prendre en charge, soit nous le dirigeons vers une des cliniques vétérinaires partenaires de la SOP. »

    Des Conseils pour aider un oiseau en difficulté

    Au cas où un particulier trouverait un oisillon en difficulté, Monique Franc de Ferrière donne quelques conseils, valables en Polynésie mais aussi ailleurs: « Si l’on trouve un oiseau en difficulté, le premier réflexe consiste à retrouver les nids s’il y en a, et le "repercher" au plus vite, au plus près de l’endroit où il est tombé. Mais attention, certaines espèces nichent au sol ou ne font pas de nid. Les oisillons semblent abandonnés alors que les parents sont juste partis chercher de la nourriture. Il vaut donc mieux se renseigner avant de les "kidnapper"! Car qui mieux qu’un parent oiseau peut s’occuper d’un oisillon? Si ce n’est vraiment pas possible, apportez l’oiseau à un vétérinaire spécialisé ou dans un centre de soins à proximité de son lieu de vie.»


    Autres articles à lire

  • Gloria, des Kids United, dans 30 Millions d'amis

    Vivre ensembleElle a ouvert les portes de sa ménagerie personnelle à la rédaction de 30 Millions d'amis.

    28 Novembre 2016
  • Dico, chien flic à la retraite

    Vivre ensembleGrâce à une incroyable chaîne de solidarité et de bonté, un chien de police âgé et malade a trouvé une famille d’accueil. Chez les Drouart, il va pouvoir couler des jours paisibles entouré d’affection et des soins dont il a besoin.

    15 Août 2017
  • Des équidés pour faire lire

    Vivre ensembleQue ce soit en Indonésie ou en Éthiopie, ce sont des ânes et des chevaux qui apportent la lecture aux enfants qui n’y ont pas facilement accès. Des initiatives humanitaires dont l’animal est la pierre angulaire.

    02 Mars 2016
  • Frida, une labrador secouriste devenue une héroïne au Mexique

    Vivre ensembleUne femelle labrador de 6 ans, membre de l’unité canine de la Marine mexicaine, est devenue une véritable icône au Mexique, frappé par un terrible séisme le 19 septembre dernier.

    25 Septembre 2017
  • Sauvé après 7 mois passés sous une voiture

    Vivre ensembleAaron, c’est son nom, vivait depuis 7 mois sous une voiture. Alertée, l’association Hope for Paws, lui offre un peu de bonheur. Découvrez la vidéo de son sauvetage.

    15 Septembre 2015
  • Parole de chien : s’engager avec son animal

    Vivre ensembleL’association « Parole de chien » est à la recherche de maîtres bénévoles avec leur chien, en région parisienne, pour réaliser des visites et des animations auprès de personnes âgées dans les maisons de retraite.

    14 Mars 2017
  • Royaume-Uni : un chat accusé d'espionnage

    Vivre ensembleLe chat Palmerston, adopté le mois dernier pour chasser les rongeurs au ministère des Affaires étrangères, s'est retrouvé au cœur d'une petite plaisanterie entre les membres du Parlement britannique. Soupçonné d'espionnage, il doit dorénavant montrer patte blanche…

    27 Mai 2016
  • Découvrez l’histoire de Nemo, le nouveau chien de l’Élysée

    Vivre ensembleDepuis Georges Pompidou, tous les présidents de la Ve République ont eu un chien pendant leur mandat. Emmanuel et Brigitte Macron n’ont pas dérogé à la règle, mais pour la première fois, ils ont adopté Nemo, leur nouveau compagnon, dans un refuge. Un geste fort, qui a transformé le « premier chien de France » en ambassadeur de la cause animale.

    26 Septembre 2017
  • Duke, le chien devenu maire d’une petite ville des Etats-Unis

    Vivre ensembleIl s’appelle Duke et c’est avec un grand honneur qu’il entame son troisième mandat de maire de la petite ville américaine de Cormorant, dans le Minnesota.

    30 Août 2016
  • Des animaux évacués suite aux incendies des Bouches-du-Rhône

    Vivre ensembleToute la nuit, une immense chaîne de solidarité s'est mise en place dans les Bouches-du-Rhône afin d'évacuer et de mettre en sécurité les animaux des refuges menacés les incendies. Le point sur la situation…

    11 Août 2016
  • Un Moscovite sauve un chien d’un étang gelé

    Vivre ensembleLe 7 novembre dernier, un chien imprudent s’est retrouvé piégé par la glace sur l’étang Shagovsky, à Kostroma, une ville russe située à 300 km au Nord de Moscou.

    18 Novembre 2016
  • Une sculpture en chocolat en hommage au rhinocéros de Thoiry

    Vivre ensembleA l’occasion des fêtes de Pâques, le sculpteur et pâtissier chocolatier Eric Thévenot, ému par la disparition du rhinocéros Vince, abattu en mars dernier au zoo de Thoiry à cause de sa corne, lui rend un bel hommage avec une imposante sculpture à son effigie.

    13 Avril 2017
  • Yurka ou la vraie vie

    Vivre ensembleChaque année, des milliers d’animaux sont victimes de la cruauté humaine. Certains s’en sortent, d’autres non. Yurka aurait pu faire partie de la seconde catégorie, mais le destin l’a placée sur le chemin d’Elsa Meier, ingénieur géologue de 24 ans reconvertie dans la photographie animalière, et son père Antoine.

    12 Août 2018
  • Siri : la muse féline de Nawak

    Vivre ensembleParachuté à l’âge de deux mois au refuge de l’école du Chat de Drancy (93), Siri a été aussitôt adoptée par Nawak. Depuis trois ans, elle est la muse de ce jeune illustrateur, qui grâce au financement de ses fans, va sortir son premier album : le journal de Siri.

    04 Septembre 2015
  • Une marche d’adieu organisée pour un labrador, héros de guerre

    Vivre ensembleUn soldat américain a organisé une marche pour dire adieu à son labrador atteint d’un cancer. Ensemble, ils ont servi en Afghanistan. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour rendre un dernier hommage à ce chien héros.

    29 Septembre 2017
  • Mia, la minette de Marianne

    Vivre ensembleNouvel «agent» recruté par la mairie de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Mia est toujours de bon poil et fait la joie du personnel communal.

    30 Mars 2019
  • Robert Redford sauve un cheval

    Vivre ensembleSur le tournage de son dernier film, l’acteur américain âgé de 79 ans s’est porté au secours d’un cheval en détresse. Le héros de « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » n’a jamais aussi bien porté son nom.

    12 Août 2016
  • Les pionniers de la protection animale

    Vivre ensembleChristian Zuber, Jean-Pierre Hutin, Brigitte Bardot... Notre volonté de nous engager trouve souvent sa source dans des modèles: les précurseurs de la protection animale. Ils sont quelques uns à avoir ouvert la voie à une plus grande considération des animaux et de leur bien-être. Portraits

    09 Mars 2017
  • Le touchant départ à la retraite d'un cheval de police aux US

    Vivre ensembleAprès trois ans passés auprès de la patrouille de police à cheval de la ville d'Omaha, Blaze, un cheval de 18 ans, prend sa retraite. Son départ a été joliment célébré par ses coéquipiers :

    26 Septembre 2017
  • Poèmes pour animaux : nos lecteurs ont du talent

    Vivre ensembleLa rubrique « De vous à nous », du magazine 30 Millions d’amis permet à nos lecteurs de s’exprimer. La rédaction y publie des témoignages, des partages d’articles et surtout des hommages à un animal disparu… Pour cette dernière catégorie, il n’est pas rare que nous recevions de très jolis poèmes.

    15 Avril 2019