Lola: enfin le bonheur!


  • Lola: enfin le bonheur!Photo : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    Arrachée à des trafiquants de chiens de boucherie, en Thaïlande, la petite chienne découvre la joie de vivre et de jouer dans le jardin de Françoise, Jean et James…

    «Elle est encore craintive, surtout avec les autres chiens. Il n’y a que James qui a le droit de s’approcher...» Lola court dans le jardin de la jolie maison de Magny-les-Hameaux, dans les Yvelines, et joue à n’en plus finir avec James, le corgi familial. Chacun semble sourire sous les yeux de Jean, le maître des lieux. En vrais amoureux des animaux, Jean Mazzesi et son épouse Françoise viennent d’adopter la petite chienne au refuge  de La Mare Auzou de la Fondation Brigitte Bardot. Le déclic a été une annonce parue dans la rubrique Entr’amis de 30 Millions d’amis: «J’y avais repéré un chien, mais lorsque je suis arrivé à La Mare Auzou, ça ne marchait pas avec James qui est d’un naturel plutôt calme. En revanche, le courant est tout de suite passé avec Lola. On peut même dire que c’est James qui l’a choisie. Il a juste fallu modifier quelque peu son nom d’origine qui était Leah car j’ai une petite voisine qui s’appelle Léa, c’était plutôt gênant!»
    Spécialiste en télécommunication aujourd’hui à la retraite, Jean a été ému par l’histoire de cet animal venu de bien loin, et qui revient de plus loin encore. Lola, que l’on suppose âgée de 4 ans, était en effet promise à un destin terrible. Une longue histoire qui commence en Thaïlande.
    On ne connaît que peu de choses de son périple. A-t-elle été donnée par ses propriétaires ou capturée dans la rue par des rabatteurs ­qui fournissent les restaurants vietnamiens ou chinois? Ce qui est certain, c’est que Lola était promise à la boucherie : elle devait être mangée. Si la Thaïlande a voté une loi de protection animale depuis le 26 décembre 2015, celle-ci a encore du mal à s’appliquer dans la rue car ce pays est proche du Vietnam et de la Chine, où les chats et les chiens restent des mets de choix. Malgré la diligence affirmée des douaniers, cette proximité géographique génère toujours un trafic difficile à endiguer. Si beaucoup de trafiquants sont interceptés, d’autres passent.

    Lola et une de ses peluches qu'elle rentre chaque soir. A. Beinat

    en route pour la mort

    Lola fait partie des chiens qui ont eu de la chance. Enfermée dans une cage étroite, entassée avec d’autres chiens sans aucune place pour bouger, elle avait été chargée dans un camion avec la mort certaine au bout du voyage. Mais le véhicule a été arrêté par les forces de l’ordre thaïlandaises, et les animaux transférés dans un refuge géré par l’association Soi Dog. Soutenue par la Fondation Brigitte Bardot, Soi Dog agit dans le pays et a déjà permis des progrès notables. Le trafic a diminué de 20% en deux ans, mais il reste beaucoup à faire si l’on considère ce chiffre, effarant, de 100000 chiens toujours capturés ou volés (avec un nombre sans doute similaire de chats), puis transportés dans des conditions épouvantables vers les pays demandeurs de viande.
    Sylvie Rocard, veuve de l’ancien Premier ministre et administratrice de la Fondation Bardot, peut témoigner de l’efficacité du travail fait par Soi Dog: «Je me suis rendue là-bas et j’ai découvert des animaux dont les comportements semblaient tout à fait normaux par rapport à nos propres critères. Tous ceux que nous avons vus étaient en bonne forme, et ce qui m’a le plus étonnée, c’est de voir qu’après tout ce qu’ils avaient vécu, ils étaient encore heureux de vivre, joyeux, sans un sou de méchanceté. Tous vivaient dans des enclos sur pilotis qui leur évitaient de patauger dans la boue des pluies; ils avaient déjà été contrôlés, vaccinés etc.» Sylvie Rocard a pu apprécier l’action des cliniques ambulantes qui stérilisent les animaux dans les villages. Un effort à suivre puisque la Fondation Bardot aidera son homologue thaïlandaise à bâtir une grande clinique dans la ville de Phuket, au sud du pays.
    Rompue aux procédures de transfert d’un pays à l’autre, lesquelles prennent environ six mois, Soi Dog envoie beaucoup d’animaux aux États-Unis mais aussi vers la France. C’est ainsi que Lola parvint un jour à La Mare Auzou, le grand refuge de la Fondation Bardot, situé à Saint-Aubin-le-Guichard, dans l’Eure.

    Lola et James qui profitent de Jean, leur maître. A. Beinat

    Les peluches du matin

    Dès son arrivée dans sa nouvelle famille, Jean a commencé par lui faire faire un peu d’éducation canine, comme il l’avait déjà fait pour James, mais pour l’instant la petite chienne est un peu rétive: «Elle a son caractère, elle est très indépendante et ne se laisse pas approcher par d’autres chiens que James. Dès qu’un autre le fait, elle grogne». De même, Lola ne supporte pas la voiture: «Elle ne veut pas monter à bord et bave durant tout le transport. En revanche, elle a été propre tout de suite». Seraient-ce les réminiscences d’un traumatisme lié au transport en cage, les chiens empilés les uns sur les autres dans un camion? Nous ne ­saurons jamais vraiment les séquelles laissées par cette forme de maltraitance. Son côté indépendant tout comme son horreur de l’eau viennent, peut-être, d’une vie antérieure semi-sauvage, dans la rue, sous les pluies torrentielles qui crèvent les cieux de Thaïlande. «Lorsque nous allons ­à la mer, James adore se baigner ­mais Lola se trempe à peine le bout des pattes! À la maison, la seule pièce dans laquelle elle ne rentre jamais, c’est la salle de bains...»
    Pourtant la petite thaïlandaise est très joueuse et réclame sans cesse les caresses de son maître. Le matin, le rituel est immuable: elle sort ses peluches une par une dans le jardin, sauf par temps de pluie où elle les dépose dans le salon. «Mais elle ne sait pas trop ramener une balle, et lorsqu’on part en promenade, je la garde attachée car elle est très chasseuse.» Lola devait-elle chasser pour se nourrir? Encore un mystère de sa vie passée de l’autre côté de la planète, là où l’on mange les chiens. Il ne s’agit pas ici de fustiger une attitude venue en droite ligne d’une culture totalement différente de la nôtre (à chacun sa sensibilité: les Chinois trouvent horrible de nous voir manger du lapin ou des grenouilles) ou de stigmatiser les habitants de campagnes où le problème numéro un reste simplement de trouver de quoi se nourrir. L’effort de cette chaîne de solidarité vise simplement à atténuer les souffrances d’animaux qui nous sont chers.
    Lorsqu’elle est arrivée dans notre pays, Lola faisait partie d’un lot de onze chiens sauvés in extremis et ramenés en France par la Fondation Bardot, qui les propose aujourd’hui à l’adoption. Bientôt, un groupe de chats, sauvés du même triste destin, aura aussi cette chance. Une goutte dans la mer mais ô combien symbolique. Ces actions amèneront-elles les autorités concernées à voter les lois promises depuis des années? C’est tout l’intérêt de ces efforts, et finalement, ça vaut le coup.

    Avec James, Lola a retrouvé la joie de vivre et ils regardent ensemble dans la même direction : le bonheur.
    A. Beinat
    Avec James, Lola a appris à jouer. A. Beinat

     


    Autres articles à lire

  • Robert Redford sauve un cheval

    Vivre ensembleSur le tournage de son dernier film, l’acteur américain âgé de 79 ans s’est porté au secours d’un cheval en détresse. Le héros de « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » n’a jamais aussi bien porté son nom.

    12 Août 2016
  • Euro 2016 : les supporters sous la protection d'une équipe canine

    Vivre ensembleUne équipe cynophile de onze chiens s'entraîne depuis trois mois à détecter des explosifs sur des personnes en mouvement. Cette élite canine est bientôt prête à identifier d'éventuels kamikazes et à sécuriser l'événement sportif. Une première en France.

    23 Mai 2016
  • Plume, la poule aux œufs d'or

    Vivre ensembleCette belle faverolles vivant dans la Sarthe a obtenu, en juillet dernier, le titre convoité de Miss Poule 2016. Rencontre avec ce gallinacé distingué et ses heureux propriétaires, la famille Dubois.

    08 Juillet 2017
  • Des propriétaires retrouvent leur chienne à 400 km de chez eux

    Vivre ensembleUn berger allemand a été retrouvé en Suisse, à 400 km du domicile de ses maîtres situé à Francfort, en Allemagne. L’animal, disparu depuis six mois, a subi des soins intensifs avant de rejoindre ses propriétaires, heureux et soulagés.

    26 Février 2018
  • Une marche d’adieu organisée pour un labrador, héros de guerre

    Vivre ensembleUn soldat américain a organisé une marche pour dire adieu à son labrador atteint d’un cancer. Ensemble, ils ont servi en Afghanistan. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour rendre un dernier hommage à ce chien héros.

    29 Septembre 2017
  • AnonyMouse : de l’art pour les souris

    Vivre ensembleA Malmö, en Suède, des miniboutiques ont fleuri dans la ville grâce à un mystérieux collectif d’artistes. Ces œuvres donnent, avec plein d’humour et de poésie, une place insolite aux souris dans la ville.

    29 Mars 2017
  • Minous à la ferme : des chats sauvés grâce aux rongeurs

    Vivre ensembleDans l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, des chats de refuges jugés inadoptables sont placés dans des fermes où ils font carrière comme chasseurs de rongeurs. Une reconversion organisée par le refuge SpokAnimals afin de leur éviter l’euthanasie.

    23 Mars 2016
  • Un Moscovite sauve un chien d’un étang gelé

    Vivre ensembleLe 7 novembre dernier, un chien imprudent s’est retrouvé piégé par la glace sur l’étang Shagovsky, à Kostroma, une ville russe située à 300 km au Nord de Moscou.

    18 Novembre 2016
  • Le touchant départ à la retraite d'un cheval de police aux US

    Vivre ensembleAprès trois ans passés auprès de la patrouille de police à cheval de la ville d'Omaha, Blaze, un cheval de 18 ans, prend sa retraite. Son départ a été joliment célébré par ses coéquipiers :

    26 Septembre 2017
  • JO : une patineuse sauve un teckel d’un élevage de viande de chien

    Vivre ensembleLa championne canadienne Meagan Duhamel profite de sa présence aux Jeux olympiques en Corée du Sud pour dénoncer l’industrie de la viande de chien : elle incite un maximum de sportifs à suivre son exemple en sauvant et adoptant un chien destiné à être mangé.

    15 Février 2018
  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti

    Vivre ensembleLa Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    27 Janvier 2017
  • Royaume-Uni : un chat accusé d'espionnage

    Vivre ensembleLe chat Palmerston, adopté le mois dernier pour chasser les rongeurs au ministère des Affaires étrangères, s'est retrouvé au cœur d'une petite plaisanterie entre les membres du Parlement britannique. Soupçonné d'espionnage, il doit dorénavant montrer patte blanche…

    27 Mai 2016
  • Découvrez l’histoire de Nemo, le nouveau chien de l’Élysée

    Vivre ensembleDepuis Georges Pompidou, tous les présidents de la Ve République ont eu un chien pendant leur mandat. Emmanuel et Brigitte Macron n’ont pas dérogé à la règle, mais pour la première fois, ils ont adopté Nemo, leur nouveau compagnon, dans un refuge. Un geste fort, qui a transformé le « premier chien de France » en ambassadeur de la cause animale.

    26 Septembre 2017
  • Bubba : le chat étudiant

    Vivre ensembleIl doit être le premier de son espèce à être officiellement admis à l’université. Il faut dire que Bubba, le chat, fréquente les bancs de la fac avec assiduité !

    27 Août 2015
  • Borias, le petit chat bonheur

    Vivre ensembleVoici l’histoire d’un sauvetage inattendu qui a changé la vie d’un bébé chat –nommé Borias- comme celle de sa maîtresse.

    20 Août 2018
  • Après neuf ans d'absence, le chat Moubli est de retour

    Vivre ensembleIl s’appelle Moubli. Et ses propriétaires avaient oublié son existence après sa disparition il y a neuf ans. Jusqu’à ce jour où l’appel téléphonique d’un refuge le fait réapparaître…

    05 Septembre 2016
  • Vidéo : les animaux câlins

    Vivre ensembleLe 21 janvier nous avons célébré la journée internationale des câlins. L’occasion de faire une pause tendresse avec des photos d’animaux sauvages ou domestiques, en plein moment de détente et de douceur.

    23 Janvier 2017
  • Une fillette prouve à ses parents les bienfaits d’un chat à la maison

    Vivre ensembleRomesa, une Texane de 11 ans, a impressionné les internautes grâce à sa dissertation de six pages relayée sur les réseaux sociaux, destinée à convaincre ses parents d’adopter un chat.

    29 Juin 2017
  • Une chatte londonienne retrouvée en France

    Vivre ensembleMoon Unit, 11 ans, qui avait faussé compagnie à ses propriétaires fin 2007 à Londres, a été récupérée par une association en mai dernier en Essonne. Le périple du félin rescapé reste un mystère.

    11 Août 2016
  • « Gamelles pleines » : soutenir des maîtres SDF et leurs animaux

    Vivre ensembleL’association Gamelles Pleines réunit dans un calendrier 2018, de superbes photographies en noir et blanc : des portraits de personnes vivant dans la précarité au côté de fidèles compagnons. Les ventes serviront à soutenir les actions en faveur d’une intégration de l’animal à part entière dans l’aide sociale.

    12 Décembre 2017