Peta dénonce l’expérimentation animale financée par le Téléthon


  • Peta dénonce l’expérimentation animale financée par le TéléthonPhoto : DR
  • Protection/ Expérimentation

    L’association de lutte contre la souffrance animale dénonce le financement par l’AFM-Téléthon d’expériences «cruelles et inefficaces» sur des chiens malades dans un laboratoire français, vidéo à l’appui.

    A la veille du lancement de la campagne 2016 de l’AFM-Téléthon, Peta demande aux responsables de l’Association française contre les myopathies de ne plus financer des recherches conduisant à de la maltraitance animale en laboratoire. Cette requête fait suite à la publication d’une vidéo tournée en caméra cachée en 2013 par l’association française Animal Testing, dans les locaux du laboratoire de neurobiologie de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort.

    Principalement des chiens beagles et golden retrievers, les animaux de ce laboratoire financé par le Téléthon sont atteints de dystrophie musculaire (DM), une maladie douloureuse qui les rend handicapés, parfois lourdement, et nécessiterait des soins adaptés.

    Dans la vidéo d’Animal Testing, on peut notamment voir des chiens peinant à déglutir et recouverts de bave ou de vomi «car les muscles de l’œsophage ou ceux de la mâchoire ne fonctionnent plus bien» explique Peta dans son communiqué.

    Pour l’instauration de recherches éthiques et efficaces

    Dans sa lettre ouverte adressée à Laurence Tiennot-Herment, la présidente de l’AFM-Téléthon, Peta souligne la cruauté, mais également l’inefficacité de ces expériences animales: «le niveau de souffrance et de détresse infligé aux chiens de l'École nationale vétérinaire d'Alfort est tel que l'on se demande pourquoi ces expériences se poursuivent, alors même qu'elles n'ont que très peu contribué au développement d'un traitement clinique», peut-on lire. D’autant que «la dystrophie musculaire chez le chien n'est pas analogue à celle qui touche l'humain», souligne l’association.

    Pour mener à bien la recherche contre la DM chez l’homme, Peta met l’accent sur des  «méthodes modernes», c’est-à-dire  ne nécessitant pas l’utilisation d’animaux comme l’usage de cellules souches issues de patients malades pour «développer des remèdes ciblés».

    Une pétition en ligne pour faire réagir le Téléthon

    Avec la publication de cette vidéo, Peta espère mobiliser l’attention des médias et du grand public sur cette question de la souffrance animale en laboratoire. L’association a également mis en ligne une pétition pour soumettre ses revendications au Téléthon et au laboratoire d’Alfort. 

    Cyril Ernst, chargé de campagne à Peta, espère ainsi que ces initiatives vont être salutaires pour le Téléthon, à la fois pour rendre ses recherches plus éthiques, mais également pour que sa communication auprès du public soit plus transparente, car peu de donateurs sont au courant de l’existence de recherches sur des animaux financées par le Téléthon. 

    Dans un communiqué, le Gircor, une association sans but lucratif qui rassemble en France les établissements de recherche biomédicale publics et privés ainsi que les entreprises du médicament, a réagi à la vidéo diffusée par Peta mettant en cause les méthodes de recherches d'AFM-Telethon. "Les travaux soutenus par l’AFM-Téléthon ont permis de nombreux progrès dans le combat contre les maladies génétiques rares et invalidantes, peut-on lire dans ce communiqué. Ses chercheurs utilisent les modèles biologiques scientifiquement les plus efficaces parmi lesquels les cellules souches de patients mais aussi les modèles animaux comme des chiens atteints de dystrophie musculaire. En effet, une fois les études au niveau cellulaire réalisées, il faut préparer le passage aux patients, et à ce jour il ne peut être question de se passer des modèles animaux qui apportent de nombreuses informations scientifiques et thérapeutiques qu’aucun autre modèle ne peut apporter. Par ailleurs ces tests sur animaux sont exigés par la réglementation. L’ensemble de la recherche biomédicale européenne ainsi que la commission européenne ont encore récemment rappelé que l’utilisation d’animaux en recherche apporte une compréhension des mécanismes biologiques des animaux et des êtres humains que ne peuvent apporter les autres modèles de recherche. Un cadre réglementaire très complet assure la protection des animaux utilisés en recherche. Il interdit le recours à l’expérimentation animale si d’autres modèles existent, et impose l’examen préalable des études par un comité d’éthique, leur autorisation par les autorités, la formation validée du personnel, l’agrément des établissements, les conditions d’hébergement et des inspections."

     


    Autres articles à lire

  • Cosmétiques : la Californie interdit les tests sur les animaux

    ProtectionLe 31 août, la Californie a voté à l’unanimité l’interdiction de vendre des produits cosmétiques testés sur les animaux. Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice et secrétaire générale de l’association Pro Anima, nous parle plus en détails de cette avancée.

    19 Septembre 2018
  • En finir avec l'expérimentation animale

    Protection12 millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche scientifique. C’est 12 millions de trop pour les amoureux des animaux qui entendent bien que la révision de la directive européenne relative à l’expérimentation animale entérine l’abolition pure et simple de cette pratique. Fantasme ou futur possible ? Un dossier à découvrir dans le numéro de septembre de 30 Millions d'amis, actuellement en kiosques.

    05 Septembre 2017
  • Diesel : Volkswagen accusé de tests sur des singes et des humains

    ProtectionLes constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW doivent affronter les informations données par la presse concernant des tests d'émissions de gaz diesel effectués sur des singes, mais aussi sur des humains.

    29 Janvier 2018
  • « Les expérimentations animales n’ont plus lieu d’être »

    ProtectionLa Journée mondiale des animaux dans les laboratoires, ce 24 avril, est l’occasion pour de nombreuses associations de dénoncer les tests sur les animaux et de rappeler que des méthodes efficaces de substitution existent et sont à développer.

    24 Avril 2017
  • Cosmétiques : l'Europe pour l’arrêt mondial des tests sur animaux

    ProtectionLes députés européens se sont prononcés, à une écrasante majorité, pour une interdiction, partout dans le monde, de l’expérimentation animale dans le secteur des cosmétiques.

    04 Mai 2018
  • Expérimentation animale : une règle des « trois R » inefficace

    ProtectionDouze millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche. Une directive européenne encadre depuis 2010 cette pratique mais reste cependant insuffisante.

    28 Février 2018
  • Réhabiliter tous les animaux de laboratoire, est-ce possible ?

    ProtectionEn 2015, près de 2 millions d’animaux ont été utilisés en France pour la recherche*. Pour ceux dont la mort n’est pas indispensable à l’étude, se pose la question de la réhabilitation. Or, beaucoup de laboratoires procèdent à des euthanasies de convenance…

    24 Avril 2019
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • Cirques : la Roumanie interdit les animaux sauvages

    ProtectionLa Roumanie rejoint la liste d’une quinzaine de pays européens, dont la France ne fait pas partie, ayant interdit la présence des animaux sauvages dans les cirques.

    13 Juin 2017
  • En France, l'inquiétante 'mode' des bébés félins

    ProtectionUn bébé tigre, plusieurs lionceaux âgés d'à peine quelques semaines, utilisés pour des selfies ou mis en vente sur les réseaux sociaux : derrière une inquiétante 'mode' des bébés félins, qui défraie la chronique en France depuis quelques mois, pourraient se cacher des cirques peu scrupuleux…

    22 Février 2019
  • Yulin, symbole sanglant du commerce de viande de chats et de chiens

    ProtectionLe « festival » de Yulin, qui se tient chaque année en Chine autour du 21 juin, ne représente qu’une partie du commerce de viande de chiens et de chats du pays, sacrifiant chaque année au moins 10 millions d’animaux.

    20 Juin 2017
  • Lapin : des acteurs de la filière vont lancer des élevages sans cage

    ProtectionLes principaux acteurs de la filière de la viande de lapin vont lancer des élevages responsables, sans cage, dont les produits seront en vente dans la grande distribution début 2020, ont-ils annoncé mercredi lors d'une conférence de presse.

    06 Juin 2019
  • Peta dénonce le massacre des ânes du Kenya pour la Chine

    ProtectionL'association de défense des animaux Peta a demandé jeudi au Kenya de mettre fin à l'abattage des ânes, dont les peaux sont exportées vers la Chine, le plus souvent illégalement, pour les besoins de la médecine traditionnelle, une pratique qui a récemment augmenté en Afrique.

    16 Mai 2019
  • Le gouvernement autorise l'abattage de 40 loups pour 2017-2018

    ProtectionLes ministres de l’Ecologie et de l’Agriculture ont annoncé que le nouveau « plan Loup » du gouvernement autorise l’abattage de 40 animaux entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018. Une décision dénoncée par les associations de protection du canis lupus qui plaident pour la mise en place d’« une vraie politique de cohabitation entre les activités humaines et les loups ».

    21 Juillet 2017
  • Une nuit pour les chauves-souris

    ProtectionLa 22e édition de la Nuit internationale de la chauve-souris, organisée par la Société française pour l’étude et la protection des mammifères, se déroulera les 25 et 26 août 2018 à travers la France.

    24 Août 2018
  • Delphinarium : interdiction de la reproduction en captivité confirmée

    ProtectionLe Conseil d'Etat a confirmé l'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques en captivité, une disposition d'un arrêté interministériel de mai contesté par trois parcs marins, dont le Marineland d'Antibes.

    02 Août 2017
  • Nouveau « plan ours » : les associations révoltées

    ProtectionLe gouvernement 'n'engagera pas de nouvelles réintroductions d'ours' dans les Pyrénées, communiquera leurs localisations, et favorisera leurs effarouchement ont annoncé les ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture. Cette nouvelle feuille de route a été réalisée sans les associations environnementales, qui ont boycotté la réunion.

    07 Juin 2019
  • Meurtre du chat Chevelu : le ras-le-bol des défenseurs des animaux

    ProtectionLe responsable de la mort du chat Chevelu, massacré en mai dernier dans le centre de Draguignan, a été condamné à 6 mois de prison ferme. Pour le Parti animaliste, la forte mobilisation citoyenne autour de ce meurtre exprime un vrai ras-le-bol des défenseurs des animaux qui demandent à ce que des mesures soient mises en place pour mieux prévenir les cas de barbarie et répondre aux problématiques des animaux errants.

    19 Septembre 2017
  • Les signalements de maltraitance animale sont en augmentation

    ProtectionEn 2017, la SPA a enregistré 8 937 signalements de maltraitance animale, surtout des chiens et des chats, soit 36 % de plus qu'en 2016, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

    14 Février 2018
  • En été, adopter c’est être solidaire !

    ProtectionChaque été, les histoires d’abandons de chiens et de chats remplissent les colonnes de la presse et attristent évidemment les amoureux des animaux. Pleins à craquer, les refuges attendent désespérément que des candidats à l’adoption soulagent hommes et animaux.

    03 Août 2016