Les intervenants de Dog Revolution : Sébastien Mouret


  • Les intervenants de Dog Revolution : Sébastien MouretPhoto : DR
  • Vivre ensemble

    Sébastien Mouret est sociologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions iciconsacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…  

    Sociologue, post-doctorant à l'UMR Innovation (INRA/Montpellier), Sébastien Mouret, 40 ans, s’intéresse tout particulièrement à la place du travail et de la morale dans les relations entre humains et animaux.

    Pourquoi avez-vous choisi cette voie professionnelle ?

    Au cours de mon doctorat en sociologie, j’ai porté mon attention sur la dimension morale de la relation de travail entre humains et animaux d’élevage. Travailler avec des animaux, ce n’est pas seulement produire, c’est aussi vivre ensemble. La rationalité du travail est technico-économique, mais aussi morale et pratique. Élever, c’est donner une vie bonne à ses bêtes. Ce don participe de l’expression d’un sentiment de gratitude. Les animaux permettent aux humains de se nourrir, donc de vivre. La gratitude est la reconnaissance de la valeur de ce don particulier, puisqu’il implique de prendre (par l’abattage) la vie des bêtes. Comprendre « l’industrialisation du vivant », c’est comprendre la banalisation de la violence en systèmes industriels. Comment les travailleurs deviennent-ils insensibles moralement à la souffrance des animaux ? L’organisation industrielle du travail est la cause d’une souffrance éthique au travail des éleveurs – et des salariés – qui les rend inconséquents moralement. Cette souffrance atrophie, par exemple, la gratitude, réduisant leur conception du travail à sa dimension instrumentale. Dans Élever et tuer animaux (Éditions Presses universitaires de France, prix Le Monde de la recherche universitaire en sciences sociales) je traite ainsi des rapports entre amour et violence dans les relations de travail entre éleveurs et animaux.

    Parlez-nous de votre métier…

    Mes recherches portent sur la place du travail et de la morale dans les relations entre humains et animaux. Actuellement, je mène une recherche en France et au Royaume-Uni sur le véganisme. Il s’agit de comprendre comment des individus deviennent végétariens et végétaliens « pour » les animaux, et donc de comprendre l’évolution de la sensibilité morale de nos sociétés à leur égard. Ce travail s’inscrit dans la continuité de ma thèse. Parallèlement, je participe au programme de recherche COW, financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR), qui portent sur le travail des animaux et notamment sur les manières dont ils travaillent et mobilisent leur subjectivité pour réaliser diverses tâches. J’ai étudié et comparé, d’un côté, l’engagement courageux des chiens de patrouille de la police nationale dans le travail policier et, d’autre part, l’engagement responsable des chiens guides dans l’accompagnement de personnes aveugles. Quand j’habitais à Paris, je voyais souvent passer des chiens guides d’aveugle dans mon quartier et j’étais très intrigué par leur comportement et leur concentration. Ce qui m’intéresse, c’est ce qu’on leur demande de faire avec et « pour » un être fragilisé. Quant aux chiens de patrouille, c’est l’usage de la force animale comme moyen de la force publique qui m’a interpellé.

    Sur quoi portera votre intervention au séminaire Dog Revolution et quel message souhaitez-vous y faire passer ?

    Je vais évoquer précisément ce sujet-là : les chiens travaillent et cela participe d’une Dog Revolution ! Les chiens guides en sont une belle illustration. L’école de Paris leur confie la tâche de prendre concrètement soin de personnes aveugles. Pour cela, il leur faut travailler, c’est-à-dire mobiliser leur intelligence pratique pour combler l’écart incessant entre, d’un côté, des règles de guidage qu’ils doivent respecter et mettre en œuvre et, de l’autre, la complexité des situations réelles auxquels ils sont confrontés. Poser la question du travail des animaux, c’est repenser leur place dans nos sociétés. Cela change également – tant pour la sociologie, l’anthropologie, l’éthologie que les sciences vétérinaires – la façon de comprendre leur comportement et les relations que nous tissons avec eux.

    Et vos chiens à vous, qui sont-ils ?

    Par manque de temps, je n’en ai pas. Mais, pendant plusieurs mois, j’ai été famille d’accueil, avec ma femme et ma fille, pour Iros, un chien guide d’aveugle qui était un croisement entre un labrador et un flat-coated retriever. En tant que famille d’accueil, notre rôle était de socialiser Iros par un apprentissage de règles de vie commune liées à la propreté, l’alimentation et l’obéissance, tout en répondant à ses demandes d’affection, d’attention et de jeu pour qu’il s’épanouisse dans un cadre de vie humain. Mais notre mission était aussi de le « faire travailler », ainsi que le demandent les éducateurs de l’école, en l’associant autant que possible à nos modes de vie professionnels. Pendant plusieurs mois, Iros m’a donc accompagné dans mes activités de recherche.


    Autres articles à lire

  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Insolite : une Américaine a pris l’avion avec son cheval

    Vivre ensembleUne Américaine a réussi à voyager en cabine avec son cheval miniature lors d'un vol American Airlines reliant Chicago à Omaha (Nebraska, centre) d'une durée d'une heure et demie.

    10 Septembre 2019
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sonia Kischkewitz

    Vivre ensembleSonia Kischkewitz est éducateur canin. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    07 Septembre 2016
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018
  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • 5 conseils pour choisir le prénom de son animal

    Vivre ensembleAprès 2016 année du « M », 2017 est officiellement l’année du « N ». Au-delà du principe bien connu « d’une lettre par année », que faut-il savoir pour bien choisir les noms de nos compagnons ? Voici les conseils de nos spécialistes.

    10 Janvier 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Séverine Belkhir

    Vivre ensembleSéverine Belkhir est éthologue et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    14 Septembre 2016
  • Au programme de Pet Revolution : les animaux des éthologues

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles des vétérinaires, éthologues, éducateurs, philosophes et chercheurs en sciences humaines sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, les intervenants débattront pendant deux jours de la place réservée à nos compagnons dans notre société. Parmi eux, l’éthologue Michel Kreutzer animera une intervention intitulée « Les animaux des éthologues sont-ils les mêmes que les vôtres ? ».

    07 Août 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Caroline Gilbert

    Vivre ensembleCaroline Gilbert est vétérinaire, éthologue et maître de conférences à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    27 Septembre 2016
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • Université d'été de l’animal 2017 : Cécile Gilbert-Kawano

    Vivre ensembleCécile Gilbert-Kawano est experte en intelligence émotionnelle et institutrice certifiée Eponaquest, une approche de développement personnel auprès des chevaux. Elle animera des ateliers équestres et participatifs lors de l’Université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août. Rencontre

    06 Juillet 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Mélodie Pichoir

    Vivre ensembleMélodie Pichoir est formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    09 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Jocelyne Porcher

    Vivre ensembleJocelyne Porcher est directrice de recherches à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    26 Septembre 2016
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016
  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Université d'été de l'animal 2017 : Chris Herzfeld

    Vivre ensembleChris Herzfeld est philosophe et historienne des sciences, ainsi qu’artiste, passionnée par les grands singes. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme » (qui se déroulera du 25 au 27 août prochains), intitulée « Adoptions interspécifiques et intelligences partagées : Cinq chimpanzés en famille ». Rencontre.

    19 Juillet 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Serge Pautot

    Vivre ensembleSerge Pautot est avocat au barreau de Marseille. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    23 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Antoine Bouvresse

    Vivre ensembleAntoine Bouvresse est vétérinaire comportementaliste. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    28 Septembre 2016
  • Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligents

    Vivre ensembleSelon un spécialiste du comportement, le fait de parler à nos compagnons à quatre pattes et de leur attribuer des caractéristiques humaines serait une preuve de sensibilité et d’intelligence sociale supérieures à la moyenne.

    10 Avril 2017