Chanee, 'Monsieur gibbon'


  • Chanee, 'Monsieur gibbon'Photo : Mathias Kallermann
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    L’ONG qu’il a créée est devenue le plus grand projet au monde de sauvegarde des gibbons. Aurélien Brulé, dit Chanee, fondateur de Kalaweit (« gibbon » en indonésien), se passionne depuis l’adolescence pour ces primates menacés. En 18 ans, cet Indonésien d’adoption a réussi à sauver de nombreux animaux mais aussi à faire avancer les mentalités. A l’occasion de son passage en France, nous l’avons rencontré.

    Comment les gibbons sont-ils entrés dans votre vie ?

    Ma passion pour les singes, je ne l’explique pas. Par contre, quand j’ai commencé à aller à la rencontre des primates, en 1992, dans le zoo près de chez moi, j’ai découvert, parmi eux, les gibbons. Je les ai trouvés particulièrement tristes et j'ai eu envie de les comprendre. J’ai demandé au directeur du zoo l’autorisation de venir, tous les mercredis, m’asseoir devant eux et les observer. Au bout de deux ou trois ans d’observation et de documentation, j’ai fait des suggestions au directeur et il m’a laissé faire. Nous avons ainsi créé des couples et les animaux s’en sont bien mieux portés.

    De façon très prétentieuse, j’ai alors voulu publier un livre pour dire la manière de faire. J’ai téléphoné un peu partout et j’ai trouvé un éditeur intrigué par ma démarche. Au moment de la sortie de l’ouvrage Le gibbon à mains blanches (Presses du Midi), j’ai eu quelques articles dans la presse et notamment dans VSD. J’y expliquais que l’observation des gibbons en captivité n’était qu’une étape, que j’aimerais les voir évoluer à l’état sauvage. Muriel Robin a trouvé mon numéro de téléphone, elle m’a appelé, chez moi, et m’a dit : « Tu veux partir, tu pars ». Trois jours après mon bac, j’ai donc pris le chemin de la Thaïlande grâce à son financement et j’y ai passé trois mois. J’y ai vu des gibbons, c’était super, mais je ne voyais pas trop ce que je pouvais faire… Dans l’avion qui m’a ramené en France, j’ai vu les titres des journaux qui annonçait des incendies en Indonésie et déploraient les milliers d’hectares brûlés. J’ai compris que si je voulais aider les gibbons, c’était là-bas. A mon retour, j’ai commencé des études d’éthologie à Strasbourg, c’était passionnant, j’ai appris plein de choses, mais j’ai aussi eu un déclic : je me suis rendu compte que je ne voulais pas étudier les singes, mais les sauver. Après six mois de fac, en mai 1998, je suis parti à Jakarta.

    C'est alors le début de L’aventure Kalaweit… En quoi consiste votre action ?

    Nous recueillons les gibbons – mais aussi d’autres animaux – détenus illégalement (ils vivent en captivité chez de nombreux particuliers, qui les considèrent comme des animaux de compagnie) et nous protégeons leur habitat. Nous surveillons aussi une réserve de 6000 hectares pour le compte du gouvernement. Depuis que l’ONG existe, nous avons sauvé 293 gibbons – et relâché 24 individus. C’est un animal très territorial et il est impossible d’en faire cohabiter plusieurs sur la même « parcelle ». Le problème, c’est qu’il y a de moins en moins de forêts… Nous achetons donc de la forêt où des populations sont présentes. Nous avons aujourd’hui 295 hectares à Sumatra et 102 à Bornéo. D’ici la fin de l’année, nous posséderons 300 hectares à Bornéo. Notre priorité, c’est de protéger la forêt avant qu’elle ne soit complètement détruite par les producteurs d’huile de palme. Malheureusement, depuis que je suis en Indonésie, la déforestation n’a cessé d’augmenter : l’équivalent de six terrains de football de forêt disparaît chaque minute dans le pays. Or, il faut savoir que les gibbons ne peuvent pas s’adapter à un environnement dégradé : ils doivent vivre dans la canopée car leur système immunitaire ne leur permet pas de lutter contre les bactéries parasites du sol.

    Aujourd’hui, de quoi êtes-vous le plus fier ?

    D’avoir fait un projet qui sauve les animaux tout en impliquant les gens. Je sens que Kalaweit, qui emploie 58 personnes à plein temps (vétérinaires, gardes, soigneurs, etc.), appartient vraiment aux Indonésiens. Depuis deux ans et demi – et notamment depuis que nous avons lancé une émission de télévision – on m’arrête dans la rue pour me dire : « C’est génial ce que tu fais. » Je ne suis plus l’illuminé qui se bat pour les gibbons. En octobre 2015, j’ai posté une vidéo où j’interpellais le président indonésien au sujet des feux de forêt et du lobby des producteurs d’huile de palme. Elle a fait un buzz incroyable. Je ne me suis pas fait que des amis à cette occasion – le surlendemain de la diffusion de la vidéo, trois incendies se sont ainsi déclarés autour de ma maison – mais les Indonésiens et les médias se sont mobilisés derrière moi. Et j’en suis sorti plus fort.

    Vous dites souvent que vous êtes là où vous avez toujours voulu être…

    Très jeune, j’ai trouvé le sens que je voulais donner à ma vie et personne n’a réussi à me faire douter. Combien de profs, au collège et au lycée, m’ont dit « redescends sur terre » quand j’annonçais que, plus tard, je voulais « sauver les singes » ? Combien de fois m’a-t-on ri au nez ? Je ne rentrais pas dans les cases. Aujourd’hui, je me sens utile. Il est bon de se coucher le soir en se disant qu’on a sauvé un animal ou protégé des hectares de forêts. C’est mon moteur. Et c’est ce que je veux transmettre à mes enfants.

    Après avoir servi de guide à Véronique Jeannot dans le premier épisode de la collection documentaire baptisée « Le Messager », Chanee poursuit sa collaboration avec France 3. Deux autres tournages ont déjà eu lieu : le fondateur de Kalaweit a ainsi accompagné Muriel Robin en République démocratique du Congo pour découvrir les bonobos et Antoine Duléry au Cambodge pour faire connaissance avec les ours malais. La diffusion devrait avoir lieu fin 2016 ou début 2017.

    Autres articles à lire

  • Deux ourses slovènes emménagent dans les Pyrénées

    Faune sauvageDeux ourses slovènes viennent d’être relâchées dans les Pyrénées occidentales afin de venir renforcer la petite population qui s’y trouve.

    05 Octobre 2018
  • Patagonie chilienne : Le lion des montagnes

    Faune sauvageLe puma est le plus grand des félidés, autrement dit le plus grand des petits félins. Traqué par les bergers de Patagonie ou les cow-boys du Far West, cet agile prédateur, rapide et puissant, a appris à se faire discret. Le déclin de sa population en a même fait une espèce rare…

    15 Novembre 2018
  • Où écouter le brame du cerf ?

    Faune sauvageLa saison du brame va bientôt commencer. En choisissant un massif forestier réputé pour sa diversité en cervidés, vous avez toutes les chances d’assister à ce moment magique. Une paire de jumelles et beaucoup de discrétion sont primordiaux pour ne pas en rater une miette. Suivez le guide…

    24 Août 2016
  • Coronavirus : Le Gabon veut protéger ses grands singes

    Faune sauvageLe Gabon, sanctuaire de gorilles et de chimpanzés, prend des mesures préventives afin d'éviter tout risque de transmission du nouveau coronavirus aux grands singes qui vivent dans ses parcs.

    16 Mars 2020
  • Disparition de Daphne Sheldrick, la « mère » des éléphants orphelins

    Faune sauvageDaphne Sheldrick, pionnière de la protection de l'environnement, était connue pour avoir développé une méthode permettant d'élever des éléphanteaux orphelins au Kenya. Elle est décédée jeudi, à l'âge de 83 ans.

    16 Avril 2018
  • Pourquoi le cerf brame-t-il un peu plus tôt chaque année ?

    Faune sauvageHabituellement, la saison du brame du cerf démarre dans nos forêts à la mi-septembre. Mais depuis quelques années, l’appel du brame commence plus tôt. Eric Dion, gestionnaire du domaine de Saint-Benoît, à Rambouillet, nous explique pourquoi.

    13 Octobre 2018
  • Dans l'intimité des suricates

    Faune sauvageEn plein cœur du désert du Kalahari, les photographes animaliers Marie-Luce Hubert et Jean-Louis Klein ont suivi un clan de suricates, ces petites mangoustes du désert. Ils nous font découvrir une tranche de vie de ces sentinelles à la vie sociale très riche…

    04 Août 2017
  • Hérissons domestiques : une association tire la sonnette d’alarme

    Faune sauvageFace à la mode croissante transformant des hérissons pygmées d’Afrique en animaux de compagnie, la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a publié un communiqué pour rappeler que ces petits mammifères ne sont pas faits pour être domestiqués. En France, les hérissons sont une espèce protégée et il est interdit d’en élever ou d’en posséder.

    11 Septembre 2017
  • Le mystérieux comportement des éléphants avec leurs défunts

    Faune sauvageBeaucoup d’anecdotes sur le comportement des éléphants avec leurs compagnons décédés circulent mais jusqu’ici, aucune étude approfondie n’avait vraiment examiné ces interactions. C’est désormais chose faite grâce à des chercheurs américains.

    12 Février 2020
  • Un nouveau cas de mutilation de koala en Australie

    Faune sauvageUn koala a été retrouvé vissé à un poteau dans un parc en Australie. Le fait divers révoltant succède à un précédent cas de mutilation, quelques mois plus tôt, sur un marsupial, dans un contexte alarmant pour la survie du koala en Australie.

    11 Janvier 2018
  • A-t-on retrouvé l’un des oursons de Sorita ?

    Faune sauvageUn ourson non sevré d'environ 5 mois, qui errait à proximité des habitations du village de Couflens en Ariège, a été recueilli par les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, (ONCFS). Il est maintenant hors de danger, et l’objectif est de le rendre à la vie sauvage : une tâche compliquée…

    13 Juin 2019
  • Une soigneuse a été tuée par un tigre dans un zoo en Espagne

    Faune sauvageUne soigneuse a été retrouvée morte samedi 2 juillet dans la cage d'un tigre du parc animalier où elle était employée. Aucune explication sur cette mort pour le moment.

    03 Juillet 2016
  • Podcast : L’humain, seule espèce utilisant des outils ?

    Faune sauvageL’étude du comportement animal peut faire réfléchir au fait que ce que l’on appelle animal semble parfois très proche de ce que l’on nomme humain.

    03 Octobre 2019
  • Il n’y a plus de chevaux sauvages sur Terre

    Faune sauvageLes Przewalski, que l’on croyait être les derniers chevaux sauvages au monde, étaient, à l'origine, des équidés domestiqués qui ont retrouvé un mode de vie naturel au fil de l'histoire, d'après les résultats d'une étude, qui remet en question toutes nos connaissances sur l’origine des chevaux.

    23 Février 2018
  • Mais où sont passés les hérissons ?

    Faune sauvageQui s’y frotte s’y pique ! Bientôt, en France, il sera de moins en moins possible de s’y frotter tant les menaces qui pèsent sur ce petit insectivore de nos jardins sont grandes. Pour les plus chanceux, le printemps est la période où ils sortent de l'hibernation…

    12 Mai 2019
  • Une majorité de Français favorable à la réintroduction de l'ours

    Faune sauvageUne nette majorité de quelque 6.000 internautes français consultés en juillet sont favorables à la prochaine introduction de deux ourses dans les Pyrénées voulues par Nicolas Hulot, y compris parmi les habitants des six départements du massif.

    23 Août 2018
  • Indonésie : non, les populations d’orangs-outans ne sont pas en hausse

    Faune sauvageContrairement aux récentes déclarations du gouvernement indonésien, les populations d'orangs-outans n'ont pas augmenté, loin s'en faut.

    09 Novembre 2018
  • Des chiens « ratons laveurs » qui terrorisent l’Angleterre ?

    Faune sauvageDeux chiens viverrins, « raccoon dogs » en anglais, ont récemment secoué les habitants de Clarborough (Angleterre) par leur agressivité après s’être enfuis de leur enclos. Zoom sur cette espèce peu connue et pourtant bien présente en Europe.

    04 Juin 2019
  • Landes : les associations mobilisées pour les deux macaques survivants

    Faune sauvageEn majorité porteurs du virus de l’herpès B, 163 macaques de Java du parc de la Pinède des singes dans les Landes, aujourd’hui fermé, ont été euthanasiés en mai dernier. Deux singes du même groupe, jusque à présent en semi-liberté, viennent d’être capturés et testés pour savoir s’ils sont porteurs du virus. Les associations demandent à ce qu’ils soient placés dans un refuge adapté.

    09 Août 2017
  • Biodiversité : le Kilimandjaro dévoile ses secrets

    Faune sauvageServals, antilopes, léopards, singes… Des chercheurs allemands ont placé des caméras un peu partout sur le Kilimandjaro pendant deux semaines afin d’étudier les animaux qui s’y trouvent.

    22 Août 2019