Australie : les courses de lévriers interdites en juillet 2017


  • Australie : les courses de lévriers interdites en juillet 2017Photo : Shutterstock
  • Protection/ Maltraitance

    Une enquête du gouvernement a mené à l’interdiction, d'ici à l’été prochain, des courses de lévriers dans l’état de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Elle dénonce de mauvais traitements tant sur les lévriers que sur les leurres vivants qu’ils doivent poursuivre.

    L’État de Nouvelle-Galles du Sud, le plus peuplé d'Australie, va interdire, à compter de juillet 2017,  les courses de lévriers à Wentworth Park. L'interdiction est motivée par une enquête gouvernementale qui a conclu que sur plus de dix ans, des dizaines de milliers de chiens ont été tués parce qu'ils ne couraient pas assez vite. D'autres ont déchiqueté des leurres vivants – cochonnets, lapins et opossums – une pratique pourtant interdite mais censée leur "donner l'envie du sang".

    Ces courses très populaires sont au cœur d’une industrie lucrative et font l'objet de paris mutuels. En principe, elles se déroulent sur un cynodrome où les lévriers poursuivent un lièvre mécanique tiré sur un rail. Mais la réalité est bien différente. Le monde des courses de lévriers est évidemment opposé à cette décision des autorités. Les propriétaires de chiens comme les entraîneurs affirment qu'ils aiment leurs animaux.

    Cette activité s’est développée en Australie au début du XXe siècle et a été associée aux classes ouvrières car il est possible de parier sans se ruiner tandis que chacun peut espérer devenir propriétaire d'un futur champion. Dans les années 1920 et 1930, les courses de chiens étaient qualifiées de "sport pour les masses" et le cynodrome de Harold Park à Sydney attirait jusqu'à 30 000 spectateurs. Ces dernières décennies, ce nombre s'est fortement réduit, en partie car il n'y plus besoin d'assister physiquement à la compétition pour pouvoir parier. Cette pratique génère des millions de dollars de paris chaque année et le secteur emploie au moins 15 000 personnes.

    Du côté des défenseurs d’animaux, on dénonce un sport cruel. "La réalité, c'est que l'industrie a un côté obscur", dit le rapport de la commission spéciale d'enquête du gouvernement. "L'abattage de plusieurs milliers de lévriers bien avant qu'ils n'atteignent la limite normale de leur espérance de vie, ce n'est peut-être "qu'un business" pour de nombreux éleveurs, propriétaires et entraîneurs. Mais c'est un business cruel", écrit la commission. D'après ce rapport, entre 48 891 et 68 448 chiens ont été abattus ces 12 dernières années car jugés trop peu compétitifs. Parallèlement, de nombreux lévriers ont été grièvement blessés pendant les courses.

    "En tant que gouvernement humain et responsable, nous n'avons d'autre choix que d'abolir cette industrie", explique le Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Mike Baird.

    Pour Jérôme Guillot, président du Crel, le Club de reconnaissance et d’entraide aux lévriers qui milite pour l’interdiction de la chasse avec le lévrier en Espagne, cette victoire dans l’État de Nouvelle-Galles du sud est "une raison de plus d’espérer faire bouger les choses. Faire abolir des traditions cruelles est possible. Pour nous, précise-t-il, c’est une preuve supplémentaire que nous pouvons faire pression sur les instances politiques des pays où ces courses scandaleuses se pratiquent. »

    Si le jeune président avoue ne pas bien connaître la situation des lévriers de course d’Australie (« c’est quand même de l’autre côté de la planète »), il imagine que leurs conditions d’existence sont sensiblement les mêmes que celles des lévriers d’Espagne dédiés à la chasse. « Ces animaux ne sont correctement traités que lorsqu’ils sont rentables, détaille-t-il. En Espagne, ils sont exploités dès 1 an. Ils sont entraînés à courir après un lièvre vivant. Ils sont lancés par deux sur des champs et leur course donne lieu à des paris. C’est un business très lucratif. Ils courent jusqu’à 3-4 ans. Pendant cette période, ils sont juste nourris, enfermés dans des sortes de bunkers d'où ils ne sortent que pour courir. Ils ne sont pas nourris le matin d’une course pour aiguiser leur instinct de prédateur. C’est quand ils ne sont plus performants que l’enfer commence pour eux. Les plus beaux, les plus performants sont encore utilisés comme reproducteurs, mais les autres sont soit abandonnés, soit tués de manière ignoble. »

    Les plus chanceux finissent dans des refuges espagnols. « C’est là que nous allons chercher une trentaine de chiens chaque année pour les proposer à l’adoption en France. Mais ce n’est pas notre mission première car on ne va pas vider la mer à la petite cuiller. Notre action vise à faire changer les mentalités espagnoles, à convaincre les politiques locaux de faire cesser cette activité cruelle par des campagnes, des contacts, des pétitions. »

    C’est pour cela que la victoire des militants de la protection animale de l’État de Nouvelle-Galles du Sud vient de mettre du baume au cœur des militants en Europe… l’autre côté de la planète pour les Australiens !

     


    Autres articles à lire

  • Justice pour Cookie : le cas de ce chat violenté va-t-il être jugé ?

    ProtectionUne association se bat pour que le cas de Cookie, un chat victime d’une double défenestration, soit porté devant le tribunal alors qu’un premier dépôt de plainte a été classé sans suite.

    14 Mars 2018
  • Interdiction du sacrifice animalier à Gadhimai au N&eacut

    ProtectionTous les cinq ans, pour célébrer la fête de la déesse Gadhimai, 500 000 buffles, poulets et chèvres étaient mis à mort au cours d’une fête de deux jours au Népal.

    01 Août 2015
  • L'Australie envoie un robot tuer les chats errants

    ProtectionAfin de protéger ses espèces en voie de disparition, l’Australie a annoncé en 2015 son projet d’éradiquer quelque deux millions de chats errants jugés comme la menace principale. Aujourd’hui, le moyen de leur éradication a été mis au point : un robot qui envoie du poison sur les chats.

    20 Avril 2016
  • De nombreux chats seraient morts empoisonnés dans l’Aude

    ProtectionLa commune de Saint-Pierre-la-Mer, près de Narbonne, fait face à la mort de plusieurs chats domestiques et errants dans un quartier résidentiel. Une autopsie est en cours pour vérifier la thèse de l’empoisonnement.

    07 Juin 2017
  • Les JO propres avec les chevaux

    ProtectionDeux cavaliers ont été disqualifiés pour brutalité, une autre a renoncé pour préserver son cheval malade… Ces JO seraient-ils ceux de la morale pour les chevaux ?

    16 Août 2016
  • Victoire : 1 an de prison ferme pour un tueur de chat

    ProtectionUn peu plus d’un mois après les faits, l’homme qui avait sauvagement tué un chat à Limoges vient d’être jugé et condamné à 18 mois de prison, dont 12 mois ferme et à l'interdiction de détenir un animal pendant 5 ans.

    30 Novembre 2018
  • Les signalements de maltraitance animale sont en augmentation

    ProtectionEn 2017, la SPA a enregistré 8 937 signalements de maltraitance animale, surtout des chiens et des chats, soit 36 % de plus qu'en 2016, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

    14 Février 2018
  • Affaire du chien brûlé vif : 18 mois d'emprisonnement requis

    ProtectionA Chalon-sur-Saône, une femme vient d’être condamnée à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis, pour avoir brûlé à l’essence le berger allemand de son compagnon. Ce dernier avait succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

    04 Septembre 2018
  • Athéna, la martyre, n’est plus

    ProtectionSept mois après son sauvetage, la dogue de Bordeaux retrouvée enterrée vivante en août est décédée d'un cancer. Retour sur les faits.

    23 Février 2016
  • Financez une vidéo-surveillance pour sauver les lévriers espagnols

    ProtectionLe Crel, Club de reconnaissance et d’entraide aux lévriers, créé en 2009 par Jérôme Guillot, pour venir en aide aux lévriers maltraités, a besoin de 2400 euros pour financer un système de vidéosurveillance du refuge qui accueille des lévriers rescapés en Espagne !

    29 Janvier 2018
  • Des amendes immédiates contre la maltraitance animale ?

    ProtectionContre toute attente, l’Assemblée nationale a validé – en première lecture –l’amendement 1286 demandant des sanctions immédiates en cas de maltraitance quotidienne sur les animaux domestiques, ainsi qu’envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité.

    03 Décembre 2018
  • 130 chats vivant dans 25 m2 ont été sauvés

    ProtectionLa fondation 30 Millions d’amis est intervenue dans un studio parisien pour porter secours à une centaine de chats. Des familles d’accueil sont recherchées pour prendre en charge les félins.

    11 Septembre 2017
  • Une fédération pour sauver les lévriers

    ProtectionLe Crel, association de protection des lévriers créée en 2009, vient de changer de statut pour devenir une fédération. Vingt associations françaises et espagnoles (et une slovène) l’ont déjà rejoint. L’objectif est désormais de travailler sur un plan politique et médiatique afin de combattre les tortures infligées aux lévriers en Europe.

    12 Octobre 2018
  • Art et maltraitance animale : des œuvres retirées d’une exposition

    ProtectionFace à la mobilisation des associations de protection animale, le musée Guggenheim de New York a retiré trois œuvres d’artistes chinois impliquant des animaux vivants, chiens, cochons, reptiles et insectes. Une décision rare dans le monde de l’art, qui compte plusieurs polémiques autour de la maltraitance et du droit animal.

    02 Octobre 2017
  • 9 mois de prison ferme pour avoir torturé un chat

    ProtectionDans le Calvados, un ingénieur a été condamné pour sévices sur une quinzaine de chats entre mai et juin 2018, dont trois ont du être euthanasiés.

    28 Juin 2018
  • Disparition du chat Cookie, victime d’une double défenestration

    ProtectionLe chat, jeté à deux reprises d’un immeuble par son ancien propriétaire, est finalement décédé, nous apprend l’association qui l’avait recueilli et soigné. Elle se bat pour que le cas de Cookie soit porté devant un tribunal.

    18 Mai 2018
  • Des cygnes décapités retrouvés sur le bassin d’Arcachon

    ProtectionPlusieurs cygnes décapités ont été retrouvés depuis lundi 9 août, flottant à la dérive sur le littoral du Bassin d'Arcachon (Gironde), une découverte qui a suscité sur les réseaux sociaux l'indignation des riverains et de plusieurs associations, dont la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et son président Allain Bougrain-Dubourg.

    11 Août 2016
  • Un café à chats fermé à Tokyo pour maltraitance

    ProtectionUn bar à chats de Tokyo a été fermé pour cause de maltraitance suite à une perquisition. Les chats s'y étaient multipliés et les conditions d'hygiène n'étaient pas respectées.

    22 Avril 2016
  • Chenil clandestin découvert à Pantin : une trentaine d’animaux sauvés

    ProtectionUne douzaine de chiens, un renard, une quinzaine de poules et un canari, tous en très mauvais état, ont été retrouvés dans un squat en Seine-Saint-Denis, aux côtés de cadavres d’animaux en décomposition. Une enquête pour « mauvais traitement sur animaux », « recel » et « détention d’armes de catégorie B » a été ouverte.

    15 Novembre 2017
  • Cruauté envers les animaux : la SPA part en campagne

    ProtectionAbattage sans étourdissement, expérimentation animale, corrida… La torture, c'est légal ? interroge et interpelle la Société protectrice des animaux à travers une nouvelle campagne d'affichage sur les réseaux sociaux pour faire réagir les politiques français.

    18 Avril 2016