Les JO propres avec les chevaux


  • Les JO propres avec les chevauxPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Maltraitance

    Deux cavaliers ont été disqualifiés pour brutalité, une autre a renoncé pour préserver son cheval malade… Ces JO seraient-ils ceux de la morale pour les chevaux ?

    La victoire à tout prix… Les juges du saut d’obstacles de ces jeux de Rio ont clairement donné la réponse en disqualifiant, le dimanche 14 août, deux cavaliers de saut d’obstacles pour des abus de cravache et d’éperons.

    Ce n’était finalement pas une rumeur, le Belge Nicola Philippaerts et le Néerlandais Jur Vrieling n’auront pas dépassé le stade des qualifications pour l’épreuve reine de l’équitation, le saut d’obstacles. Non pas que leurs performances ne le leur permettaient pas, mais parce que les juges ont trouvé que leur comportement avec leurs montures n’était pas adapté, trop violent, voire maltraitant.

    Jur Vrieling a été exclu alors qu’il abusait de la cravache avec Zirocco Blue qui a refusé de franchir deux obstacles dans le parcours. Le Belge, quant à lui, avait trop éperonné Zilverstar T, un étalon de 12 ans, qui avait lui aussi refusé de sauter deux obstacles. Un refus pénalise le cavalier de trois points.

    Si l’usage de la cravache et des éperons n’est pas interdit pendant les compétitions, il ne doit pas être excessif. Les juges de Rio ont appliqué l’article 242.3.1 du règlement de la Fédération équestre internationale qui stipule qu’ils sont habilités à disqualifier un cavalier lorsque son cheval saigne sur les flancs, la bouche ou les naseaux ou lorsqu’il porte des traces d'un usage excessif des éperons ou de la cravache sur son corps.

    Quelques jours plus tôt, c’est Adelinde Cornelissen qui a abandonné en pleine compétition, dans l’épreuve de dressage, pour préserver son cheval, âgé de 19 ans, qui souffrait d’une piqûre d’insecte. Pourtant, cette cavalière disposait de très bonnes chances pour défendre les couleurs de son pays, les Pays-Bas, avec Parzival, un grand alezan qui dispose d'un palmarès rare : médaille de bronze par équipe et médaille d’argent en individuel aux Jeux équestres mondiaux de Caen en 2014, médaille de bronze par équipe et médaille d’argent individuelle aux Jeux olympiques de Londres en 2012, médaille d’or par équipe aux Jeux équestres mondiaux de Lexington en 2010. Mais lorsqu’il pénètre sur le rectangle de Rio, il n’est que l’ombre de lui-même. Langue pendante, encolure basse… la forme et le moral semblent au plus bas. Sa cavalière lève aussitôt le bras pour indiquer aux juges qu’elle renonce et laisse les trois autres cavaliers de son équipe défendre seuls les couleurs de la Hollande.

    Sur les réseaux sociaux, la cavalière a expliqué que son cheval était arrivé malade sur le sol brésilien, une joue gonflée visiblement par une piqûre d’insecte et une température à 40 °C. Dès le départ, Adelinde hésite à concourir mais l’état de santé de Parzival s'améliore. Elle décide donc d’entrer sur le carré de dressage après avoir consulté une dernière fois les vétérinaires et son entraîneur. « À la détente, tout s’est bien passé, écrit-elle, j’y suis allée doucement. Il allait bien mais je ne le sentais pas aussi puissant que d’habitude ». Et une fois entrée sur la piste, elle n’a pas voulu que Parzi, comme elle l’appelle affectueusement, lui donne l’effort de trop. « J’ai senti qu’il allait tout donner, poursuit-elle, mais voulant le protéger, j’ai laissé tomber. Il m’avait tout donné durant toute sa vie et il ne méritait pas cela… Alors j’ai salué et j’ai quitté la piste… »

    Un geste généreux, à la hauteur de la générosité d’un Parzival qui profitera d’une retraite bien méritée…


    Autres articles à lire

  • Démantèlement d’un 'championnat' illégal de combats de coqs

    ProtectionQuelque 182 personnes ont été arrêtées en Espagne et près de 300.000 euros en liquide saisis lors d'une opération contre un 'championnat' illégal de combats de coqs, a annoncé lundi la police.

    15 Janvier 2019
  • Victoire : 1 an de prison ferme pour un tueur de chat

    ProtectionUn peu plus d’un mois après les faits, l’homme qui avait sauvagement tué un chat à Limoges vient d’être jugé et condamné à 18 mois de prison, dont 12 mois ferme et à l'interdiction de détenir un animal pendant 5 ans.

    30 Novembre 2018
  • Justice pour Cookie : le cas de ce chat violenté va-t-il être jugé ?

    ProtectionUne association se bat pour que le cas de Cookie, un chat victime d’une double défenestration, soit porté devant le tribunal alors qu’un premier dépôt de plainte a été classé sans suite.

    14 Mars 2018
  • 130 chats vivant dans 25 m2 ont été sauvés

    ProtectionLa fondation 30 Millions d’amis est intervenue dans un studio parisien pour porter secours à une centaine de chats. Des familles d’accueil sont recherchées pour prendre en charge les félins.

    11 Septembre 2017
  • Des cygnes décapités retrouvés sur le bassin d’Arcachon

    ProtectionPlusieurs cygnes décapités ont été retrouvés depuis lundi 9 août, flottant à la dérive sur le littoral du Bassin d'Arcachon (Gironde), une découverte qui a suscité sur les réseaux sociaux l'indignation des riverains et de plusieurs associations, dont la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et son président Allain Bougrain-Dubourg.

    11 Août 2016
  • Chartres : un zoo-refuge accueille uniquement des animaux rescapés

    ProtectionD’abord une ferme pédagogique composée exclusivement d’animaux issus de sauvetages, cela devient quelques années plus tard un véritable zoo-refuge. Animaux de cirque, de zoo, de laboratoire… Cette arche de Noé ouvrira ses portes au public en 2020.

    19 Mars 2019
  • L'Australie envoie un robot tuer les chats errants

    ProtectionAfin de protéger ses espèces en voie de disparition, l’Australie a annoncé en 2015 son projet d’éradiquer quelque deux millions de chats errants jugés comme la menace principale. Aujourd’hui, le moyen de leur éradication a été mis au point : un robot qui envoie du poison sur les chats.

    20 Avril 2016
  • Quand des macaques servent d’'accessoire photo'…

    ProtectionAlors que des macaques de Barbarie sont utilisés comme « accessoire photo » sur la place Jemaa el-Fna, à Marrakech, une nouvelle étude écossaise montre que les visiteurs sont opposés à cette pratique.

    21 Décembre 2018
  • 16 ans de prison pour un tueur de chats aux Etats-Unis

    ProtectionUn Californien a été reconnu coupable du meurtre et de la mutilation de 21 chats. Pour ces crimes, le serial killer a été condamné à 16 ans de prison.

    17 Juillet 2017
  • Mowgli, le chien retrouvé mourant à Boulogne-sur-Mer, va mieux

    ProtectionCet american staff a été retrouvé le 7 janvier dans un appartement de Boulogne-sur-mer. Abandonné depuis plus de 2 mois, il était d’une extrême maigreur et a immédiatement été pris en charge par un vétérinaire. Alors que son pronostic vital était engagé, Mowgli semble aujourd’hui tiré d’affaire.

    11 Janvier 2019
  • Cinquante ans de prison pour tortures sur des animaux

    ProtectionLe procureur de Houston, au Texas (aux Etats-Unis), a condamné à une réclusion de 50 ans Brent Justice qui a produit et diffusé sur son site des vidéos d’actes de cruauté envers des animaux.

    18 Février 2016
  • Art et maltraitance animale : des œuvres retirées d’une exposition

    ProtectionFace à la mobilisation des associations de protection animale, le musée Guggenheim de New York a retiré trois œuvres d’artistes chinois impliquant des animaux vivants, chiens, cochons, reptiles et insectes. Une décision rare dans le monde de l’art, qui compte plusieurs polémiques autour de la maltraitance et du droit animal.

    02 Octobre 2017
  • Interdiction du sacrifice animalier à Gadhimai au N&eacut

    ProtectionTous les cinq ans, pour célébrer la fête de la déesse Gadhimai, 500 000 buffles, poulets et chèvres étaient mis à mort au cours d’une fête de deux jours au Népal.

    01 Août 2015
  • De nombreux chats seraient morts empoisonnés dans l’Aude

    ProtectionLa commune de Saint-Pierre-la-Mer, près de Narbonne, fait face à la mort de plusieurs chats domestiques et errants dans un quartier résidentiel. Une autopsie est en cours pour vérifier la thèse de l’empoisonnement.

    07 Juin 2017
  • 9 mois de prison ferme pour avoir torturé un chat

    ProtectionDans le Calvados, un ingénieur a été condamné pour sévices sur une quinzaine de chats entre mai et juin 2018, dont trois ont du être euthanasiés.

    28 Juin 2018
  • Meurtre du chat Chevelu : le ras-le-bol des défenseurs des animaux

    ProtectionLe responsable de la mort du chat Chevelu, massacré en mai dernier dans le centre de Draguignan, a été condamné à 6 mois de prison ferme. Pour le Parti animaliste, la forte mobilisation citoyenne autour de ce meurtre exprime un vrai ras-le-bol des défenseurs des animaux qui demandent à ce que des mesures soient mises en place pour mieux prévenir les cas de barbarie et répondre aux problématiques des animaux errants.

    19 Septembre 2017
  • Delphinarium : la fin de la reproduction en captivité au cœur du débat

    ProtectionLe Marineland d’Antibes demande la réécriture de l’arrêté, interdisant notamment la reproduction en captivité des dauphins, au nom du bien-être animal. L’argument passe mal auprès des associations de défense des animaux qui demandent la mise en place de programmes de réhabilitation à la vie sauvage pour les cétacés en captivité.

    13 Juillet 2017
  • Athéna, la martyre, n’est plus

    ProtectionSept mois après son sauvetage, la dogue de Bordeaux retrouvée enterrée vivante en août est décédée d'un cancer. Retour sur les faits.

    23 Février 2016
  • Bien-être animal : un colloque pour convaincre

    ProtectionL’Assemblée nationale conviait le 7 novembre médias et acteurs du secteur de l’animal pour un colloque autour du bien-être animal et humain. La question étant de progresser sur cette notion qui lie étroitement l’homme et l’animal…

    08 Novembre 2018
  • Chenil clandestin découvert à Pantin : une trentaine d’animaux sauvés

    ProtectionUne douzaine de chiens, un renard, une quinzaine de poules et un canari, tous en très mauvais état, ont été retrouvés dans un squat en Seine-Saint-Denis, aux côtés de cadavres d’animaux en décomposition. Une enquête pour « mauvais traitement sur animaux », « recel » et « détention d’armes de catégorie B » a été ouverte.

    15 Novembre 2017