L'été au zoo : comment font les animaux


  • L'été au zoo : comment font les animauxPhoto : Parc zoologique de Paris
  • Faune sauvage

    Cet été, le parc zoologique de Paris accueillera en moyenne 3000 visiteurs par jour, avec des pics à 7000 ou 8000 sur certains week-ends. Comment les animaux s’adaptent-ils à l’affluence, mais aussi à la chaleur?

    C’est l’une des sorties phares des familles en été: les parcs animaliers ont de quoi séduire les vacanciers en quête de dépaysement et de bons moments. Au parc zoologique de Paris, les chiffres parlent d’eux-mêmes : après un début d’année très difficile, marqué par une baisse de fréquentation de 30% par rapport au premier semestre 2015 (la faute à la météo, à l’état d’urgence et aux grèves à répétition), 120000 personnes ont arpenté ses allées au mois de juillet. Pour août, «nous attendons entre 140000 et 150000 personnes», estime Sophie Ferreira Le Morvan, sa directrice. En moyenne, le parc accueillera 3000 visiteurs par jour cet été, avec sans doute un pic à 7000-8000 durant le week-end du 15 août.

    Pour gérer cet afflux de visiteurs, le parc zoologique de Paris a renforcé ses équipes, passant en haute saison (avril-octobre) de 46 à 54 soigneurs et de 7 à 13 jardiniers. Si l’organisation du travail ne change pas fondamentalement, la fréquentation accrue «appelle une vigilance plus particulière» car les incidents (perte de téléphone ou de lunettes de soleil dans les enclos, jet de gravillons sur les animaux, etc.) sont inévitables. Pour éviter les trop fortes concentrations de visiteurs, le parc s’arrange ainsi pour répartir les flux. «Nous savons que la démonstration des otaries marche très bien, explique la directrice du parc. Pour que les visiteurs ne s’y bousculent pas, nous organisons en même temps le nourrissage des loups à l’autre bout du parc.»

    Shutterstock/Pour éviter l'affluence sur certaines zones, le parc organise des démonstrations au même moment à deux endroits différents

    Le public: un enrichissement pour les babouins

    Et les animaux, comment réagissent-ils aux passages plus fréquents d’humains devant leurs enclos? «Ils sont relativement habitués aux visiteurs et nous avons la chance d’avoir des enclos très vastes, si bien que les animaux peuvent s’isoler s’ils le souhaitent, réagit Sophie Ferreira Le Morvan. Certains sont indifférents, d’autres le prennent comme un enrichissement: les babouins et les girafes sont, par exemple, très attentifs à leur environnement, il est fort possible qu’ils crient et se déplacent davantage au contact des passants. A l’inverse, dans la grande volière de 2000 mètres carrés, les grandes envolées d’oiseaux risquent d’être moins fréquentes en cas d’affluence.»

    Même si les chaleurs n’ont pas encore explosé les records cet été, le parc se tient prêt en cas de canicule: beaucoup d’animaux disposent de plans d’eau permanents dans leurs enclos, mais les équipes peuvent également ajouter des brumisateurs, faire des glaçons au jus de viande pour certains, donner des pastèques à d'autres, etc. Même si, parmi les espèces visibles au parc zoologique de Paris, aucune n’est particulièrement fragile (le choix a été fait en fonction de leurs capacités d’adaptation à nos amplitudes thermiques), certains individus méritent toutefois plus d’attention. «Nous avons une femelle paresseux particulièrement âgée, raconte ainsi Sophie Ferreira Le Morvan. Pour lui éviter une insolation, nous avons fait le choix de ne pas la laisser en liberté dans la serre – où les animaux peuvent évoluer jusqu’à 16 mètres de hauteur – mais de la mettre dans une volière où elle ne peut pas monter à plus de 4 ou 5 mètres.» Certains animaux, notamment les plus jeunes, peuvent également être laissés en stabulation libre entre leurs bâtiments de nuit et leur enclos extérieur. De quoi leur laisser la possibilité de se reposer dans des espaces frais et ombragés…

     


    Autres articles à lire

  • ArAnimA : de l’art engagé au service de la cause animale

    Faune sauvageGrâce à l’organisation d’une vente caritative réunissant une centaine d’œuvres et 48 artistes, l’association ArAnimA a remis un chèque de 3 546 euros à One Voice afin de soutenir l’ONG dans son action contre la captivité des cétacés.

    25 Décembre 2017
  • Tous en tenue de camouflage !

    Faune sauvageDes pelages zébrés, des écailles multicolores ou des corps complètement transparents, les animaux ont mille costumes pour se faire remarquer ou, au contraire, se camoufler.

    31 Mai 2019
  • Les espèces menacées en 3 chiffres clés

    Faune sauvageLe 11 mai est une journée de sensibilisation consacrée aux espèces menacées dans le monde. Quelques chiffres montrent l’accélération inquiétante de ce phénomène.

    11 Mai 2018
  • Hécatombe de dauphins et de phoques sur les côtes américaines

    Faune sauvageDes dizaines de dauphins et des centaines de phoques se sont échoués ces deux derniers mois sur les plages de Floride et du nord-est des Etats-Unis, ont annoncé vendredi les autorités américaines.

    03 Septembre 2018
  • Jour de la Terre : « les animaux ont des super pouvoirs »

    Faune sauvageÀ l’occasion de la Journée mondiale de la Terre, le 22 avril, et de la Fête de la Nature, en mai, François Letourneux, grand défenseur et connaisseur de l’environnement, nous parle de l’importance de la biodiversité et des super pouvoirs des animaux.

    21 Avril 2017
  • Un centre de soins pour animaux sauvages appelle à l’aide

    Faune sauvageL’Hirondelle, un centre de soins pour animaux sauvages à Saint-Forgeux (69) se trouve en extrême difficulté. Il se voit contraint, aujourd’hui, de fermer ses portes car il ne peut plus accueillir le moindre animal.

    11 Octobre 2019
  • Baptisez les oursons de l'année

    Faune sauvageLes quatre oursons nés cet hiver dans les Pyrénées vont être nommés. Et c'est vous qui allez choisir les prénoms!

    06 Septembre 2016
  • Nicolas Hulot ministre de l’Environnement : un « signal positif »

    Faune sauvageL’arrivée de Nicolas Hulot au ministère de la transition écologique et solidaire suscite de nombreuses réactions positives des associations de défense des animaux … mais également beaucoup d’attentes.

    18 Mai 2017
  • Le rat de Sein bientôt éradiqué de la petite île bretonne

    Faune sauvageUne île, des centaines de rats et une biodiversité en danger: une vaste campagne de dératisation est en cours sur l'île de Sein, afin d'éradiquer le 'rattus norvegicus', une espèce très présente sur les îles bretonnes.

    19 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 37/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les distinctions.

    08 Mai 2016
  • Comment les températures extrêmes impactent les animaux :

    Faune sauvageDepuis fin décembre, le nord du continent américain est touché par une vague de froid exceptionnelle qui n’est pas sans conséquence sur les animaux de la région. Le dérèglement climatique, à l’autre extrême, touche également l’Australie en proie à une chaleur hors norme, également désastreuse pour la nature.

    10 Janvier 2018
  • Alouettes, abeilles et orchidées... un Eden près des tarmacs français

    Faune sauvageLes espaces verts près des aéroports, protégés des activités humaines, servent de refuge à une partie de la vie sauvage.

    23 Juillet 2018
  • Datalab 2018 : 2 milliards d’euros consacrés à la biodiversité

    Faune sauvageChaque année, l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) recueille et analyse les derniers chiffres sur la biodiversité en France. Voici les points, positifs et négatifs, que présente le rapport Datalab 2018.

    08 Janvier 2019
  • Qu’est-ce que la sixième extinction massive des espèces ?

    Faune sauvageUne étude montre que la sixième extinction massive de la biodiversité s’accélère : un plus grand nombre d’animaux et de plus en plus d’endroits de la planète sont touchés. Phénomène rapide, globalisé et lié à l’activité humaine, voici ce que l’on sait aujourd’hui de cette crise alarmante.

    11 Juillet 2017
  • Lycaon, entre chien et loup

    Faune sauvageLe lycaon est souvent surnommé le loup peint tant sa robe, fauve, noire, crème et blanche, est caractéristique. Tout comme son comportement de prédateur qui lui vaut d’être autant haï que les hyènes. Pourtant, ce chien sauvage est un mammifère des plus sociables et dévoués à son clan. Rencontre…

    01 Juin 2015
  • La Loire, le dernier fleuve sauvage

    Faune sauvageVivant au gré des crues, le plus long fleuve de France et ses multiples îlots offrent un réservoir encore riche d’espèces animales. À chaque saison, la rencontre est magique. Oiseaux, castors, sangliers, chevreuils… s’offrent immanquablement à l’œil attentif et discret.

    08 Juin 2017
  • Les images d’animaux récompensées par le World Press Photo 2017

    Faune sauvageCe concours international récompense chaque année les photos d’actualité les plus marquantes. Voici les gagnants de la catégorie « Nature », montrant l’impact de l’homme sur son environnement et la faune sauvage : des images fortes, impressionnantes ou choquantes, qui donnent à réfléchir…

    20 Février 2017
  • Fascinant orang-outang

    Faune sauvageDans les cimes verdoyantes, sa silhouette orange passe comme une ombre. Inféodé à deux îles d’Indonésie, Bornéo et Sumatra, l’orang-outan ne pourrait être bientôt qu’un lointain souvenir tant son espèce est en déclin. Rencontre…

    29 Avril 2019
  • L'huître, sentinelle des pollutions marines

    Faune sauvageUn simple mouvement de valve et l'huître devient vigie des pollutions marines dans l'Arctique ou le Golfe, grâce aux travaux d'un petit laboratoire à Arcachon, sur la côte girondine.

    14 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 31/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… sexe et reproduction.

    02 Mai 2016