L'été au zoo : comment font les animaux


  • L'été au zoo : comment font les animauxPhoto : Parc zoologique de Paris
  • Faune sauvage

    Cet été, le parc zoologique de Paris accueillera en moyenne 3000 visiteurs par jour, avec des pics à 7000 ou 8000 sur certains week-ends. Comment les animaux s’adaptent-ils à l’affluence, mais aussi à la chaleur?

    C’est l’une des sorties phares des familles en été: les parcs animaliers ont de quoi séduire les vacanciers en quête de dépaysement et de bons moments. Au parc zoologique de Paris, les chiffres parlent d’eux-mêmes : après un début d’année très difficile, marqué par une baisse de fréquentation de 30% par rapport au premier semestre 2015 (la faute à la météo, à l’état d’urgence et aux grèves à répétition), 120000 personnes ont arpenté ses allées au mois de juillet. Pour août, «nous attendons entre 140000 et 150000 personnes», estime Sophie Ferreira Le Morvan, sa directrice. En moyenne, le parc accueillera 3000 visiteurs par jour cet été, avec sans doute un pic à 7000-8000 durant le week-end du 15 août.

    Pour gérer cet afflux de visiteurs, le parc zoologique de Paris a renforcé ses équipes, passant en haute saison (avril-octobre) de 46 à 54 soigneurs et de 7 à 13 jardiniers. Si l’organisation du travail ne change pas fondamentalement, la fréquentation accrue «appelle une vigilance plus particulière» car les incidents (perte de téléphone ou de lunettes de soleil dans les enclos, jet de gravillons sur les animaux, etc.) sont inévitables. Pour éviter les trop fortes concentrations de visiteurs, le parc s’arrange ainsi pour répartir les flux. «Nous savons que la démonstration des otaries marche très bien, explique la directrice du parc. Pour que les visiteurs ne s’y bousculent pas, nous organisons en même temps le nourrissage des loups à l’autre bout du parc.»

    Shutterstock/Pour éviter l'affluence sur certaines zones, le parc organise des démonstrations au même moment à deux endroits différents

    Le public: un enrichissement pour les babouins

    Et les animaux, comment réagissent-ils aux passages plus fréquents d’humains devant leurs enclos? «Ils sont relativement habitués aux visiteurs et nous avons la chance d’avoir des enclos très vastes, si bien que les animaux peuvent s’isoler s’ils le souhaitent, réagit Sophie Ferreira Le Morvan. Certains sont indifférents, d’autres le prennent comme un enrichissement: les babouins et les girafes sont, par exemple, très attentifs à leur environnement, il est fort possible qu’ils crient et se déplacent davantage au contact des passants. A l’inverse, dans la grande volière de 2000 mètres carrés, les grandes envolées d’oiseaux risquent d’être moins fréquentes en cas d’affluence.»

    Même si les chaleurs n’ont pas encore explosé les records cet été, le parc se tient prêt en cas de canicule: beaucoup d’animaux disposent de plans d’eau permanents dans leurs enclos, mais les équipes peuvent également ajouter des brumisateurs, faire des glaçons au jus de viande pour certains, donner des pastèques à d'autres, etc. Même si, parmi les espèces visibles au parc zoologique de Paris, aucune n’est particulièrement fragile (le choix a été fait en fonction de leurs capacités d’adaptation à nos amplitudes thermiques), certains individus méritent toutefois plus d’attention. «Nous avons une femelle paresseux particulièrement âgée, raconte ainsi Sophie Ferreira Le Morvan. Pour lui éviter une insolation, nous avons fait le choix de ne pas la laisser en liberté dans la serre – où les animaux peuvent évoluer jusqu’à 16 mètres de hauteur – mais de la mettre dans une volière où elle ne peut pas monter à plus de 4 ou 5 mètres.» Certains animaux, notamment les plus jeunes, peuvent également être laissés en stabulation libre entre leurs bâtiments de nuit et leur enclos extérieur. De quoi leur laisser la possibilité de se reposer dans des espaces frais et ombragés…

     


    Autres articles à lire

  • Ringo, Rafa, Rudo… Choisissez le prénom de ce bébé rhinocéros !

    Faune sauvageÀ l’occasion de la naissance d’un bébé rhinocéros blanc, un événement rare, dans la réserve africaine de Sigean (dans l’Aude), il est possible de voter pour son prénom sur Facebook. Le résultat sera annoncé lors de la Journée mondiale du rhinocéros, le 22 septembre.

    20 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 25/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… ne pensent-ils qu'à ça ?

    26 Avril 2016
  • Vienne : des singes dans la vallée

    Faune sauvageDans la Vienne, les noms des grandes primatologues se rappellent à notre esprit dès les premiers pas accomplis, à la rencontre des 400 primates du parc de la Vallée des singes. Diane Fossey qui a vécu au Rwanda avec les gorilles des montagnes. Claudine André qui a fondé Lola ya bonobo en République démocratique du Congo, ou encore l’Anglaise Jane Goodall qui agit pour la protection des chimpanzés en Afrique.

    27 Octobre 2015
  • La chauve-souris, un insecticide naturel plein de promesses

    Faune sauvageSa mauvaise image lui colle à la peau et pourtant, la chauve-souris est une alliée précieuse, en ville comme à la campagne, pour lutter contre certains insectes comme les moustiques. De quoi nous inciter à préserver ce petit mammifère, de plus en plus menacé.

    12 Juin 2018
  • Jour de la Terre : « les animaux ont des super pouvoirs »

    Faune sauvageÀ l’occasion de la Journée mondiale de la Terre, le 22 avril, et de la Fête de la Nature, en mai, François Letourneux, grand défenseur et connaisseur de l’environnement, nous parle de l’importance de la biodiversité et des super pouvoirs des animaux.

    21 Avril 2017
  • La sexualité de nos animaux 34/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la sodomie.

    05 Mai 2016
  • La sexualité de nos animaux 26/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les baisers.

    27 Avril 2016
  • Les populations de baleines et de gorilles sont en hausse !

    Faune sauvageBonne nouvelle ! La situation des baleines et des gorilles des montagnes, autrefois en grave danger, s'est améliorée grâce à la lutte contre la chasse et le braconnage, indique une étude de l'Union mondiale pour la nature (UICN) publiée mercredi.

    16 Novembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 37/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les distinctions.

    08 Mai 2016
  • La sexualité de nos animaux 31/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… sexe et reproduction.

    02 Mai 2016
  • La plus grande réserve d’Afrique confiée à une ONG française

    Faune sauvageL’ONG française Noé vient de se voir confier par le Niger, et pour une durée de 20 ans, la plus grande réserve terrestre d’Afrique : Termit et Tin Toumma. Il s’agit d’une 'délégation de gestion', c'est-à-dire d'un accord juridique entre l’État et Noé.

    30 Novembre 2018
  • Tous en tenue de camouflage !

    Faune sauvageDes pelages zébrés, des écailles multicolores ou des corps complètement transparents, les animaux ont mille costumes pour se faire remarquer ou, au contraire, se camoufler.

    31 Mai 2019
  • La sexualité de nos animaux 28/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'avortement.

    29 Avril 2016
  • Des grenouilles et des couleurs

    Faune sauvageLes tropiques donnent de la couleur aux grenouilles ! Rouge, bleu, vert, jaune… c’est un arc-en-ciel de petites bêtes dont les espèces sont aussi méconnues que menacées…

    17 Octobre 2018
  • Fascinant orang-outang

    Faune sauvageDans les cimes verdoyantes, sa silhouette orange passe comme une ombre. Inféodé à deux îles d’Indonésie, Bornéo et Sumatra, l’orang-outan ne pourrait être bientôt qu’un lointain souvenir tant son espèce est en déclin. Rencontre…

    29 Avril 2019
  • Des photos pour défendre la vie sauvage avec humour

    Faune sauvageLe Comedy Wildlife Photography Awards a récompensé les photos les plus drôles d’animaux de l’année 2016. Le but de ce concours ? Sensibiliser le grand public à la préservation de la vie sauvage en jouant la carte de l’humour.

    09 Décembre 2016
  • Les images d’animaux récompensées par le World Press Photo 2017

    Faune sauvageCe concours international récompense chaque année les photos d’actualité les plus marquantes. Voici les gagnants de la catégorie « Nature », montrant l’impact de l’homme sur son environnement et la faune sauvage : des images fortes, impressionnantes ou choquantes, qui donnent à réfléchir…

    20 Février 2017
  • La Loire, le dernier fleuve sauvage

    Faune sauvageVivant au gré des crues, le plus long fleuve de France et ses multiples îlots offrent un réservoir encore riche d’espèces animales. À chaque saison, la rencontre est magique. Oiseaux, castors, sangliers, chevreuils… s’offrent immanquablement à l’œil attentif et discret.

    08 Juin 2017
  • A la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness

    Faune sauvageEt s'il y avait un fond de vérité aux histoires de créatures géantes surgissant des eaux sombres du Loch Ness? C'est ce que va tenter de découvrir un scientifique néo-zélandais en analysant l'ADN des eaux de ce lac écossais célèbre dans le monde entier.

    18 Juin 2018
  • Bêtes politiques : quand les chefs d’État s’offrent des animaux

    Faune sauvageChiens, pandas, éléphants… De tout temps, les pays se sont offert des animaux afin de sceller et d’entretenir leurs bonnes relations. Petit bestiaire des relations diplomatico-animalières du monde entier…

    01 Mars 2018