Pourquoi faire vacciner son animal contre la rage ?


  • Pourquoi faire vacciner son animal contre la rage ?Photo : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Chaque année, à l’occasion du rappel des vaccinations, le propriétaire d’un animal domestique qui ne voyage pas peut légitimement se poser la question de l’opportunité de faire vacciner son animal contre la rage alors que notre territoire est déclaré exempt de cette maladie très contagieuse. Les rares cas de rage répertoriés dans notre pays ont toujours concerné des animaux (chiens, pour la plupart) introduits de manière illégale sur notre territoire et contaminés dans leur pays d’origine (Afrique du Nord pour les derniers).

    Alors pourquoi faire vacciner son animal si ce dernier ne sort pas des frontières ?

    La rage est une maladie mortelle

    Très répandue dans le monde, la rage peut toucher la quasi-totalité des espèces de mammifères. Elle est due à un virus appartenant à la famille des rhabdovirus et mortelle en l’absence de traitement. La contamination se fait essentiellement par la morsure d'un carnivore, domestique ou non. La rage est une maladie légalement réputée contagieuse chez toutes les espèces animales, d’après l’article 224 du Code rural.

    LA RAGE PEUT SE TRANSMETTRE À L'HOMME

    Le virus de la rage est présent dans la salive de l’animal en fin de maladie. Il passe à l’homme le plus souvent après une morsure par l’animal contaminé, une griffure ou encore un léchage sur une plaie de la peau ou sur une muqueuse. La contamination d’homme à homme reste exceptionnelle (greffes, transplantations d’organes).

    Quels sont les symptômes de la rage chez l’homme ?

    Le virus de la rage modifie le fonctionnement du système nerveux. Il perturbe l’activité cardiaque ou la respiration. Après quelques jours à quelques mois d’incubation, l’individu présente des difficultés à avaler et des troubles neuropsychiatriques variés, notamment l’anxiété et l’agitation. L’hydrophobie est parfois présente. L’évolution se fait vers le coma et la mort (souvent par arrêt respiratoire) en quelques jours à quelques semaines. L’issue est toujours fatale en l’absence de traitement après exposition ou lorsque la maladie est déclarée.

    Quels sont les symptômes chez le chien ?

    L’incubation de la maladie chez le chien est variable, de 15 à 60 jours en moyenne (il y a des exceptions).

    Comme chez l’homme, le virus touche le système nerveux. L’animal a du mal à déglutir, il est nerveux, agressif, a peur, son aboiement peut être modifié, il salive, est paralysé ou est sujet aux démangeaisons. Tous les symptômes n’apparaissent pas systématiquement chez tous les chiens contaminés. Seule une période d’observation permet d’établir avec certitude le diagnostic. Il n'y a pas de traitement efficace : la mort survient à coup sûr en 4 à 5 jours après les premiers symptômes chez le chien.

    Pourquoi faire vacciner son animal ?

    • D’abord parce qu’il n’y a aucun traitement efficace une fois le virus inoculé. L’issue est toujours fatale. Seule la prévention, donc la vaccination, permet une réelle protection.

    • En France, c’est la vaccination préventive de nos animaux de compagnie qui a permis l’éradication de la rage sur notre territoire, et la permet encore (en plus de l’éradication de la rage chez les renards).

    Celle-ci ne peut se faire légalement que lorsque l'animal a atteint l’âge de 12 semaines et par un plan de surveillance de cette maladie au niveau national. C’est pourquoi une « surveillance mordeur » est demandée dès qu’un carnivore domestique mord un être humain. Le rappel de la vaccination est annuel en France.

    • Elle est obligatoire pour que l’animal puisse quitter le territoire sauf pour les animaux français se rendant en Corse ou dans la plupart des DOM (Martinique, Guadeloupe, La Réunion – sauf la Guyane et Mayotte).

    • Elle est obligatoire pour les chiens de 1re et 2e catégories.

    Le vaccin le met à l’abri d’une euthanasie en cas de contact avec un animal contaminé.

    Tous les chiens et les chats ayant été en contact avec un chien ou un chat déclaré infecté par le virus rabique sont considérés comme « contaminés de rage ». Dans certaines conditions, limitativement énumérées aux articles L. 223-5 et suivants du Code rural et de la pêche maritime, le préfet peut, en cas de simple suspicion de maladie réputée contagieuse, ordonner certaines mesures telles que l’euthanasie des animaux malades ou contaminés.

    Seuls les propriétaires des chiens et chats identifiés et à jour de leur vaccination antirabique pourront demander une dérogation à l’abattage de leur animal de compagnie.

    Comment obtenir une dérogation d’euthanasie en cas de suspicion de rage ?

    • L’animal doit être identifié et son propriétaire doit pouvoir prouver qu’il était vacciné contre la rage au moment du contact avec l’animal reconnu enragé. Il doit également être revacciné dans les 48 heures qui suivent la confirmation officielle du cas.
    • Le propriétaire s’engage à ne pas se séparer de son animal pendant un an, à le montrer à un vétérinaire sanitaire tous les mois pendant trois mois, puis trois mois plus tard. Enfin, il s’engage à signaler tout signe anormal au vétérinaire. Au décès de l’animal, même accidentel, il doit le signaler et autoriser un prélèvement.
    • Dans l’hypothèse où le contact a eu lieu avec un chien suspect de rage, la mise sous surveillance sanitaire est obligatoire en attendant la confirmation du cas. Un chien non vacciné contre la rage au moment du contact ne pourra pas être vacciné pendant cette période et sera donc euthanasié si le cas est confirmé.

    Autres articles à lire

  • Comment lever un chien peu mobile ?

    ChiensAnimaux-online prodigue les bons gestes que le maître doit suivre pour lever un chien immobiliser de l'arrière-train tout en préservant son dos.

    11 Février 2016
  • Etats-Unis : les chiens du Michigan intoxiqués au plomb

    ChiensC’est un scandale sanitaire de grande ampleur auquel la ville de Flint, dans le Michigan, doit faire face. Après plusieurs milliers d’habitants empoisonnés au plomb en 2015, ce sont maintenant les animaux domestiques de la ville qui ont été révélés positifs aux tests sanguins…

    20 Mai 2016
  • Comment protéger son animal de la pollution ?

    ChiensSi l’on a beaucoup parlé ces derniers jours des problèmes de santé que la pollution peut engendrer sur les humains, on a tendance à oublier que nos animaux de compagnie sont aussi affectés, parfois sévèrement.

    12 Décembre 2016
  • REPAS DE fêtes : comment bien partager

    ChiensEnfants et adultes ne sont pas les seuls à aimer les copieux repas familiaux de fin d’année : nos petits compagnons savent aussi les apprécier. Mais prudence, les excès de bonne chère, volontaires ou non, peuvent se révéler nocifs pour eux!

    22 Décembre 2016
  • Chiens allergiques : pourquoi ne pas tenter la désensibilisation ?

    ChiensPour les chiens souffrant d’allergies, sachez que la désensibilisation peut être envisagée - comme chez les humains- pour les empêcher de se gratter !

    09 Octobre 2019
  • Canicule : ne pas non plus laisser son animal dans le jardin !

    ChiensUn triste événement vient de montrer que laisser son animal dehors pour la journée peut être mortel… Ombre, eau, nourriture humide, bref : soyez vigilant !

    29 Juin 2019
  • Comment le soulager s’il a de l’arthrose ?

    ChiensLes vétérinaires ont des traitements efficaces pour atténuer la douleur. Mais rien n’empêche les maîtres de multiplier les petites attentions pour aider votre petit compagnon ! Nos conseils.

    02 Janvier 2018
  • Canicule : attention au coup de chaud chez le chien

    ChiensAlors que la vague de chaleur s’installe en France, voici quelques conseils toujours utiles à rappeler pour protéger votre chien des températures élevées.

    21 Juin 2017
  • Voyager en avion, un vrai risque pour les animaux à « face plate »

    ChiensLe triste sort d’un bouledogue français mort lors d’un vol en cabine sur la compagnie United Airlines pose la question de la législation sur le transport des animaux et rappelle les dangers d’un voyage en avion pour les animaux fragiles, particulièrement les races brachycéphales.

    16 Mars 2018
  • Gare à la chenille processionnaire du pin

    ChiensC’est au printemps, parfois plus tôt dans l’année, que les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs arbres en file indienne. Leur poil urticant est un danger pour nos animaux, en particulier nos chiens.

    18 Février 2016
  • Les dermatites à la loupe

    ChiensDémangeaisons, rougeurs, irritations… La fourrure de votre chien ou de votre chat n’est pas toujours sans plaie et sans reproche ! Lorsque dermatite (inflammation de la peau) il y a, mieux vaut en trouver la cause exacte car la réussite du traitement en dépend.

    15 Novembre 2015
  • Décès d’un chien de traîneau sur la course de l’Iditarod

    ChiensC’est en participant à cette course de chiens de traîneau que Nash est mort, percuté par la motoneige d’un homme qui la conduisait en état d’ébriété. Les organisateurs de l’Iditarod, en Alaska, ont dépêché des secours, mais il était déjà trop tard pour l’athlète canin.

    14 Mars 2016
  • Jouer avec lui, c'est bon pour sa santé

    ChiensLe jeu n’est pas réservé aux chiots et aux chatons, même s’il en faut très peu pour amuser ces derniers. Le jeu a des vertus à tout âge… même pour vous!

    07 Mai 2017
  • Soigner ses coussinets en hiver

    ChiensMême si les coussinets de votre animal sont adaptés à la marche et aux intempéries, en cas de problème, il n’a pas droit à une paire de rechange ! C’est pourquoi il faut absolument veiller à ce que ceux-ci soient bien entretenus.

    13 Janvier 2019
  • Chien ou chat : Peut-il souffrir d’allergies alimentaires ?

    ChiensMême si les 'vraies' allergies alimentaires sont rares chez l’animal, elles existent et peuvent se traduire par des troubles cutanés.

    02 Décembre 2018
  • Les tiques en hiver : elles ne disparaissent pas tout à fait !

    ChiensPendant l’hiver, on se méfie moins des parasites externes pouvant menacer les chiens, les chats et parfois l’Homme ! C’est le cas avec les tiques, dont beaucoup de propriétaires d’animaux ne se méfient pas avant le printemps. Le risque est-il cependant nul en hiver ? Pas si sûr...

    08 Décembre 2019
  • Un régime sans le stresser

    ChiensQue ce soit en raison d’un surpoids, d’un diabète, d’une allergie, de calculs à répétition, d’une insuffisance rénale, etc., le vétérinaire peut décider de lui prescrire un régime diététique particulier. Reste à le lui faire accepter!

    06 Décembre 2016
  • Et si c'était une urgence?

    ChiensQuand notre petit compagnon montre des signes de maladie ou de faiblesse, difficile de savoir si cela va passer, s’il peut attendre le rendez-vous vétérinaire ou si c’est une urgence. Pourtant, certains comportements ou symptômes peuvent nous mettre sur la voie…

    05 Décembre 2016
  • Vaccins : mieux vaut prévenir que guérir

    ChiensUn vaccin n’a d’intérêt que s’il permet à votre animal d’échapper à une maladie infectieuse à laquelle il est exposé. Les risques évoluant en fonction de divers critères, le vétérinaire reste le meilleur interlocuteur pour décider, avec vous, de la stratégie la plus efficace.

    20 Décembre 2015
  • Comme prévenir le diabète?

    ChiensChiens et maîtres partagent tout, y compris les problèmes de santé. Alors quand le diabète explose chez les humains, chiens et chats connaissent le même sort, à moins de tout miser, tout de suite, sur la prévention!

    08 Avril 2017