Dans l'ombre de son maître


  • Dans l'ombre de son maîtrePhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Comportement

    «Son chien le suit comme son ombre», «elle traîne son chien de poche» ou encore «tel maître tel chien» sont autant d’expressions qui renforcent l’idée selon laquelle le chien calque son attitude sur celle de son maître. Mais est-il vraiment le miroir de nos comportements ?

    Nous pouvons tous répon­dre de façon quasi catégorique : «Mais bien sûr qu’un chien calque son comportement sur celui de son maître» ! Nombre de situations le prouvent. Par exemple, quand un chien aboie sur un individu dont son maître a peur ; quand les chiens de la maison dorment dans le salon pendant que leur maître regarde la télé, et se déplacent dans une autre pièce dès que celui-ci s’y rend…
    Pourtant, si les situations d’imitation des comportements des maîtres sont nombreuses, seules des études scientifiques permettent de comprendre les mécanismes qui entrent en jeu dans ce phénomène, et de savoir si tous les chiens le font ou seulement certains et dans des situations précises. Le sujet est encore peu étudié par la communauté scientifique mais certaines études récentes confirment notre sentiment.
    L’une d’elles s’est intéressée aux couples maître-chien formés à la détection d’explosifs. Dans une expérience, deux groupes étaient constitués. Dans le premier, les maîtres avaient reçu de fausses informations sur l’emplacement des explosifs ; dans l’autre, les maîtres connaissaient soit le bon emplacement, soit ne savaient pas où se trouvaient les explosifs. Dans le groupe où les maîtres avaient des informations erronées, les chercheurs ont observé que les chiens faisaient plus d’erreurs (c’est-à-dire indiquaient la mauvaise place), même si les maîtres ne leur parlaient pas, ni ne communiquaient de façon consciente avec eux. Ces erreurs ont montré que les chiens sont sensibles au comportement – même non conscient – de leur maître, et calquent le leur dessus, même si cela va à l’encontre de la tâche qu’ils ont appris à faire.

    l’humain référent

    En Italie, une équipe de chercheurs s’est penchée sur les chiens de compagnie. Ils ont mené une série d’études sur un phénomène appelé le «référencement social». Il renvoie au lien qui existe entre une mère et son enfant et qui détermine la réaction de l’enfant calquée sur celle de sa mère. Ainsi, face à un stimulus inquiétant (par exemple, un médecin), l’enfant va observer la réaction de sa mère et calquera la sienne dessus. Si sa mère est calme et détendue, l’enfant interagit plus avec le médecin que si sa mère est stressée et tendue. Le lien d’attachement qui unit les chiens à leurs maîtres pouvant parfois être comparé au lien mère-enfant, les chercheurs ont voulu vérifier s’il existait un référencement à l’humain similaire au référencement social mère-enfant. Ils ont donc présenté aux chiens un objet inquiétant : un ventilateur avec des rubans accrochés qui bougent sous l’impulsion de l’air soufflé. Les maîtres avaient pour consigne, pour les uns de parler d’une voix positive et enjouée tout en s’approchant de l’objet inquiétant et de le toucher ; pour les autres de parler d’une voix négative et apeurée en s’éloignant le plus possible de l’objet.
    La conclusion des chercheurs est qu’il existe bien du référencement à l’humain dans cette situation puis­que les chiens ont fait des va-et-vient du regard entre l’objet et leur maître, avant d’adapter leurs réactions à celle de ce dernier. Dans le groupe où le maître s’est approché du ventilateur, les chiens ont passé plus de temps à proximité de l’objet, et certains l’ont même touché. Dans l’autre groupe, les chiens se sont tenus aussi éloignés que possible du ventilateur, et aucun ne l’a touché. Il est donc clair que les chiens calquent leur réaction sur celle de leur maître pour savoir quelle attitude adopter face à une situation inconnue ou un objet inquiétant.
    Notre équipe de chercheurs, au sein du refuge Aide aux vieux animaux, a voulu aller plus loin dans l’étude de ce phénomène et savoir si les chiens calquaient aussi leur comportement sur la réaction de leur maître face à une personne. Nous avons donc observé des chiens lorsque quelqu’un d’inconnu s’approchait d’une façon neutre. Les maîtres, qui participaient volontairement à l’expérience, devaient soit rester immobiles, soit faire trois pas vers la personne, soit au contraire reculer de trois pas pour s’en éloigner.

    réactions sensibles

    Les conclusions de notre étude ont été très claires : les chiens se comportaient différemment lorsque leur maître reculait devant la personne inconnue. Ils la regardaient plus rapidement – dans la nature, un animal sur le qui-vive regarde plus rapidement quelque chose qu’il considère comme menaçant – et mettaient plus de temps pour l’approcher et entrer en con­tact. Leur comportement vis-à-vis de leur maître était aussi différent : ils interagissaient plus avec lui, ce que nous pouvons interpréter comme une volonté ­d’obtenir plus d’informations et/ou celle d’être rassurés. Les chiens se comportent donc bien comme leurs maîtres, et ce même lorsque ces derniers rencontrent d’autres personnes.
    Y a-t-il des facteurs qui influencent le comportement des chiens et leur sensibilité à nos réactions ? Pour répondre à ces questions, notre équipe a comparé la réaction de mâles et de femelles, ainsi que celle de chiens de type berger et de molosses. Les mâles et les femelles ne se comportent pas de la même façon. Les femelles adressent plus de regards de la personne inconnue vers leur maître qu’elles fixent plus longtemps. Tout se passe comme si les femelles cherchaient plus d’informations auprès de leur maître que les mâles. Pour expliquer cela, nous supposons que les mâles sont en général plus «téméraires» que les femelles, et ont moins besoin de regarder la réaction de leur maître avant de décider comment se comporter. Cela peut être dû, aussi, à des différences hormonales et à une éducation différente donnée par les maîtres qui ont des attentes/réactions différentes selon le sexe de leur chien. Les bergers ont également plus de regards et de comportements dirigés vers leur maî­tre que les molosses, comme s’ils étaient plus dans l’attente d’une réaction de sa part que les molosses. C’est peut-être dû au fait que les chiens de berger ont été sélectionnés pour travailler avec l’humain, en suivant ses indications, contrai­rement aux molosses, plus autonomes. Cela peut aussi être dû à des différences d’éducation, les maîtres qui ont des bergers n’ayant pas les mêmes attentes et réactions que les maîtres qui ont des molosses.

    implication au quotidien

    Les chiens cal­quent donc leurs réactions sur les nôtres, même s’ils le font à des degrés différents. Ce point est essentiel à prendre en compte dans notre quotidien car cela peut avoir de grandes implications : si vous êtes plus stressé, votre chien le sera aussi. Si vous indiquez par votre ­comportement qu’il y a une raison pour se méfier de tel ou tel chien/personne, votre chien apprendra à réagir comme vous. Cela peut expliquer les réactions agressives de chiens dans de nombreuses situations.
    Il reste beaucoup à faire dans ce domaine du point de vue scientifique, notamment pour comprendre les mécanismes à la base de ce phénomène, mais ce qui est certain c’est que la grande sensibilité des chiens à nos comportements, même inconscients, a fait d’eux des champions dans l’art de nous comprendre et de calquer leur comportement sur le nôtre.


    Autres articles à lire

  • Mon chien peut-il me mentir ?

    ChiensSi le rire n’est pas le propre de l’homme, le mensonge non plus. Dans la nature, il apparaît comme une stratégie de survie. Et nos chiens ? Sont-ils aussi capables de nous mentir ?

    07 Octobre 2015
  • Démantèlement d'un trafic de chiots entre la Slovaquie et l'Italie

    ChiensLa police italienne a annoncé jeudi le démantèlement d'un trafic de chiots maltraités entre des élevages clandestins en Slovaquie et des clients bernés en Italie.

    08 Février 2019
  • à l'école du chien

    ChiensJack et Flora, les chiens de Steve Rizet, apprennent leur langage aux enfants d’une école de Courbevoie dans le cadre d’un atelier de prévention des morsures. Découverte…

    01 Juillet 2017
  • Le chien est-il sensible à nos émotions ?

    ChiensS'il l'on sait que le chien est capable d'apprécier deux émotions parfaitement distinctes chez l'homme, enfin… surtout chez son maître, peut-on être certain qu'il perçoit et comprend bien toutes les nuances de ce que nous ressentons ?

    24 Novembre 2015
  • Chien et enfant : les mesures de sécurité à respecter

    ChiensLes enfants sont très souvent à l’origine de la décision d’adopter un chien. Cependant, pour garantir la sécurité de votre progéniture, quelques règles de bon sens sont à respecter…

    11 Juillet 2019
  • Un chien se perd toutes les 20 minutes, un chat toutes les 10 minutes

    ChiensUn chien a été déclaré perdu par son maître toutes les 20 minutes et un chat toutes les 10 minutes en France en 2018, en hausse de 15 % par rapport à 2017, révèle, à l'approche des vacances, la société qui gère le Fichier national d'identification des carnivores domestiques (I-cad).

    20 Mai 2019
  • Pourquoi mon chien me lèche-t-il ?

    ChiensPlusieurs raisons poussent un chien à vous lécher : pour vous découvrir, vous montrer qu'il vous aime, où même vous apaiser lorsque vous allez mal.

    29 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 42/50

    ChiensC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'instinct paternel.

    13 Mai 2016
  • Une nouvelle facétie de Nemo à l’Élysée

    ChiensLe labrador noir adopté par Emmanuel Macron a retenu l’attention en se soulageant auprès d’une cheminée de l’Élysée, alors que le président s’entretenait avec ses secrétaires d’État. La séquence, filmée par TF1, a fait le tour du monde, rendant encore un peu plus célèbre ce sacré toutou.

    24 Octobre 2017
  • Tics et tocs : des signes de mal-être

    ChiensTourner en rond, attraper sa queue, gober les mouches… quand il n’y a pas de mouches: les animaux perdent parfois la boule! Bien souvent, ces comportements anormaux sont le signe d’une souffrance liée à un mode de vie inapproprié.

    19 Août 2018
  • Les animaux ont-ils conscience du temps qui passe ?

    ChiensSouvent nous constatons que nos animaux anticipent notre retour, l'heure du repas, des sorties… Comme s'ils avaient une 'montre' bien à eux qui leur indique le temps qui passe. Comment font-ils pour nous attendre devant la porte lorsque nous rentrons du travail?

    24 Octobre 2016
  • Doit-on réconforter son chien ?

    ChiensUn inconnu, une situation stressante, l’agression d’un congénère… Les occasions d’avoir peur pour le chien sont nombreuses. Toujours à nos côtés, c’est légitimement vers nous qu’il se tourne pour être rassuré. Quelle attitude devons-nous adopter : l’ignorer ou répondre à sa demande ?

    27 Février 2018
  • Votre chien sait-il nager ?

    ChiensEn été, la mer, le soleil, la plage, les jeux… difficile de résister à la tentation d’un bon bain avec son chien. Mais contrairement aux idées reçues, l’eau n’est pas un élément où tous les chiens et toutes les races se sentent parfaitement à l’aise…

    28 Juillet 2016
  • Ce chien demande-t-il vraiment pardon ?

    ChiensLa vidéo de ce chien qui semble demander pardon à son maître d’une probable bêtise a fait le tour du Web. Une scène qui nous fait nous interroger sur le sentiment de culpabilité chez le chien…

    24 Septembre 2015
  • Si un chien cause un accident, le maître est responsable

    ChiensLe chien engage la responsabilité de son maître si son comportement, bien que tout à fait normal, crée un accident. Il n'est pas nécessaire, selon la Cour de cassation, pour que le maître soit responsable, que le chien ait été agressif, ou en contact avec la victime, ou ait joué un rôle actif dans un accident.

    01 Février 2019
  • Les animaux « sentent-ils » la mort de leurs congénères ?

    ChiensUne enquête réalisée auprès de 153 vétérinaires américains révèle que les chiens adoptent des comportements particuliers lors de l'euthanasie d'un de leurs congénères. Agitation, aboiements, silence… auraient-ils conscience que leur compagnon est mort ?

    14 Septembre 2016
  • Un robot pour chien : l’idée innovante de quatre jeunes entrepreneurs

    ChiensLa toute jeune société CamToy propose un jouet connecté, spécialement pensé pour nos toutous afin de les accompagner dans la journée, lorsque les maîtres doivent s’absenter. Thomas Samtmann, l’un des fondateurs, nous présente ce drôle de robot, baptisé Laïka.

    07 Août 2017
  • Pourquoi un chien peut-il être agressif ?

    ChiensL’agressivité canine peut avoir de nombreuses causes, mais l’important est de savoir qu’il y a toujours une explication.

    15 Novembre 2018
  • Joy, chien prodige

    ChiensRien ne prédestinait Joy à entrer sur la scène de « La France a un incroyable talent » aux côtés d’Emma. Rien si ce n’est le lien hors du commun que la jeune chienne, berger australien, a noué avec sa maîtresse que l’épilepsie tenait éloignée du monde.

    26 Août 2019
  • Comportements gênants et solutions 8/10 : mon chien est hyperactif

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien est hyperactif.

    08 Juillet 2016