Les congés c'est la santé


  • Les congés c'est la santéPhoto : Shutterstock/Sarah2
  • Chiens/ Santé

    Enfin presque ! Si l’été rime avec chaleur et bonne humeur, les vacances peuvent virer au drame pour votre animal si vous ne prenez pas les précautions nécessaires. Coups de chaleur, noyades, tiques, puces, leishmaniose… autant de dangers et maladies qu’il va falloir éviter.

    Attention au coup de chaud

    «Les propriétaires emmenant leurs animaux à la plage doivent s’assurer que ces derniers sont bien hydratés et qu’ils peuvent se baigner régulièrement», prévient le vétérinaire Thierry Bedossa. Sachant que la température corporelle de votre chat et de votre chien doit être maintenue entre 38,5 et 39° C, n’hésitez pas à l’arroser régulièrement, d’autant plus si le thermomètre affiche une température extérieure supérieure. Faute de quoi, votre animal de compagnie peut faire un coup de chaleur, dont les symptômes principaux sont l’augmentation de la fréquence respiratoire, l’incapacité de tenir sur ses pattes, des convulsions ou une prostration. Et il faut, dans ces cas-là, réagir vite : « S’il se trouve mal au soleil, il faut d’urgence le plonger entièrement dans l’eau et ensuite aller chez un vétérinaire », indique Thierry Bedossa. Comme leurs maîtres, les animaux peuvent aussi attraper des coups de soleil, qui seront alors visibles sur la truffe et le museau. Toutefois, n’appliquez pas de crème solaire  à votre chien sans demander l’avis de son vétérinaire…

    Gare aux insectes

    «L’été, en période de chaleur à forte population d’insectes, les animaux ont plus de risques d’attraper des puces ou des tiques», indique le vétérinaire Antoine Bouvresse. Pour protéger leurs animaux de ces indésirables, les maîtres peuvent compter sur un large choix d’antiparasitaires : colliers antipuces, pipettes, comprimés, spray répulsif... Ce sont moins les insectes qui sont dangereux que les maladies qu’ils peuvent potentiellement transmettre, même si «dans la réalité, le danger représenté par les maladies transmises par des parasites externes est minime», explique Thierry Bedossa, vétérinaire. Mais que vous traitiez ou non votre animal pour les vacances, vérifiez toujours qu’il n’a pas de tiques, responsables de la maladie de Lyme. Dans les cas les plus graves, cette maladie peut affecter les organes jusqu’à provoquer un handicap physique ou mental. Au bout de plusieurs mois, elle provoquera des douleurs musculaires, un état anormal de fatigue voire une dépression. Si la maladie est détectée rapidement, des antibiotiques pourront guérir l’animal avant même qu’elle ne se développe. Et si votre chien, ou votre chat, revient couvert de puces, des antiparasitaires curatifs pourront l’aider à se débarrasser de ces petites bébêtes, et éviter, par la même occasion, qu’elles ne se propagent dans la maison.

    Toujours à flot

    Que ce soit dans votre piscine ou à la mer, gardez toujours un œil sur votre animal. Souvent plus attirés par l’eau que les chats, les chiens sont généralement de bons nageurs. Pourtant, chaque année, plusieurs noyades sont à déplorer, les animaux mourant d’épuisement parce qu’ils se sont éloignés du bord, sans parvenir à retrouver le chemin vers la terre ferme. Si votre chien peut se dégourdir les pattes dans une piscine, montrez-lui d’abord comment en sortir et vérifiez qu’il retrouve bien son chemin tout seul. S’il se baigne dans la mer, pour éviter que votre chien ne s’épuise à lutter contre les vagues, rappelez-le dès que les flots commencent à s’agiter. S’il ne vous écoute pas, n’hésitez pas à aller le chercher ! Et n’oubliez pas de le rincer à l’eau douce après la baignade. Une précaution à prendre pour éviter que le sel ou les produits chimiques des piscines n’irritent sa peau.

    La leishmaniose

    L’été, les moustiques sont partout. Ils nous piquent et n’épargnent pas nos compagnons à quatre pattes, malgré leur fourrure. Les phlébotomes sont particulièrement dangereux car cette espèce de moustiques, présente principalement dans le bassin méditerranéen, est responsable de la leishmaniose. «C’est ce qu’on appelle une maladie vectorielle : elle ne se transmet pas de chien à chien mais par des moustiques crépusculaires», explique le vétérinaire Antoine Bouvresse. Si les cas de transmission à l’homme sont plus rares, la leishmaniose est particulièrement grave chez le chien, provoquant notamment un amaigrissement progressif, des lésions, des ganglions, des saignements de nez importants, etc. Dans la plupart des cas, le traitement est long et les rechutes fréquentes. Pour éviter cela, le vétérinaire conseille de « mettre à son animal un antiparasitaire sous forme de collier ou de pipette ». Un vaccin existe, mais il n’est efficace qu’à condition que les maîtres s’y prennent à l’avance. Les injections doivent être espacées de plusieurs mois pour en assurer l’efficacité.

    Quand le stress mène à la maladie

    La séparation d’avec son maître, ou de l’autre animal de la famille, les déplacements, le changement d’environnement ou d’alimentation, le manque d’activité, les variations de température sont autant de sources de stress pour un animal, même en vacances. Lorsqu’il est important, il est un facteur favorable au déclenchement de maladies… «Le stress dérègle le système immunitaire de l’animal», explique Thierry Bedossa. Affaibli, moins en capacité de réagir, il laisse le champ libre aux microbes. «Et, très probablement, aux cancers et aux maladies auto-immunes», complète le vétérinaire. Si ce stress dure trop longtemps, il devient inévitablement néfaste sur la santé. La vigilance s’impose donc pour détecter les signes de stress et trouver, très vite, des solutions pour rassurer son animal et, ainsi, préserver son dynamisme et sa bonne humeur.

    La rage en souvenir

    Si la France est indemne de rage depuis 2001, il arrive qu’un cas survienne sur un animal importé de l’étranger. Cette maladie mortelle, transmissible à l’homme, est provoquée par un virus migrant dans le cerveau avant de rejoindre les glandes salivaires. Les chiens ou chats atteints de la rage changent alors de comportement, devenant souvent plus agressifs. Ils peuvent avoir des démangeaisons, une forte salivation ou développer des paralysies. À ce jour, aucun traitement efficace ne permet de guérir un animal de la rage, qui meurt généralement quatre à cinq jours après les premiers symptômes. Alors, si vous comptiez partir à l’étranger avec votre boule de poils, mieux vaut la faire vacciner contre la rage ! C’est la seule prévention efficace.


    Autres articles à lire

  • Il a de la fièvre, dois-je m'inquiéter ?

    ChiensLa fièvre est un symptôme à prendre au sérieux car, comme chez l’humain, elle annonce toujours que quelque chose ne tourne pas rond. Quoi ? Là est toute la question ! Animaux-online vous éclaire sur ce sujet brûlant.

    31 Décembre 2015
  • Qui et quand vermifuger ?

    ChiensDes vers dans son intestin ? Ce n’est ni glamour ni bon pour la santé de votre animal… ou la vôtre. Une bonne raison pour le vermifuger d’office !

    04 Octobre 2018
  • Pourquoi faire vacciner son animal contre la rage ?

    ChiensChaque année, à l’occasion du rappel des vaccinations, le propriétaire d’un animal domestique qui ne voyage pas peut légitimement se poser la question de l’opportunité de faire vacciner son animal contre la rage alors que notre territoire est déclaré exempt de cette maladie très contagieuse.

    21 Juin 2016
  • Une journée pour lutter contre la rage

    ChiensCe samedi 28 septembre, c’est la Journée mondiale contre la rage. Si, dans notre pays, les rares cas de rage répertoriés ont toujours concerné des animaux (chiens, pour la plupart) introduits de manière illégale sur notre territoire et contaminés dans leur pays d’origine, il est utile de faire vacciner les siens contre cette maladie mortelle.

    28 Septembre 2019
  • Comment soigner une grossesse nerveuse?

    ChiensContrairement à une idée reçue, ce n’est pas le fruit d’un désir de gestation chez une chienne! C’est un authentique trouble hormonal à prendre très au sérieux.

    25 Août 2016
  • Voyager en avion, un vrai risque pour les animaux à « face plate »

    ChiensLe triste sort d’un bouledogue français mort lors d’un vol en cabine sur la compagnie United Airlines pose la question de la législation sur le transport des animaux et rappelle les dangers d’un voyage en avion pour les animaux fragiles, particulièrement les races brachycéphales.

    16 Mars 2018
  • Comment l'empêcher de prendre du poids ?

    ChiensLa meilleure façon de maigrir, c’est de ne pas grossir. Plus facile à dire qu’à faire pour beaucoup de maîtres qui ne savent pas dire non à leur animal.

    02 Novembre 2019
  • Comment le soulager s’il a de l’arthrose ?

    ChiensLes vétérinaires ont des traitements efficaces pour atténuer la douleur. Mais rien n’empêche les maîtres de multiplier les petites attentions pour aider votre petit compagnon ! Nos conseils.

    02 Janvier 2018
  • Mon animal vomit, est-ce grave?

    ChiensQui ne s’est jamais inquiété de voir son chien ou son chat vomir? Toute la question est de différencier un simple incident d’une pathologie nécessitant un avis vétérinaire.

    23 Août 2016
  • REPAS DE fêtes : comment bien partager

    ChiensEnfants et adultes ne sont pas les seuls à aimer les copieux repas familiaux de fin d’année : nos petits compagnons savent aussi les apprécier. Mais prudence, les excès de bonne chère, volontaires ou non, peuvent se révéler nocifs pour eux!

    22 Décembre 2016
  • Gare à la chenille processionnaire du pin

    ChiensC’est au printemps, parfois plus tôt dans l’année, que les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs arbres en file indienne. Leur poil urticant est un danger pour nos animaux, en particulier nos chiens.

    18 Février 2016
  • Décès d’un chien de traîneau sur la course de l’Iditarod

    ChiensC’est en participant à cette course de chiens de traîneau que Nash est mort, percuté par la motoneige d’un homme qui la conduisait en état d’ébriété. Les organisateurs de l’Iditarod, en Alaska, ont dépêché des secours, mais il était déjà trop tard pour l’athlète canin.

    14 Mars 2016
  • diététique et santé : les aliments spécifiques

    ChiensTout comme il existe des régimes stricts chez l’homme en cas de maladie, chiens et chats peuvent avoir besoin d’une alimentation équilibrée mais enrichie ou appauvrie en nutriments.

    24 Janvier 2016
  • L’obésité du labrador est d’origine génétique

    ChiensLes travaux d’une équipe de chercheurs américains ont mis en évidence la mutation d’un gène responsable chez le labrador et le flat coated retriever de leur embonpoint, voire leur obésité.

    04 Mai 2016
  • COMMENT PRéVENIR TARTRE ET GINGIVITES?

    ChiensPlaque, tartre, mauvaise haleine, inflammation chronique des gencives… Nos animaux de compagnie ne sont pas épargnés par les problèmes dentaires! Il existe des solutions.

    03 Mai 2016
  • Les bobos du bord mer

    ChiensTrop chaud, trop sec, trop irritant… En été, ce n’est pas parce que la météo va, que tout va ! Et le bord de mer, avec son sable chaud et ses rochers, recèle quelques surprises. Voici 7 situations problématiques et 7 conseils pour préserver votre chien.

    05 Décembre 2015
  • Le mental au secours du corps

    ChiensLes troubles du comportement, comme les affections qui pourraient être déclenchées par le stress, sont désormais pris en compte dans le soin aux animaux.

    04 Avril 2017
  • Un chien stressé vieillit plus vite

    ChiensL’anxiété et l’impulsivité peuvent aussi toucher le chien. Selon une étude américaine, l’une des conséquences visibles de ce stress chez l’animal serait le blanchiment précoce de ses poils, signe de vieillissement.

    31 Janvier 2017
  • Comment savoir si sa mue est normale ?

    ChiensChiens et chats perdent des poils toute l’année, avec des pics avant l’été et l’hiver. Mais parfois, la mue se prolonge ou s’intensifie. Est-ce normal?

    02 Mai 2019
  • Chirurgie cardiaque : un nouveau cœur pour Ida

    ChiensFin 2018, une petite chienne beagle âgée de 3 ans a bénéficié d’une opération cardiaque de haute voltige. Cet exploit a pu être réalisé grâce à la mobilisation d’une multitude de bénévoles de la Fondation Un Cœur et de l’école vétérinaire d’Alfort. Animaux-Online vous raconte cette première mondiale.

    07 Mai 2019