L'éducation canine pour tous


  • L'éducation canine pour tousPhoto : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Villes

    Depuis quelques années, certaines municipalités explorent la voie de l’éducation canine. Ateliers, cours, balades… ces séances gratuites pour les maîtres et leurs chiens misent sur l’exemple et l’effet de groupe pour inculquer les bons comportements.

    "Tout est parti d’un problème de propreté», résume Pascale Quénot, directrice des relations habitants pour le cabinet du maire de Villeurbanne (Rhône). En 2006, celle qui est chargée de recueillir les doléances des habitants fait ce constat: «La principale plainte exprimée, tous sujets confondus, concernait les déjections canines qui souillaient les trottoirs». Après validation du maire, un plan d’action, baptisé  Animal en ville, voit le jour. En plus des traditionnels outils de sensibilisation (distribution de sacs, campagnes d’affichage), des ateliers d’éducation et des balades canines sont organisés, une fois par mois, dès 2008. L’objectif affiché sur les brochures est clair : « Dispenser un apprentissage de la conduite de l’animal en ville au profit de la propreté, du respect et du partage de l’espace public ». Pouvant accueillir jusqu’à 15 participants, ces séances gratuites sont accessibles à tous après une inscription en mairie. «Faites un geste, la ville vous le rendra», le slogan illustre la démarche de la municipalité pour aborder le thème de l’hygiène publique. La méthode du donnant-donnant est-elle efficace?

    Montrer l’exemple

    Du point de vue du propriétaire, le bénéfice est évident : des conseils personnalisés lui sont prodigués pendant que son chien interagit avec ses congénères sous l’œil attentif d’un professionnel. Pour la collectivité qui engage des frais, la stratégie est de fédérer un public pour les sensibiliser en douceur. «L’idée n’est pas de leur faire la morale mais de leur montrer l’exemple. Je distribue des porte-sacs remplis, à accrocher à la laisse en début de séance et, le moment venu, les participants en font usage. Il est important de ramasser partout, même sur le gazon», explique Yannick Thoulon, l’édu­catrice en charge des ateliers. En groupe, il est probable que la recette fonctionne. Qu’en est-il quand l’individu réfractaire n’est pas soumis au regard réprobateur des autres?
    Dans ce domaine, c’est souvent le premier geste qui coûte et on peut espérer qu’après y avoir été initié, le maître continue sur sa lancée. Surtout que l’itinéraire des balades n’est pas anodin. Il change tous les mois et se déroule dans les quartiers où les déjections canines sont les plus nombreuses. Se confronter à l’incivisme des autres est un bon moyen de se remettre en question. S’il est difficile d’évaluer les résultats de ces séances, le bilan global du volet Animal en ville auprès de la population de Villeurbanne est positif. «La propreté des trottoirs est passée au 22e rang des réclamations en 2015. Les habitants ont compris que la municipalité s’investit dans ce domaine», constate Pascale Quénot.
    Les effets de ces promenades éducatives ne se cantonnent pas à ­l’hygiène publique. Les savoirs indispensables en matière d’éducation positive y sont aussi dispensés. «Trois sujets majeurs sont systématiquement abordés : la marche en laisse, le rappel et la relation avec les congénères. Il y a toujours un moment où on laisse les chiens évoluer en liberté, ce qui est souvent source d’appréhension pour les propriétaires», détaille Yannick Thoulon. En effet, nombreux sont ceux qui évitent l’interaction canine qu’ils considèrent comme conflictuelle.

    Mieux éduqués, mieux intégrés

    Avoir des maîtres citadins initiés au comportement canin est une des clés pour garantir une cohabitation harmonieuse en ville. « L’univers urbain est très exigeant et requiert un niveau d’adaptabilité très fort de l’animal. Le moindre écart de trajectoire sur le trottoir et il risque l’accident. S’il n’est pas correctement socialisé, les rencontres avec d’autres chiens peuvent dégénérer. Sans parler des nuisances engendrées par les aboiements intempestifs d’un animal qui n’a pas appris à rester seul… En ville, encore plus qu’ailleurs, le chien a besoin d’être en bien-être dans les différentes situations du quotidien », prévient Nicolas Cornier, éducateur canin et auteur du livre Comment éduquer son chien dans le sens du poil (éd. Le Cherche midi).

    Du conflit au dialogue

    Autre effet inattendu de ces regrou­pements mensuels : l’instauration d’une discussion, parfois musclée, avec les opposants du chien en ville. Les membres de l’association Le Museau sur l’asphalte, qui accompagnent ces balades à Villeurbane, sont confrontés à la virulence de certains habitants. «Nous bénéficions d’une autorisation préfectorale spécifique pour accéder aux jardins habituellement interdits aux animaux domestiques, ce que les gens ne savent pas. Ils viennent vers nous pour nous demander de partir. La présence du chien cristallise les tensions, surtout lorsqu’il y a des enfants. Notre but est d’expliquer que les deux peuvent évoluer sereinement dans un même espace à condition de respecter un code de politesse dans l’interaction. Certains parents arrivent en nous hurlant dessus et finissent par demander si leur bambin peut caresser le chien, ce qui est positif», témoigne Audrey Maurin, secrétaire de l’association. Même si tous les échanges ne se concluent pas sur le mode amical, les ateliers d’éducation canine ont le mérite d’amorcer les échanges d’idées sur le thème du vivre ensemble.

    Une opération rentable

    Du point de vue financier, dans un contexte de baisse des dotations de l’État aux communes, le jeu en vaut-il la chandelle? À Villeurbanne, chaque atelier coûte 243 euros à la collectivité. Les séances ayant lieu de début octobre à fin juin, cela représente un budget annuel de 2 187 euros. Un investissement raisonnable comparé à une campagne d’affichage qui se négocie plusieurs milliers d’euros… 
    D’autres villes proposent des cours d’éducation canine gratuits comme Montpellier, Toulouse, Lyon, Rennes, Strasbourg et Paris.


    Autres articles à lire

  • Des élections qui ont du chien

    Vivre ensembleJamais sans mon chien… cela semble être la règle en Angleterre en ce jour d’élections législatives. Les électeurs sont en effet nombreux à se déplacer dans les bureaux de vote avec leurs compagnons à quatre pattes et à le faire savoir sur les réseaux sociaux !

    08 Juin 2017
  • Toulouse inaugure ses balades pour les chiens en ville

    Vivre ensembleLa ville de Toulouse a lancé samedi dernier sa première balade canine urbaine : une initiative créée pour informer et sensibiliser les propriétaires d’animaux aux bonnes pratiques du chien en ville.

    16 Janvier 2018
  • Une marche canicitoyenne le 20 septembre à Paris

    Vivre ensembleDemain, rejoignez la tribu canine et défilez avec votre chien de la rotonde de la Villette au parc des Buttes-Chaumont, pour interpeller les élus sur l’importance de la présence du chien en ville. Cette manifestation pointe aussi du doigt les causes de la baisse du nombre de chiens adoptés par les Français.

    19 Septembre 2015
  • Les chiens manifestent contre le Brexit

    Vivre ensembleUn 'Ouaferendum' se déroulera dimanche à Londres devant le Parlement, où quelques milliers de chiens (et leurs maîtres) doivent manifester leur opposition à la sortie du Royaume-Uni de l'UE et réclamer un second référendum.

    05 Octobre 2018
  • En cas d'incendie, comment s'organisent les secours aux animaux ?

    Vivre ensembleDes opérations de sauvetage d'animaux de compagnie se sont succédé suite à l’incendie qui a ravagé les forêts et une partie de la ville de Fort McMurray dans la province d'Alberta au Canada. Dominique Grandjean, colonel à la brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP), explique la procédure suivie en pareil cas.

    15 Mai 2016
  • Le magazine 30 Millions d’amis remporte la palme d’or

    Vivre ensembleNotre classement des villes où il fait bon vivre avec son chien a été primé lors des Trophées Promojardin, réunissant les professionnels du monde du jardin et de l’animal de compagnie.

    08 Février 2018
  • La ville en liberté surveillée

    Vivre ensemblePour les chiens, la ville est souvent associée à la laisse. Peu d’endroits leur sont accessibles en liberté. Voire aucun. Une contrainte qui n’est pas sans conséquences sur leur comportement.

    19 Avril 2016
  • Les chiens sont plus heureux à Montpellier

    Vivre ensembleMontpellier regagne sa première place pour cette édition 2018 du Palmarès des villes où il fait bon vivre avec son chien, publié par le magazine 30 Millions d’amis. La capitale de l’Hérault est la ville où le chien peut vivre en parfaite harmonie avec son maître dans l’espace urbain devant Toulouse et Nice..

    20 Avril 2018
  • Paris : plus d'allées consacrées aux chiens dans les jardins

    Vivre ensembleLa mairie de Paris va réserver aux chiens plus d'allées dans les bois et jardins, dans le cadre d'un futur plan en faveur du bien-être animal dans la capitale.

    25 Octobre 2018
  • Les chats, une bonne idée contre les rats en ville ?

    Vivre ensembleLes locataires d’une cité dans le 14 ème arrondissement de Paris ont proposé à leur bailleur de se débarasser des rats dans leur quartier en prenant des chats. Le chat serait-il la solution à la surpopulation des rats dans la capitale ?

    21 Juillet 2018
  • La catmobile de GAIA en tournée pour la stérilisation des chats

    Vivre ensembleL’association GAIA est partie en tournée depuis le 25 juillet dans une catmobile. Le but ? Sensibiliser les gens à la nouvelle loi concernant l’obligation de stérilisation des chats domestiques.

    01 Août 2018
  • SOS ANIMAL PERDU, comment agir ?

    Vivre ensembleVous avez perdu votre animal et vous ignorez comment agir ? Découvrez la démarche à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté et le retrouver.

    17 Août 2015
  • Le prince George fête ses trois ans avec le chien Lupo

    Vivre ensembleC’est avec Lupo, le chien de la famille, que le prince George, fils aîné du duc et de la duchesse de Cambridge, pose pour la photo officielle de ses trois ans.

    22 Juillet 2016
  • Animaux de guerre : les projets d’hommage à Paris

    Vivre ensembleSous l’impulsion de l’association Paris Animaux Zoopolis, des projets de plaques commémoratives sont en cours dans différents arrondissements de la capitale. Une statue à la mémoire des chiens de guerre pourrait également voir le jour.

    19 Juin 2018
  • Une sculpture en chocolat en hommage au rhinocéros de Thoiry

    Vivre ensembleA l’occasion des fêtes de Pâques, le sculpteur et pâtissier chocolatier Eric Thévenot, ému par la disparition du rhinocéros Vince, abattu en mars dernier au zoo de Thoiry à cause de sa corne, lui rend un bel hommage avec une imposante sculpture à son effigie.

    13 Avril 2017
  • Des propriétaires retrouvent leur chienne à 400 km de chez eux

    Vivre ensembleUn berger allemand a été retrouvé en Suisse, à 400 km du domicile de ses maîtres situé à Francfort, en Allemagne. L’animal, disparu depuis six mois, a subi des soins intensifs avant de rejoindre ses propriétaires, heureux et soulagés.

    26 Février 2018
  • Cécile Gilbert-Kawano : la pédagogie par le cheval

    Vivre ensembleParce qu’il ne parle pas, le cheval utilise le langage du corps. Par ses gestes, il transmet ses émotions. Pour Cécile Gilbert-Kawano, cette intelligence émotionnelle fait de l’équidé un thérapeute hors pair pour nous apprendre à gérer nos émotions. Elle animera un atelier à l'Université d'été qui se tient au château de la Bourbansais du 24 au 26 août.

    20 Août 2018
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Vaillant, le pigeon héros de Fort de Vaux

    Vivre ensembleCe dimanche 21 février marquera le coup d’envoi des cérémonies qui vont célébrer le centenaire de la bataille de Verdun. Cette bataille fut notamment marquée par le siège et la résistance du fort de Vaux, au cours duquel un pigeon fit figure de héros. Animaux-online vous raconte son histoire.

    21 Février 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Caroline Gilbert

    Vivre ensembleCaroline Gilbert est vétérinaire, éthologue et maître de conférences à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    27 Septembre 2016