Belgique : la renarde du CHU de Liège retrouvée morte


  • Belgique : la renarde du CHU de Liège retrouvée mortePhoto : Jolanda Aalbers/ Shutterstock
  • Protection/ Braconnage

    Nous vous en parlions jeudi : une renarde et ses petits, vivant au CHU de Liège, devaient être déplacés dans un centre de réhabilitation. Mais la maman a été retrouvée morte ce week-end, prise au piège d'un collet. Alors que deux renardeaux ont pu être capturés et mis en sécurité, deux autres sont toujours recherchés…

    La renarde, surnommée "Fifille" par le personnel hospitalier, a été retrouvée morte hier, l'arrière-train pris dans un collet positionné à la sortie de son terrier. Elle aurait agonisé pendant plusieurs heures. "Les collets sont faits pour attraper l'animal au cou afin de le bloquer et de permettre sa capture, ils ne doivent pas donner la mort. Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas nous qui l'avons posé", indique la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRPBO). Alors que deux renardeaux ont été capturés la semaine dernière, la LRBPO ignore toujours si les deux derniers de la fratrie ont été retrouvés. "Nous avions une semaine, du jeudi 12 au jeudi 19 mai pour tous les capturer. Après cette date, nous devions partir", explique la LRPBO. "Nous ne savons pas ce que sont devenus les deux autres renardeaux, mais ils devraient être sevrés ou alors ça ne s'est pas fait à quelques jours près... On espère juste qu'ils pourront s'en sortir sans leur mère et être capturés rapidement", a réagi la ligue de protection animale.

     

    Retrouvez notre article de jeudi :

    Belgique : les renards du CHU de Liège sauvés de justesse

    Une renarde et ses petits, vivant sur un site hospitalier à Liège (Belgique), ont échappé de peu à la mort. Alors qu'ils devaient être abattus, ils sont finalement déplacés vers un centre de réhabilitation…

    La renarde avait élu domicile sur le site de l'université de Liège. Depuis deux ans, elle venait régulièrement quémander de la nourriture au CHU et au centre sportif dépendant de l'institution. Habituée à la présence des humains, c'est donc tout naturellement que la renarde a décidé d'élever ses quatre petits sur le site.

    Mais la petite famille, considérée comme nuisible et pouvant causer des risques de morsures, devait être abattue. Une décision prise par l'université de Liège, dérangée par la présence de ces animaux. Face à l'émoi suscité par cette mesure et au lancement d'une pétition, le ministre de l'Environnement  belge, Carlo Di Antonio, a décidé d'œuvrer en faveur de leur protection. Il a contacté divers services pour préparer la capture et le transfert de la famille, avant d'autoriser la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux (LRBPO) à intervenir. Une mesure officialisée jeudi dernier sur Facebook par le ministre wallon en charge de l'Agriculture, René Collin, signataire d'un arrêté en ce sens. 

    Grâce à l'initiative de Carlo Di Antonio, deux renardeaux ont déjà pu être capturés à l'aide de trappes et déplacés au CREAVES, (Centre de revalidation des espèces animales vivant à l'état sauvage). La LRBPO fait aujourd'hui son possible pour retrouver la femelle et ses deux autres petits. "Ils doivent être déplacés car le renard est porteur de maladies et ce n'est pas adéquat en milieu hospitalier", a déclaré Pierre Wiliquet, porte-parole de René Collin. D'autant plus que "les gens leur donnent des friandises, du chocolat... ce qui n'est pas bon pour eux", indique la LRBPO. Tous pourront ensuite être relâchés dans la nature. 

    Mais avant cela, "il faudra un temps de réadaptation pour la femelle qui doit apprendre à se détacher des humains", explique la ligue de protection animale. À ce jour, la réintroduction des renards en milieu naturel reste "une mesure exceptionnelle car nous sommes dans une politique de régulation et de limitation de cette espèce", a indiqué le porte-parole. Mais si la capture et le transfert de la famille se sont révélés être la meilleure solution, c'est surtout parce que "le site ne se prêtait pas à une battue", explique-t-il. 

    Un gros coup de chance pour la petite famille qui sera prochainement réunie. Il ne manque plus que la maman renarde et ses autres deux petits montrent le bout de leur museau… "Mais vous savez, ils se cachent, ils sont très rusés", s'amuse la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux.

     


    Autres articles à lire

  • Un rassemblement contre les massacres de dauphins au Japon

    ProtectionL’association « C’est assez ! » organise aujourd’hui un rassemblement devant l’ambassade du Japon à Paris pour dénoncer auprès du grand public le massacre annuel de dauphins perpétré dans la baie de Taiji, au Japon.

    24 Février 2017
  • Polémique autour de la mort d'éléphants au Botswana

    ProtectionUne centaine d'éléphants ont été retrouvés morts ces dernières semaines au Botswana victimes d'une vague meurtrière de braconnage, a affirmé mardi une ONG indépendante, vivement démentie par le gouvernement qui a crié à la tromperie.

    05 Septembre 2018
  • Forêt de Dreux : un important réseau de braconnage démantelé

    ProtectionSuite à une enquête menée par l’ONCFS et la gendarmerie nationale, 9 personnes vont être jugées pour braconnage. Extrêmement bien organisé, le réseau se livrait principalement à un trafic de viande de cerf.

    29 Juin 2017
  • Une maman Lynx et ses 3 bébés ont été relâchés dans le Jura

    ProtectionAprès avoir été gravement blessée dans une collision avec un véhicule, une maman lynx a été sauvée, soignée puis relâchée dans le jura avec ses trois petits.

    19 Octobre 2018
  • Afrique du Sud: baisse d'un quart du nombre rhinocéros braconnés

    ProtectionLe nombre de rhinocéros braconnés en Afrique du Sud a baissé d'un quart au cours des huit premiers mois de l'année, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement, qui a comptabilisé 508 de ces pachydermes tués pour leurs cornes.

    24 Septembre 2018
  • Braconnage : Bougrain-Dubourg dénonce 'un laxisme inacceptable'

    ProtectionLe 7 avril dernier, un braconnier a été condamné par le tribunal correctionnel de Perpignan à 15 jours de prison ferme et 2 000 euros d’amende pour avoir capturé à la glu des chardonnerets élégants, oiseaux protégés appartenant à l’ordre des passereaux. Il a également dû verser 1 000 euros à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Un cas de condamnation encore extrêmement rare, malgré les lois encadrant les pratiques de la chasse. Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, nous explique pourquoi.

    18 Avril 2016
  • Vers une meilleure protection de l’ortolan en France ?

    Protectionllégale en France, la chasse à l’ortolan subsiste, notamment dans le sud-ouest. Mais une étude scientifique montrant le déclin de l’espèce dans cette région, la condamnation de chasseurs landais pour la capture d’oiseaux et un rappel à l’ordre de l’Union européenne sont autant de signaux vers une meilleure protection de ce petit oiseau migrateur.

    23 Décembre 2016
  • Braconnage : enquête sur la chasse au pangolin en Inde

    ProtectionDes chercheurs de World Animal Protection et de l’université d’Oxford (Angleterre) ont enquêté sur la chasse au pangolin dans le Nord-Est de l’Inde. Leur étude révèle des pratiques d’une extrême cruauté sur une espèce menacée d’extinction.

    14 Décembre 2018
  • Nicolas Hulot veut mettre fin au braconnage de l’ortolan

    ProtectionLe ministre de la Transition écologique et solidaire a demandé au préfet des Landes de renforcer la lutte contre le braconnage du passereau, encore chassé dans le département malgré les interdictions. La mesure est saluée par la LPO, qui rappelle cependant que les pinsons sont aussi victimes de chasses illégales.

    10 Août 2017
  • Des enfants manifestent contre le massacre des requins

    ProtectionSamedi dernier à Hong Kong, des dizaines de personnes déguisées en requins sanguinolents ont manifesté contre le « shark finning », cette pêche au requin qui consiste à les dépecer en pleine mer pour récupérer leurs ailerons avant de les laisser agoniser au fond de l’eau.

    13 Juin 2017
  • Pêche illégale : 20 ans de prison pour un capitaine taïwanais

    ProtectionArraisonné en Tanzanie le 25 janvier pour possession illégale d’aileron de requin, le capitaine d’un navire de pêche, ainsi que le propriétaire et son agent, viennent d’être condamné à 20 ans de prison.

    15 Décembre 2018
  • Phoques décapités : deux marins-pêcheurs incriminés

    ProtectionDeux marins-pêcheurs sont convoqués devant la justice après la découverte en février et mars, dans la région de Concarneau (Finistère), de deux phoques décapités, vient d’annoncer le parquet de Quimper.

    21 Mai 2019
  • Contre le braconnage, les techniques de l'armée ?

    ProtectionArrêter les braconniers avant qu'ils aient le temps de s'en prendre aux lions, aux éléphants ou aux tigres grâce à des techniques de renseignement inspirées de l'armée : c'est le pari de l'ONG Ifaw, testé au Kenya et répété en Inde.

    14 Décembre 2018
  • Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants

    ProtectionLe zoo de Chester (nord-ouest de l'Angleterre) a publié mercredi de rares images montrant des pangolins géants, l'espèce la plus touchée par le commerce illégal d'animaux dans le monde.

    14 Février 2019
  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Un rassemblement contre les massacres de dauphins au Japon

    ProtectionL’association « C’est assez ! » organise aujourd’hui un rassemblement devant l’ambassade du Japon à Paris pour dénoncer auprès du grand public le massacre annuel de dauphins perpétré dans la baie de Taiji, au Japon.

    24 Février 2017
  • À Bordeaux, « une autre réalité de la corrida » s’expose

    ProtectionDu 10 au 16 juillet, l’association FLAC anticorrida organise une exposition événement destinée à montrer une image non édulcorée de la tauromachie, à l’heure où de plus en plus de Français se prononcent contre cette pratique.

    04 Juillet 2018
  • Expérimentation animale : une règle des « trois R » inefficace

    ProtectionDouze millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche. Une directive européenne encadre depuis 2010 cette pratique mais reste cependant insuffisante.

    28 Février 2018
  • Peta dénonce l’expérimentation animale financée par le Téléthon

    ProtectionL’association de lutte contre la souffrance animale dénonce le financement par l’AFM-Téléthon d’expériences «cruelles et inefficaces» sur des chiens malades dans un laboratoire français, vidéo à l’appui.

    01 Décembre 2016
  • 2017 année des éléphants : la Chine interdit le commerce de l’ivoire

    ProtectionLa Chine, plus grand marché au monde pour l’ivoire, a décidé de s’engager sur son territoire afin de mieux protéger les éléphants tués massivement pour leurs défenses.

    02 Janvier 2017