Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère


  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colèrePhoto : CIWF
  • Protection/ Elevage

    Des militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    30 MA : Comment s'est déroulée concrètement la manifestation ?

    Aurélia Greff : Nous avons généralement une image décalée des lapins, ceux montrés dans les dessins animés, les bandes dessinées, ceux de notre imaginaire et la réalité. Nous avons decidé, d’une part, d’être accompagnés à Bruxelles par une cinquantaine de lapins géants et, d’autre part, de remettre une pétition qui a recueilli 600 000 signatures demandant la fin des élevages de lapins en cage, sous forme de bande dessinée. En effet, de nombreux artistes d’Europe, dont Lewis Trondheim, Anita Jeram, Troubs… ont soutenu cette campagne en offrant des dessins que nous avons assemblés au sein d’un recueil expliquant l’objectif de cette campagne.

    30 MA : Quelles sont aujourd'hui les conditions de vie des lapins dans les élevages français et européens ?

    A. G. : Plus de 99 % des lapins sont élevés en cage en Europe et en France. Les lapins pour l’engraissement sont gardés en groupe avec pour surface de vie entre 450 et 600 cm2 chacun, soit l’équivalent de la surface d’une feuille A4. Les cages sont trop petites pour leur permettre de bondir, de s’allonger de tout leur long, de se dresser, de creuser ou de se cacher. Les lapines et lapins reproducteurs sont gardés dans des cages individuelles toute leur vie. Ils souffrent de blessures aux pattes dues au grillage métallique et sont privés d’interactions sociales. Les taux de mortalité sont très élevés en raison des maladies, et les antibiotiques sont utilisés de manière systématique et en forte quantité. Il existe pourtant des systèmes alternatifs qui comprennent un libre parcours en plein air ou des systèmes de parcs en bâtiment.

    30 MA : Quelles sont les conditions de vie que doit offrir la filière biologique ?

    A. G. : En France, la production biologique de lapins se limite à une douzaine d’exploitations et la production en Label rouge est très marginale (moins de 1 % des ventes). Les lapins biologiques sont élevés en plein air dans de vastes enclos ou dans des enclos sur herbe mobiles, tandis qu’en Italie, les normes biologiques n’exigent pas l’accès au plein air et autorisent toujours la production en cage. Le Règlement (CE) n° 889/2008 de la Commission stipule que, dans les systèmes biologiques, les herbivores doivent avoir accès au pâturage pour brouter lorsque les conditions le permettent.

    30 MA : Quels sont les besoins naturels des lapins pour vivre bien le temps de leur passage dans la structure d'élevage ? 

    A. G. : Les lapins sont des animaux sociaux qui, dans des conditions naturelles, vivent en groupe, creusent des terriers pour se cacher et élever leurs petits. Ils aiment courir et bondir – leurs bonds pouvant atteindre jusqu’à 1 m de hauteur. Ils ont aussi besoin de matériaux à ronger pour limer leurs dents, comme des arbustes ou des buissons. L’élevage industriel les confine dans de petites cages sans aménagement, alors que les systèmes alternatifs existent et peuvent permettre aux lapins de bondir, de se dresser, de ronger…

    30 MA : Qu'attendez-vous concrètement après la remise de cette pétition ? 

    A. G. : Le Parlement européen écoute déjà notre demande – grâce au succès de cette pétition. Le député européen Stefan Eck va rédiger un rapport dans les mois à venir, demandant à la Commission européenne d’élaborer une législation sur le bien-être des lapins. Ce rapport sera discuté au sein de la commission Agriculture du Parlement européen, probablement en septembre, puis soumis au vote de l’ensemble des députés fin 2016 ou début 2017. C’est un signal très fort qui sera ainsi envoyé à la Commission européenne pour lui demander de travailler à une législation spécifique sur le bien-être des lapins. Le seul pays européen, à ce jour, à avoir interdit l’élevage de lapins en cage est la Belgique, en 2014. Suivons son exemple.

     


    Autres articles à lire

  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018
  • Abattoirs : des « Nuits debout » contre l'exploitation animale

    ProtectionL’association végan « 269 Life Libération Animale », opposée à toute forme d’exploitation animale, a lancé mardi soir un mouvement de protestation en organisant des viellées nocturnes devant près de 80 abattoirs, principalement en France.

    27 Septembre 2017
  • Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batterie

    ProtectionL’animateur de télévision Stéphane Bern présente une nouvelle vidéo choc de L214, tournée dans un élevage de poules en cage, en Bretagne. Une pétition en ligne a été créée pour demander au gouvernement une loi interdisant ce type de pratique, provoquant « d’intolérables souffrances » chez les animaux.

    11 Décembre 2017
  • Une nouvelle vidéo choc dans un abattoir

    ProtectionUn troisième abattoir est mis en cause dans une vidéo choc diffusée ce mardi matin par l’association L214. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a ordonné aux préfets de procéder sans délai à une inspection des abattoirs sur la protection animale.

    29 Mars 2016
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • Maltraitance dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017
  • Vidéosurveillance dans les abattoirs : elle sera obligatoire en 2018

    ProtectionL’Assemblée nationale a voté jeudi soir l’obligation d’installer des caméras de vidéosurveillance dans les abattoirs à partir du 1er janvier 2018. Une première en Europe.

    13 Janvier 2017
  • Deux nouveaux abattoirs dénoncés par L214 pour maltraitance

    ProtectionC’est encore par une vidéo que l’association de protection animale L214 vient de dénoncer les maltraitances sur les animaux dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • Des pipeaux pour dénoncer les tromperies de l’agroalimentaire

    ProtectionLundi 19 juin, la Nouvelle Seine, une péniche en plein Paris, accueillait la soirée des Trophées des bêtes noires de la pub. Une cérémonie officielle et décalée pour remettre des prix à des spots, affiches ou campagnes publicitaires trompant le consommateur sur le traitement des animaux.

    20 Juin 2017
  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

    ProtectionD’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    13 Février 2017
  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses

    ProtectionL’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    15 Mai 2018
  • L214 jugé pour avoir placé des caméras dans un abattoir

    ProtectionLe procès de deux militants de L214, dont le cofondateur, Sébastien Arsac, s’ouvre aujourd’hui. Ils sont jugés pour avoir caché des caméras de surveillance dans l’abattoir de Houdan, en décembre dernier.

    04 Septembre 2017
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Intrusion dans un abattoir : 4 militants et un photographe condamnés

    ProtectionQuatre militants de la cause animale et un photographe ont été condamnés lundi à des amendes allant jusqu'à 3.000 euros par le tribunal correctionnel de Versailles pour s'être introduits en avril dans un abattoir porcin à Houdan (Yvelines).

    11 Septembre 2018
  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • Le plan d'action du gouvernement pour le bien-être animal

    ProtectionBroyage des poussins mâles, castration à vif des porcs, poules pondeuses… Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a présenté mercredi dans l’Allier la feuille de route du gouvernement pour améliorer le bien-être animal. Celle-ci comprend des dispositions existantes, des éléments de la future loi Alimentation et des mesures à l’étude.

    29 Août 2018
  • L214 : pour les députés, l’abattage des animaux est immontrable !

    ProtectionAlors que deux de ses adhérents venus poser des caméras pour espionner les postes d’abattage ont été arrêtés dans un abattoir de Houdan*, dans les Yvelines, Brigitte Gothière, cofondatrice de L214, réagit au rejet de la mesure de vidéo-surveillance dans le cadre de proposition de loi « relative au respect de l’animal en abattoir », pilotée par Olivier Falorni .

    16 Décembre 2016
  • Les députés ne veulent pas de caméras dans les abattoirs

    ProtectionTrop coûteuse, mettant une pression sur les salariés, la mesure qui proposait de placer des caméras de surveillance dans les abattoirs vient d’être rejetée par les députés réunis en commission.

    14 Décembre 2016
  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016