L'Australie envoie un robot tuer les chats errants


  • L'Australie envoie un robot tuer les chats errantsPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Maltraitance

    Afin de protéger ses espèces en voie de disparition, l’Australie a annoncé en 2015 son projet d’éradiquer quelque deux millions de chats errants jugés comme la menace principale. Aujourd’hui, le moyen de leur éradication a été mis au point : un robot qui envoie du poison sur les chats. 

    L’Australie compterait quelques 20 millions de chats errants qui tueraient chaque année 75 millions d’animaux sauvages, notamment des marsupiaux et des oiseaux menacés de disparition comme la perruche nocturne.

    Pour protéger ces espèces endémiques, le gouvernement australien a donc décidé en juillet dernier de lancer une vaste opération d’extermination, afin de limiter la disparition d'espèces en danger. Le premier objectif vise à éliminer 10% de la population de ces prédateurs, soit deux millions sur 5 ans. Restait à trouver une méthode efficace et sélective, ne visant que les chats errants.

    Il semble qu’elle ait été trouvée par une équipe d’ingénieurs australiens dirigée par le biologiste John Read. Après sept ans de travaux et près de 450 000 dollars de développement, un robot tueur a été mis au point. Quatre exemplaires sont déjà en service dans la réserve naturelle de Pullen Pullen. A l’ouest de l’île continent, ce territoire qui s’étend sur 58000 ha, est le seul endroit de la planète qui abrite la perruche nocturne sur laquelle les chats errants exercent une menace.

    Le robot est composé de lasers qui permettent de distinguer, par la hauteur et la distance ventre-sol, l’animal visé afin de ne pas toucher les dingos ou les wombats par exemple. Cette distinction faite, le robot envoie un jet de poison qui se dépose sur la fourrure du chat. Très méticuleux dans sa toilette, le chat errant ne manque pas de lécher son pelage et d’absorber le poison mortel. La mort survient quelques heures après l’ingestion.

    1,7 million de dollars (1 million d’euros) avaient aussi été accordés à l’emploi d’un poison déjà existant, le «ProBait», sur 850 000 hectares de terres protégées.

    Beaucoup d’Australiens sont opposés à ces mesures radicales et les propriétaires de chats, qui avaient été invités à les garder cloîtrés chez eux, sont inquiets pour leurs animaux.

     


    Autres articles à lire

  • Justice pour Cookie : le cas de ce chat violenté va-t-il être jugé ?

    ProtectionUne association se bat pour que le cas de Cookie, un chat victime d’une double défenestration, soit porté devant le tribunal alors qu’un premier dépôt de plainte a été classé sans suite.

    14 Mars 2018
  • Lévriers : un Etat australien renonce à interdire les courses

    ProtectionLa Nouvelle-Galles du Sud, qui avait annoncé en juillet que cette pratique serait bannie à partir du 1er juillet 2017, vient de faire machine arrière.

    11 Octobre 2016
  • Delphinarium : la fin de la reproduction en captivité au cœur du débat

    ProtectionLe Marineland d’Antibes demande la réécriture de l’arrêté, interdisant notamment la reproduction en captivité des dauphins, au nom du bien-être animal. L’argument passe mal auprès des associations de défense des animaux qui demandent la mise en place de programmes de réhabilitation à la vie sauvage pour les cétacés en captivité.

    13 Juillet 2017
  • Cinquante ans de prison pour tortures sur des animaux

    ProtectionLe procureur de Houston, au Texas (aux Etats-Unis), a condamné à une réclusion de 50 ans Brent Justice qui a produit et diffusé sur son site des vidéos d’actes de cruauté envers des animaux.

    18 Février 2016
  • Disparition du chat Cookie, victime d’une double défenestration

    ProtectionLe chat, jeté à deux reprises d’un immeuble par son ancien propriétaire, est finalement décédé, nous apprend l’association qui l’avait recueilli et soigné. Elle se bat pour que le cas de Cookie soit porté devant un tribunal.

    18 Mai 2018
  • Chenil clandestin découvert à Pantin : une trentaine d’animaux sauvés

    ProtectionUne douzaine de chiens, un renard, une quinzaine de poules et un canari, tous en très mauvais état, ont été retrouvés dans un squat en Seine-Saint-Denis, aux côtés de cadavres d’animaux en décomposition. Une enquête pour « mauvais traitement sur animaux », « recel » et « détention d’armes de catégorie B » a été ouverte.

    15 Novembre 2017
  • Marcus, Titus, Lili.. maltraités, les chevaux reprennent goût à la vie

    ProtectionLe poil terne, le dos creux, les chevaux aveugles Marcus et Titus mais aussi le vieil âne Oliver et la ponette Lili, victimes de mauvais traitements, reprennent peu à peu goût à la vie au Grand Refuge pour équidés de la SPA en Normandie.

    25 Mars 2019
  • Les JO propres avec les chevaux

    ProtectionDeux cavaliers ont été disqualifiés pour brutalité, une autre a renoncé pour préserver son cheval malade… Ces JO seraient-ils ceux de la morale pour les chevaux ?

    16 Août 2016
  • Le zoo-refuge de La Tanière au secours de l’ours Mischa

    ProtectionNouveauAprès la diffusion de vidéos de l’ours Mischa – utilisé dans des spectacles par la famille Poliakov – la ministre de la Transition écologique a interdit ses représentations. Au vu de son état de santé, très inquiétant, il a été placé d’urgence au zoo-refuge de La Tanière (28).

    16 Septembre 2019
  • Des amendes immédiates contre la maltraitance animale ?

    ProtectionContre toute attente, l’Assemblée nationale a validé – en première lecture –l’amendement 1286 demandant des sanctions immédiates en cas de maltraitance quotidienne sur les animaux domestiques, ainsi qu’envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité.

    03 Décembre 2018
  • Mowgli, le chien retrouvé mourant à Boulogne-sur-Mer, va mieux

    ProtectionCet american staff a été retrouvé le 7 janvier dans un appartement de Boulogne-sur-mer. Abandonné depuis plus de 2 mois, il était d’une extrême maigreur et a immédiatement été pris en charge par un vétérinaire. Alors que son pronostic vital était engagé, Mowgli semble aujourd’hui tiré d’affaire.

    11 Janvier 2019
  • Meurtre du chat Chevelu : le ras-le-bol des défenseurs des animaux

    ProtectionLe responsable de la mort du chat Chevelu, massacré en mai dernier dans le centre de Draguignan, a été condamné à 6 mois de prison ferme. Pour le Parti animaliste, la forte mobilisation citoyenne autour de ce meurtre exprime un vrai ras-le-bol des défenseurs des animaux qui demandent à ce que des mesures soient mises en place pour mieux prévenir les cas de barbarie et répondre aux problématiques des animaux errants.

    19 Septembre 2017
  • 9 mois de prison ferme pour avoir torturé un chat

    ProtectionDans le Calvados, un ingénieur a été condamné pour sévices sur une quinzaine de chats entre mai et juin 2018, dont trois ont du être euthanasiés.

    28 Juin 2018
  • Victoire : 1 an de prison ferme pour un tueur de chat

    ProtectionUn peu plus d’un mois après les faits, l’homme qui avait sauvagement tué un chat à Limoges vient d’être jugé et condamné à 18 mois de prison, dont 12 mois ferme et à l'interdiction de détenir un animal pendant 5 ans.

    30 Novembre 2018
  • Un café à chats fermé à Tokyo pour maltraitance

    ProtectionUn bar à chats de Tokyo a été fermé pour cause de maltraitance suite à une perquisition. Les chats s'y étaient multipliés et les conditions d'hygiène n'étaient pas respectées.

    22 Avril 2016
  • De nombreux chats seraient morts empoisonnés dans l’Aude

    ProtectionLa commune de Saint-Pierre-la-Mer, près de Narbonne, fait face à la mort de plusieurs chats domestiques et errants dans un quartier résidentiel. Une autopsie est en cours pour vérifier la thèse de l’empoisonnement.

    07 Juin 2017
  • Cruauté envers les animaux : la SPA part en campagne

    ProtectionAbattage sans étourdissement, expérimentation animale, corrida… La torture, c'est légal ? interroge et interpelle la Société protectrice des animaux à travers une nouvelle campagne d'affichage sur les réseaux sociaux pour faire réagir les politiques français.

    18 Avril 2016
  • Bretagne : un tueur de lapins activement recherché par les gendarmes

    ProtectionUne enquête judiciaire a été ouverte par la gendarmerie des Côtes-d'Armor pour retrouver l'auteur d'une 'série d'actes de cruauté contre des lapins domestiques' commis ces derniers mois dans quatre communes du département, a-t-on appris jeudi auprès des gendarmes.

    26 Octobre 2018
  • Démantèlement d’un 'championnat' illégal de combats de coqs

    ProtectionQuelque 182 personnes ont été arrêtées en Espagne et près de 300.000 euros en liquide saisis lors d'une opération contre un 'championnat' illégal de combats de coqs, a annoncé lundi la police.

    15 Janvier 2019
  • Interdiction du sacrifice animalier à Gadhimai au N&eacut

    ProtectionTous les cinq ans, pour célébrer la fête de la déesse Gadhimai, 500 000 buffles, poulets et chèvres étaient mis à mort au cours d’une fête de deux jours au Népal.

    01 Août 2015