Le chat aime-t-il les caresses?


  • Le chat aime-t-il les caresses?Photo : Ermolaev Alexandr
  • Chats/ Comportement

    Le chat tend le menton, frotte sa joue contre notre jambe, pousse notre main du bout de son nez… ces signaux nous invitent à le caresser. Mais dès que les doigts touchent le ventre, le chat ronronnant se rebiffe! Aime-t-il ou n’aime-t-il pas nos câlins?

    Un des comportements couramment observés chez le chat est le frottement qu’il exerce sur des objets, sur un congénère ou sur les jambes de son propriétaire. Les fonctions de ce comportement sont multiples, mais la principale a pour but de déposer des substances odorantes grâce aux glandes sébacées. Le chat domestique passerait ainsi certaines zones de son corps sur les pieds de table, de chaises, les coins de murs, comme le font les chats errants sur les arbres au sein de leur domaine de vie. En déposant sa propre odeur, le chat sèmerait des indices pour se repérer dans l’espace et cela lui procurerait une certaine sécurité. Cette attitude est également un moyen de communication avec ses congénères pour signifier sa présence. En général, il commence par la zone périorale (menton et coin des lèvres), puis il frotte ses tempes (joues et zone entre les yeux et oreilles) et enfin, il termine avec la base de la queue.

    Lorsque deux chats se frottent

    l’un contre l’autre, ils échangent leurs odeurs et maintiennent des liens entre eux. Ces gestes sont appelés par les scientifiques des comportements affiliatifs. Reproduits sur un humain, ils auraient la même fonction de renforcement du lien. Pour cela, le chat se frotte aux jambes de son propriétaire, ou sur d’autres parties du corps ou même de la figure. En extrapolant, les caresses de la main humaine vers le chat seraient le comportement parallèle des frottements mutuels entre chats.

    Laissez-le venir vers vous 

    Quelques scientifiques se sont intéressés aux caresses et aux réactions des chats vis-à-vis de celles-ci. Leurs études apportent des éléments de réponse à nos interrogations légitimes sur ce sujet.

    Un chercheur de l’université de Zurich, en Suisse, a ainsi montré que les contacts initiés par les chats étaient plus longs que ceux initiés par les humains, surtout parce que le chat y met un terme plus rapidement que lorsque c’est lui qui en est à l’origine. Pour ce chercheur, l’explication de la motivation des chats à aller prioritairement vers les personnes qui ne les aiment pas particulièrement serait que ces derniers ndonnent tout bonnement la préférence aux individus qui sont indifférents à leur présence donc qui les laissent tranquilles !

    Dans une autre de ses études, l’universitaire a révélé des différences dans les comportements des femmes et des hommes vis-à-vis d’un chat. Les femmes caressent ainsi leur chat plus souvent que les hommes, elles interagissent plus souvent à distance, se mettent à la même hauteur que leur animal en lui parlant. Et les chats auraient une préférence pour ce genre d’échanges. Certainement parce que la voix leur permet d’anticiper la recherche de contact. Ces résultats ne sont pas anodins dans l’établissement d’une bonne relation homme-chat. Accepter la nature indépendante du chat serait un des secrets pour une relation harmonieuse. De plus, la personnalité de l’humain a des répercussions sur le comportement de leur chat. On sait désormais, par exemple, que les personnes émotionnellement instables ont moins fréquemment d’échanges avec leur chat, sans doute parce qu’elles recherchent trop souvent le contact.

    Toutefois, tous les chats n’ont pas les mêmes préférences. Certains apprécient d’être caressés sur la tête, sous le menton, d’autres aiment être caressés sur le dos, ou encore, mais cela est nettement plus rare, sur le ventre. Si l’humain apprécie tout particulièrement passer la main sur le ventre des chats où les poils sont plus doux, nombre d’entre eux n’en raffolent pas du tout ! Pour habituer son chat progressivement, il est conseillé d’augmenter le temps de contact graduellement. Mais s’il évite ce dernier, il vaut mieux renoncer et ne pas le forcer. Les récepteurs sensoriels étant très sensibles sur cette partie du corps, cela n’est sans doute pas agréable pour lui, ce qui exliquerait que certains finissent par s’enfuir, griffer ou même mordre pour y mettre un terme.

    A chaque chat ses exigences 

    Si la tolérance au contact varie d’un chat à l’autre en fonction des préférences individuelles et des expériences passées, des zones du corps paraissent plus propices aux caresses : 48 % des chats préfèrent qu’on les caresse sur la tête (dont 27 % sur les joues, nez ou près des yeux ou sous le menton ; 21 % sur, près, derrière les oreilles) et 8 % sur le ventre ou à la base de la queue. « Les chats indiquent ce qu’ils préfèrent en restant à proximité de la personne qui les caresse, en fermant les yeux et en positionnant leur corps de façon à encourager la main de l’humain à continuer », relate une scientifique de l’université de Kent aux États-Unis, suite à une étude réalisée sur 90 chats.

    Il arrive que les chats aient des endroits de prédilection dans la maison pour interagir avec leur maîtres. Et certains chats adultes préfèreraient être caressés assis sur nos genoux tandis que d’autres assis à côté de nous. En étant attentif aux réactions de notre félin, nous pouvons détecter ses préférences et ses aversions. Mais ce n’est pas parce que le chat ronronne qu’il apprécie les caresses. Ce mode de communication peut aussi être une manière de se rassurer lorsqu’il est soumis à un stress.

    Plus un chaton est manipulé précocement, plus il sera familiarisé et amical envers les humains. La sélection joue probablement un rôle important dans ce degré de tolérance à la manipulation et à l’appréciation du contact de la main humaine.

    Les conditions de vie affectent aussi la relation homme-chat. Lorsque les chats sont hébergés seuls, ils passent plus de temps à interagir avec leur propriétaire que les chats vivant en communauté. La différence est certainement due à la manière dont le propriétaire s’occupe de son animal avec lequel il passe probablement plus de temps.

    Enfin, de nombreux propriétaires ne prennent pas toujours le temps de comprendre ce que leur animal veut et ce qu’il apprécie. Il est important de respecter ses besoins, son rythme d’activité, ses préférences pour différents types d’échange. Et si l'on considère que le chat préfère les interactions lorsque c’est lui qui les initie, il est impératif de ne pas le déranger quand il dort ! 

    Car nos animaux domestiques n’ont pas tous la même sensibilité à la stimulation tactile, ni le même plaisir. Pour beaucoup d’entre eux, apprécier de se faire caresser est le fruit d’un apprentissage. Il est donc conseillé de leur apprendre graduellement à apprécier le contact, à se faire papouiller et leur faire associer la caresse à un moment agréable. En observant leurs réactions et en comprenant les signaux qu’ils nous envoient, l’interaction ne se fera que plus harmonieuse et nous gagnerons une satisfaction mutuelle.

    QUAND LE CHAT DIT "STOP"

    Lorsqu’il veut mettre fin à une séance de caresses, le chat émet des signes d’avertissement. Ils sont un moyen de prévenir avant d’agresser activement (morsure, griff ure, etc.). Ces signes sont discrets, souvent difficilement perceptibles à notre oeil, mais ils permettent de nous alerter. Oreilles légèrement en arrière, agitation de la queue, regard fixe et pupilles dilatées, les poils qui se dressent, mouvements de la tête, tension du corps, etc. Plus le chat s’impatiente, plus les signes gagneront en intensité. Le seuil de tolérance aux stimulations tactiles est variable, certains chats laisseront le temps à l’humain de retirer sa main et de stopper l’interaction, d’autres agresseront rapidement si, de leur point de vue, les signes annonciateurs ne sont pas bien perçus.


    Autres articles à lire

  • Le lapin est-il un animal de compagnie comme un autre ?

    ChatsSi les chats et les chiens sont bien plus nombreux dans les foyers français que les lapins domestiques, cet animal n'en demeure pas moins un compagnon tout aussi propre et affectueux. Quelles similitudes entre le chien et le lapin ? Voici six éléments de réponse. Préparez-vous à être surpris.

    12 Avril 2016
  • Chats : quand l'environnement génère du mal-être

    ChatsUn déménagement, un lieu de vie inadapté, un nouvel animal… Notre chat peut ne pas, ou ne plus, être bien chez lui. Certains signes ne trompent pas.

    25 Août 2017
  • Tics et tocs, les signes du mal-être

    ChatsTourner en rond, attraper sa queue, gober les mouches… quand il n’y a pas de mouches: les animaux perdent parfois la boule! Bien souvent, ces comportements anormaux sont le signe d’une souffrance liée à un mode de vie inapproprié.

    17 Août 2015
  • Faut-il enfermer les chats pour sauver les oiseaux ?

    ChatsDans un livre qui vient de paraître en Grande-Bretagne, intitulé « Cat Wars », le docteur Peter Marra exhorte les propriétaires de chats à les enfermer chez eux ou à les promener en laisse afin d’empêcher ce redoutable prédateur de détruire la faune sauvage, notamment les oiseaux sur lesquels notre félin domestique fait de véritables ravages.

    22 Septembre 2016
  • Mon animal peut-il faire une dépression ?

    ChatsComme nous, les animaux peuvent avoir un comportement dépressif. Cela peut être une conséquence de l'âge, un problème de bien-être ou d'environnement défavorable...

    28 Octobre 2018
  • Notre chat met-il la faune en péril?

    ChatsLes chats font souvent l'objet d'idées préconçues. Mais qu'en est-il vraiment?

    04 Octobre 2016
  • La sexualité de nos animaux 45/50

    ChatsC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'échangisme.

    16 Mai 2016
  • La sexualité de nos animaux 4/50

    ChatsC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'épanouissement.

    05 Avril 2016
  • « Une vie de chaton » : un documentaire télé à découvrir cette semaine

    ChatsMercredi 19 juillet, France 5 diffuse, à 20h50, un documentaire sur les premiers pas de la vie de plusieurs chatons. Aussi attendrissant qu’instructif, le film nous permet de découvrir le monde à travers les yeux de nos félins.

    17 Juillet 2017
  • Chats : à chacun son chez-soi

    ChatsUn chaton, un chat âgé, malade, en surpoids… nécessitent quelques aménagements de leur lieu de vie.

    17 Août 2017
  • L'instinct maternel est-il naturel?

    ChatsOn le présente souvent comme inné et intrinsèquement lié à la condition animale. Sauf que l’instinct maternel est une notion beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît.

    03 Mars 2017
  • Le chat voit-il la vie en solo ou en duo ?

    ChatsIl vit à nos côtés mais on le dit solitaire et indépendant. Alors pourquoi cette réputation et peut-on mettre tous les chats domestiques dans le même panier ? Pour mieux le comprendre, nous nous sommes penchés sur sa façon d'être et sur son mode de vie.

    04 Décembre 2015
  • Pourquoi le chat chasse-t-il ?

    ChatsSon impérieuse envie de chasser vaut parfois au chat les pires reproches. Bien nourri, il reste un incorrigible tueur de souris et d’oiseaux qu’il ne consomme pas toujours. Mais qu’est-ce qui pousse notre chat à courir après des proies ?

    29 Janvier 2019
  • Non, les chats sauvages ne chassent pas les rats en ville

    ChatsDes chercheurs américains viennent de démontrer que les chats sauvages n’étaient pas des prédateurs efficaces des rats. Les introduire pour lutter contre la prolifération de ces rongeurs en ville est donc une mauvaise idée.

    28 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 6/50

    ChatsC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la ceinture de chasteté.

    07 Avril 2016
  • 4 fleurs de Bach pour apaiser votre animal

    ChatsLes fleurs de Bach sont de plus en plus souvent utilisées en tant que remède naturel pour soulager des troubles émotionnels. Il faut savoir qu’elles peuvent aussi être utilisées pour les chiens et les chats !

    15 Janvier 2019
  • Les chats ont toujours plus la cote auprès des Français

    ChatsL’engouement pour les chats ne se dément pas, avec une population féline de près de 13,5 millions dans les foyers français, tandis que la population de chiens se stabilise après plusieurs années de décroissance.

    01 Juin 2017
  • La sexualité de nos animaux 16/50

    ChatsC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'érection.

    17 Avril 2016
  • De la cuisine maison pour les chats : des recettes à lui concocter

    ChatsVoici deux recettes, aussi bien adaptées aux félins qu’à leurs propriétaires, issues du livre Recettes pour mon chat… et moi. Cuisiner pour nos matous est bon pour leur santé et n’est pas forcément plus cher ni chronophage selon les deux auteurs de l‘ouvrage, Véronique Aïache et Laura Zuili.

    20 Septembre 2017
  • Mon chien vieillit, qu’est-ce que ça change ?

    ChatsAu crépuscule de la vie, c’est encore la vie. Avec ses poils blancs, sa démarche hésitante et sa vue incertaine, votre chien vieillissant vous propose une autre relation, tout aussi riche, mais dans laquelle quelques aménagements seront nécessaires…

    26 Novembre 2018