Quelle solution pour la hernie du chien et du chat ?


  • Quelle solution pour la hernie du chien et du chat ?Photo : Fotolia
  • Chiens/ Santé

    Mâles, femelles, jeunes, vieux : les hernies n’épargnent aucun animal, mais les profils diffèrent selon le type de hernie. Les complications, aussi !

    C’EST UNE HERNIE OMBILICALE

    • Qui est concerné ?

    Les bouledogue, shih-tzu, braque de Weimar et pékinois sont réputés à risque, mais n’importe quel chiot peut être touché. Une sorte de petite bosse mollassonne est repérée au niveau du ventre, à hauteur du nombril.

    • Pourquoi ça arrive ?

    C’est une hernie assez fréquente chez les chiots et pour cause : elle est généralement liée soit à une mauvaise fermeture de la paroi musculaire à l’endroit où passait le cordon ombilical, soit à une traction excessive du cordon lors de la mise bas. La conséquence est une sorte de petit « trou » dans la paroi musculaire, par lequel peut s’engouffrer soit de la graisse (situation la moins gênante), soit une portion d’intestin.

    • Quelle est la solution ?

    Lorsqu’on appuie dessus, la hernie semble disparaître (elle est réductible) et tant qu’il en est ainsi, une simple surveillance suffit. Mais si la hernie change d’aspect (si elle grossit et/ou si elle devient rouge et ulcérée ou n’est plus réductible), il faut opérer d’urgence. Pour éviter d’en arriver là, les vétérinaires préfèrent opérer « à froid », à l’occasion d’une anesthésie pour une autre intervention, comme la stérilisation par exemple.

    • Peut-on prévenir ?

    Les éleveurs aguerris savent comment couper le cordon ombilical pour limiter ce risque, mais c’est insuffisant pour prévenir les autres causes. Le mieux à faire, lors de l’adoption d’un chiot, est donc de vérifier qu’il ne présente pas de « boule » suspecte au niveau de l’ombilic.

    C’EST UNE HERNIE INGUINALE

    • Qui est concerné ?

    Contrairement à l’humain chez qui la hernie de l’aine est assez fréquente, on ne la rencontre pas très souvent chez le chien. Généralement, c’est une masse molle, ne provoquant pas dedouleur, repérée entre la face interne de la cuisse et l’abdomen, qui donne l’alerte. Elle correspond au passage anormal d’organes de l’abdomen dans un orifice servant habituellement au seul passage de vaisseaux et de ligaments.

    • Pourquoi ça arrive ?

    Elle est d’origine congénitale (présente dès la naissance) et touche avec prédilection les femelles de races westie, cocker, bull terrier et colley.

    • Quelle est la solution ?

    Il faut opérer car le risque est double : soit l’utérus passe dans le sac herniaire (avec un risque de complication en cas de future gestation), soit un bout d’intestin s’y coince. Dans ce dernier cas, une douleur abdominale intense et des vomissements peuvent apparaître.
    Cela signe généralement une hernie étranglée. C’est une urgence chirurgicale.

    • Peut-on prévenir ?

    On ne peut pas prévenir une hernie inguinale, mais on peut éviter ses complications, en opérant l’animal avant que ces dernières ne surviennent. Hors contexte d’urgence, la chirurgie de la hernie inguinale ne pose guère de problèmes.

    C’EST UNE HERNIE PÉRINÉALE

    • Qui est concerné ?

    Les chiens mâles non stérilisés qui ont soit des problèmes de prostate, soit des soucis de constipation chronique sont principalement concernés. Les boxers, colleys, teckels, pékinois, boston-terriers seraient prédisposés. Ce type de hernie se repère facilement par l’apparition d’une sorte de gonflement indolore à côté de l’anus (qui témoigne de la faiblesse des muscles à ce niveau) et par des efforts ou des difficultés à l’émission des selles. Parfois, il n’y a que de la graisse abdominale et le rectum dans cette hernie, mais parfois encore, la prostate et la vessie suivent. La tuméfaction peut donc finir par être importante, au point d’entraîner une déviation de la queue.

    • Pourquoi ça arrive ?

    Des efforts intenses et répétés de défécation, ainsi qu’une faiblesse des muscles du périnée, finissent par permettre l’apparition d’une hernie entre anus et organes génitaux. C’est alors un cercle vicieux car une hernie périnéale favorise à son tour une constipation.

    • Quelle est la solution ?

    Il ne faut pas laisser évoluer ce type de hernie car elle peut vite se compliquer, notamment si la vessie est incluse dans la hernie (risque d’insuffisance rénale aiguë), empêchant le chien d’uriner. Seule solution : opérer rapidement.

    • Peut-on prévenir ?

    Un chien constipé, ce n’est pas normal. Bien souvent, il y a en plus un problème de prostate, une cystite, une erreur de régime alimentaire (et/ou un manque d’exercice physique), etc.
    C’est à corriger au plus vite avec l’aide du vétérinaire.

    C’EST UNE HERNIE POST-TRAUMATIQUE

    • Qui est concerné ?

    Les chiens récemment opérés ou ceux victimes d’une morsure du ventre ou d’un écrasement qui peuvent provoquer une éventration.

    • Pourquoi ça arrive ?

    Si cela se produit après une opération, c’est souvent parce que les consignes de repos du vétérinaire n’ont pas été correctement respectées. Le risque est heureusement limité par l’emploi de fils très résistants et par les nouvelles techniques opératoires.

    • Quelle est la solution ?

    L’ apparition d’une masse rouge et molle au niveau d’une cicatrice d’opération ou au niveau d’une morsure est toujours une urgence chirurgicale, car il y a notamment un risque hémorragique et/ou infectieux élevé.

    • Peut-on prévenir ?

    La prévention des éventrations postopératoires tient en seulement quatre mots : respect des consignes vétérinaires ! En l’occurrence, si le vétérinaire demande de promener son chien avec une laisse courte après une opération et de s’en tenir aux promenades hygiéniques, ce n’est donc pas pour le laisser vagabonder à sa guise ou jouer avec des congénères !

    LES CHATS AUSSI !
    Les chiens n’ont pas le monopole des hernies. Les chats sont même les premiers concernés par les hernies post-traumatiques, en raison de la fréquence des accidents sur la voie publique. Comme pour le chien, c’est l’apparition d’une « boule » qui doit donner l’alerte. Et comme pour le chien, un avis vétérinaire s’impose sans trop tarder, a fortiori devant une hernie périnéale où il existe toujours un risque d’insuffi sance rénale aiguë si la vessie vient à être coincée dans l’orifi ce herniaire.

    Autres articles à lire

  • Le mauvais temps influence-t-il sa santé ?

    ChiensChaleur, froid, humidité… peuvent perturber son organisme. Particulièrement si votre animal est fragilisé, par son âge ou son état de santé…

    20 Novembre 2015
  • Quels soins pour votre chien brachycéphale ?

    ChiensEn raison de son anatomie si particulière, le chien brachycéphale est sujet, plus que n’importe quel autre, aux affections cardio-respiratoires et digestives. Animaux-online vous éclaire sur les soins à apporter à votre chien.

    16 Novembre 2015
  • Comment le soulager s’il a de l’arthrose ?

    ChiensLes vétérinaires ont des traitements efficaces pour atténuer la douleur. Mais rien n’empêche les maîtres de multiplier les petites attentions pour aider votre petit compagnon ! Nos conseils.

    02 Janvier 2018
  • Première visite chez le véto

    ChiensQu’il s’agisse d’un petit jeune ou d’un animal plus âgé récupéré dans un refuge, vous avez tout intérêt à programmer rapidement une visite chez le vétérinaire à l’arrivée d’un animal chez vous.

    07 Décembre 2016
  • Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

    ChiensLa grossesse nerveuse, ou lactation de pseudo-gestation, est un état physiologique qui apparaît chez une femelle non gestante dans les semaines suivant ses chaleurs. La femelle présente des signes physiques et comportementaux d’une mise bas récente.

    27 Décembre 2018
  • Santé du chien : les tiques en 5 questions

    ChiensLe retour des beaux jours, propice aux balades avec votre animal, marque également la reprise de l’activité des tiques. Quels sont les risques, comment les prévenir, comment retirer les indésirables… quelques « piqûres » de rappel :

    24 Mai 2018
  • Chien : pourquoi sa truffe est-elle toujours humide ?

    ChiensHormis un gage de bonne santé, la truffe humide serait également l'une des caractéristiques du chien expliquant son odorat hors du commun.

    27 Septembre 2018
  • Le sport à domicile en hiver

    ChiensSi rien ne vaut une balade en plein air, un froid polaire peut dissuader les plus courageux de nos chiens de mettre le nez dehors. L’occasion de tester les sports d’intérieur…

    26 Décembre 2018
  • Vaccins : mieux vaut prévenir que guérir

    ChiensUn vaccin n’a d’intérêt que s’il permet à votre animal d’échapper à une maladie infectieuse à laquelle il est exposé. Les risques évoluant en fonction de divers critères, le vétérinaire reste le meilleur interlocuteur pour décider, avec vous, de la stratégie la plus efficace.

    20 Décembre 2015
  • 10 Gestes pour le protéger de la chaleur

    ChiensPour éviter le coup de chaleur à votre animal, il peut lui être fatal, suivez les conseils d'Animaux-online. C'est par ici !

    04 Juin 2016
  • Les congés c'est la santé

    ChiensEnfin presque! Si l’été rime avec chaleur et bonne humeur, les vacances peuvent virer au drame pour votre animal si vous ne prenez pas les précautions nécessaires. Coups de chaleur, noyades, tiques, puces, leishmaniose… autant de dangers et maladies qu’il va falloir éviter.

    28 Mai 2016
  • Les plantes pour guérir

    ChiensElles représentent les traitements efficaces les plus anciens. Mais c’est une affaire de spécialistes! N’oubliez jamais qu’une plante mal utilisée peut se transformer en poison.

    03 Avril 2017
  • Chien ou chat : Peut-il souffrir d’allergies alimentaires ?

    ChiensMême si les 'vraies' allergies alimentaires sont rares chez l’animal, elles existent et peuvent se traduire par des troubles cutanés.

    02 Décembre 2018
  • Alerte à l'insuffisance cardiaque

    ChiensLorsqu’un chien prend de l’âge, diagnostiquer une insuffisance cardiaque n’est pas une surprise pour le vétérinaire. En revanche, cela l’est souvent pour le propriétaire qui n’a rien vu venir. En effet, elle peut évoluer longtemps en silence.

    03 Mai 2016
  • Comment réagir s’il vient d’avaler mes médicaments

    ChiensQuelques bons réflexes à connaître.

    01 Mars 2016
  • 7 règles d’or pour le soigner soi-même

    ChiensComme nous, nos animaux ont parfois de petits problèmes de santé que leurs maîtres peuvent prendre en charge seuls, sans passer par la case vétérinaire. À eux de savoir les identifier et les soigner sans passer à côté de quelque chose de plus sérieux.

    11 Juin 2017
  • Mon animal maigrit, est-ce une bonne nouvelle ?

    ChiensOn parle souvent de l’obésité qui menace la santé de nos animaux de compagnie, si bien que l’on peut se réjouir de la perte de poids d’un chat ou d’un chien trop gros, Mais, si celle-ci se produit sans qu’un régime en soit la cause, ce n’est pas forcément bon signe…

    18 Novembre 2018
  • Un chien stressé vieillit plus vite

    ChiensL’anxiété et l’impulsivité peuvent aussi toucher le chien. Selon une étude américaine, l’une des conséquences visibles de ce stress chez l’animal serait le blanchiment précoce de ses poils, signe de vieillissement.

    31 Janvier 2017
  • Comme prévenir le diabète?

    ChiensChiens et maîtres partagent tout, y compris les problèmes de santé. Alors quand le diabète explose chez les humains, chiens et chats connaissent le même sort, à moins de tout miser, tout de suite, sur la prévention!

    08 Avril 2017
  • Surveiller un chien diabétique

    ChiensUn diabète mal équilibré est une source de problèmes, un peu comme si votre animal subissait un vieillissement accéléré au niveau de ses artères, de ses reins, de ses yeux, sans compter un risque accru de cancer. Il faut donc le surveiller de près !

    15 Décembre 2015