Coronavirus : toutes les informations relatives aux animaux

Coronavirus : doit-on avoir peur de son chien ?


  • Coronavirus : doit-on avoir peur de son chien ?Photo : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Testé faiblement positif au coronavirus, un chien de Hong Kong a été mis en quarantaine. Ce cas, pour l’instant unique, fait pourtant renaître la crainte d’une contamination par les animaux domestiques et entraîne des abandons en Chine. Nos chiens et nos chats sont-ils une réelle menace ?

    Testé faiblement positif au Covid-19, un chien de Hong Kong a été placé en quarantaine en février dernier. Contaminé très probablement par son maître, lui-même infecté, l’animal a fait resurgir la crainte d’une propagation du virus par son fidèle compagnon. Déjà, dans la zone la plus touchée par le virus en Chine, les abandons semblent se multiplier, comme si l’animal de compagnie était devenu une menace. « Dans le cas du chien de Hong Kong, la contamination semble environnementale, tient à rassurer le docteur vétérinaire Dominique Grandjean, professeur à l’École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort. C’est-à-dire qu’il vivait dans une certaine proximité avec une personne contaminée. Il a dû renifler des virus qui se sont logés dans sa cavité nasale où les prélèvements ont été réalisés. C’est ce que l’on appelle un porteur passif. » Pour ce spécialiste, il n’y a pas lieu de s’inquiéter d’une quelconque transmission de l’animal à l’homme.


    Si la preuve d'une contamination de l'homme par l'animal de compagnie n'est pas démontrée, il convient, quand on est soi-même infecté, de ne pas entretenir une trop grande intimité avec son chien, comme se laisser lécher le visage ou les mains.

    Une communication de la WSAVA (l’Association mondiale des vétérinaires d’animaux de compagnie) en date du 29 février et adressée à la communauté vétérinaire mondiale rappelle que certains coronavirus peuvent affecter effectivement les mammifères, dont les chats et les chiens. Mais que " le coronavirus canin, qui peut causer une diarrhée légère, et le coronavirus félin, qui peut causer une péritonite infectieuse féline (FIP), ne sont pas associés à l’éclosion actuelle du coronavirus ». A ce titre, il n’y a donc pas lieu de rendre responsables nos animaux de compagnie de la propagation actuelle de l’épidémie du Covid-19. D’autant plus, comme le rappelle la circulaire, que « à l’heure actuelle, rien n’indique que les animaux de compagnie peuvent être infectés ou propager le Covid-19 ».

    Si des vaccins, très efficaces, existent bien pour protéger les chiens et les chats des coronavirus qui les affectent habituellement, le document précise bien que ces derniers "ne sont pas autorisés pour la protection des affections respiratoires et que les vétérinaires ne doivent donc pas les utiliser face à l’épidémie actuelle en pensant qu’il peut y avoir une certaine forme de protection croisée contre Covid-19, puisque les virus entériques et respiratoires sont des variantes distinctement différentes du coronavirus actuel. »

    ShutterstockLa meilleure protection, pour soi et son chien, consiste en des gestes simples comme le lavage des mains au savon.

    La circulaire donne en revanche des consignes afin de protéger son animal d’une éventuelle contamination par l’homme quand son maître est malade du Covid-19. « Si vous êtes positif au Covid-19, évitez tout contact avec votre animal, y compris le caresser, être embrassé ou léché, et partager de la nourriture. Si vous devez prendre soin de votre animal, lavez-vous les mains avant et après avoir interagi avec lui.» Bref, elle recommande d'appliquer les mêmes gestes simples de prévention qu’avec nos proches, nos voisins ou nos collègues de travail.

    Dans l’éventualité (à ce jour non démontrée) où son animal de compagnie développerait une maladie inexpliquée ou aurait été exposé à une personne infectée par le Covid-19, les experts recommandent d’aller chez son vétérinaire qui en référera à une autorité sanitaire habilitée.

    A ce jour, donc, il n’y a donc aucune raison de penser que nos animaux de compagnie représentent un quelconque danger de contamination. Et encore moins de paniquer…