Un nouvel office public pour protéger une biodiversité en déclin


  • Un nouvel office public pour protéger une biodiversité en déclinPhoto : Shutterstock
  • Protection

    L'Office français de la biodiversité, qui voit le jour après des années d'atermoiements, doit permettre de mieux protéger la nature dont l'érosion se poursuit. Mais ce nouvel outil ne suffira pas sans réelle volonté politique, avertissent des ONG.

    - avec AFP

    L'OFB, dont l'acte de naissance a été fixé au 1er janvier, regroupe l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), concrétisant un projet qui a plus de 20 ans, selon son directeur général Pierre Dubreuil. Pendant longtemps, le rapprochement des deux établissements, préconisé par les associations écologistes, a buté sur l'opposition du monde de la chasse.

    Chasseurs et protecteurs de la biodiversité réunis ?

    L'ONCFS, créé il y a presque 50 ans, est chargé principalement de l'examen du permis de chasse, de la police de l'environnement et de la chasse et de l'étude sur la faune sauvage, avec un poids très important des chasseurs dans son conseil d'administration. L'AFB n'a que trois ans et est issue du regroupement de l'Agence des aires marines protégées, de l'Atelier technique des espaces naturels, de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques et des Parcs nationaux de France.

    A lire aussi : Les plombs de chasse, toxiques pour les chiens et les oiseaux

    Pour convaincre les chasseurs, il a fallu une contrepartie: le président Emmanuel Macron a accordé une baisse du prix du permis national de chasse de 400 à 200 euros. Les chasseurs ont aussi obtenu de nouvelles missions pour les fédérations départementales de chasse, avec 9 millions d'euros à la clé et une subvention pour soutenir des actions en faveur de la biodiversité, à hauteur de 11 millions."Les chasseurs seront présents" au sein de l'OFB, "ce sont des acteurs à part entière de la biodiversité" mais ils auront un poids limité au sein du conseil d'administration, précise M. Dubreuil à l'AFP.

    350 millions d’euros de budget

    L'OFB "doit être à l'écoute de tous, sans idéologie partisane", avertit Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs (FNC). Pierre Dubreuil met en avant les moyens renforcés de l'OFB pour protéger la nature, menacée de toute part par les activités humaines. "L'érosion de la biodiversité mondiale, comme française, s'accélère", rappelle-t-il, citant comme exemple le recul de 50% des zones humides en France depuis 1960 ou la disparition de 30% d'oiseaux communs en milieu agricole en 30 ans. L'OFB, poursuit-il, a pour mission de "préserver la biodiversité - partie vivante de la nature -, sans renier l'activité humaine".

    A lire aussi :  3 gestes simples pour sauver les oiseaux !

    Doté d'un budget d'environ 350 millions d'euros, ses missions seront "la police de l'environnement, l'appui aux politiques publiques, l'expertise et l'appui aux gestionnaires d'espaces naturels, la mobilisation de la société et la connaissance", énumère son directeur général. Les 1.700 inspecteurs de l'environnement "auront des pouvoirs de police judiciaire renforcés" pour lutter par exemple contre le trafic d'espèces sauvages ou la pollution des eaux.

    Pour Jean-David Abel, de la fédération France nature environnement (FNE), l'OFB constitue "un pas vers plus d'efficacité". Mais la création de cet établissement public, avertit-il, doit s'accompagner d'une volonté politique de protéger la faune et la flore en déclin, sans quoi son action restera limitée.

    Une fusion critiquée

    La France affiche son ambition pour la biodiversité mais elle autorise pourtant la chasse d'une vingtaine d'espèces d'oiseaux menacées de disparition en Europe, s'indigne pour sa part la Ligue de protection des oiseaux (LPO). Des ONG critiquent aussi le manque d'ambition pour réduire l'agriculture intensive, source de pollution des sols, des eaux et de disparition des insectes et des oiseaux. "Une demande sociale monte" pour protéger la biodiversité et "de plus en plus de collectivités agissent", reconnaît Jean-David Abel, même si, d'après lui, "on reste dominés par une vision économique, l'action n'est pas au bon niveau".


    Autres articles à lire

  • Une nuit pour les chauves-souris

    ProtectionLa 22e édition de la Nuit internationale de la chauve-souris, organisée par la Société française pour l’étude et la protection des mammifères, se déroulera les 25 et 26 août 2018 à travers la France.

    24 Août 2018
  • Le refuge de Quiberon panse ses plaies

    ProtectionAu début du mois d’août 2018, le refuge L’École du chat, situé sur la presqu’île de Quiberon, dans le Morbihan, a été victime d’un acte malveillant. Deux chiens ont été introduits de nuit dans un enclos et se sont attaqués aux chats. Deux d’entre eux sont morts, un troisième a succombé à ses blessures. Beaucoup sont traumatisés…

    07 Septembre 2018
  • Un chanteur reverse les bénéfices de son disque à la cause animale

    ProtectionMoby, auteur-compositeur de musique électro, a annoncé vouloir reverser tous les profits de son nouvel album à des associations qui luttent pour le droit des animaux.

    05 Mars 2018
  • Ne laissez jamais votre chien dans la voiture : un message en vidéo

    ProtectionL’association belge GAIA lance une nouvelle campagne pour sensibiliser les possesseurs de chiens aux dangers de la chaleur dans les véhicules. Un rappel important car chaque année, des animaux succombent dans des voitures. Quelques minutes suffisent.

    02 Juillet 2018
  • Comment peut-on définir le bien-être animal ?

    ProtectionL'agence sanitaire Anses a défini le concept de bien-être animal, soulignant que la bonne santé et l’absence de stress sont des notions nécessaires, mais insuffisantes.

    27 Avril 2018
  • Vétérinaires et associations s’unissent contre la maltraitance animale

    ProtectionLa LPO, la SPA, la Fondation Brigitte Bardot, le CIWF… De grandes associations de protection animale ont décidé de s’unir à des organisations vétérinaires afin que leurs expertises mutuelles servent à faire bouger les choses plus rapidement, et ce sur des thématiques précises. Explications.

    27 Septembre 2019
  • Cause animale: le déjà lourd bilan de Donald Trump

    ProtectionDepuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump n’a pas vraiment fait progresser la cause animale. En plus d’être le premier président des Etats-Unis en presque 130 ans à ne pas avoir d’animal de compagnie, ses deux fils sont adeptes des safaris de chasse. En seulement 5 mois, il a abrogé et promulgué un nombre considérable de mesures défavorables pour les animaux. Voici donc une liste exhaustive des mesures relatives aux animaux mises en place depuis l’investiture de Donald Trump.

    28 Juin 2017
  • Devenir bénévole pour défendre les ours

    ProtectionL’association Ferus cherche des bénévoles dans les Pyrénées pour informer et sensibiliser les touristes et les habitants sur la présence de l’ours en France, et créer une dynamique en faveur du plantigrade.

    11 Mai 2017
  • Scandales au zoo d’Amnéville : où est la vérité ?

    ProtectionLe zoo d'Amnéville, en Moselle, est au cœur d'une tourmente médiatique. Tout est parti d’une enquête explosive de France Bleu… Depuis, les révélations ne cessent de s’enchaîner. Mais qui croire ? Des spécialistes du monde zoologique nous aident à comprendre les raisons de la descente aux enfers de ce zoo important de la région Est.

    16 Décembre 2019
  • Refuge saccagé à Montgeron : l’association a besoin d’aide

    ProtectionLe refuge de l’association Animaux sans foyer, à Montgeron, dans l’Essonne, a été saccagé et pillé dans la nuit du 25 décembre. Les animaux sont en état de choc mais saufs. La structure a cependant un besoin urgent d’argent pour réparer les dégâts et sécuriser le site. Une cagnotte en ligne a été ouverte pour récolter les fonds nécessaires.

    03 Janvier 2018
  • Pau: début du procès des abattoirs de Mauléon

    ProtectionDeux ans et demi après la diffusion d'images choc d'animaux maltraités filmées en caméra cachée par l'association L214, le tribunal correctionnel de Pau juge lundi et mardi des employés et le directeur de l'abattoir de Mauléon, dans les Pyrénées-Atlantiques.

    17 Septembre 2018
  • Quand les parcs zoologiques ferment, que deviennent les animaux ?

    ProtectionPlusieurs facteurs peuvent pousser ou obliger des parcs zoologiques à fermer leurs portes. Mais alors que deviennent les animaux du parc ? Et si cela se passait en France ? Où iraient-ils ?

    20 Septembre 2018
  • Australie : le zoo-refuge La Tanière veut rapatrier des dromadaires !

    ProtectionDes snipers vont abattre depuis des hélicoptères 10.000 dromadaires sauvages en Australie, devenus dangereux pour les populations. Fuyant la sécheresse, ils s'approchent de plus en plus des villages pour y trouver de l'eau. Un projet fou a pour objectif d’en rapatrier le maximum en France.

    09 Janvier 2020
  • Johnny Hallyday était aussi un grand amoureux des animaux

    ProtectionLes hommages se multiplient suite à la mort du chanteur, emporté cette nuit par un cancer du poumon. Le monde animal n’a pas manqué de saluer la mémoire de cet artiste au grand coeur, qui a toujours témoigné de sa grande affection pour les animaux et particulièrement les chiens.

    06 Décembre 2017
  • En Suisse, les homards ne pourront plus être ébouillantés vivants

    ProtectionÀ partir du 1er mars, le pays va interdire de plonger les homards vivants dans de l’eau bouillante sans les avoir préalablement étourdis. Une série d’autres mesures concernant le bien-être ont également été adoptées. Parmi elles, l’interdiction des dispositifs empêchant les chiens d’aboyer.

    12 Janvier 2018
  • Caddies et collectes

    ProtectionA l’image de ce qui se fait pour les Restos du cœur, les refuges profitent des opérations «Caddies» organisés par les magasins d’alimentation. Cela remplit les gamelles des animaux, le cœur des clients et les caisses du magasin.

    01 Mai 2019
  • Une journée mondiale pour mieux connaître les vautours

    ProtectionLa journée mondiale de sensibilisation aux vautours organisée par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) se déroulera le dimanche 2 septembre 2018 à travers la France. C’est l’occasion de partir à la rencontre de ces rapaces nécrophages qui sont l’objet de programmes de réintroduction.

    31 Août 2018
  • Grand débat national : la condition animale au programme

    ProtectionC’est dans une salle de la mairie du XIIIè arrondissement de Paris que les Franciliens ont été conviés, mercredi 20 février, à faire part de leurs propositions sur la condition animale dans le cadre du Grand débat national. Un thème inspirant puisque les idées ont abordé aussi bien les animaux domestiques, de rente que les animaux sauvages…

    21 Février 2019
  • La Confédération nationale-Défense de l’animal fait peau neuve

    ProtectionRéunie en congrès à la frontière suisse, la Confédération sort d’une période compliquée durant laquelle elle a renouvelé son équipe dirigeante et changé de nom suite à l’action en justice engagée par la SPA de Paris. L’occasion pour Animaux-online de faire le point avec cette association qui a fêté ses 90 ans il y a deux ans.

    22 Octobre 2018
  • Entre débrouille et récupération

    ProtectionOn dit que la France est le pays du système D. D comme débrouille. La réputation n’est pas usurpée quand on plonge au cœur des refuges qui doivent compter sur leur imagination pour trouver l’argent nécessaire à leur survie…

    01 Mai 2019