Attention, nourrir les oiseaux comporte certains risques !


  • Attention, nourrir les oiseaux comporte certains risques !Photo : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Oiseaux

    Nourrir les oiseaux en hiver, oui, mais pas n’importe comment ! En effet, cette pratique peut contribuer à la transmission de certaines maladies entre les volatiles. C’est pourquoi l’ONCFS rappelle les bonnes pratiques à adopter.

    Le nourrissage des oiseaux en hiver améliore leurs chances de survie, notamment dans les villes et dans les zones dagriculture intensive. Toutefois, mal réalisée, cette pratique peut avoir l’effet inverse en favorisant la transmission de maladies. L’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), le Muséum national d’histoire naturelle, le Centre vétérinaire de la faune sauvage et des écosystèmes ainsi que les laboratoires vétérinaires départementaux émettent donc quelques recommandations simples.

    À lire aussi : Donner du pain aux canards nuit gravement à leur santé

    Le constat

    « Depuis 2010, des mortalités importantes d’oiseaux des jardins sont signalées au réseau de veille sanitaire sur la faune sauvage SAGIR (réseau collaboratif entre lONCFS et les fédérations de chasseurs) et au Centre de recherches sur la biologie des populations d’oiseaux (plate-forme scientifique du Muséum national d’histoire naturelle). Ces signalements, liés à la présence de mangeoires, concernent majoritairement le verdier d’Europe, visiteur très fréquent des mangeoires, mais également occasionnellement d’autres espèces comme le pinson des arbres, les mésanges ou encore le moineau domestique », expose l’ONCFS dans un communiqué.

    À lire aussi : Oiseaux : ils passent l’hiver en France

    ShuttertockLe verdier d’Europe
    ShutterstockLe moineau domestique

    La maladie la plus recensée est la trichomose, qui est causée par un parasite transmis à travers la nourriture ou les points d’eau partagés. Bien qu’elle ne présente pas de risque pour l’homme, cette maladie émergente a contribué ces dernières années au déclin des populations anglo-saxonnes de verdiers d’Europe.

    Les bonnes pratiques

    Dans son communiqué, l’ONCFS met un point d’honneur sur le fait qu’il ne faut pas nourrir les oiseaux en dehors de la période hivernale : « Le pic d’observation de mortalité des verdiers survient par exemple au printemps, même si des mortalités sont observées toute l’année. » Ensuite, pendant l’hiver, plusieurs paramètres doivent faire l’objet d’une attention particulière :

    • Le stock d’aliments doit être conservé au sec et à l’abri des rongeurs. Avant de le distribuer, il faut vérifier labsence de moisissure.
    • Il ne faut pas mettre les graines directement sur le sol afin d’éviter qu’elles ne moisissent ou ne se contaminent avec des germes présents à terre ou dans les fientes d’oiseaux.
    • L’idéal est de multiplier les points de nourrissage en les éloignant et de mettre des aliments de nature différente de façon à éviter les contacts entre espèces qui ne se côtoient normalement pas ou peu dans la nature.
    • Il ne faut pas surcharger les points de nourrissage et ajuster les quantités pour qu’elles soient consommées dans les deux jours maximum.
    • Les points d’eau et de nourrissage doivent être régulièrement nettoyés au savon, puis désinfectés.
    • Lors de la manipulation des récipients, il est indispensable de porter des gants et de se laver les mains.
    • Si des oiseaux malades sont observés dans le jardin en période de nourrissage, il ne faut pas les attraper ni tenter de les soigner soi-même. Il est essentiel de stopper le nourrissage et l’abreuvement afin de réduire les risques de transmission d’agents infectieux aux oiseaux en bonne santé.

    À lire aussi : 3 gestes simples pour sauver les oiseaux !

    Ces bonnes pratiques sont à retrouver sur les sites suivants :


    Autres articles à lire

  • Ce weekend, comptez les oiseaux pour mieux les protéger

    Faune sauvageLa Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle organisent les 28 et 29 janvier leur 5e édition de comptage national des oiseaux de jardins, dont certaines espèces sont menacées de disparition.

    24 Janvier 2017
  • Faune-france.org : le nouvel outil de sciences participatives

    Faune sauvageLa LPO a présenté une nouvelle plateforme en ligne, nationale et interassociative, permettant de réunir l’ensemble des informations sur la faune et la flore issues des observations du grand public.

    03 Juillet 2017
  • Les quotas des chasses traditionnelles revus à la baisse

    Faune sauvageLes quotas pour les chasses traditionnelles (glu, filets…) ont été abaissés pour la saison 2018-2019 au niveau des prises réalisées l'an dernier, a annoncé jeudi le ministère de la Transition écologique, mécontentant à la fois les chasseurs et les défenseurs des oiseaux.

    27 Septembre 2018
  • Les vautours : mieux les connaître pour mieux les protéger

    Faune sauvageÀ l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux vautours, le premier week-end de septembre, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) coordonne une série d’événements, du 19 août au 8 septembre, partout en France.

    21 Août 2017
  • Diapo. Un livre de photos pour sublimer les oiseaux

    Faune sauvageLa photographe finlandais Markus Varesvuo présente un nouvel ouvrage réunissant plus de 300 clichés magnifiques, rendant hommage aux oiseaux dans leurs milieux naturels.

    22 Novembre 2017
  • Un manchot de Nouvelle-Zélande peut parcourir 7 000 km pour se nourrir

    Faune sauvageUne équipe de recherche internationale vient de découvrir que le gorfou du Fiordland, un manchot de Nouvelle-Zélande, pouvait parcourir jusqu’à 7 000 km en l’espace de 8 semaines, et ce, afin de s’engraisser en prévision de la mue annuelle.

    04 Septembre 2018
  • Un week-end au balcon : comptez les oiseaux et aidez la science

    Faune sauvageLa 8e édition du comptage national des oiseaux de nos jardins se déroule ce week-end : samedi 25 ou dimanche 26, consacrez une heure aux volatiles autour de chez vous. Vos observations sont précieuses pour la biodiversité.

    23 Janvier 2020
  • En ville, pourquoi les pigeons perdent-ils leurs doigts ?

    Faune sauvageAvec d’importantes infirmités aux pattes, les pigeons entretiennent leur mauvaise réputation et l’idée reçue selon laquelle ils seraient malades. Pourtant, une nouvelle étude française révèle que ces mutilations sont mécaniques et provoquées par l’activité humaine. Explications.

    14 Novembre 2019
  • Jacques-Olivier Travers : l’homme qui apprenait à voler aux oiseaux

    Faune sauvageÀ travers un nouveau livre et un documentaire prochainement diffusé sur Ushuaia TV, entrez dans l’univers fascinant de Jacques-Olivier Travers, le fauconnier qui chuchote aux oreilles des rapaces.

    14 Février 2019
  • En France, les cigognes commencent à se sédentariser

    Faune sauvageSi vous vous rendez dans le Parc des oiseaux de Villars-les-Dombes (01), vous apercevrez pendant votre visite de charmants squatteurs : les cigognes. Elles ne font pas partie du parc à proprement parler, mais toutes les conditions sont réunies pour qu’elles y installent leurs nids de manière permanente...

    14 Août 2019
  • BirdLab : un jeu interactif pour aider les oiseaux

    Faune sauvageCet hiver, que vous soyez en ville ou à la campagne, observez les oiseaux et partagez vos remarques via l’application BirdLab : cela permet aux chercheurs de récolter de précieuses informations sur le comportement des oiseaux ou bien encore de mieux comprendre l’impact de l’urbanisation sur la biodiversité.

    13 Novembre 2017
  • Des faucons voyagent en avion

    Faune sauvageInsolite. Un membre de la famille royale d’Arabie saoudite a fait voyager ses 80 faucons par avion. Une vidéo montre ce curieux équipage, en compagnie d’autres passagers.

    03 Février 2017
  • Les grues du Lac du Der

    Faune sauvageDepuis sa création, dans les années 1970, ce gigantesque lac artificiel accueille tous les ans, dès la fin de l’été, des milliers de grues cendrées migrant vers le sud.

    05 Octobre 2018
  • Le macareux reste au frais grâce à son gros bec

    Faune sauvageLe macareux huppé régule sa température corporelle grâce à son gros bec, une caractéristique résultant de l’évolution qui pourrait expliquer sa capacité à voler durant de longues périodes à la recherche de nourriture.

    28 Novembre 2019
  • Oiseaux : l’Europe interdit à la France ses chasses illégales

    Faune sauvageLa Commission européenne entend poursuivre la France si elle continue à chasser les oiseaux selon des méthodes cruelles et illégales. Une procédure d’infraction a été ouverte et une lettre de mise en demeure adressée à notre pays qui pourraient aboutir à une procédure de justice si notre pays ne se met pas en règle avec les directives européennes.

    26 Juillet 2019
  • Mais que font les flamants roses la nuit ?

    Faune sauvageDes chercheurs anglais se sont demandé comment les flamants roses occupaient leurs nuits lorsque les portes du zoo étaient fermées. A leur grande surprise, ces animaux captifs ont gardé les mêmes comportements que les flamants roses sauvages.

    11 Septembre 2018
  • En 25 ans, le golfe du Morbihan a perdu 30% de ses oiseaux d’eau

    Faune sauvageLes gestionnaires du golfe du Morbihan viennent de publier le bilan complet du dénombrement des oiseaux d’eau migrateurs et hivernants pour la saison 2015-2016. Ces derniers résultats confirment le fait que le golf continu de se dégrader.

    12 Septembre 2018
  • La stratégie de l'oiseau matinal

    Faune sauvageHuit espèces de mésanges, dont la bleue et la charbonnière sont les plus connues, nichent sur notre territoire. L’hiver venu, elles luttent pour survivre aux basses températures. Pour cela, elles usent de la stratégie dite de « l’oiseau matinal ». Animaux-online décrypte ce comportement.

    30 Décembre 2015
  • Insecticide interdit : des rapaces protégés empoisonnés dans l'Aveyron

    Faune sauvagePlusieurs associations dénoncent des cas d’oiseaux empoisonnés depuis début 2018 dans les Grands Causses. En cause, un insecticide interdit en France, utilisé illégalement sous forme de pièges contre des animaux jugés « indésirables ».

    06 Juillet 2018
  • Chasse des oies migratrices : la LPO appelle à la mobilisation

    Faune sauvageAlors que le ministère de l’Écologie s’apprête à signer un arrêté permettant aux chasseurs de tuer les oies migratrices en février – après la date officielle de fermeture –, les Français sont appelés, dans une consultation publique, à donner leur avis avant le 24 janvier.

    09 Janvier 2019