En ville, pourquoi les pigeons perdent-ils leurs doigts ?


  • En ville, pourquoi les pigeons perdent-ils leurs doigts ?Photo : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Oiseaux

    Avec d’importantes infirmités aux pattes, les pigeons entretiennent leur mauvaise réputation et l’idée reçue selon laquelle ils seraient malades. Pourtant, une nouvelle étude française révèle que ces mutilations sont mécaniques et provoquées par l’activité humaine. Explications.

    Dans les grandes villes, il n’est pas rare d’observer des pigeons avec une patte ou des doigts en moins. Une étude réalisée par des chercheurs du Centre d’écologie et des sciences de la conservation (CESCO – Muséum national d’histoire naturelle/CNRS/Sorbonne université) et publiée dans la revue Biological Conservation montre que cela n’est absolument pas provoqué par une quelconque maladie…

    À lire aussi : Vaillant, le pigeon héros de Fort de Vaux

    Les coupables ? Nos cheveux…

    Les scientifiques ont surveillé de près une centaine de ces oiseaux, sur 46 différents sites à Paris. Plusieurs constatations ont été faites :

    • plus le quartier est peuplé et pollué, et plus les pigeons sont estropiés ;
    • les mutilations ne concernent pas les pigeons récemment nés ;
    • les chercheurs ont comptabilisé davantage de volatiles mutilés dans les zones où les salons de coiffure étaient nombreux.

    La corrélation ? « Lorsque les pigeons marchent au sol, des cheveux ou des fils s’enroulent autour de leurs extrémités et finissent par faire un garrot sur le doigt qui se nécrose et tombe », explique le Muséum dans un communiqué. Il conclut ainsi que « les pigeons estropiés ne sont pas dangereux pour l’homme mais sont en fait les victimes des résidus de l’activité urbaine. Une meilleure gestion de nos déchets est nécessaire pour limiter les souffrances imposées à la faune des villes ». Les auteurs de l’article scientifique ajoutent que « l'augmentation des espaces verts pourrait être bénéfique pour la santé des oiseaux dans les villes ».

    À lire aussi :

    Installe-t-on trop de ruches en ville ?


    Autres articles à lire

  • Un week-end au balcon : comptez les oiseaux et aidez la science

    Faune sauvageLa 7e édition du comptage national des oiseaux de nos jardins se déroule ce week-end : samedi 26 ou dimanche 27, consacrez une heure aux volatiles autour de chez vous. Vos observations sont précieuses pour la biodiversité.

    24 Janvier 2019
  • Chasse des oies migratrices : la LPO appelle à la mobilisation

    Faune sauvageAlors que le ministère de l’Écologie s’apprête à signer un arrêté permettant aux chasseurs de tuer les oies migratrices en février – après la date officielle de fermeture –, les Français sont appelés, dans une consultation publique, à donner leur avis avant le 24 janvier.

    09 Janvier 2019
  • Mais que font les flamants roses la nuit ?

    Faune sauvageDes chercheurs anglais se sont demandé comment les flamants roses occupaient leurs nuits lorsque les portes du zoo étaient fermées. A leur grande surprise, ces animaux captifs ont gardé les mêmes comportements que les flamants roses sauvages.

    11 Septembre 2018
  • Insecticide interdit : des rapaces protégés empoisonnés dans l'Aveyron

    Faune sauvagePlusieurs associations dénoncent des cas d’oiseaux empoisonnés depuis début 2018 dans les Grands Causses. En cause, un insecticide interdit en France, utilisé illégalement sous forme de pièges contre des animaux jugés « indésirables ».

    06 Juillet 2018
  • Les grues du Lac du Der

    Faune sauvageDepuis sa création, dans les années 1970, ce gigantesque lac artificiel accueille tous les ans, dès la fin de l’été, des milliers de grues cendrées migrant vers le sud.

    05 Octobre 2018
  • Ce weekend, comptez les oiseaux pour mieux les protéger

    Faune sauvageLa Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et le Muséum national d’Histoire naturelle organisent les 28 et 29 janvier leur 5e édition de comptage national des oiseaux de jardins, dont certaines espèces sont menacées de disparition.

    24 Janvier 2017
  • Le macareux reste au frais grâce à son gros bec

    Faune sauvageLe macareux huppé régule sa température corporelle grâce à son gros bec, une caractéristique résultant de l’évolution qui pourrait expliquer sa capacité à voler durant de longues périodes à la recherche de nourriture.

    28 Novembre 2019
  • Faune-france.org : le nouvel outil de sciences participatives

    Faune sauvageLa LPO a présenté une nouvelle plateforme en ligne, nationale et interassociative, permettant de réunir l’ensemble des informations sur la faune et la flore issues des observations du grand public.

    03 Juillet 2017
  • Un financement participatif pour sauver 3 espèces d’oiseaux

    Faune sauvageNouveauLe Parc des oiseaux, dans l’Ain, veut créer un centre de reproduction et de réintroduction pour aider à la conservation de trois espèces emblématiques d’Europe. Pour que ce projet voit le jour, le parc fait appel au financement participatif.

    12 Décembre 2019
  • En 25 ans, le golfe du Morbihan a perdu 30% de ses oiseaux d’eau

    Faune sauvageLes gestionnaires du golfe du Morbihan viennent de publier le bilan complet du dénombrement des oiseaux d’eau migrateurs et hivernants pour la saison 2015-2016. Ces derniers résultats confirment le fait que le golf continu de se dégrader.

    12 Septembre 2018
  • C’est la Journée mondiale des oiseaux migrateurs

    Faune sauvageCe 10 mai est la Journée mondiale des oiseaux migrateurs. Voici quelques idées d’activités organisées à l’occasion de la Fête de la Nature, pour observer différentes espèces d’oiseaux voyageurs, et apprendre à mieux protéger leurs habitats.

    10 Mai 2017
  • 3 gestes simples pour sauver les oiseaux !

    Faune sauvageEntendez-vous chanter les oiseaux dans votre jardin ? Les apercevez-vous dans les arbres ? Non ? Ce n’est pas pour rien. Le nombre des oiseaux de proximité baisserait progressivement chaque année. Animaux-Online vous présente 3 gestes simples pouvant participer à leur sauvegarde.

    03 Février 2019
  • Birdlab : une appli pour aider la science

    Faune sauvageBirdlab revient pour une troisième édition : jusqu’au 31 mars 2017, participez à ce programme scientifique d'observation des oiseaux en téléchargeant l’application sur votre téléphone ou votre tablette.

    06 Décembre 2016
  • Insolite : un oiseau sème la pagaille sur un vol Singapour-Londres

    Faune sauvageUn oiseau a semé la pagaille sur un vol assurant la liaison entre Singapour et Londres, quand il a surgi soudainement dans le compartiment de la classe affaires lors d'un trajet de 12 heures, a indiqué mardi la compagnie Singapore Airlines.

    16 Janvier 2019
  • Les vautours : mieux les connaître pour mieux les protéger

    Faune sauvageÀ l’occasion de la Journée internationale de sensibilisation aux vautours, le premier week-end de septembre, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) coordonne une série d’événements, du 19 août au 8 septembre, partout en France.

    21 Août 2017
  • Oiseaux : l’Europe interdit à la France ses chasses illégales

    Faune sauvageLa Commission européenne entend poursuivre la France si elle continue à chasser les oiseaux selon des méthodes cruelles et illégales. Une procédure d’infraction a été ouverte et une lettre de mise en demeure adressée à notre pays qui pourraient aboutir à une procédure de justice si notre pays ne se met pas en règle avec les directives européennes.

    26 Juillet 2019
  • Jacques-Olivier Travers : l’homme qui apprenait à voler aux oiseaux

    Faune sauvageÀ travers un nouveau livre et un documentaire prochainement diffusé sur Ushuaia TV, entrez dans l’univers fascinant de Jacques-Olivier Travers, le fauconnier qui chuchote aux oreilles des rapaces.

    14 Février 2019
  • Un manchot de Nouvelle-Zélande peut parcourir 7 000 km pour se nourrir

    Faune sauvageUne équipe de recherche internationale vient de découvrir que le gorfou du Fiordland, un manchot de Nouvelle-Zélande, pouvait parcourir jusqu’à 7 000 km en l’espace de 8 semaines, et ce, afin de s’engraisser en prévision de la mue annuelle.

    04 Septembre 2018
  • Les quotas des chasses traditionnelles revus à la baisse

    Faune sauvageLes quotas pour les chasses traditionnelles (glu, filets…) ont été abaissés pour la saison 2018-2019 au niveau des prises réalisées l'an dernier, a annoncé jeudi le ministère de la Transition écologique, mécontentant à la fois les chasseurs et les défenseurs des oiseaux.

    27 Septembre 2018
  • La stratégie de l'oiseau matinal

    Faune sauvageHuit espèces de mésanges, dont la bleue et la charbonnière sont les plus connues, nichent sur notre territoire. L’hiver venu, elles luttent pour survivre aux basses températures. Pour cela, elles usent de la stratégie dite de « l’oiseau matinal ». Animaux-online décrypte ce comportement.

    30 Décembre 2015