Le zoo-refuge de La Tanière au secours de l’ours Mischa


  • Le zoo-refuge de La Tanière au secours de l’ours MischaPhoto : Stéphanie Lefebvre – AVES France
  • Protection/ Maltraitance

    Après la diffusion de vidéos de l’ours Mischa – utilisé dans des spectacles par la famille Poliakov – la ministre de la Transition écologique a interdit ses représentations. Au vu de son état de santé, très inquiétant, il a été placé d’urgence au zoo-refuge de La Tanière.

    Ce sont des vidéos de Misha, diffusées par les associations One Voice et AVES France, qui ont alerté les médias et le gouvernement. Cet ours était utilisé lors de spectacles où il devait s'asseoir sur une chaise ou avancer sur un ballon. Cependant, sur les images, Misha semble souffrir, les pattes à vif, infestées d’asticots.

    Misha doit immédiatement arrêter les spectacles

    "Alertée par les services de l'État et des ONG sur les conditions de détention de l'ours Mischa, utilisé dans des spectacles itinérants à travers la France, Élisabeth Borne a demandé à ce que tous les contrôles nécessaires soient menés", explique le ministère dans un communiqué. Ces contrôles, effectués par les services vétérinaires du Loir-et-Cher et du Pas-de-calais et par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), "ont permis de déterminer un certain nombre de manquements, en particulier concernant les infrastructures de captivité, mais aussi de constater certaines pathologies sur l'ours Mischa". Par conséquent, "il est décidé l'interdiction administrative immédiate et définitive de la présentation au public de l'ours Mischa, qui ne pourra donc plus jamais être présenté dans le cadre de spectacles".

    À lire aussi : Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattre

    Son état de santé, une urgence absolue

    Dès le lendemain de cette décision – le samedi 14 septembre – l’ours a été accueilli au zoo-refuge de La Tanière où il a été placé en quarantaine. Concernant les soins qu’il faut lui apporter, Patrick Violas, directeur du refuge, les a caractérisés « d’urgence absolue ». Mischa souffre de difficultés à respirer et de blessures infectées au niveau des griffes, dans lesquelles grouillent encore des asticots. « C’est très grave. À certains endroits, on peut voir les os », constate amèrement Patrick Violas.

    Des soins qui portent leurs fruits

    C’est la vétérinaire du zoo-refuge de La Tanière, Florence Ollivet-Courtois, qui prend soin de Mischa, avec l'aide des soigneurs et des bénévoles. Désinfections, antibiotiques, antidouleurs… Ses pattes ont également été enrobées d’argile verte et le sol recouvert de tapis en caoutchouc afin de le soulager le plus possible. Tous ces efforts semblent porter leurs fruits et Mischa marche de mieux en mieux. Il s’agit maintenant de traiter les infections respiratoires. Selon Patrick Violas, le plus inquiétant est la tache brunâtre observée sur la radiographie de ses poumons. On ne sait pas encore si c’est dû à l’infection, ou si cela correspond à une tumeur. Le refuge a promis de donner des nouvelles de l’ours plusieurs fois par semaine. « Aujourd’hui, on est à son chevet 24h/24 », conclut le directeur passionné.

    La TanièreMischa, apaisé après les soins prodigués à La Tanière

    Si vous désirez apporter votre aide, vous pouvez faire un don ici.

    Pour les ours Glasha et Bony, la petite singe Mina et les autres animaux encore détenus par les Poliakov, One Voice a annoncé poursuivre le combat.

    (avec AFP) 

    À lire aussi : Nouveau « plan ours » : les associations révoltées


    Autres articles à lire

  • De nombreux chats seraient morts empoisonnés dans l’Aude

    ProtectionLa commune de Saint-Pierre-la-Mer, près de Narbonne, fait face à la mort de plusieurs chats domestiques et errants dans un quartier résidentiel. Une autopsie est en cours pour vérifier la thèse de l’empoisonnement.

    07 Juin 2017
  • Interdiction du sacrifice animalier à Gadhimai au N&eacut

    ProtectionTous les cinq ans, pour célébrer la fête de la déesse Gadhimai, 500 000 buffles, poulets et chèvres étaient mis à mort au cours d’une fête de deux jours au Népal.

    01 Août 2015
  • Lévriers : un Etat australien renonce à interdire les courses

    ProtectionLa Nouvelle-Galles du Sud, qui avait annoncé en juillet que cette pratique serait bannie à partir du 1er juillet 2017, vient de faire machine arrière.

    11 Octobre 2016
  • L’homme qui a décapité un coq avec les dents sera jugé

    ProtectionUn jeune homme de 22 ans sera convoqué dans les semaines à venir au tribunal correctionnel de Bayonne, poursuivi pour 'actes de cruauté envers un animal', après une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le montrant en train d'arracher la tête d'un coq vivant avec les dents, a-t-on appris mercredi auprès du parquet.

    14 Août 2019
  • Quand des macaques servent d’'accessoire photo'…

    ProtectionAlors que des macaques de Barbarie sont utilisés comme « accessoire photo » sur la place Jemaa el-Fna, à Marrakech, une nouvelle étude écossaise montre que les visiteurs sont opposés à cette pratique.

    21 Décembre 2018
  • Financez une vidéo-surveillance pour sauver les lévriers espagnols

    ProtectionLe Crel, Club de reconnaissance et d’entraide aux lévriers, créé en 2009 par Jérôme Guillot, pour venir en aide aux lévriers maltraités, a besoin de 2400 euros pour financer un système de vidéosurveillance du refuge qui accueille des lévriers rescapés en Espagne !

    29 Janvier 2018
  • Australie : les courses de lévriers interdites en juillet 2017

    ProtectionUne enquête du gouvernement a mené à l’interdiction, d'ici à l’été prochain, des courses de lévriers dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. Elle dénonce de mauvais traitements tant sur les lévriers que sur les leurres vivants qu’ils doivent poursuivre.

    16 Septembre 2016
  • Affaire du chien brûlé vif : 18 mois d'emprisonnement requis

    ProtectionA Chalon-sur-Saône, une femme vient d’être condamnée à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis, pour avoir brûlé à l’essence le berger allemand de son compagnon. Ce dernier avait succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

    04 Septembre 2018
  • Le zoo-refuge de La Tanière veut sauver les ours Bony et Glasha

    ProtectionAprès avoir sauvé in extrémis l’ours Mischa, le zoo-refuge de La Tanière (28) demande au Préfet du Loir-et-Cher l’autorisation de pouvoir prendre en charge les deux ours restés chez les Poliakov, Bony et Glasha, victimes de « maltraitance passive ».

    30 Octobre 2019
  • Meurtre du chat Chevelu : le ras-le-bol des défenseurs des animaux

    ProtectionLe responsable de la mort du chat Chevelu, massacré en mai dernier dans le centre de Draguignan, a été condamné à 6 mois de prison ferme. Pour le Parti animaliste, la forte mobilisation citoyenne autour de ce meurtre exprime un vrai ras-le-bol des défenseurs des animaux qui demandent à ce que des mesures soient mises en place pour mieux prévenir les cas de barbarie et répondre aux problématiques des animaux errants.

    19 Septembre 2017
  • Cinquante ans de prison pour tortures sur des animaux

    ProtectionLe procureur de Houston, au Texas (aux Etats-Unis), a condamné à une réclusion de 50 ans Brent Justice qui a produit et diffusé sur son site des vidéos d’actes de cruauté envers des animaux.

    18 Février 2016
  • L'ours Mischa est mort dans le refuge qui l'avait accueilli

    ProtectionL'ours Mischa, très malade et placé en septembre dans le zoo-refuge La Tanière (28) après l'intervention d'Elisabeth Borne qui avait interdit ses représentations dans des spectacles, est mort le 12 novembre. Des examens ont révélé de nombreuses tumeurs dans tout son corps et, trop faible, il ne s'est pas réveillé de l'anesthésie...

    13 Novembre 2019
  • Art et maltraitance animale : des œuvres retirées d’une exposition

    ProtectionFace à la mobilisation des associations de protection animale, le musée Guggenheim de New York a retiré trois œuvres d’artistes chinois impliquant des animaux vivants, chiens, cochons, reptiles et insectes. Une décision rare dans le monde de l’art, qui compte plusieurs polémiques autour de la maltraitance et du droit animal.

    02 Octobre 2017
  • L'Australie envoie un robot tuer les chats errants

    ProtectionAfin de protéger ses espèces en voie de disparition, l’Australie a annoncé en 2015 son projet d’éradiquer quelque deux millions de chats errants jugés comme la menace principale. Aujourd’hui, le moyen de leur éradication a été mis au point : un robot qui envoie du poison sur les chats.

    20 Avril 2016
  • 130 chats vivant dans 25 m2 ont été sauvés

    ProtectionLa fondation 30 Millions d’amis est intervenue dans un studio parisien pour porter secours à une centaine de chats. Des familles d’accueil sont recherchées pour prendre en charge les félins.

    11 Septembre 2017
  • Des cygnes décapités retrouvés sur le bassin d’Arcachon

    ProtectionPlusieurs cygnes décapités ont été retrouvés depuis lundi 9 août, flottant à la dérive sur le littoral du Bassin d'Arcachon (Gironde), une découverte qui a suscité sur les réseaux sociaux l'indignation des riverains et de plusieurs associations, dont la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et son président Allain Bougrain-Dubourg.

    11 Août 2016
  • Marcus, Titus, Lili.. maltraités, les chevaux reprennent goût à la vie

    ProtectionLe poil terne, le dos creux, les chevaux aveugles Marcus et Titus mais aussi le vieil âne Oliver et la ponette Lili, victimes de mauvais traitements, reprennent peu à peu goût à la vie au Grand Refuge pour équidés de la SPA en Normandie.

    25 Mars 2019
  • Mowgli, le chien retrouvé mourant à Boulogne-sur-Mer, va mieux

    ProtectionCet american staff a été retrouvé le 7 janvier dans un appartement de Boulogne-sur-mer. Abandonné depuis plus de 2 mois, il était d’une extrême maigreur et a immédiatement été pris en charge par un vétérinaire. Alors que son pronostic vital était engagé, Mowgli semble aujourd’hui tiré d’affaire.

    11 Janvier 2019
  • Cruauté envers les animaux : la SPA part en campagne

    ProtectionAbattage sans étourdissement, expérimentation animale, corrida… La torture, c'est légal ? interroge et interpelle la Société protectrice des animaux à travers une nouvelle campagne d'affichage sur les réseaux sociaux pour faire réagir les politiques français.

    18 Avril 2016
  • Défense de l’animal lance une campagne choc contre la maltraitance

    ProtectionLa confédération nationale Défense de l’animal veut faire entendre sa voix – et celle de ses 270 associations membres – pour l'aggravation de la sanction pénale, l'amélioration de la condition de l'animal victime et le suivi de la peine d’interdiction de détenir un animal. Affiches chocs, pétitions, vidéos… la nouvelle campagne est lancée.

    20 Novembre 2019