Les coatis, des animaux aussi mignons qu’indésirables


  • Les coatis, des animaux aussi mignons qu’indésirablesPhoto : F-G_Grandin_MNHN
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Le parc zoologique de Paris a accueilli en avril des coatis. Ces petits mammifères originaires de Guyane ne sont pas là par hasard, et véhiculent un message particulier au public. Alexis Lécu, directeur scientifique du zoo, nous en dit plus sur ces animaux.

    Animaux-Online : Pouvez-vous nous présenter ces nouveaux arrivants ?

    Alexis Lécu : Nous avons accueilli 6 coatis roux, l’espèce de coatis la plus répandue et qui vit dans la forêt guyanaise. Le mâle vient d’Allemagne et les 5 femelles viennent d’Angleterre, soit la configuration typique d’un clan de coatis. Ils ont été placés dans l’enclos des chiens des buissons, car ils cohabitent dans la nature. Ils sont omnivores à tendance insectivore.

    AO : Qu’a-t-il fallu faire pour leur arrivée ?

    AL : Concernant l’enclos, nous avons simplement dû apporter de la verticalité car, contrairement aux chiens des buissons, les coatis sont des animaux en partie arboricoles. Pour développer ces capacités, nous avons installé des cordes et des hamacs, par exemple. Il fallait également leur offrir un point de chaleur et un refuge. On a donc placé des cabanes vitrées et chauffées. Ensuite, il fallait que les deux espèces puissent se rencontrer dans un endroit neutre, en quarantaine. Le but était qu’ils fassent connaissance et apprennent à maîtriser leur territoire. Bien qu’il y ait eu au début quelques règlements de compte – qui ne sont jamais allés très loin – ça se passe bien ! Ce qui est drôle, c’est que dès qu’un coati ou un chien des buissons se sent menacé et pousse des petits cris de détresse, toute la « meute » arrive à ses côtés. Ils sont tous très soudés.

     

    F-G_Grandin_MNHN
    Les coatis vivent en clan et dans les arbres

     

    AO : Les coatis ont-ils un caractère particulier ?

    AL : Les femelles se connaissaient déjà, et on a remarqué qu’une hiérarchie s’était conservée. L’une des femelles est clairement la « boss ». Comme dans la nature, le mâle est en retrait et est dominé par les autres. On fait attention à lui au moment du repas, car il passe après toutes les femelles et il y a un risque qu’il n’ait plus rien à manger.

    AO : Est-ce une espèce en voie de disparition ?

    AL : Non, ils ne sont pas en voie de disparition dans leur pays et sont considérés comme une espèce exotique envahissante en Europe. C’est-à-dire que si on les introduisait, ils prendraient la place de certains de nos mammifères, comme l’a fait le raton laveur avec le blaireau ou la fouine. D’ailleurs, ils ne font pas partie d’un programme de reproduction et nous avons eu du mal à en avoir car ce n’est pas une espèce très demandée par les parcs zoologiques. Je pense que nous allons laisser une saison de reproduction, puis nous stériliserons le mâle.

    AO : Pourquoi alors en présenter au public ?

    AL : Tout d’abord, nous voulions agrémenter l’enclos des chiens des buissons, qui sont devenus assez âgés maintenant, et continuer dans notre volonté de présenter des environnements complets au public. Ensuite, le but est de faire réfléchir le public sur le parallèle entre l’aspect « trop mignon » de ces animaux, et leurs facultés de nuisance.

    ShutterstockDes chiens des buissons

    À lire aussi :

    La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnu

    Australie : réintroduction réussie pour le chat marsupial moucheté !

     

     


    Autres articles à lire

  • Au Kenya, le guépard du Masaï-Mara va-t-il disparaître?

    Faune sauvageÀ l’heure où des scientifiques s’inquiètent d’une possible « sixième extinction de masse des animaux », une étude est parue pour évoquer la menace qui pèse sur ce célèbre sprinteur ! Les 7 000 derniers guépards d’Afrique survivront-ils aux prochaines décennies ?

    29 Mars 2018
  • Australie : réintroduction réussie pour le chat marsupial moucheté !

    Faune sauvageCette petite bouille ne ressemble à aucun animal de votre répertoire ? C’est normal, il vient d’Australie ! Alors qu'il a disparu depuis 60 ans, des personnes se sont battues pour le réintroduire, avec succès !

    04 Juin 2019
  • De rares et superbes photos des léopards des neiges

    Faune sauvageEspèce menacée et difficile à observer, le léopard des neiges se dévoile devant les caméras de l’association Snow Leopard Trust qui œuvre à la préservation du félin.

    12 Janvier 2017
  • Le diable de Tasmanie : une résistance inespérée

    Faune sauvageL’horizon de l’emblématique diable de Tasmanie est peut-être en train de s’éclaircir. Menacé d’extinction par une forme contagieuse de cancer, ce marsupial montre des signes d’adaptation qui sont autant d’espoirs pour la survie de cette espèce unique.

    29 Mars 2019
  • Le chat sauvage d’Écosse, une espèce aux portes de la disparition

    Faune sauvageDepuis une dizaine d’années, de nombreux acteurs se sont élevés pour essayer de préserver une espèce emblématique des Highlands : le chat sauvage d’Écosse. Anne Étourneau, fondatrice de la société FranceAgora – l’intermédiaire français des projets écossais – nous parle plus en détails de cet animal et des mesures mises en place pour le protéger.

    14 Septembre 2018
  • Comment s'alimente la loutre mer ?

    Faune sauvagePour maintenir la température interne de son corps à 35 °C, la loutre de mer doit ingérer en nourriture l’équivalent de 23 à 33 % de son poids par jour. Animaux-online décrypte les moyens mis en oeuvre et les aptitudes physique de l'animal pour s'alimenter dans la nature.

    18 Janvier 2016
  • Pourquoi les éléphants d’Afrique ont-ils la peau craquelée ?

    Faune sauvageUne équipe de chercheurs suisses a étudié la peau des éléphants et notamment les crevasses qui la composent. À quoi servent-elles ? Comment se forment-elles ? Quelques réponses dans cet article.

    08 Octobre 2018
  • Mais où sont passés les hérissons ?

    Faune sauvageQui s’y frotte s’y pique ! Bientôt, en France, il sera de moins en moins possible de s’y frotter tant les menaces qui pèsent sur ce petit insectivore de nos jardins sont grandes. Pour les plus chanceux, le printemps est la période où ils sortent de l'hibernation…

    12 Mai 2019
  • Deux ourses slovènes emménagent dans les Pyrénées

    Faune sauvageDeux ourses slovènes viennent d’être relâchées dans les Pyrénées occidentales afin de venir renforcer la petite population qui s’y trouve.

    05 Octobre 2018
  • Les dugongs de Nouvelle-Calédonie en danger de disparition

    Faune sauvageSelon le WWF, le dugong (un mammifère marin herbivore) est menacé d’extinction à cause du braconnage en Nouvelle-Calédonie.

    20 Juin 2017
  • La sexualité de nos animaux 43/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le kamasutra.

    14 Mai 2016
  • Qui décide du sort des animaux ?

    Faune sauvageÀ l’heure où les scientifiques évoquent la sixième extinction de masse des espèces, la protection de la faune sauvage semble plus que jamais une urgence, dépendante de la responsabilité humaine. Mais entre la souveraineté des États et les réglementations internationales, la protection des espèces se révèle complexe à assurer. Reste le rôle des ONG, des scientifiques et de la société civile, déterminant pour la survie de millions d’animaux.

    27 Octobre 2017
  • Bornéo : libération d’un orang-outan albinos rare

    Faune sauvageAprès un sauvetage en 2017, Alba, la seule orang-outan albinos connue, a pu être relâchée fin décembre 2018. Elle est placée sous haute surveillance.

    10 Janvier 2019
  • Eléphants : le Botswana prend ses responsabilités

    Faune sauvageLe Botswana a reconnu publiquement la crise actuelle des éléphants. Sa position, courageuse et inédite, a été saluée par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). Une bonne nouvelle en cette journée mondiale des animaux.

    04 Octobre 2016
  • Naissance exceptionnelle d'un orang-outan de Bornéo à Paris

    Faune sauvageLa famille d'orangs-outans de la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris vient de s'agrandir avec la naissance de Java, une femelle née il y a huit jours. La dernière naissance d'un orang-outan à la ménagerie remontait à 2005.

    24 Octobre 2018
  • A-t-on retrouvé l’un des oursons de Sorita ?

    Faune sauvageUn ourson non sevré d'environ 5 mois, qui errait à proximité des habitations du village de Couflens en Ariège, a été recueilli par les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, (ONCFS). Il est maintenant hors de danger, et l’objectif est de le rendre à la vie sauvage : une tâche compliquée…

    13 Juin 2019
  • Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattre

    Faune sauvageLors du colloque qui s’est tenu le 12 novembre à l’Assemblée nationale, intitulé « vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer », une pratique rare mais malheureusement toujours présente en France a été abordée : les montreurs d’ours et de loups.

    15 Novembre 2018
  • Le bœuf musqué, un survivant

    Faune sauvageS’il a côtoyé les mammouths et les tigres à dents de sabre, il est aujourd’hui l’un des rares grands mammifères (avec l’ours polaire) à survivre dans les zones glacées de l’Arctique. Mais le réchauffement qui sévit aujourd’hui sur notre planète pourrait avoir raison de sa résistance.

    18 Juillet 2016
  • Patagonie chilienne : Le lion des montagnes

    Faune sauvageLe puma est le plus grand des félidés, autrement dit le plus grand des petits félins. Traqué par les bergers de Patagonie ou les cow-boys du Far West, cet agile prédateur, rapide et puissant, a appris à se faire discret. Le déclin de sa population en a même fait une espèce rare…

    15 Novembre 2018
  • Incroyable découverte : un lionceau des cavernes retrouvé congelé

    Faune sauvageUn petit lion, vieux d’au moins 20 000 ans, a été retrouvé en Sibérie dans un très bon état de conservation, ce qui devrait permettre aux chercheurs d’en apprendre plus sur les félins, à l’époque où ils côtoyaient les mammouths et les ours des cavernes.

    14 Novembre 2017