Loups : augmenter le nombre de tirs n’est pas la solution


  • Loups : augmenter le nombre de tirs n’est pas la solutionPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Face à l'expansion du loup en France, plus rapide que prévu, l'État prévoit de nouvelles mesures qui ne satisfont ni les éleveurs, ni les défenseurs de cet animal protégé.

    Bien que nous ne connaissions pas encore le nombre exact de loups se trouvant sur le territoire français, le seuil de "viabilité démographique" de 500 adultes prévu par le Plan loup en 2023 semble déjà avoir été atteint. De ce fait, de nouvelles mesures ont été annoncées par le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, en charge du dossier loup. Il prévoit de faciliter les tirs d’effarouchement et de les autoriser à partir du 1er juillet (contre septembre auparavant). Par ailleurs, le pourcentage de loups pouvant être tués sera passé à 17-19 % (contre 10-12 % auparavant). Enfin, l’État désire aussi renforcer la protection des troupeaux dans les zones de prédation et revaloriser les indemnisations en cas de perte.

    Un seuil d’alerte à ne pas dépasser

    D’un côté, les fédérations nationales ovines et bovines réclament la suppression du plafond de prélèvement, la possibilité pour les éleveurs de tirer "sans conditions" ainsi que "le prélèvement de meutes entières", pour aboutir à "zéro attaque", et de l’autre, les associations environnementalistes s’efforcent d’expliquer que multiplier les tirs n'est pas la bonne solution. "Selon l’expertise du Museum national d’histoire naturelle publiée en 2017, la population de loups est en danger à partir de 34 % de mortalité. Or, en plus des 19 % de prélèvement, il y a environ 20 % de mortalité naturelle chez les loups, ce qui nous ferait largement dépasser le seuil d’alerte", explique Bertrand Sicard, vice-président de l’association Ferus. Concernant les tirs d’effarouchement, ils seraient la cause de l’augmentation du nombre de meutes observée depuis plusieurs années. "Il faut savoir que le loup est une espèce qui s’autorégule. Ils vivent en famille, en moyenne 4 individus, et ils ne font rentrer aucun nouveau membre. Or, la forte croissance du nombre de meutes est provoquée par ces tirs qui les dispersent et favorisent la reproduction, c’est donc contre-productif", détaille Bertrand Sicard.

    La solution ? Protéger réellement les troupeaux

    "Contrairement à ce qu’on nous raconte, les troupeaux ne sont pas bien protégés dans les zones à risques, affirme le vice-président de Ferus. Les bergers prennent les subventions de l’État pour le faire, mais aucune vérification n’est faite derrière !". Concernant les 12 mesures de protection figurant sur le Plan loup, aucune n’aurait été mise en place. "À la place, l’État instaure un plan de régulation sur une espèce protégée ! C’est scandaleux", s’insurge-t-il.

    Intox : non, le loup n’est pas (encore) de retour en Bretagne

    Ce que demande l’association Ferus, c’est que le remboursement des bergers soit soumis à des conditions : lorsqu’ils subissent des pertes, ils toucheront leur dédommagement à condition que des mesures de protection aient été mises en place. "Par ailleurs, si un berger s’installe dans une zone à risques, il a un ou deux ans pour s’équiper et, s’il ne le fait pas, il ne sera pas remboursé en cas de pertes", conclut Bertrand Sicard.

    À lire aussi : 

    Bibliothèque de l’automne : 4 livres pour les passionnés de loups

    Var : un loup au « comportement agressif » abattu près d'un camping

     


    Autres articles à lire

  • Biodiversité : le Kilimandjaro dévoile ses secrets

    Faune sauvageNouveauServals, antilopes, léopards, singes… Des chercheurs allemands ont placé des caméras un peu partout sur le Kilimandjaro pendant deux semaines afin d’étudier les animaux qui s’y trouvent.

    22 Août 2019
  • Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    Faune sauvageUne étude américaine a montré que 75% des populations de singes dans le monde sont en déclin, en grande partie à cause des activités humaines. Pour la primatologue Shelly Masi, il est encore temps d’enrayer le phénomène, si chacun prend conscience de la menace et change ses habitudes.

    25 Janvier 2017
  • Indonésie: le macaque au selfie nommé « personnalité de l'année »

    Faune sauvagePeta a distingué Naruto, un macaque en Indonésie, devenu mondialement célèbre après avoir dérobé l’appareil d’un photographe animalier et s’être pris en photo. Après une bataille judicaire, il a pu toucher une partie des droits d’auteur de l’image.

    06 Décembre 2017
  • Le brame du cerf

    Faune sauvagePartout en France, des sorties sont organisées pour écouter ce chant légendaire. Un rendez-vous nocturne qui permet de découvrir la forêt sous un nouveau jour…

    03 Septembre 2018
  • Les dugongs de Nouvelle-Calédonie en danger de disparition

    Faune sauvageSelon le WWF, le dugong (un mammifère marin herbivore) est menacé d’extinction à cause du braconnage en Nouvelle-Calédonie.

    20 Juin 2017
  • La sexualité de nos animaux 47/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les testicules.

    18 Mai 2016
  • A-t-on retrouvé l’un des oursons de Sorita ?

    Faune sauvageUn ourson non sevré d'environ 5 mois, qui errait à proximité des habitations du village de Couflens en Ariège, a été recueilli par les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, (ONCFS). Il est maintenant hors de danger, et l’objectif est de le rendre à la vie sauvage : une tâche compliquée…

    13 Juin 2019
  • Présentation des derniers-nés au parc des félins

    Faune sauvageBagany, le lionceau, et Sayan, Lyuha et Neva, les trois bébés tigres, sont nés au parc des félins, à Nesles (77). Animaux-online a eu le privilège de les approcher et de les toucher rien qu’avec les yeux.

    18 Février 2016
  • La survie de l'ours brun des Pyrénées menacée

    Faune sauvageLes associations saisissent les tribunaux afin que l’État agisse enfin pour la survie de l’ours dans les Pyrénées dont le sort n’est toujours pas scellé.

    01 Juin 2015
  • L’« extension rapide » du loup est-elle une bonne nouvelle ?

    Faune sauvageUn nouveau bilan de suivi de loup en France fait état d’une population d’environ 430 individus, soit 70 de plus qu’en 2017. Une nouvelle encourageante pour le loup, qui va cependant devoir faire face à une augmentation des tirs…

    27 Juin 2018
  • Mais où sont passés les hérissons ?

    Faune sauvageQui s’y frotte s’y pique ! Bientôt, en France, il sera de moins en moins possible de s’y frotter tant les menaces qui pèsent sur ce petit insectivore de nos jardins sont grandes. Pour les plus chanceux, le printemps est la période où ils sortent de l'hibernation…

    12 Mai 2019
  • Loup : le quota d'autorisation d'abattage relevé à 51 bêtes

    Faune sauvageLes autorités françaises ont relevé le quota d'autorisations d'abattage de loups de 43 à 51 bêtes pour 2018, après la découverte d'un de ces animaux empoisonnés dans la Drôme, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

    23 Octobre 2018
  • Le retour en liberté d’une tigresse de Sibérie

    Faune sauvageFilippa, une jeune tigresse a été relâchée dans la nature en Russie, le 29 avril dernier, après avoir suivi un programme de réhabilitation de près de deux ans.

    11 Mai 2017
  • Quel sursis pour les bouquetins du Bargy ?

    Faune sauvagePromis à un abattage certain suite à un arrêté du préfet de Haute-Savoie, les bouquetins du massif du Bargy, porteurs de la brucellose, profitent d'un sursis suite à un recours devant le tribunal porté par les associations de protection animale.

    19 Octobre 2015
  • Nouveau plan ours : un renforcement de la population est prévu

    Faune sauvageL'Etat a arrêté son plan ours pour 2018-2028, destiné à préserver l'ours brun dans les Pyrénées, y compris par l'introduction d'individus selon un texte signé par Nicolas Hulot et rendu public début mai.

    14 Mai 2018
  • Hécatombe d’antilopes saïgas au Kazakhstan

    Faune sauvagePrès de 120 000 antilopes saïgas ont été retrouvées mortes ces deux dernières semaines dans les plaines de l’ex-république soviétique d’Asie centrale.

    07 Septembre 2015
  • La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnu

    Faune sauvageLe parc Biotropica, en Normandie, s’est vu confier par le zoo de Rotterdam un couple de musaraignes-éléphants de Peters. Au total, seule une quinzaine d’individus peuvent être observés en Europe. Zoom sur cette espèce aussi intrigante qu’intéressante.

    22 Mai 2019
  • Y aura-t-il de nouveaux ours dans les Pyrénées en 2018 ?

    Faune sauvageLe gouvernement étudierait un programme de renforcement de la population d’ours dans le Béarn, où la situation du plantigrade est critique. Face à l’urgence, les associations espèrent un lâcher d’au moins deux ourses dès cette année.

    14 Février 2018
  • Quand la technologie vient au secours des rhinocéros

    Faune sauvageTués pour leur corne, les rhinocéros sont la cible d’attaques de plus en plus féroces des braconniers. Si rien n’est fait pour leur protection, ils risquent de disparaître d’ici une dizaine d’années. Pour lutter contre ce phénomène, des dispositifs ultra-performants de surveillance sont mis en place dans les réserves.

    28 Septembre 2017
  • Braconnage : un chasseur de lémuriens interpellé à Madagascar

    Faune sauvageDouze lémuriens, petits primates emblématiques de Madagascar, ont été récemment braconnés dans la Grande-Ile et un chasseur présumé interpellé, a annoncé mercredi la ministre de l'Environnement malgache.

    07 Mars 2018