Le chaton : comment l’aider à passer le cap du « trou immunitaire » ?


  • Le chaton : comment l’aider à passer le cap du « trou immunitaire » ?Photo : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Comme pour tout nouveau-né, la présence de la mère dès les premières heures de vie est capitale. C’est elle qui procure notamment les anticorps nécessaires à la survie de ses petits incapables de les produire par eux-mêmes durant la période délicate appelée « le trou immunitaire ».

    La matinée d'information sur les spécificités de la croissance et des besoins nutritionnels des chatons et des bébés humains, organisée par Royal Canin, a réuni de gauche à droite : Brigitte Milhaud-Menahem, médecin généraliste et chroniqueuse santé, Yann Quéau, docteur vétérinaire et responsable de la Recherche & Développement chez Royal Canin, Sylvie Chastant-Maillard, docteur vétérinaire et professeur en reproduction à l’école vétérinaire de Toulouse, et Pierre Bitoun, docteur en pédiatrie et généticien au sein du groupe médical Jarente (Paris).

    Le « trou immunitaire » est cette période délicate où le petit ne dispose plus de la protection bactérienne fournie par le lait maternel mais n’est pas encore capable de fabriquer lui-même les anticorps nécessaires à sa protection. Toutes les espèces de mammifères connaissent ce « creux » immunitaire, même la nôtre, mais à des périodes différentes de la vie.

    A l’occasion d’une table ronde organisée par Royal Canin, à Paris en mai dernier, des experts de la médecine animale et humaine ont échangé sur les étapes de la croissance des petits de l’homme et du chat, permettant une comparaison des similitudes et des différences en terme de gestation, de naissance et d’alimentation entre nos deux espèces.

    Protection immunitaire maternelle

    Pierre Bitoun, pédiatre à Paris, et Sylvie Chastant, vétérinaire à l’Ecole nationale vétérinaire de Toulouse, spécialiste en reproduction et en néonatalogie des carnivores domestiques, ont éclairé ces échanges de leur expertise, notamment en soulignant que la différence entre nos deux espèces commence bien avant la naissance. Protégés par le placenta maternel durant la vie intra-utérine, le petit de l’homme comme le chaton ne sont en effet pas logés à la même enseigne. « Si le placenta chez la femme et la chatte ont la même fonction, c’est-à-dire celle de filtre qui permet de nourrir le fœtus, celui de la femme est bien plus fin, si bien qu’il permet à un maximum d’anticorps de le traverser, a expliqué Pierre Bitoun, ce qui confère à nos nourrissons une meilleure protection immunitaire à la naissance. » Une protection renforcée par l’absorption du colostrum (le premier lait) qui est chargé en immunoglobulines, ces protéines capables de reconnaître les bactéries responsables de maladies et de favoriser leur destruction.

    ShutterstockLe nourrisson comme le chaton ou le chiot reçoivent des anticorps maternels dans le colostrum, le lait de la première tétée.

    Les chatons, dont le placenta ne permet pas ce transfert d’anticorps, naissent donc sans aucune immunité ou presque. Il est donc primordial pour eux de les trouver dans le colostrum maternel dès les huit premières heures de la vie. « La paroi intestinale du chaton, comme celle du chiot, ne laisse passer les grosses molécules (anticorps) que quelques heures seulement, a souligné Sylvie Chastant, au-delà il y a ce que nous appelons la ‘fermeture intestinale’ qui n’autorise plus ce passage. » C’est pourquoi les éleveurs mettent les nouveau-nés le plus tôt possible à la tétine maternelle où ils pourront aussi profiter de la chaleur que leur organisme ne peut pas produire non plus.

    Le trou immunitaire

    Chargé des anticorps maternels contenus dans le colostrum, le chaton peut alors passer ce que les spécialistes nomment le « trou immunitaire », qui est cette période où le jeune animal vit uniquement sur le « stock » acquis lors des premières tétées. La protection maternelle diminue entre la troisième et la huitième semaine de vie du chaton pour s’arrêter à la douzième. Si les vaccinations, qui ont lieu à 8 semaines, puis à 12 et 16 semaines viennent peu à peu renforcer ce bouclier immunitaire défaillant, l’intervalle est une période critique où les conditions d’hygiène doivent être rigoureuses et l’alimentation de qualité pour ne pas créer de déséquilibre.

    Cette déficience d’anticorps chez le chaton (et le chiot) explique souvent les difficultés qu’ils peuvent rencontrer lors de leur adoption qui a lieu aux alentours de 12 semaines. La séparation d’avec leur fratrie, le changement d’environnement, de conditions de vie, les contacts répétés avec des êtres qu’ils n’ont jamais côtoyés (et aussi toutes les bactéries induites par ce nouvel environnement) provoquent souvent un stress chez le jeune animal et un « choc » immunitaire pour son organisme encore fragile. Cela explique les diarrhées ou pertes de poids qui surviennent généralement quelques jours après ces changements.

    ShutterstockLe chat est plus sensible à la texture de son aiment qu'à son goût. Il faut donc alterner croquettes-p&aci

    Autres articles à lire

  • Des produits d’intérieur toxiques pour les chats

    ChatsLe magazine 60 Millions de consommateurs met en garde contre l’utilisation, dans nos maisons, de certains produits contenant de la perméthrine, une substance qui peut être mortelle pour le chat.

    13 Mars 2017
  • Peut-il me transmettre ses maladies ?

    ChatsDes maladies transmissibles à l’homme, il peut en contracter toute l’année. Mais le risque est encore accru en vacances, en raison de nouvelles activités et d’une vigilance en berne. C’est donc au retour des congés ou après que le diagnostic risque de tomber !

    02 Décembre 2015
  • Les chats stérilisés sont en meilleure santé et vivent plus vieux

    ChatsLa dernière étude de la SPA sur la stérilisation des chats dévoile que celle-ci est bénéfique en plusieurs points : plus longue espérance de vie, moins de maladies, moins d’abandons…

    20 Juin 2019
  • Comment savoir si mon chat va mal ?

    ChatsLe chat n’est pas un dissimulateur, mais il est bien connu qu’il est plutôt du genre à se montrer discret quand il souffre. Surtout quand sa maladie évolue discrètement. Comment repérer les signaux de son mal-être ou de sa douleur ?

    13 Juin 2016
  • Grippe : les chats aussi pouraient-être touchés

    ChatsL’épidémie de grippe court toujours et le virus H3N2, touchant les hommes et les chiens, pourrait également être à l’origine de pathologie chez les chats, comme l’a montré une étude américaine.

    27 Janvier 2017
  • Races : quand la popularité devient néfaste

    ChatsComme on dit, la célébrité n’arrive jamais seule. Chez les races de chiens ou de chats, elle peut venir avec son lot de maladies génétiques…

    03 Janvier 2019
  • Obésité : des causes multiples

    ChatsLes origines de l’obésité sont diverses. Mais pour les vétérinaires, la relation souvent fusionnelle entre les propriétaires et leur animal rend plus difficile la mise au régime de l’animal.

    03 Novembre 2019
  • 7 Préjugés sur le froid

    ChatsMême s’ils vivent à nos côtés depuis qu’ils sont tout petits, nos animaux sont mieux armés que nous pour affronter les températures négatives de l’hiver. A quelques exceptions près.

    21 Janvier 2019
  • Gare aux accidents domestiques

    ChatsCurieux, rapides, inexpérimentés, chatons et chiots sont les premières victimes des accidents domestiques. Avec eux, il faut anticiper tous les dangers!

    07 Août 2017
  • Une consultation du troisième âge

    ChatsA nos côtés de plus en plus longtemps, les chiens et chats âgés font, depuis récemment, l’objet de consultations vétérinaires spécifiques permettant le dépistage de maladies liées à l’âge.

    18 Février 2019
  • Chat ou chien : il se gratte l’oreille, pourquoi ?

    ChatsLorsqu’un chat se gratte l’oreille, cela n’annonce pas toujours la pluie. Ce geste banal peut dissimuler un problème de santé à soigner au plus vite.

    15 Août 2019
  • L’obésité est-elle la maladie du siècle ?

    ChatsComme nous, nos animaux sont parfois victimes de leur gourmandise. Pourtant, le surpoids fait courir des risques au chat comme au chien au niveau de leur santé. A nous d'être vigilant…

    28 Septembre 2015
  • La médecine à distance, c'est quoi ?

    ChatsLa médecine connectée permet d’effectuer de nombreux actes vétérinaires sans devoir obligatoirement se déplacer. Revue de détail des moyens d’ores et déjà disponibles.

    18 Février 2019
  • Que faire avec un chaton trouvé ?

    ChatsTrouver un chaton seul en apparence, quoi de plus banal ? Cela arrive à la campagne mais aussi en ville lorsque la mère chatte a été victime d’un accident de la circulation…

    18 Août 2018
  • Grumpy Cat souffrait de problèmes urinaires

    ChatsTout l’internet est en deuil suite à l’annonce du décès de l’une de ses stars : Grumpy Cat. Ce sont des complications suite à une infection urinaire, un mal courant chez les chats, qui ont eu raison d’elle…

    17 Mai 2019
  • Comment donner un comprimé à son chat ?

    ChatsTout propriétaire de chat en a fait l’expérience : il est parfois très difficile de lui donner un comprimé. La technique d’administration directe est à connaître mais, pour les individus récalcitrants, il existe heureusement des solutions alternatives qui facilitent la vie des propriétaires !

    05 Mai 2019
  • Obésité et surpoids : comment savoir quand mon animal mange trop ?

    ChatsUne prise de poids trop importante peut provoquer des maladies chez le chien et le chat, ou aggraver certaines pathologies. Pour les éviter, il est important de surveiller leur ligne, et de prévenir les kilos en trop.

    01 Mars 2017
  • 3 comportements qui nuisent à sa santé

    ChatsParce qu’ils passent du temps à nos côtes, nos animaux de compagnie peuvent payer la note de nos mauvais comportements.

    07 Août 2019
  • Traitement antipuces, quand et comment les appliquer ?

    ChatsLes produits antipuces ont récemment beaucoup évolué. L’éfficacité des médicaments a augementé, les formes pharmaceutiques sont devenues plus faciles à administrer et le temps d’action s’est allongé.

    14 Août 2018
  • Mon chat a attrapé un coryza. Que faire?

    ChatsYeux rouges larmoyants, écoulement nasal et éternuements chez un chat susceptible d’avoir croisé un congénère contaminé : voilà qui ressemble fort à un coryza.

    21 Juillet 2016