La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnu


  • La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnuPhoto : Laëtitia Lassalle
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Le parc Biotropica, en Normandie, s’est vu confier par le zoo de Rotterdam un couple de musaraignes-éléphants de Peters. Au total, seule une quinzaine d’individus peuvent être observés  en Europe. Zoom sur cette espèce aussi intrigante qu’intéressante.

    Depuis quelques semaines, des musaraignes-éléphants de Peters sont observables en France, dans le parc Biotropica. Ils sont désormais quatre zoos à en élever en Europe. Comme vous vous en doutez, ce petit animal, pas plus grand qu’un cochon d'Inde, doit son nom à ce petit nez en forme de trompe qui lui donne un air d’animal imaginaire, mais lui sert surtout à fouiller le sol à la recherche de ses mets préférés : termites, mille-pattes et autres coléoptères.

    La musaraigne-éléphant est présente uniquement dans les forêts kényanes. Bien que cette espèce ne soit pas en danger d’extinction, la population diminue avec la déforestation et la fragmentation de leur habitat.
    Laëtitia LassalleCette petite trompe lui sert à fouiller le sol pour trouver des insectes

    Monogames et territoriaux

    « On nous a confié un couple de musaraignes, car ce sont des animaux monogames et très territoriaux », explique Laëtitia Lassalle, assistance zoologique du parc Biotropica. En raison de leur courte durée de vie (entre 4 et 5 ans), les petits sont rapidement « rejetés » à l’âge de 4 mois. « C’est d’ailleurs généralement un peu avant ce moment que l’on se rend compte qu’il y a eu une portée ! ». En effet, les musaraignes-éléphants font leur nid dans le sol, à l’abri des regards indiscrets. C’est pourquoi les soigneurs ne doivent surtout pas entrer dans leur enclos, car ils risquent de les écraser ! Pour les nourrir, il faut donc passer par une trappe. « L’enclos, aux parois de 1,50 mètre de haut, n’est pas fermé par le haut. Ainsi, on leur jette également des insectes un peu partout, et ils passent la journée à les chercher et à fouiller le sol », précise l’assistante zoologique.

    Peureux et stressés

    Autre paramètre à prendre en compte : leur caractère. « Ce sont des animaux très peureux et facilement stressés. Par peur, ils peuvent partir d’un coup à toute vitesse et se cogner, et ça, il fallait à tout prix l’éviter », détaille Laëtitia Lassalle. C’est pourquoi le parc a fait le choix de ne pas mettre de grandes vitres autour de l’enclos. À la place, de petites fenêtres, telles des meurtrières, permettent aux visiteurs d’observer ce drôle d’animal sans se faire voir. « Nous avons ainsi remarqué que les musaraignes-éléphants étaient beaucoup plus rassurées et avaient le même comportement, qu’il y ait des visiteurs ou non ».

    Laëtitia LassalleCe sont des animaux craintifs

    Les observer pour mieux les protéger

    « Le but est de les faire se reproduire pour pouvoir alimenter d’autres parcs, mais aussi de les observer afin de mieux les connaître. De nouvelles informations pourraient aider les parcs à améliorer leurs installations, par exemple, et également aider à leur protection dans la nature », explique l’assistante zoologique de Biotropica. En effet, cet animal a un fort intérêt écologique puisque, grâce à sa trompe, il retourne le sol et participe ainsi à l’aération de la terre et à la régénération des forêts kényanes.

    À lire aussi :

    Peta dénonce le massacre des ânes du Kenya pour la Chine

    Au Kenya, le guépard du Masaï-Mara va-t-il disparaître?


    Autres articles à lire

  • Braconnage : un chasseur de lémuriens interpellé à Madagascar

    Faune sauvageDouze lémuriens, petits primates emblématiques de Madagascar, ont été récemment braconnés dans la Grande-Ile et un chasseur présumé interpellé, a annoncé mercredi la ministre de l'Environnement malgache.

    07 Mars 2018
  • Les deux macaques de la Pinède des singes enfin sauvés

    Faune sauvageLes deux singes survivants, après l’euthanasie de 163 macaques en mai dernier dans les Landes, ont été sauvés grâce à la mobilisation de plusieurs associations dont la Fondation 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot. Ils vont être placés dans le sanctuaire du Refuge de l’Arche, en Mayenne.

    13 Septembre 2017
  • Fritz, l’ourson de Berlin, n’a pas survécu

    Faune sauvageLe jeune ours polaire né il y a quatre mois dans le Tierpark de Berlin a succombé à une hépatite, a annoncé le zoo avec tristesse.

    08 Mars 2017
  • Faites un geste pour la Journée mondiale des animaux

    Faune sauvageCréée en 1929, à Vienne en Autriche, à l'occasion du Congrès international pour la protection des animaux, la Journée mondiale des animaux a lieu ce 4 octobre, jour de la Saint-François d'Assises. L'occasion saisie par l'ONU de mettre en lumière les espèces menacées sur notre planète. Le guépard fait partie des plus fragiles. Et si vous faisiez un geste pour aider à sa préservation dans le Masaï-Mara ?

    04 Octobre 2017
  • La survie de l'ours brun des Pyrénées menacée

    Faune sauvageLes associations saisissent les tribunaux afin que l’État agisse enfin pour la survie de l’ours dans les Pyrénées dont le sort n’est toujours pas scellé.

    01 Juin 2015
  • La gorille Koko est morte

    Faune sauvageLe gorille qui parlait le langage des signes est mort ce jeudi 21 juin à l’âge de 46 ans. Mondialement célèbre, la primate (c'était une femelle) a été élevée par l’éthologue Penny Patterson dont les travaux scientifiques ont suscité la polémique à cause d’une trop grande proximité affective avec Koko.

    21 Juin 2018
  • Le chat sauvage d’Écosse, une espèce aux portes de la disparition

    Faune sauvageDepuis une dizaine d’années, de nombreux acteurs se sont élevés pour essayer de préserver une espèce emblématique des Highlands : le chat sauvage d’Écosse. Anne Étourneau, fondatrice de la société FranceAgora – l’intermédiaire français des projets écossais – nous parle plus en détails de cet animal et des mesures mises en place pour le protéger.

    14 Septembre 2018
  • Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    Faune sauvageUne étude américaine a montré que 75% des populations de singes dans le monde sont en déclin, en grande partie à cause des activités humaines. Pour la primatologue Shelly Masi, il est encore temps d’enrayer le phénomène, si chacun prend conscience de la menace et change ses habitudes.

    25 Janvier 2017
  • Incroyable découverte : un lionceau des cavernes retrouvé congelé

    Faune sauvageUn petit lion, vieux d’au moins 20 000 ans, a été retrouvé en Sibérie dans un très bon état de conservation, ce qui devrait permettre aux chercheurs d’en apprendre plus sur les félins, à l’époque où ils côtoyaient les mammouths et les ours des cavernes.

    14 Novembre 2017
  • Chanee, 'Monsieur gibbon'

    Faune sauvageL’ONG qu’il a créée est devenue le plus grand projet au monde de sauvegarde des gibbons. Aurélien Brulé, dit Chanee, fondateur de Kalaweit (« gibbon » en indonésien), se passionne depuis l’adolescence pour ces primates menacés. En 18 ans, cet Indonésien d’adoption a réussi à sauver de nombreux animaux mais aussi à faire avancer les mentalités. A l’occasion de son passage en France, nous l’avons rencontré.

    22 Septembre 2016
  • Projet « Dulan » : le nouveau défi de l’association Kalaweit

    Faune sauvageLes équipes de l'association Kalaweit, fondée il y a 20 ans par Chanee, viennent de découvrir un petit bijou de biodiversité sur l'île de Bornéo. Seul problème, ces 1 500 hectares de forêts sont encerclés par des compagnies de charbon et d'huile de palme…

    17 Décembre 2018
  • Une soigneuse a été tuée par un tigre dans un zoo en Espagne

    Faune sauvageUne soigneuse a été retrouvée morte samedi 2 juillet dans la cage d'un tigre du parc animalier où elle était employée. Aucune explication sur cette mort pour le moment.

    03 Juillet 2016
  • Eléphants : le Botswana prend ses responsabilités

    Faune sauvageLe Botswana a reconnu publiquement la crise actuelle des éléphants. Sa position, courageuse et inédite, a été saluée par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). Une bonne nouvelle en cette journée mondiale des animaux.

    04 Octobre 2016
  • De plus en plus de mammifères sont menacés de disparition en France

    Faune sauvageLe vison d'Europe, l'ours et le loup font partie des espèces présentes en France mais qui risquent de disparaître si rien n’est fait pour leur préservation, selon une mise à jour de la liste rouge de l’UICN, qui alerte sur une « aggravation de la situation ».

    16 Novembre 2017
  • Biodiversité : le Kilimandjaro dévoile ses secrets

    Faune sauvageServals, antilopes, léopards, singes… Des chercheurs allemands ont placé des caméras un peu partout sur le Kilimandjaro pendant deux semaines afin d’étudier les animaux qui s’y trouvent.

    22 Août 2019
  • La girafe rejoint la liste des espèces menacées

    Faune sauvageLe plus grand animal terrestre, longtemps considéré comme peu en danger, est désormais un animal vulnérable qu’il devient urgent de protéger. En 30 ans, 40% des girafes dans le monde ont disparu.

    09 Décembre 2016
  • La sexualité de nos animaux 38/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les relégués.

    09 Mai 2016
  • Le Roi lion : Simba et Nala sont en vérité frère et sœur

    Faune sauvageLe film actuellement au cinéma se veut le plus proche possible de la réalité dans le visuel des animaux et leurs comportements. Mais dans la nature, l’histoire du Roi lion serait tout autre… Julie Platel, éthologue au parc zoologique de Thoiry, nous le montre en nous expliquant le fonctionnement d’un harem.

    29 Août 2019
  • La sexualité de nos animaux 43/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le kamasutra.

    14 Mai 2016
  • Un singe magot en ville mis à l'abri !

    Faune sauvageBob divaguait seul dans les rues de Sevran (93). Les autorités ont contacté la Fondation 30 Millions d’Amis pour prendre en charge ce singe magot de moins d’un an. Cette espèce protégée est très largement victime du trafic illégal. Le petit primate a été transféré aux Pays-Bas dans un centre pour faune sauvage.

    01 Juin 2015