Des oeufs plus éthiques, une réalité ?


  • Des oeufs plus éthiques, une réalité ?Photo : Shutterstock
  • Animaux de la ferme

    Épointage, broyage de poussins mâles, abattage précoce des poules, étiquetage… L’entreprise Poulehouse se bat pour que le consommateur puisse avoir le choix d’acheter des œufs (et prochainement des produits transformés) n’ayant eu aucune conséquence néfaste sur l’animal.

    En France, chaque année, 50 millions de poussins mâles sont broyés vivants (parfois gazés) car inutiles pour la filière des poules pondeuses. Pour pallier ce massacre, la société allemande Seleggt a développé un bras robotisé capable de faire un trou de 0,3 mm dans la coquille. Par cet orifice, une goutte de liquide est aspirée grâce à une pipette puis testée pour connaître le sexe du futur poussin dès le 9e jour d’incubation. Si c’est un mâle, l’œuf est détruit, si c’est une femelle, il éclora 12 jours plus tard, le trou s’étant refermé de lui-même. En France, l’entreprise privée Tronico avait été financée par l’État, à hauteur de 4,3 millions d’euros, afin de développer une méthode de sexage qui n’est toujours pas arrivée… Pourtant, 1 000 poussins préalablement sexés se trouvent déjà en France depuis la mi-avril. Ils ont été importés directement d’Allemagne par la ferme-pilote Poulehouse, connue pour ses « œufs qui ne tuent pas la poule ».

    « On peut faire quelque chose »

    Alors que pour n’importe quel élevage, même bio, la poule part à l’abattoir à l’âge de 18 mois, Poulehouse, avec ses trois éleveurs partenaires, commercialise les œufs tout au long de la vie de la poule. Plus chers (1 euro pièce), ils permettent de mieux rémunérer l’éleveur et de financer la retraite de l’animal qui pond de moins en moins au fur et à mesure que les années passent. « Avec la commercialisation des œufs de ces poules venues des Pays-Bas, le but est de montrer l’on peut faire quelque chose, tout de suite, contre le broyage des poussins, se réjouit Sébastien Neusch, cofondateur et directeur général de Poulehouse. Par la suite, on aimerait travailler avec des couvoirs qui acceptent cette technologie ». D’ici 2020, Seleggt veut mettre son procédé – qui permet de sexer 80 000 œufs par semaine avec une fiabilité de 98 % – à disposition de tous les couvoirs qui le souhaitent.

    Créé en février 2017 par Sébastien Neusch, Fabien Sauleman et Élodie Pellegrain, cette start-up florissante commercialise aujourd’hui les œufs de 12 000 poules. « Comme nos politiques ne proposent pas assez de choses, c’est au consommateur de faire basculer le distributeur, et ça fonctionne. C’est grâce à eux que Poulehouse est aujourd’hui distribuée dans de grandes enseignes comme Biocop, Naturalia, Franprix et maintenant Carrefour et Auchan », s’étonne encore Sébastien Neusch. L’entreprise a ainsi déjà passé la barre des 2 millions d’œufs vendus.

    Des projets plein la tête (d’œuf)

    Lorsque l’on achète des œufs, il figure un code (3, 2, 1 ou 0) qui renseigne sur les conditions d’élevage de la poule. Or, dans les produits transformés, les œufs utilisés proviennent majoritairement de poules en cage et le consommateur ne le sait pas. Poulehouse aimerait que le même code soit étiqueté sur tous les produits. Pour lancer le mouvement, l’entreprise s’est associée à « La Fabrique – Cookies » afin de produire le premier « gâteau qui ne tue pas la poule » : un cookie préparé avec des œufs de chez Poulehouse même ! Par la suite, ils aimeraient créer le label « Poulehouse Inside », qui signifiera que le produit a été fabriqué avec des œufs éthiques. Cette envie est d'autant plus cohérente que, à mesure que la poule vieillit, elle produit des œufs de plus en plus gros, difficiles à commercialiser tels quels.

    Poulehouse s’engage également à ne pas avoir de poules épointées (au bec coupé) chez ses éleveurs partenaires. Une pratique pourtant réalisée dans 99 % des cas afin d’éviter que les animaux ne se blessent entre eux du fait de leur trop grand nombre par rapport à la surface disponible.

    À lire aussi :

    L214 dénonce (encore) des maltraitances dans un élevage de poulets

    Qui de l’œuf ou de la poule ?


    Autres articles à lire

  • Le poulailler : en bois ou en plastique ?

    Animaux de la fermeNombreux sont les modèles de poulaillers proposés par les fabricants, qui ne manquent pas d’imagination. Mais faut-il choisir un poulailler en bois ou en plastique ?

    09 Décembre 2018
  • Au bonheur des Ânes : notre ami aux yeux de velours

    Animaux de la fermeSi le chat et le chien sont aujourd’hui nos principaux compagnons, l’âne est un animal qui a côtoyé les hommes depuis la nuit des temps. Moins présent aujourd’hui, il leur a pourtant rendu d’innombrables services !

    28 Décembre 2018
  • Pays-Bas : un urinoir pour vaches pour réduire les émissions de gaz

    Animaux de la fermeDes bovins aux Pays-Bas maîtrisent depuis peu l'art de faire pipi dans un urinoir pour réduire les émissions de gaz libéré par les effluents d'élevage. Connus pour être à la pointe de l'innovation, les Pays-Bas sont aussi les deuxièmes exportateurs agricoles et agroalimentaires du monde, derrière les Etats-Unis.

    02 Avril 2019
  • La mue chez les poules

    Animaux de la fermeC’est la fin de l’été et vos poules perdent leurs plumes. Pas d’inquiétude, c’est normal.

    01 Octobre 2018
  • La sexualité de nos animaux 46/50

    Animaux de la fermeC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les performances.

    17 Mai 2016
  • Mettre fin au calvaire des animaux lors des transports longs

    Animaux de la fermeMercredi 13 septembre s’est déroulée la deuxième édition de la Journée internationale de mobilisation contre les longs transports d'animaux vivants. À cette occasion, les associations dénoncent les conditions insupportables imposées aux animaux d’élevage sur des milliers de kilomètres, et pointent du doigt le projet de la ferme des 4 000 vaches, en Saône-et-Loire.

    14 Septembre 2017
  • Salon de l’agriculture : comment choisit-on une vache égérie ?

    Animaux de la fermeCerise, Fine, Haute, et maintenant Imminence : comment est choisie, chaque année, la « vache star » qui représente le Salon international de l’agriculture ?

    20 Février 2019
  • Les chevaux et nous

    Animaux de la fermeSon histoire est liée à la nôtre mais personne ne sait véritablement comment tout a commencé entre lui et nous... Mais pourquoi l’homme a-t-il domestiqué le cheval ? Pour le monter, l’atteler, le manger ? Figure-toi que les historiens ne le savent pas avec certitude… Animaux-online a décidé d’enquêter sur la belle et longue histoire qui unit l’homme et le cheval.

    16 Janvier 2016
  • Qui est Vésuve de Brekka, le cheval offert par Macron à la Chine ?

    Animaux de la fermeLe cheval de la Garde républicaine, offert par le président français Emmanuel Macron à son homologue chinois Xi Jinping, est arrivé à destination. Après 30 jours de quarantaine, il devrait rejoindre les écuries du chef de l’État chinois.

    16 Janvier 2018
  • Les poules, c'est écolo

    Animaux de la fermeParce qu’elles se nourrissent de nos déchets alimentaires, les poules ont du succès. Mais attention, elles ne sont pas pour autant nos poubelles. Pour elles aussi, il faut trier.

    25 Décembre 2018
  • Comment le cheval a-t-il influencé l’histoire de l’humanité ?

    Animaux de la fermeLe chercheur Ludovic Orlando coordonne une étude internationale visant à comprendre comment l’homme a façonné le cheval au cours de son histoire. Mais ses recherches ont abouti à des révélations surprenantes, montrant toute l’étendue du mystère de l’origine des équidés.

    08 Mars 2018
  • Espoir pour la vache bulgare menacée de mort pour avoir quitté l'UE

    Animaux de la fermePenka est une vache de Bulgarie qui s’est aventurée en Serbie voisine pour brouter son herbe. Son escapade pourrait l’envoyer directement à l’abattoir, à cause des règles européennes très strictes en matière d’importation d’animaux vivants.

    11 Juin 2018
  • Bientôt un abattoir à la ferme ?

    Animaux de la fermeDans les mois qui viennent, la France devrait voir la mise en circulation de ses tout premiers abattoirs mobiles. Objectifs, obstacles, concrétisation… Comment va se passer cette expérimentation ?

    06 Mars 2019
  • Les animaux de la ferme à voir au Salon de l’agriculture

    Animaux de la fermeLa plus importante foire agricole de France ouvre ses portes ce week-end. Pour beaucoup, il s’agit d’un rendez-vous immanquable pour aller à la rencontre des animaux, véritables stars du salon. Voici un aperçu des espèces présentes et quelques conseils pour les perturber le moins possible.

    22 Février 2018
  • Fermes à sang de juments : les ONG interpellent les laboratoires

    Animaux de la fermePlusieurs ONG demandent aux laboratoires de cesser de s’approvisionner dans des fermes où des juments subissent un véritable calvaire pour que soit prélevée une hormone dans leur sang, utilisée dans les élevages en France.

    20 Juillet 2018
  • Une activité qui ne rend pas chèvre !

    Animaux de la fermeUne nouvelle tendance insolite mêlant exercice physique et animaux vient d’apparaître aux Etats-Unis : le « goat yoga » ou « yoga chèvre » désigne comme son nom l’indique des cours de yoga où des chèvres participent aux exercices avec les humains.

    15 Juin 2017
  • Le mérens, un prince noir en Ariège

    Animaux de la fermeElevé en race pure depuis de nombreuses générations, le mérens est la fierté de la région Occitanie. Symbole des traditions ancestrales, il doit sa prestance à son mode d'élevage, unique en France, fondé sur l’estive et la transhumance.

    07 Mai 2018
  • Bientôt un abattoir à la ferme ?

    Animaux de la fermeDans les mois qui viennent, la France devrait voir la mise en circulation de ses tout premiers abattoirs mobiles. Objectifs, obstacles, concrétisation… Comment va se passer cette expérimentation ?

    06 Mars 2019
  • Mettre fin au calvaire des animaux lors des transports longs

    Animaux de la fermeMercredi 13 septembre s’est déroulée la deuxième édition de la Journée internationale de mobilisation contre les longs transports d'animaux vivants. À cette occasion, les associations dénoncent les conditions insupportables imposées aux animaux d’élevage sur des milliers de kilomètres, et pointent du doigt le projet de la ferme des 4 000 vaches, en Saône-et-Loire.

    14 Septembre 2017
  • Fermes à sang de juments : les ONG interpellent les laboratoires

    Animaux de la fermePlusieurs ONG demandent aux laboratoires de cesser de s’approvisionner dans des fermes où des juments subissent un véritable calvaire pour que soit prélevée une hormone dans leur sang, utilisée dans les élevages en France.

    20 Juillet 2018