Réhabiliter tous les animaux de laboratoire, est-ce possible ?


  • Réhabiliter tous les animaux de laboratoire, est-ce possible ?Photo : Shutterstock
  • Protection/ Expérimentation

    En 2015, près de 2 millions d’animaux ont été utilisés en France pour la recherche*. Pour ceux dont la mort n’est pas indispensable à l’étude, se pose la question de la réhabilitation. Or, beaucoup de laboratoires procèdent à des euthanasies de convenance…

    À l’occasion de la journée mondiale des animaux dans les laboratoires, le 24 avril, nous avons demandé au Graal (Groupement de réflexion et d'action pour l'animal) ce qu’il pensait de cette proposition faite lors du grand débat national sur la condition animale (voir article ci-contre) : obligation de replacer les animaux à l’issue de la phase d’expérimentation et interdiction de pratiquer des euthanasies de convenance.

    À lire aussi : Cosmétiques : la Californie interdit les tests sur les animaux

    Cette association, qui se charge de réhabiliter des animaux de laboratoire depuis 2004, est plutôt réaliste sur la question. « Cette proposition rejoint tout à fait nos convictions et nos revendications, mais il faut également être réalistes et la collectivité ne peut envisager de réhabiliter, par exemple, l’ensemble des rongeurs qui forment le gros du bataillon des victimes de l’expérimentation animale », explique Marie-Françoise Lheureux, Présidente du Graal. L’association pense toutefois que ce souhait est réalisable pour les chats, les chiens et les chevaux de laboratoires. En parallèle, elle souligne le manque actuel de structures d’accueil pour certaines catégories d’animaux comme les animaux de ferme, les animaux sauvages captifs, les oiseaux ou encore les poissons. Selon eux, la 1re solution serait déjà de diminuer drastiquement le nombre d’animaux utilisés dans la recherche.

    Les chiens, les chats et les chevaux

    Chaque année, il y a environ 2 000 chiens et 2 000 chats qui sont utilisés pour l’expérimentation animale. Le Graal arrive à réhabiliter entre 400 et 450 chiens par an. Pour les chats, c’est une autre histoire… « Pour ces animaux, il faut revendiquer haut et fort l’obligation de réhabilitation, car elle est possible. De même pour les chevaux : en 3 ans, nous en avons replacé 120, détaille fièrement Marie-Françoise Lheureux. Les volumes ne sont pas si importants et, en plus, les laboratoires peuvent garder les chevaux le temps qu’on leur trouve un toit. Ce n’est pas la même chose pour les chiens et les chats, car il faut intervenir tout de suite si on ne veut pas qu’ils retournent dans un protocole de recherche ou se fassent euthanasier ».

    Les animaux pour qui c’est plus compliqué…

    Entre 2 000 et 3 000 primates sont utilisés chaque année en France pour la recherche. La majorité est vouée à l’euthanasie. « Les zoos n‘en veulent pas et les refuges qui prennent ce type d’animaux sont, pour l’instant, saturés, explique la présidente du Graal. Pour elle, le zoo-refuge La Tanière, qui accueillera 15 primates par an, est une vraie bénédiction. « Ces animaux doivent devenir le visage de ce combat, étant très proches de nous : il faut faire de l’anthropomorphisme ! »

    Pour les animaux de ferme, c’est également très difficile, car les fermiers veulent une pension, les refuges ne prennent que les petits animaux, etc. « On arrive à en replacer, mais en très petite quantité. En plus, ce sont des animaux qui vivent vieux, il faut donc les entretenir ». Marie-Françoise Lheureux prend l’exemple d’un lot de lamas de laboratoire (car oui, ça existe) qu’ils doivent replacer. « Admettons qu’ils vivent 10 ans. Le zoo-refuge La Tanière a accepté de m’en prendre, mais il faut que les laboratoires financent au moins la première année de retraite, ce qui équivaut à 2 000 euros par animal. Et ça, ils ne voudront jamais le faire… »

    Pour conclure, ce qu’aimerait cette petite association, qui en fait déjà tant, ce serait une vraie organisation de cette problématique. « Aujourd’hui nous avons énormément de demandes, et c’est bien ! Mais nous n’avons pas beaucoup de moyens et nous ne voulons pas devenir une société ou une industrie. C’est pourquoi il faut absolument que le ministère de la Recherche et celui de l’Agriculture s’emparent de ce sujet et l’organisent », demande la présidente du Graal.

    * Source : Pro Anima


    Autres articles à lire

  • En finir avec l'expérimentation animale

    Protection12 millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche scientifique. C’est 12 millions de trop pour les amoureux des animaux qui entendent bien que la révision de la directive européenne relative à l’expérimentation animale entérine l’abolition pure et simple de cette pratique. Fantasme ou futur possible ? Un dossier à découvrir dans le numéro de septembre de 30 Millions d'amis, actuellement en kiosques.

    05 Septembre 2017
  • « Les expérimentations animales n’ont plus lieu d’être »

    ProtectionLa Journée mondiale des animaux dans les laboratoires, ce 24 avril, est l’occasion pour de nombreuses associations de dénoncer les tests sur les animaux et de rappeler que des méthodes efficaces de substitution existent et sont à développer.

    24 Avril 2017
  • Expérimentation animale : une règle des « trois R » inefficace

    ProtectionDouze millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche. Une directive européenne encadre depuis 2010 cette pratique mais reste cependant insuffisante.

    28 Février 2018
  • Peta dénonce l’expérimentation animale financée par le Téléthon

    ProtectionL’association de lutte contre la souffrance animale dénonce le financement par l’AFM-Téléthon d’expériences «cruelles et inefficaces» sur des chiens malades dans un laboratoire français, vidéo à l’appui.

    01 Décembre 2016
  • Cosmétiques : l'Europe pour l’arrêt mondial des tests sur animaux

    ProtectionLes députés européens se sont prononcés, à une écrasante majorité, pour une interdiction, partout dans le monde, de l’expérimentation animale dans le secteur des cosmétiques.

    04 Mai 2018
  • Cosmétiques : la Californie interdit les tests sur les animaux

    ProtectionLe 31 août, la Californie a voté à l’unanimité l’interdiction de vendre des produits cosmétiques testés sur les animaux. Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice et secrétaire générale de l’association Pro Anima, nous parle plus en détails de cette avancée.

    19 Septembre 2018
  • Diesel : Volkswagen accusé de tests sur des singes et des humains

    ProtectionLes constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW doivent affronter les informations données par la presse concernant des tests d'émissions de gaz diesel effectués sur des singes, mais aussi sur des humains.

    29 Janvier 2018
  • Code du bien-être animal : 7 mesures phares adoptées en Belgique

    ProtectionLe gouvernement wallon met à jour son Code du bien-être animal, proposant de grandes avancées découlant de la reconnaissance du caractère sensible de l’animal.

    14 Mai 2018
  • Afrique du Sud: baisse d'un quart du nombre rhinocéros braconnés

    ProtectionLe nombre de rhinocéros braconnés en Afrique du Sud a baissé d'un quart au cours des huit premiers mois de l'année, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement, qui a comptabilisé 508 de ces pachydermes tués pour leurs cornes.

    24 Septembre 2018
  • « Le cirque traditionnel peut exister sans animaux »

    ProtectionEn annonçant qu’il renonçait aux numéros avec des animaux, André-Joseph Bouglione, le petit-fils du fondateur de la dynastie, a ouvert une brèche dans le monde des circassiens. Mal acceptée par les siens, sa décision est vécue comme une trahison. Entretien.

    02 Novembre 2018
  • L’association Stéphane Lamart ouvre son premier refuge

    ProtectionA partir de mai, employés et bénévoles du refuge des Orphelins, en Normandie, seront près à accueillir une cinquantaine de chiens pour leur offrir un meilleur cadre de vie et la perspective d’un nouveau foyer.

    06 Avril 2017
  • Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batterie

    ProtectionL’animateur de télévision Stéphane Bern présente une nouvelle vidéo choc de L214, tournée dans un élevage de poules en cage, en Bretagne. Une pétition en ligne a été créée pour demander au gouvernement une loi interdisant ce type de pratique, provoquant « d’intolérables souffrances » chez les animaux.

    11 Décembre 2017
  • La mannequin Gisele Bündchen défend une mode sans fourrure

    ProtectionLa top brésilienne, connue pour ses engagements envers les animaux, a posé pour le premier numéro du Vogue Paris consacré à une mode sans cruauté envers les animaux. Une parution faisant écho à la décision récente de la République tchèque d’interdire les élevages d’animaux à fourrure à partir de janvier 2019.

    25 Juillet 2017
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • Braconnage : enquête sur la chasse au pangolin en Inde

    ProtectionDes chercheurs de World Animal Protection et de l’université d’Oxford (Angleterre) ont enquêté sur la chasse au pangolin dans le Nord-Est de l’Inde. Leur étude révèle des pratiques d’une extrême cruauté sur une espèce menacée d’extinction.

    14 Décembre 2018
  • Transport des animaux vivants : une situation à faire changer

    ProtectionUne proposition de loi vise à mieux protéger les animaux d’élevage pendant leur transport, en diminuant la durée autorisée des trajets en France et en renforçant les règles pour les voyages hors de l’Union européenne.

    09 Février 2017
  • La Californie interdit la vente d’animaux d’élevage en animalerie

    ProtectionLa Californie est le premier État américain à promulguer une loi interdisant la vente de chiens, de chats et de lapins provenant d’élevages intensifs dans les animaleries, dès le 1er janvier 2019.

    24 Octobre 2017
  • Une pétition contre l'euthanasie d'un animal en bonne santé

    ProtectionEn France, tout propriétaire d'un animal de compagnie peut le faire euthanasier sans motif exigé. Aucune loi ne l'interdit. C'est ainsi que, parfois, un chien ou chat en bonne santé peut être amené chez un vétérinaire si sa famille n’en veut plus, et être endormi définitivement. Une pratique qui va pourtant à l’encontre des valeurs de nombreux vétérinaires…

    20 Avril 2016
  • Les Baléares interdisent la mise à mort des taureaux lors des corridas

    ProtectionLe parlement régional de l’archipel des Baléares a voté lundi 24 juillet une loi de protection animale qui devrait conduire à la fin de la corrida dans cette communauté autonome d’Espagne.

    26 Juillet 2017