Entre débrouille et récupération


  • Entre débrouille et récupérationPhoto : D.R.
  • Protection

    On dit que la France est le pays du système D. D comme débrouille. La réputation n’est
    pas usurpée quand on plonge au cœur des refuges qui doivent compter sur leur imagination pour trouver l’argent nécessaire à leur survie…

    La brocante de Pas si bêtes

    D.R.

    "On dit de nous que nous sommes l’Emmaüs des animaux »" lance fièrement Jeannette Bosquet, présidente bénévole de Pas si bêtes, un refuge de plusieurs dizaines d’âmes de chiens et chats, installé à Vimpelles, en Seine-et-Marne. Autour d’elle, une multitude d’étagères, de portants et dessertes prêts à céder sous le poids des objets présentés. Vaisselles, bijoux, lampes, livres, disques, cassettes, vêtements, électro-ménager, meubles… sont mis en vente pour des sommes très modiques. Dans les allées, des curieux, chineurs amateurs ou pas, déambulent à la recherche d’un trésor ou d’un objet utile. « Cela fait trois ans que nous avons ouvert ce bric-à-brac, raconte Jeannette. On a commencé avec juste une pièce de cet entrepôt, aujourd’hui, on loue quasiment la totalité de l’espace et on n’a déjà plus de place ! » 1 500 m2 de « magasin », avec 7 000 m2 à l’extérieur pour le parking. « Heureusement qu’on a ce parking car les jours d’affluence, tout est pris ! ».

    60 000 euros de recettes par an

    Ouvert trois après-midis par semaine, le bric-à-brac de Pas si bêtes fonctionne comme un dépôt-vente. Ceux qui veulent se débarrasser d’objets encombrants ou inutiles viennent les donner : « On n’achète rien, précise Jeannette, mais on trie, on jette, on nettoie et on met en vente. » Toutes les recettes issues des ventes servent d’abord à payer les charges du lieu et les salariés (deux sur l’entrepôt et cinq pour le refuge). Les bénéfices vont directement au refuge. « En moyenne, on gagne 10000 euros par mois, ce qui fait, à la fin de l’année, une enveloppe de 60000 euros pour le refuge, détaille celle qui supervise cette ruche avec un calme de moine tibétain. C’est plus que l’ensemble des dons que nous collectons par ailleurs. »

    Pour la présidente de Pas si bêtes, cette brocante est devenue une activité essentielle à la survie du refuge dont elle a la charge depuis quinze ans. Au point qu’elle y consacre presque tout son temps. « J’aimerais être plus présente au refuge, mais c’est un énorme travail pour faire fonctionner ce bric-à-brac. » Car les objets n’arrivent pas tous directement au dépôt. Deux à trois fois par semaine, Jeannette et sa troupe de bénévoles (un seul salarié pour la brocante) vident les maisons que leurs propriétaires veulent vendre. « Et on passe le coup de balai en partant, c’est un boulot gigantesque ! »

    Au départ, la présidente multipliait les vide-greniers pour vendre ce que les gens donnaient au refuge et communiquer sur les animaux à adopter. « Mais c’était très fatigant parce qu’on devait à chaque fois tout sortir du hangar et remettre tout ce qui n’avait pas été vendu, raconte Jeannette. Du coup, quand on nous a proposé cet entrepôt, j’ai sauté sur l’occasion. Mais on fait encore quelques vide-greniers et marchés de Noël car c’est une partie importante de notre communication. » C’est même la vocation de ces ventes à « l’extérieur » où la recette n’a pas d’importance. « Ce qui compte, c’est le nombre de prospectus qu’on distribue à cette occasion. Et si on a fait deux à trois adoptions, c’est encore mieux ! » L’an dernier, le bric-à-brac, qui héberge aussi une chatterie, a placé les 180 chatons qui lui avaient été rapportés durant l’été… l

    Le bric-à-brac de Pas si bêtes est situé route de Champigny, pont de Morlaix, 89140 Vinneuf. Il est ouvert au public les mercredis, samedis et dimanches de 14 h 30 à 18 h 30.

    Astuces et huile de coude

    Trouver de l’argent, faire adopter leurs protégés…les refuges de France multiplient les initiatives. 30 Millions d’amis a déniché quelques « bonnes idées » qui atteignent leur but… non sans exiger beaucoup de travail de la part des organisateurs.

    • Le vide-greniers: Le printemps et l’été sont les meilleures saisons pour mettre en vente tout le matériel et les accessoires dont le refuge n’a pas directement l’utilité. Mais si le produit des ventes vient mettre du beurre dans les épinards, il reste souvent très modeste. C’est pourquoi il faut d’abord en faire une opération de communication, en distribuant des prospectus et en parlant des animaux à l’adoption.
    • La kermesse : Quatre fois par an, Catherine Bourdin, du refuge Au bonheur des quatre pattes, organise une kermesse au sein du refuge. Brocante, buvette, restauration, employés et bénévoles mettent la main à la pâte pour que chacun passe un bon moment au milieu des animaux à adopter. « On en fait trois à quatre par an, raconte la présidente, et à chaque fois il y a un monde fou car les médias locaux nous relaient beaucoup. »
    • Les cueillettes : Muguet, jonquilles… Il suffit de se baisser pour les ramasser. Comme pour les bénévoles de Pas si bêtes qui font chaque année une journée de vente de muguet, cela représente du travail, mais la recette est de 3 à 4000 euros selon les années, sur six à sept points de vente. 
    • Les paquets cadeau : Chaque année, à Noël, la boutique Moustaches, en région parisienne, accueille deux bénévoles du refuge AVA pour faire les paquets cadeau. Ce service gratuit pour les clients de la boutique d’accessoires pour animaux est l’occasion de collecter des pourboires et de faire passer le message des adoptions. De son côté, la boutique reverse un pourcentage des rece

    Autres articles à lire

  • Une journée mondiale pour mieux connaître les vautours

    ProtectionLa journée mondiale de sensibilisation aux vautours organisée par la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) se déroulera le dimanche 2 septembre 2018 à travers la France. C’est l’occasion de partir à la rencontre de ces rapaces nécrophages qui sont l’objet de programmes de réintroduction.

    31 Août 2018
  • Loïc Dombreval : 'Faire avancer la cause animale avec réalisme'

    ProtectionA la tête du groupe d’études parlementaire sur la condition animale, le député LREM des Alpes-Maritimes entend faire avancer la cause animale au-delà des clivages politiques. Avec réalisme et pragmatisme…

    23 Mars 2018
  • Grand débat national : la condition animale au programme

    ProtectionC’est dans une salle de la mairie du XIIIè arrondissement de Paris que les Franciliens ont été conviés, mercredi 20 février, à faire part de leurs propositions sur la condition animale dans le cadre du Grand débat national. Un thème inspirant puisque les idées ont abordé aussi bien les animaux domestiques, de rente que les animaux sauvages…

    21 Février 2019
  • Scandales au zoo d’Amnéville : où est la vérité ?

    ProtectionLe zoo d'Amnéville, en Moselle, est au cœur d'une tourmente médiatique. Tout est parti d’une enquête explosive de France Bleu… Depuis, les révélations ne cessent de s’enchaîner. Mais qui croire ? Des spécialistes du monde zoologique nous aident à comprendre les raisons de la descente aux enfers de ce zoo important de la région Est.

    16 Décembre 2019
  • Bientôt un ministère dédié à la protection animale ?

    ProtectionPamela Anderson, Nathalie Baye, Michel Sardou, Michel Drucker... Un collectif de personnalités et des responsables d'associations réclament un ministère de la protection animale dans une tribune diffusée jeudi sur le site de Libération.

    13 Septembre 2019
  • Covid-19 : les refuges aussi ont accès au report des charges

    ProtectionLe ministère de l'Économie et des Finances a assuré que tout ce qui concernait les entreprises (report des charges, activité partielle, etc.) était également applicable aux associations ayant des salariés. Loyers, factures, Urssaf, remboursements d'emprunt... tout pourra être reporté.

    24 Mars 2020
  • La Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans

    ProtectionLe WWF, créé en 1961, suit le déclin accéléré des populations animales sur Terre. Voici quelques conclusions de son dernier rapport 'Planète vivante', auquel ont contribué une cinquantaine d'experts et qui reprend aussi de grandes études scientifiques publiées sur le sujet.

    31 Octobre 2018
  • Le projet « Rewild » : faire du zoo de Pont-Scorff un sanctuaire

    ProtectionEn décembre dernier, le zoo de Pont-Scorff (Morbihan) a été racheté par Rewild. L’objectif de l’association : relâcher les pensionnaires et transformer les lieux centre de réhabilitation pour des animaux victimes de trafic. Un projet qui déchaîne les passions.

    24 Janvier 2020
  • Engagez-vous !

    ProtectionSi la fin des contrats aidés plonge les refuges dans la crise, c’est parce qu’elle signifie que le bien-être et le confort des animaux risquent de s’en trouver affectés par manque de bras. Nettoyer, nourrir, entretenir, promener… Et si vous vous retroussiez les manches?

    01 Mai 2019
  • Refuge saccagé à Montgeron : l’association a besoin d’aide

    ProtectionLe refuge de l’association Animaux sans foyer, à Montgeron, dans l’Essonne, a été saccagé et pillé dans la nuit du 25 décembre. Les animaux sont en état de choc mais saufs. La structure a cependant un besoin urgent d’argent pour réparer les dégâts et sécuriser le site. Une cagnotte en ligne a été ouverte pour récolter les fonds nécessaires.

    03 Janvier 2018
  • Devenir bénévole pour défendre les ours

    ProtectionL’association Ferus cherche des bénévoles dans les Pyrénées pour informer et sensibiliser les touristes et les habitants sur la présence de l’ours en France, et créer une dynamique en faveur du plantigrade.

    11 Mai 2017
  • 7 touchantes initiatives pour aider les animaux en Australie

    ProtectionAlors que le monde entier a assisté impuissant à la destruction de toute cette faune emblématique et foisonnante, certaines personnes n’ont pas voulu rester les bras croisés et ont lancé des initiatives originales. Animaux-Online en a recensé 7 auxquelles vous pouvez participer !

    24 Janvier 2020
  • En Suisse, les homards ne pourront plus être ébouillantés vivants

    ProtectionÀ partir du 1er mars, le pays va interdire de plonger les homards vivants dans de l’eau bouillante sans les avoir préalablement étourdis. Une série d’autres mesures concernant le bien-être ont également été adoptées. Parmi elles, l’interdiction des dispositifs empêchant les chiens d’aboyer.

    12 Janvier 2018
  • Elections à la SPA : Jacques-Charles Fombonne élu président

    ProtectionJacques-Charles Fombonne, ex-gendarme, est le nouveau président de la Société protectrice des animaux (SPA) pour les trois prochaines années. Il occupait déjà ce poste par intérim depuis le départ précipité de Natacha Harry, il y a près d’un an.

    25 Juin 2019
  • Ne laissez jamais votre chien dans la voiture : un message en vidéo

    ProtectionL’association belge GAIA lance une nouvelle campagne pour sensibiliser les possesseurs de chiens aux dangers de la chaleur dans les véhicules. Un rappel important car chaque année, des animaux succombent dans des voitures. Quelques minutes suffisent.

    02 Juillet 2018
  • 'Dégueus' ou 'trop mignons!', les animaux discriminés par leur image

    ProtectionBeurk ! Une réaction viscérale banale devant certaines bestioles visqueuses ou grouillantes. Mais les vers de terre méritent-ils moins d'être protégés que les pandas aux yeux tristes ?

    29 Avril 2019
  • Vétérinaires et associations s’unissent contre la maltraitance animale

    ProtectionLa LPO, la SPA, la Fondation Brigitte Bardot, le CIWF… De grandes associations de protection animale ont décidé de s’unir à des organisations vétérinaires afin que leurs expertises mutuelles servent à faire bouger les choses plus rapidement, et ce sur des thématiques précises. Explications.

    27 Septembre 2019
  • Un refuge pour poissons rouges à l’Aquarium de Paris.

    ProtectionLe refuge pour poissons rouges de l’Aquarium de Paris recueille les animaux des particuliers qui ne veulent plus les garder. Deux ans après l’ouverture du refuge, plus de 600 poissons rouges ont élu domicile dans les bassins de l’Aquarium.

    14 Août 2018
  • Népal, l'éléphante recueillie par Stéphanie de Monaco, est morte

    ProtectionElle était l’un des deux pachydermes sauvés de l’euthanasie en 2013 par la princesse de Monaco. Aujourd’hui, seule Baby vit encore dans le domaine de Fontbonne (Alpes-Maritimes).

    02 Mai 2018
  • Un nouvel office public pour protéger une biodiversité en déclin

    ProtectionL'Office français de la biodiversité, qui voit le jour après des années d'atermoiements, doit permettre de mieux protéger la nature dont l'érosion se poursuit. Mais ce nouvel outil ne suffira pas sans réelle volonté politique, avertissent des ONG.

    31 Décembre 2019