La belle vie d’Oscar, chien d’Ehpad


  • La belle vie d’Oscar, chien d’EhpadPhoto : DR
  • Vivre ensemble/ Zoothérapie

    Oscar a été adopté en mars 2018 par la résidence mutualiste de Pézilla-la-Rivière, près de Perpignan. Auprès des résidents, comme du personnel, il a trouvé « des » maîtres aux petits soins pour lui. En retour, il prouve que l’animal est une source inépuisable de bienfaits pour les personnes âgées ou isolées…

    Dès 2010, date de l’ouverture de l’établissement qui accueille des personnes âgées, le projet d’un chien pour tous avait surgi. « C’est une collègue infirmière qui en a proposé l’idée, raconte Corinne Donat, animatrice de la résidence de Pézilla-la-Rivière. Mais il y avait d’autres urgences, notamment dans l’accueil des premiers résidents, si bien que d’année en année, il a été repoussé. »

    DROscar est le chien de la résidence. Ses maîtres, ce sont tous les résidents et le personnel de l'établissement !

    Sans jamais être oublié complètement. Faute de chien, ce sont les chats qui ont été les premiers animaux de compagnie à pénétrer dans le parc et les bâtiments. « Le premier a été pris pour le secteur alzheimer, poursuit la salariée. Et d’autres sur différents secteurs. Trois rentrent dans la maison et ont donc été stérilisés. Les autres ne nous appartiennent pas mais nous rendent visite régulièrement car ils vivent dans les maisons autour de notre établissement. » Heureusement, les matous n’ont jamais complètement détourné le personnel du projet chien. Ils ont juste permis de faire patienter tout le monde.

     

    Car en 2018, la résidence se lance dans l’aventure après le vote positif de l’équipe de soins et de la direction. L’idée d’aller chercher un chien dans un refuge s’est tout de suite imposée à tous. « Une personne de l’équipe connaissait le refuge « un gîte, une gamelle », installé à Rivesaltes, raconte Corinne. Nous y sommes allés pour trouver un chiot. » Un chiot plutôt qu’un chien adulte car le personnel voulait pouvoir faire son éducation en vue de séances de canithérapie. « Je ne sais pas si je le referais comme cela aujourd’hui, sourit l’animatrice, car je n’avais pas imaginé ce que cela représentait de faire l’éducation d’un chiot ! En outre, je pense qu’avec un chien adulte âgé d’un an ou deux, ce genre de formation est encore possible. Mais bon Oscar est là, on le garde ! »

    DRA son arrivée, en mars 2008, tout était prêt pour qu'il ait la belle vie !

    Le choix d’Oscar s’est fait collectivement, mais en suivant les conseils du refuge d’abord. « On voulait un petit chien pour qu’il puisse aller sur les genoux de nos résidents, poursuit l’animatrice. Le refuge nous a donc conseillé des chiots issus d’un croisement entre un border collie et un golden retriever qui étaient nés au refuge. Et comme nous avons des sols en carrelage noir, on nous a recommandé celui qui était le plus clair afin que les personnes âgées puissent le voir facilement. » Résultat, Oscar arbore une belle robe sable clair et ne pose désormais plus que son museau sur les genoux des résidents car sa taille et son poids ne le permettent plus. Comme pour son adoption, le choix de son nom s’est fait collectivement, en respectant la lettre de son année de naissance (le O).

    Pour les résidents, l’arrivée d’Oscar a été vécue différemment selon les affinités des uns et des autres avec les chiens. Certains sont allés le voir au refuge avant son sevrage, d’autres sont allés dans les commerces pour lui acheter son « trousseau d’accueil » pour qu’il ne manque de rien. « En fait, cela s’est passé comme dans la vraie vie, détaille l’animatrice. Ceux qui aiment les chiens ont été enthousiastes et ont participé à tout, et ceux qui ne les aiment pas ou en ont peur n’ont rien voulu savoir. L’équilibre entre les deux s’est fait naturellement, comme dans n’importe quelle collectivité. »

     

    DRDes mamans, Oscar en a à la pelle. Elles sont aux petits soins pour lui.

    Compte tenu de l’âge d’Oscar et de son rôle dans l’établissement, le choix d’être accompagné par un éducateur canin s’est imposé. Afin d’harmoniser la relation entre les multiples personnes qui interagissent avec l’animal et pour répondre au souhait d’une activité autour de la canithérapie dans les prochaines années.

    Un an après son arrivée, Oscar a trouvé sa place parmi les résidents, le personnel et même les familles qui viennent rendre visite à leurs aînés. Disposant de plusieurs paniers en fonction du lieu où il a décidé d’aller, Oscar partage son temps entre le bâtiment d’accueil de jour, le pôle d’activités, la salle de réunion et les extérieurs. « Son panier principal est à l’accueil, intervient Corinne. A cet endroit, tout le monde peut surveiller qu’il ne manque de rien, ni d’eau, ni de croquettes ! » Seule la salle de restauration lui est interdite pendant que les résidents prennent leur repas. « A ces heures-là, il a son Kong rempli de Vache qui Rit ! »

    DRtOscar suit une éducation afin de faire de lui un chien thérapeute.

    Libre des ses mouvements, Oscar peut aussi aller à l’extérieur où une niche a été installée. Si la résidence est sa maison, Oscar s’accorde des escapades le week-end pour aller courir avec la comptable et une infirmière ou encore faire de la canimarche avec une aide-soignante. « Certaines familles lui proposent même de les suivre dans les promenades qu’ils font avec leurs parents qui vivent ici, complète Corinne. Il est partant pour tout ! »

    Trop jeune, Oscar n’est pas encore un chien thérapeute, même s’il a droit à sa séance de brossage quotidien. Quand il ne présentera plus de risque de chute pour les personnes en fauteuil ou en déambulateur (il est encore un peu fougueux), il pourra accompagner les résidents dans la sortie au marché local. « On en est encore au début de notre aventure, souligne l’animatrice, mais déjà le bilan est plus que positif. Oscar apporte tellement de vie, d’animation ou de sujets de conversation. On nous demande sans arrêt où il est, ce qu’il fait. Certains résidents qui ne sortent jamais de leur chambre et ne veulent pas participer à la vie collective, réclament Oscar. Alors, je le leur amène individuellement pour qu’ils profitent eux aussi des bienfaits que ce petit chien apporte à tous désormais… »

    DROscar parmi les siens !

     

    La rédaction vous recommande aussi :

    A quelles conditions puis-je adopter un chien catégorisé ?

    Zoothérapie : le pouvoir des animaux

    A la recherche des animaux soigneurs

     

     

     


    Autres articles à lire

  • Une fondation pour valoriser la relation homme-animal

    Vivre ensembleSpécialiste de la nutrition animale, l’entreprise Affinity Petcare décline sa Fondation « Affinity » en France. Son objectif ? Soutenir la recherche sur le lien qui existe entre l’homme et l’animal et valoriser des projets de médiation animale.

    14 Juin 2017
  • Des futurs chiens visiteurs en classe

    Vivre ensembleLes futurs visiteurs canins de l'association Parole de chien ont passé un week-end studieux avec leurs maîtres, du côté de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). A la maison de retraite Les Abondances, ils ont participé à des simulations de visites auprès de personnes âgées, isolées, fragiles, et aimants les chiens, en prévision de leur mission prochaine.

    21 Mars 2016
  • Cécile Gilbert-Kawano : la pédagogie par le cheval

    Vivre ensembleParce qu’il ne parle pas, le cheval utilise le langage du corps. Par ses gestes, il transmet ses émotions. Pour Cécile Gilbert-Kawano, cette intelligence émotionnelle fait de l’équidé un thérapeute hors pair pour nous apprendre à gérer nos émotions. Elle animera un atelier à l'Université d'été qui se tient au château de la Bourbansais du 24 au 26 août.

    20 Août 2018
  • Pic du Lion : Des chiens guides d’aveugles au sommet

    Vivre ensembleSix chiens guides d’aveugles accompagnés de leurs maîtres ont gravi le pic du Lion, dans les Pyrénées, samedi 19 mars. Une opération incroyable menée par l’Association chiens guides d’aveugles grand sud.

    22 Mars 2016
  • Des chiens anges gardiens des diabétiques

    Vivre ensembleLe 27 juin, trois chiens d’assistance ont été remis à de jeunes diabétiques. Formés par Acadia, la première école française de chiens d’assistance pour diabétiques, ils peuvent détecter une hypoglycémie et donner l’alerte avant que le coma survienne. Une prise en charge non invasive complémentaire au traitement thérapeutique traditionnel.

    02 Juillet 2018
  • Les Français convaincus que les animaux les aident à guérir

    Vivre ensembleIls nous guérissent. Qui ? Nos animaux de compagnie, bien sûr. L'institut de sondage Opinionway révèle que la majorité des Français sont convaincus que la présence d'un animal dans l'accompagnement d'une thérapie apporte des bienfaits.

    11 Février 2016
  • A la recherche des animaux soigneurs

    Vivre ensemble#AnimauxSoigneurs, c’est par ce hastag que la Fondation Affinity a lancé officiellement son appel à projets en France, le 15 janvier dernier. Le but ? Recenser toutes les propositions de programmes où les chats et les chiens viennent au secours de personnes vulnérables ou malades et aider trois d’entre eux à l’issue d’une sélection.

    18 Janvier 2018
  • Coup de pouce pour les projets de médiation animale

    Vivre ensembleLa Fondation Adrienne et Pierre Sommer renouvelle cette année son soutien à des professionnels qui veulent développer des projets de médiation animale. Si vous êtes concernés, vous pouvez déposer vos dossiers de candidatures sur fondation-apsommer.org avant le 1er mars.

    14 Janvier 2016
  • Médiation animale : une pratique complexe en pleine expansion

    Vivre ensembleVous avez certainement dû voir ces images de chevaux en maison de retraite, ou de chiens aux chevets de personnes malades ? Il s’agit de médiation animale dans un cadre de santé. Pourquoi utiliser un animal ? Qu’est-ce qu’il apporte ? Qui pratique ces médiations ? Voici un tour d’horizon de cette pratique aux multiples vertus.

    06 Décembre 2018
  • Témoignage : j’ai fait de mon chien un chien visiteur

    Vivre ensemblePhilippe et son cocker, Litchi, ont décidé d’offrir un peu de leur temps aux personnes âgées avec l’association Parole de Chien. Il nous raconte son expérience.

    22 Novembre 2018
  • Aux États-Unis, les vols avec animaux seront mieux encadrés

    Vivre ensemblePlusieurs compagnies aériennes, aux États-Unis, où il est autorisé de prendre l’avion avec son animal s’il est considéré comme un « soutien émotionnel », ont décidé de mieux encadrer cette pratique pour éviter les dérives.

    02 Février 2018
  • Immersion dans un atelier de médiation animale pour enfants

    Vivre ensemble[VIDEO] Animaux-Online est parti à la rencontre des équipes de l’association Les Animaliens, à Calais, qui organise des ateliers de médiation animale pour enfants. Le chien est ici un allié de choix pour ces enfants scolarisés en milieu ordinaire, mais souffrant d’un handicap léger à modéré.

    12 Janvier 2019
  • Le chien, le meilleur ami de la femme

    Vivre ensembleDans son livre Blouse blanche et poils de chiens, Valérie Fromantin, infirmière à l’institut Curie et docteur en sciences, retrace l’incroyable parcours qui l’a amenée à développer le projet « KDog » permettant de détecter précocement le cancer du sein grâce à l’odorat des chiens. Rencontre.

    20 Avril 2018
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • La reine Zelda

    Vivre ensembleDans une ancienne ferme de la campagne lorraine, Zelda est une oie qui mène une vie de chien…de compagnie ! Bien au chaud, elle vit au milieu des chats de la maison, qu’elle mène à la baguette !

    17 Février 2019
  • Euro 2016 : les supporters sous la protection d'une équipe canine

    Vivre ensembleUne équipe cynophile de onze chiens s'entraîne depuis trois mois à détecter des explosifs sur des personnes en mouvement. Cette élite canine est bientôt prête à identifier d'éventuels kamikazes et à sécuriser l'événement sportif. Une première en France.

    23 Mai 2016
  • Gloria, des Kids United, dans 30 Millions d'amis

    Vivre ensembleElle a ouvert les portes de sa ménagerie personnelle à la rédaction de 30 Millions d'amis.

    28 Novembre 2016
  • JO : une patineuse sauve un teckel d’un élevage de viande de chien

    Vivre ensembleLa championne canadienne Meagan Duhamel profite de sa présence aux Jeux olympiques en Corée du Sud pour dénoncer l’industrie de la viande de chien : elle incite un maximum de sportifs à suivre son exemple en sauvant et adoptant un chien destiné à être mangé.

    15 Février 2018
  • Les pionniers de la protection animale

    Vivre ensembleChristian Zuber, Jean-Pierre Hutin, Brigitte Bardot... Notre volonté de nous engager trouve souvent sa source dans des modèles: les précurseurs de la protection animale. Ils sont quelques uns à avoir ouvert la voie à une plus grande considération des animaux et de leur bien-être. Portraits

    09 Mars 2017
  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018