Les animaux pensent-ils aux autres?


  • Les animaux pensent-ils aux autres?Photo : Shutterstock
  • Chiens/ Comportement

    Dans le règne animal, certaines espèces peuvent-elles faire preuve d’altruisme ? Au point parfois que le congénère compte autant, voire plus que soi-même ? Des études scientifiques sur les primates, les oiseaux ou les chiens apportent un début de réponse.

    En éthologie, générosité et altruisme n’ont pas le même sens. Si les deux attitudes consistent à prodiguer du bien à l’autre, en lui donnant quelque chose ou en faisant quelque chose pour lui, l’altruisme va plus loin car il implique un coût pour celui qui l’accomplit. Donner un euro à un mendiant est un acte de générosité, mais lui donner son plat alors qu’on a faim est un acte d’altruisme. Car il en coûte à celui qui se prive de sa part de nourriture au bénéfice de l’autre.

    Dans nos sociétés, l’altruisme a une haute valeur morale. Il n’est qu’à en juger par le retentissement du sauvetage par Mamadou Gassama d’un petit garçon accroché à une rambarde de balcon au quatrième étage. En grimpant jusqu’à lui à mains nues, au péril de sa propre sécurité, l’homme a vu qualifier son geste altruiste d’acte héroïque salué par tous.

    L’échange d’objets

    Pour comprendre comment cette capacité à se « sacrifier » pour l’autre s’est développée chez l’humain, de nombreux éthologues se sont penchés sur d’autres espèces animales, notamment les primates (chimpanzés, bonobos, gorilles et orangs-outans…), ou les oiseaux (perroquets ou corneilles…). Pour mesurer cette aptitude, de nombreux tests ont été élaborés auxquels les chercheurs ont soumis des individus de différentes espèces. Parmi ceux-ci, l’échange d’objets. Dans ce test, un individu apprend que s’il donne un objet « A », il sera le seul à recevoir en échange de ce dernier de la nourriture (attitude égoïste), mais s’il donne un objet « B », un congénère, installé près de lui mais incapable de choisir l’un des objets et donc de se procurer de la nourriture par lui-même, recevra également de la nourriture (attitude altruiste). Beaucoup d’animaux (notamment chez les chimpanzés) soumis au choix ont naturellement pris l’objet permettant au congénère de recevoir lui aussi sa portion de nourriture.

    A lire aussi : Ont-ils le sens de la famille ?

    Un autre test a soumis les animaux à ce que les chercheurs nomment : la tâche d’aide. Dans cet exercice, un individu a la possibilité d’aider un congénère à atteindre son but (qu’il ne pourrait pas rejoindre seul). Cela peut être pour obtenir un objet trop éloigné, ou pour l’extraire d’un endroit dans lequel il est enfermé. Cela a été mis en évidence chez les primates principalement, mais également chez les fourmis. Dans cette espèce très sociale, les fourmis soumises au test ont montré qu’elles aident volontiers une congénère qui a la patte coincée à se libérer à la condition qu’elle fasse partie de leur propre colonie et qu’elle cherche activement à se libérer. Elles l’ignorent s’il s’agit d’une fourmi appartenant à une autre colonie, ou à la leur, mais qui ne cherche pas à se libérer.

    Chez les rats, il a été mis en évidence la tendance de cette espèce à chercher à libérer un congénère prisonnier dans un tube, alors même qu’ils avaient la possibilité de ne pas l’aider et d’obtenir de la nourriture en contrepartie.

    Même si ces études restent encore assez rares, et pas toujours très rigoureuses, les résultats actuels prouvent déjà clairement que les animaux, et pas seulement les primates, sont sensibles aux comportements des autres, ainsi qu’aux situations que subissent leurs congénères, et qu’ils ajustent leur attitude  en fonction de ceux-ci.

    Le test de la barre

    Concernant les chiens, la question de leur capacité à agir pour un autre, voire de leur altruisme, passionne. Pensent-ils aux autres chiens ? Pensent-ils aux humains avec qui ils partagent leur vie ? Pour le savoir, des chiens ont été soumis à une expérience qui a nécessité, au préalable, de les entraîner à tirer une barre pour obtenir de la nourriture. Cette technique acquise, le fonctionnement de l’appareil a été quelque peu modifié : lorsqu’ils tiraient la barre, la nourriture libérée n’était plus pour eux, mais pour un chien qui se tenait de l’autre côté d’une barrière. Les chercheurs ont mesuré le temps mis par les chiens pour arrêter de tirer la barre car cela ne leur rapportait plus rien. Ils ont constaté que les chiens ont continué bien plus longtemps lorsque le chien qui recevait la nourriture à leur place était un chien familier (qui vit dans la même maison qu’eux) que lorsque c’était un chien non familier, ou lorsqu’il n’y avait plus rien.

    Une autre étude a également permis de mettre en évidence que dans une tâche d’échange d’objets (voir plus haut), les chiens sont plus enclins à partager lorsqu’ils sont avec un chien familier qu’avec un chien étranger. Une dernière étude a montré que lorsque les chiens entendent un autre chien gémir, que ce soit de peur ou de stress par exemple, ils adoptent des comportements de réconfort s’il s’agit d’un chien avec lequel ils ont une bonne relation. Ces études concluent toutes les trois que les chiens pensent à leurs congénères, et qu’ils pourraient parfois être altruistes avec eux lorsqu’ils les connaissent et les apprécient.

    altruisme sur commande

    En revanche, quand on observe les études faites sur les réactions des chiens envers les humains, les résultats sont moins concluants. En 2013, une équipe de chercheurs a soumis des chiens à une expérience particulière. Pour cela, ils ont d’abord appris aux chiens à ouvrir une porte en pressant sur un bouton. Cette porte donnait accès à une zone grillagée. Puis, des clés étaient déposées au centre de la zone avant de refermer la porte. Deux situations s’offraient alors aux chiens : soit leur maître était présent mais ne s’intéressait pas aux clés, soit il montrait l’envie d’aller à l’intérieur pour récupérer les clés. Les résultats ont indiqué que les chiens ont pressé le bouton et donc ouvert la porte permettant l’accès aux clés uniquement quand leur maître leur signifiait qu’il voulait récupérer ces dernières. Toutefois, dans cette situation, il a été difficile aux chercheurs d’affirmer que le comportement des chiens qui ont ouvert la porte était spontané car leur maître a clairement indiqué le bouton aux chiens durant l’expérience.

    A lire aussi : Nos chiens sont-ils jaloux ?

    Depuis, toutes les autres études qui ont tenté de mettre en évidence chez le chien des comportements spontanément et volontairement dirigés vers l’humain, ou altruistes, ont eu des résultats négatifs. Cela nous autorise-t-il pour autant à conclure que notre meilleur ami n’en a que faire de nous ? Cela serait oublier un peu vite les faits reportés, depuis la nuit des temps, de chiens rendant service à l’homme (sans que cela soit le résultat d’une éducation spécifique), voire lui sauvant la vie, parfois au péril de la leur…


    Autres articles à lire

  • Deux chiens de berger agressent une randonneuse

    ChiensDans la soirée du samedi 13 août, une randonneuse de 57 ans a été grièvement blessée suite à l'agression de deux chiens de berger sur un chemin à Chichilianne, dans l'Isère. Un accident inhabituel qui serait dû à la présence d'une meute de loups qui aurait rendu les chiens de protection plus agressifs…

    18 Août 2016
  • Faire garder son chien occasionnellement, c’est bon pour lui !

    Chiens[VIDEO] Le site Emprunte Mon Toutou permet – comme son nom l’indique – à chaque propriétaire de chien de le « prêter » à quelqu’un qui rêverait d’en avoir un, au moins pour quelques heures. Animaux-Online a rencontré deux utilisatrices de la plateforme pour qui ce procédé a eu d’énormes bienfaits, tant sur le chien qu’humainement.

    23 Février 2019
  • Comportements gênants et solutions 1/10 : mon chien aboie

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien aboie.

    01 Juillet 2016
  • Les chiens achetés en animalerie sont plus agressifs

    ChiensLe chien 'dans la vitrine' chanté par Line Renaud aurait plus de troubles du comportements que les autres à l'âge adulte. Il serait notamment plus agressif. C'est une étude italienne qui le révèle…

    08 Mai 2016
  • Les chiens peuvent-ils détecter la venue d'une crise d'épilepsie ?

    ChiensLa crise d'épilepsie ne prévient pas. Ce qui est un handicap dans la vie quotidienne de celui qui est atteint par cette maladie. Mais certains chiens seraient capables de la détecter par des changements de comportement de leurs maître. Une étude récente s'est penchée sur l'importance de leur éducation dans cette capacité à détecter une crise…

    09 Mai 2019
  • Zoothérapie : le pouvoir des animaux

    ChiensPionnier français de la zoothérapie, José Sarica présente son nouveau livre dans lequel il nous parle de Chico, son fidèle coéquipier à quatre pattes, de sa formation, de son travail avec les animaux et de ses expériences thérapeutiques avec des enfants et des adultes en souffrance.

    21 Juin 2017
  • Les animaux « sentent-ils » la mort de leurs congénères ?

    ChiensUne enquête réalisée auprès de 153 vétérinaires américains révèle que les chiens adoptent des comportements particuliers lors de l'euthanasie d'un de leurs congénères. Agitation, aboiements, silence… auraient-ils conscience que leur compagnon est mort ?

    14 Septembre 2016
  • Tics et tocs : des signes de mal-être

    ChiensTourner en rond, attraper sa queue, gober les mouches… quand il n’y a pas de mouches: les animaux perdent parfois la boule! Bien souvent, ces comportements anormaux sont le signe d’une souffrance liée à un mode de vie inapproprié.

    19 Août 2018
  • Le flair des chiens policiers est fiable

    ChiensAvec leur flair infaillible, les chiens de la police technique et scientifique pourraient bientôt être appelés à la barre des témoins pour l’identification des suspects dans des affaires criminelles.

    11 Février 2016
  • Des jack russell et leur maîtresse attaqués par une meute de chiens

    ChiensLes 13 chiens qui avaient sauvagement attaqué, le 15 avril dernier en Haute-Garonne, deux jack russell et leur maîtresse ont été saisis vendredi. L’un des deux petits chiens n’a pas survécu, l’autre est grièvement blessé. En tentant de les défendre, leur maîtresse s’en est sortie avec une vingtaine de points de suture…

    27 Avril 2016
  • Le langage des phéromones

    ChiensLes êtres vivants disposent de moyens de communication verbaux et non verbaux. Les phéromones, des substances chimiques émises par le corps, appartiennent aux moyens non verbaux…

    04 Octobre 2017
  • Gendarmes, policiers… sont-ils formés pour gérer un chien agressif ?

    ChiensAprès que deux chiens errants catégorisés ont été abattus par les forces de l’ordre en octobre dernier, les réactions ne se sont pas fait attendre du côté des amis des animaux. Car c’est l’incompréhension qui prévaut et des interrogations surgissent quant à la formation de ces unités pour gérer ce genre de situation.

    30 Octobre 2018
  • Comment signaler que mon chien ne doit pas être dérangé ?

    ChiensD’une manière générale, tous les chiens ne peuvent pas être approchés sans précaution, surtout par des enfants. Mais pour certains, une distance est nécessaire avec leurs congénères ou avec les humains, selon les circonstances. Il revient au maître d’indiquer aux autres qu’il ne faut pas s’approcher.

    23 Août 2018
  • inintéressant ou meneur ? Que pense de vous votre animal ?

    ChiensComment vous considère votre animal ? L'illustratrice anglaise Kelly Angel a tenté de deviner ce qui se passe dans la tête de votre chien. À travers une série d'images, elle montre qu'il vous trouve toujours de l'intérêt, quelle que soit la situation. En voici un troisième extrait.

    10 Avril 2016
  • Ce chien demande-t-il vraiment pardon ?

    ChiensLa vidéo de ce chien qui semble demander pardon à son maître d’une probable bêtise a fait le tour du Web. Une scène qui nous fait nous interroger sur le sentiment de culpabilité chez le chien…

    24 Septembre 2015
  • Chien : pourquoi tire-t-il sur sa laisse ?

    ChiensLorsque vous sortez avec votre chien, c'est vous qui vous faites balader plutôt que l'inverse ? C'est parce qu'il a compris qu'en tirant sur sa laisse, il pouvait aller voir ce qu'il voulait ! Cette mauvaise habitude peut bien évidemment être gommée.

    30 Septembre 2018
  • Banal ou irremplaçable ? Que pense de vous votre chien ?

    ChiensComment vous considère votre animal ? L'illustratrice anglaise Kelly Angel a tenté de deviner ce qui se passe dans la tête de votre chien. À travers une série d'images, elle montre qu'il vous trouve toujours de l'intérêt, quelle que soit la situation. Après une première image parue dimanche dernier, en voici un nouvel extrait.

    27 Mars 2016
  • Le flair : arme redoutable des chiens de police

    ChiensDotés d’un flair infaillible, les chiens sont très souvent utilisés par les forces de police. À l'image de Choc, un berger malinois qui vient d’être décoré, à Marseille, pour ses qualités de renifleur de stupéfiants. Mais comment les chiens peuvent-ils avoir un tel flair ? Explications.

    31 Mars 2016
  • Comportements gênants et solutions 7/10 : mon chien s'automutile

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien s'automutile.

    07 Juillet 2016
  • Le chien est-il sensible à nos émotions ?

    ChiensS'il l'on sait que le chien est capable d'apprécier deux émotions parfaitement distinctes chez l'homme, enfin… surtout chez son maître, peut-on être certain qu'il perçoit et comprend bien toutes les nuances de ce que nous ressentons ?

    24 Novembre 2015