Amazonie : découverte de 6 nouvelles espèces de poissons-chats


  • Amazonie : découverte de 6 nouvelles espèces de poissons-chatsPhoto : Jonathan W. Armbruster
  • Faune sauvage/ Océans

    La forêt amazonienne n’a pas fini de révéler ses secrets puisque 6 nouvelles espèces de poissons-chats (un peu particulières) viennent d’être découvertes. Leur spécificité ? Une tête recouverte de tentacules ! Semblant tout droit sorties d’un roman de science-fiction, ces créatures ont été identifiées dans les bassins des fleuves Amazone et Orénoque. Elles sont décrites dans la revue "Zootaxa".

    Des poissons guerriers

    "Ils ont des tentacules sur le museau, des épines qui leur sortent de la tête, presque comme des griffes, pour se protéger et protéger leur nid et leur corps est recouvert d’une plaque osseuse, comme une armure", explique dans un communiqué Lesley de Souza, scientifique en matière de conservation et ichtyologiste au Field Museum de Chicago et auteur principal de l’article. "Ce sont des guerriers, des poissons super-héros."

    Des pères exemplaires

    Ces poissons-chats appartiennent tous au genre "Ancistrus", qui regroupe une soixantaine d’espèces. Ce sont des mangeurs d’algues avec une bouche "ventouse". Nous les connaissons à travers les "nettoyeurs de vitres" de nos aquariums. Ils mesurent entre 12 et 15 centimètres de long et les mâles ont des tentacules jaillissant de leur museau. Elles servent à persuader les femelles que leur propriétaire ferait un bon père. En effet, les Ancistrus mâles sont réputés pour s’occuper des petits, garder le nid et protéger les œufs des prédateurs. "L'idée est que, lorsqu'une femelle voit un mâle avec ces tentacules, pour elle, il ressemble aux œufs. Cela signifie qu'il est un bon père capable de produire des petits et de les protéger", explique Lesley de Souza.

    Jonathan W. Armbruster

    Une des nouvelles espèces de poisson-chat, Ancistrus patronus, a été nommée ainsi pour les soins qu'il prodigue à sa progéniture

    À chaque espèce son petit nom

    Certains des noms des nouvelles espèces font allusion aux caractéristiques des animaux ou à l'histoire de leur découverte. Par exemple, le nom "Ancistrus patronus" signifie "protecteur", en référence à la manière dont les pères de cette sous-espèce prennent particulièrement soin de leurs petits. Certains des noms des autres nouvelles espèces ont un lien personnel avec Lesley de Souza : A. kellerae pour Connie Keller, fervente supportrice de la science de la conservation au Field Museum, A. leoni en hommage à un défunt collègue, A. saudades, signifiant « mélancolie » en portugais, né de la nostalgie de Lesley de Souza pour sa patrie, le Brésil.

    À lire aussi :  Les plécos, des poissons-chats mangeurs d'algues

    Des espèces menacées

    Les menaces qui pèsent sur l'habitat des poissons comprennent l'agriculture à grande échelle, la déforestation et l'exploitation aurifère (de l’or). "Les mineurs draguent le fond de la rivière, entraînant une augmentation de la charge en sédiments, ce qui modifie la structure de l'habitat du réseau hydrographique et affecte ainsi la capacité des poissons à survivre, a déclaré l'auteur de l'article. Un autre effet de ces mines est l'utilisation de mercure pour extraire l'or de la rivière. Cela a un impact sur tous les animaux sauvages et principalement les populations locales qui consomment ces poissons, ainsi que d'autres espèces, dans le bassin-versant."

    Jonathan W. Armbruster
    Nouvelle espèce nommée A. kellerae pour Connie Keller, fervente supportrice de la science de la conservation au Field Museum

     


    Autres articles à lire

  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018
  • Braconnage des anguilles : 'premier trafic d'espèce au monde'

    Faune sauvageAutrefois abondantes dans les rivières européennes, les anguilles sont aujourd'hui menacées d'extinction, objet notamment d'un trafic à plusieurs milliards d'euros entre l'Europe et les marchés asiatiques.

    22 Novembre 2018
  • La raie Mobula : protégez-la !

    Faune sauvageVous avez dit raie mobula ? C'est elle, sa voilure et son gigantisme sont connus des plongeurs qui ont eu la chance de nager avec ces splendeurs des mers tropicales. L'association Longitude 181 Nature lance une bouteille à la mer sur le net pour que cette population sous-marine continue d'émerveiller les yeux qui les observent derrière leur masque de plongée parmi les coraux.

    18 Mars 2016
  • Un bébé phoque blessé recueilli par l’Aquarium de Biarritz

    Faune sauvageTrès certainement séparé de sa mère à cause des courants, ce bébé phoque blessé et affamé a été pris en charge par le centre de soins de l’Aquarium de Biarritz. Malgré des soins quotidiens, cette petite femelle ne semble pas encore sortie d’affaire.

    14 Janvier 2019
  • Près de 150 'dauphins pilotes' échoués sur une plage néo-zélandaise

    Faune sauvagePrès de 150 globicéphales, également connus sous le nom de 'dauphins pilotes', ont péri après s'être échoués sur une plage éloignée de l'île Stewart, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, ont annoncé lundi les autorités.

    26 Novembre 2018
  • Hécatombe de requins à Nausicaà : que s’est-il passé ?

    Faune sauvageDepuis 2011, trente requins marteaux ont été capturés dans leur milieu naturel par l'aquarium de Boulogne-sur-Mer, Nausicaà. Aucun n’a survécu. Selon les experts, ces décès prématurés montrent un manque de connaissances et de prise en compte des besoins naturels de cette espèce menacée.

    29 Avril 2019
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • Des albatros 'espions' contre la pêche illégale

    Faune sauvageDes grands albatros vont, ces prochaines semaines, aider à traquer dans les mers australes les bateaux suspects de pêche illégale, grâce à un système de balise porté par ces géants des océans, transmettant en quasi-simultané la localisation des navires qu'ils croisent.

    22 Octobre 2018
  • Dans l’Arctique canadien avec la licorne de mer

    Faune sauvageDe tous les cétacés, le narval est celui qui a sollicité le plus l’imagination des scientifiques. À quoi donc servait sa corne torsadée, cette unique défense, apanage des mâles, à quelques exceptions près ? Un mystère en partie résolu…

    08 Janvier 2018
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • Une 'marée rouge' décime la faune aquatique en Floride

    Faune sauvageLes autorités ont décrété l'état d'urgence en Floride, où une 'marée rouge' dévastatrice noircit l'eau de mer et tue dauphins, tortues marines et poissons à un rythme effréné.

    16 Août 2018
  • Marsouin du Pacifique : le Mexique et Leonardo DiCaprio s’engagent

    Faune sauvageLe Président mexicain Enrique Peña Nieto et l’acteur Leonardo DiCaprio ont signé ce mercredi 7 juin un accord visant à protéger plus efficacement le marsouin du Pacifique.

    08 Juin 2017
  • Journée mondiale des océans : comment lutter contre le plastique ?

    Faune sauvageVendredi 8 juin est une journée internationale de sensibilisation au sort des océans. Cette année, elle est centrée sur le thème de la pollution plastique, qui tue 1 million d'oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins par an.

    08 Juin 2018
  • Perturbateurs endocriniens : des dauphins de Floride contaminés

    Faune sauvageDes chercheurs américains ont découvert des phtalates dans l’urine de plusieurs dauphins. La source de cette contamination et les effets sur leur santé restent pour l’instant inconnus.

    06 Septembre 2018
  • Agde : des récifs artificiels pour reconquérir la biodiversité ?

    Faune sauvageUne trentaine de récifs artificiels réalisés en impression 3D ont été mis en place mardi sur une dizaine de kilomètres du littoral de la ville d'Agde (Hérault) qui souhaite ainsi préserver et développer la biodiversité.

    29 Mai 2019
  • La tortue « Tirelire » n’a pas survécu

    Faune sauvageLa tortue marine thaïlandaise surnommée Tirelire pour avoir avalé 915 pièces de monnaie est morte à la suite de complications pendant l’opération visant à extraire les 5 kg de pièces de son corps.

    21 Mars 2017
  • Découverte du premier 'piranha' amateur de chair

    Faune sauvageUn fossile de poisson ayant vécu il y a plus de 150 millions d’années a été découvert en Allemagne. Ses dents et sa mâchoire suggèrent qu’il serait le premier poisson osseux à avoir mangé d’autres… poissons !

    25 Octobre 2018
  • Tortues : naissances exceptionnelles sur une plage de l'Hérault

    Faune sauvageC’est une première en France : une soixantaine d’œufs de tortues caouannes ont éclos sur une plage de l’Hérault. Comment se sont déroulées ces naissances ? Que signifient-elles pour l’espèce ? On vous explique tout !

    16 Octobre 2018
  • Indonésie: un cachalot retrouvé avec 6 kg de plastique dans le ventre

    Faune sauvageUn cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec 115 verres en plastique et 25 sacs du même matériau dans l'estomac, une nouvelle illustration des problèmes de déchets de l'archipel qui inquiètent les écologistes.

    21 Novembre 2018
  • Qui sont les tortues marines, fascinantes sentinelles des océans ?

    Faune sauvageApparues il y a 110 millions d’années, les tortues marines sont aujourd’hui menacées par les dangers que nous faisons peser sur nos océans. Pour mieux connaître et protéger ces incroyables voyageuses, Robert Calcagno, directeur de l’Institut océanographique de Monaco, publie un ouvrage de référence sur le sujet.

    15 Décembre 2017