Le bien-être animal et les fast-foods sont-ils incompatibles ?


  • Le bien-être animal et les fast-foods sont-ils incompatibles ?Photo : Shutterstock
  • Protection/ Elevage

    Un nouveau rapport souligne le manque d’engagement d’enseignes comme McDonald’s, KFC ou Subway en ce qui concerne le bien-être des poulets de chair. Mais est-il possible de faire rimer « bas prix » avec « qualité » ?

    Burger King, Domino’s Pizza, KFC, McDonald's, Pizza Hut, Starbucks, Subway… Au total, neuf des plus grandes chaînes de restauration rapide au monde ont été évaluées par World Animal Protection (WAP) quant à leur respect du bien-être des poulets de chair. L’association a analysé les données diffusées publiquement par ces entreprises, et ce dans trois domaines :

    • l’importance accordée par l’entreprise au bien-être des poulets
    • les engagements pris pour améliorer leurs conditions de vie
    • ce qui est officiellement rapporté

    Dans chaque domaine, les entreprises pouvaient se voir décerner des notes allant de « très bien » à « en échec », en passant par « bien », « acceptable », « médiocre » et « très médiocre ». Résultat : aucune des chaînes de restauration rapide ne dépasse le « médiocre ». « Dans la plupart des cas, l'étourdissement efficace des animaux avant l'abattage n’est même pas garanti », souligne l’association Welfarm dans un communiqué. Seules 3 des 9 sociétés (Burger King, Starbucks et Subway) manifestent l'ambition de se saisir du problème, mais leur engagement ne se limite généralement qu’à une région ou à un pays.

    Des critères de bien-être pas assez respectés

    « La plupart de ces entreprises se sont engagées à bannir les œufs de poules élevées en cage et à répondre ainsi aux attentes des consommateurs », rappelle, dans un communiqué, Lorène Jacquet, responsable du pôle Campagnes et Plaidoyer de l'association Welfarm. Mais le bien-être des poulets de chair est un combat tout aussi important à mener. L’association rappelle que sur les 800 millions de poulets abattus chaque année en France, 83 % ont passé toute leur vie entassés dans de petits espaces. « Lésions cutanées, boiteries, croissance trop rapide du fait de la sélection génétique : l’élevage intensif est source de grandes souffrances pour les poulets. »

    À lire aussi :  Une étiquette « bien-être animal » sur des emballages de poulet

    Comme Welfarm, l’association CIWF milite contre l’élevage intensif des poulets de chair. Ils sollicitent d’ailleurs de nombreux acteurs de l’agroalimentaire afin qu’ils s’engagent concrètement et publiquement sur ces problématiques. « Aucun des leaders de la restauration commerciale (et notamment de la restauration rapide) en Europe ne s’est engagé à ce jour à respecter les critères de bien-être des poulets », explique Amélie Legrand, responsable des affaires agroalimentaires pour CIWF France. Ces critères correspondent à l’espace disponible pour chaque animal, à l’enrichissement du milieu (perchoirs, objets à picorer, etc.) et à la présence d’un extérieur, par exemple. « Cela étant dit, CIWF échange avec plusieurs des acteurs cités dans le rapport et leur fournit des recommandations techniques et un accompagnement gratuit visant à leur donner la confiance nécessaire à la prise de tels engagements ».

    Le problème ? Les prix des fast-foods

    Amélie Legrand souligne notamment le fait que plusieurs de ces entreprises ont déjà initié une réflexion, voire pris certains engagements sur cette problématique. « Elles n’ignorent donc pas le sujet et, tandis que certaines restent inactives, la plupart se sont probablement déjà saisies du sujet ». Malgré tout, la problématique du prix reste centrale. « Pour pouvoir s’engager à faire évoluer leur politique d’approvisionnement en poulet, ils devront probablement développer de nouvelles stratégies », précise la responsable des affaires agroalimentaires. Prise en charge des surcoûts, réduction de leur marge, éducation du consommateur concernant le vrai prix d’une production durable (pour leur faire accepter une hausse des prix dans leurs menus à base de poulet), évolution des recettes (diminution de la teneur en poulet, utilisation de morceaux différents du poulet, nouveaux produits, etc.) sont autant d’aspects sur lesquels devront travailler ces fast-foods.

    À lire aussi : 1 million de signatures pour mettre fin à l’élevage en cage

     


    Autres articles à lire

  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative

    ProtectionL’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    28 Mai 2018
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • Transport d'animaux : le calvaire des animaux envoyés vers la Turquie

    ProtectionVidéo à l'appui, Compassion in World Farming France, Animal Welfare Foundation, Tiershutzbund Zurich et Eyes on Animals dénoncent les mauvais traitements infligés aux animaux d'élevage exportés vers la Turquie durant leur transport. Cette enquête pointe du doigt l'indifférence des pays européens.

    23 Février 2016
  • Transport des animaux vivants : une situation à faire changer

    ProtectionUne proposition de loi vise à mieux protéger les animaux d’élevage pendant leur transport, en diminuant la durée autorisée des trajets en France et en renforçant les règles pour les voyages hors de l’Union européenne.

    09 Février 2017
  • Une étiquette « bien-être animal » sur des emballages de poulet

    ProtectionTrois organisations se sont associées au groupe Casino afin de créer un étiquetage particulier indiquant au consommateur le niveau de bien-être dont a bénéficié l’animal au cours de sa vie. Une première en France !

    04 Janvier 2019
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • Vidéo choc de L214 : Des vaches à hublot traitées comme des machines

    ProtectionUne nouvelle vidéo de l’association L214 dénonce aujourd’hui les dérives de l’élevage intensif des animaux. Des images commentées par Nagui montrent des vaches percées pour des expériences sur l’alimentation afin qu’elles produisent plus de lait. Abominable !

    20 Juin 2019
  • Des cochons maltraités pour produire du jambon de Parme

    ProtectionPlusieurs associations dénoncent les dessous de la production du jambon de Parme, ainsi que des jambons de San Daniele et de Toscane, suite à une vidéo choc tournée dans six élevages en Italie.

    29 Mars 2018
  • Vidéosurveillance : Olivier Falorni remonte au créneau

    ProtectionA l’initiative de la commission d’enquête parlementaire qu’il a présidée, le député de la Charente-Maritime, Olivier Falorni, présente, jeudi 12 janvier, sa proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir. Il répond aux questions d’Animaux-online et du magazine 30 Millions d’amis et entend bien défendre ses propositions jusqu’au bout pour mettre un terme aux souffrances des bêtes dans les abattoirs dénoncées, l’an dernier, dans des vidéos choc rendues publiques par l’association L214…

    11 Janvier 2017
  • L214 dénonce de graves dérives dans un élevage de poules

    ProtectionLes lanceurs d’alerte de L214 pointent du doigt, à travers une nouvelle vidéo choc, un élevage de poules en batterie en Vendée, fournissant, selon l’association, le groupe Panzani.

    30 Mai 2017
  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses

    ProtectionL’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    15 Mai 2018
  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018
  • Abattoirs : des « Nuits debout » contre l'exploitation animale

    ProtectionL’association végan « 269 Life Libération Animale », opposée à toute forme d’exploitation animale, a lancé mardi soir un mouvement de protestation en organisant des viellées nocturnes devant près de 80 abattoirs, principalement en France.

    27 Septembre 2017
  • Maltraitance dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017
  • La Californie interdit la vente d’animaux d’élevage en animalerie

    ProtectionLa Californie est le premier État américain à promulguer une loi interdisant la vente de chiens, de chats et de lapins provenant d’élevages intensifs dans les animaleries, dès le 1er janvier 2019.

    24 Octobre 2017
  • Intrusion dans un abattoir : 4 militants et un photographe condamnés

    ProtectionQuatre militants de la cause animale et un photographe ont été condamnés lundi à des amendes allant jusqu'à 3.000 euros par le tribunal correctionnel de Versailles pour s'être introduits en avril dans un abattoir porcin à Houdan (Yvelines).

    11 Septembre 2018
  • Un Salon de l’agriculture sous haute surveillance

    ProtectionL’édition 2018 du Salon international de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end, alors que les questions autour de l’élevage intensif ou de la réglementation des abattoirs sont soulevées par les ONG de protection animale.

    20 Février 2018
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017