Le bien-être animal au cœur des débats politiques


  • Le bien-être animal au cœur des débats politiquesPhoto : Fotolia
  • Protection/ Elevage

    A croire que le cœur de nos hommes politiques se ramollit avec la chaleur ! Depuis la fin du mois de juin, ils sont de plus en plus nombreux à prendre la parole et la plume pour dénoncer ou questionner le sort des animaux.

    A commencer par les 36 parlementaires, députés et sénateurs de tous bords, qui ont rédigé une question écrite à Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, pour mettre fin au broyage barbare de 50 millions de poussins mâles dans les couvoirs de France. Inutiles dans l’industrie de l’œuf, et peu adaptés à l’élevage de poulets de chair, ces petits à peine éclos sont passés dans les broyeuses, étouffés dans les sacs poubelles ou gazés… Une cruauté qui a été dénoncée par l’association de protection animale L214 dans un film tourné en caméra cachée dans des couvoirs nationaux. Ce film, ainsi qu’une pétition, militent pour le recours à un « sexage » dans l’œuf aujourd’hui pratiqué en Allemagne.

    Plus tard, fin juillet, c’est au tour du député Frédéric Lefebvre (LR) de déposer une proposition de loi visant à « durcir les sanctions et à interdire toute nouvelle possession d’animal pour les propriétaires qui ont abandonné leurs animaux ». L’élu propose de faire passer la peine maximale à 3 ans d’emprisonnement et 45000 euros d’amende assortie de la confiscation automatique des animaux victimes de leur maître. "La reconnaissance du statut d'être vivant sensible (défendue par la Fondation 30 Millions d’amis, ndlr) doit nécessairement avoir pour conséquence la mise en cohérence de notre droit et une évolution de notre droit pénal", a commenté le député dans un communiqué.


    Autres articles à lire

  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017
  • Des pipeaux pour dénoncer les tromperies de l’agroalimentaire

    ProtectionLundi 19 juin, la Nouvelle Seine, une péniche en plein Paris, accueillait la soirée des Trophées des bêtes noires de la pub. Une cérémonie officielle et décalée pour remettre des prix à des spots, affiches ou campagnes publicitaires trompant le consommateur sur le traitement des animaux.

    20 Juin 2017
  • Vidéosurveillance : Olivier Falorni remonte au créneau

    ProtectionA l’initiative de la commission d’enquête parlementaire qu’il a présidée, le député de la Charente-Maritime, Olivier Falorni, présente, jeudi 12 janvier, sa proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir. Il répond aux questions d’Animaux-online et du magazine 30 Millions d’amis et entend bien défendre ses propositions jusqu’au bout pour mettre un terme aux souffrances des bêtes dans les abattoirs dénoncées, l’an dernier, dans des vidéos choc rendues publiques par l’association L214…

    11 Janvier 2017
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • Un an de prison requis pour maltraitance animale dans un abattoir

    ProtectionAu tribunal correctionnel d'Alès, le procureur a requis un an de prison avec sursis contre le principal prévenu du premier procès pour maltraitance animale dans un abattoir français.

    23 Mars 2017
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • 36 parlementaires contre le broyage des poussins

    ProtectionLa campagne de sensibilisation de l’association de protection L214 a finalement touché le cœur de 36 députés et sénateurs qui ont soumis la question du sort des 50 millions poussins mâles au ministre de l’Agriculture.

    12 Août 2015
  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018
  • L214 sur le banc des accusés

    ProtectionLe procès de deux membres de L214, dont son cofondateur Sébastien Arsac, qui devait se dérouler ce lundi a été reporté à la rentrée. Les deux activistes seront jugés pour avoir tourné clandestinement en 2016 des images dans l'abattoir de Houdan.

    12 Juin 2017
  • Une nouvelle vidéo révèle des actes de maltraitance dans un abattoir

    ProtectionL214 dénonce des actes de maltraitance sur des cochons dans l’abattoir de Houdan, dans les Yvelines, et pointe du doigt les limites de la vidéosurveillance et des inspections des services vétérinaires de l’État.

    17 Février 2017
  • L214 : pour les députés, l’abattage des animaux est immontrable !

    ProtectionAlors que deux de ses adhérents venus poser des caméras pour espionner les postes d’abattage ont été arrêtés dans un abattoir de Houdan*, dans les Yvelines, Brigitte Gothière, cofondatrice de L214, réagit au rejet de la mesure de vidéo-surveillance dans le cadre de proposition de loi « relative au respect de l’animal en abattoir », pilotée par Olivier Falorni .

    16 Décembre 2016
  • Un Salon de l’agriculture sous haute surveillance

    ProtectionL’édition 2018 du Salon international de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end, alors que les questions autour de l’élevage intensif ou de la réglementation des abattoirs sont soulevées par les ONG de protection animale.

    20 Février 2018
  • L214 dénonce de graves dérives dans un élevage de poules

    ProtectionLes lanceurs d’alerte de L214 pointent du doigt, à travers une nouvelle vidéo choc, un élevage de poules en batterie en Vendée, fournissant, selon l’association, le groupe Panzani.

    30 Mai 2017
  • Deux nouveaux abattoirs dénoncés par L214 pour maltraitance

    ProtectionC’est encore par une vidéo que l’association de protection animale L214 vient de dénoncer les maltraitances sur les animaux dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • Le CIWF fixe 4 priorités de l’abattage en France

    ProtectionA la veille des conclusions de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, le CIWF qui a été auditionné en mai dernier, fixe 4 priorités sur les modifications à apporter dans la filière dont les pratiques avaient été dénoncées via des vidéos tournées en caméra cachée par L214.

    19 Septembre 2016
  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère

    ProtectionDes militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    19 Mai 2016