Nos chiens sont-ils jaloux ?


  • Nos chiens sont-ils jaloux ?Photo : Shutterstock
  • Chiens/ Comportement

    Un nouveau chiot à la maison? L’arrivée d’un bébé ? Comment nos chiens réagissent-ils lorsque nous les confrontons à des situations qui génèreraient de la jalousie chez nous, les humains ?

    Etre jaloux, être envieux, qu’est-ce que cela veut vraiment dire ? Si l’on s’en tient à la définition du dictionnaire, la jalousie, c’est éprouver « un dépit envieux à la vue d’un ou des avantages d’autrui », que l’on aimerait pour soi. Si, pour Le Robert comme le Larousse, jalousie et envie sont liées, presque similaires, chez les spécialistes de l’intelligence animale, ce qui les associait jusqu’à il y a peu, c’est qu’ils pensaient qu’elles n’existaient que chez l’humain. En éthologie, la science du comportement des espèces animales, humaines incluses, les émotions sont un concept large allant des émotions primaires, comme la joie ou la peur, que l’on retrouve chez toutes les espèces de mammifères, à d’autres émotions plus complexes, dites secondaires, comme la fierté, la honte, et l’envie-jalousie, qui seraient strictement humaines, car plus subjectives, variant selon les cultures, et nécessitant des capacités intellectuelles avancées.

    Le rôle de la jalousie

    Chez l’humain, la jalousie a été principalement étudiée dans le contexte des relations amoureuses. Pourtant, elle existe aussi dans les relations amicales. Les spécialistes de l’évolution ont même démontré son rôle dans l’histoire de notre espèce et sa capacité à s’adapter à son environnement et ses contraintes. Tout comme la peur permet de mieux réagir en cas de menace et la joie de resserrer les liens avec les autres membres de son groupe, la jalousie a pour rôle de sécuriser les ressources que l’on a.

    Les scientifiques ont longtemps estimé que la jalousie repose sur de hautes capacités intellectuelles, parce qu’elle suppose d’avoir à la fois la conscience de soi, des autres, et d’être capable de théorie de l’esprit ; c’est-à-dire de se mettre à la place de l’autre, et de se dire : « Qu’est-ce que je ferais ou qu’est-ce que je ressentirais si j’étais à sa place ? » Il est communément admis que l’envie est un sentiment davantage attaché aux objets matériels (« j’aimerais avoir ce qu’il a, je suis envieux de ce qu’il possède »), alors que la jalousie concerne plus les relations  entre les individus (« je suis jaloux de la relation qu’il entretient avec cette autre personne »). En réalité, les deux troubles se superposent et sont souvent étroitement liés.

    Mais récemment, une expérience a démontré que même les bébés peuvent éprouver de la jalousie. En effet, les enfants de 6 mois (qui n’ont pas encore les capacités intellectuelles complexes propres aux adultes) présentent des réactions de jalousie lorsque leur mère s’intéresse à d’autres enfants qu’eux alors qu’ils n’expriment rien de tel lorsqu’elle se préoccupe d’un autre objet. Ils se manifestent davantage, par exemple, pour attirer la sollicitude de leur mère. A cet âge si précoce, ils seraient donc déjà sensibles au fait qu’une personne extérieure à leur duo mère-enfant puisse détourner l’attention de leur mère et menacer leur relation.

    A lire aussi : Nos animaux sont-ils rancuniers ?

    Devant ce constat, les éthologues ont revu leur position et estiment désormais que la jalousie existerait chez toutes les espèces sociales au sein desquelles des liens sociaux forts se développent entre les individus, à l’intérieur de dyades, qui pourraient être menacés par une tierce personne, un frère, une sœur, un partenaire sexuel ou tout autre membre du groupe.

    Charles Darwin, dans son livre La Descendance de l’homme et la sélection sexuelle, avait déjà émis l’idée selon laquelle la jalousie existe bien chez d’autres espèces que l’humain, et notamment les chiens, dont l’étude lui avait permis d’élaborer sa théorie de l’évolution. Cette théorie avait été peu reprise par les scientifiques, même si de nombreux propriétaires de chiens racontent souvent des anecdotes impliquant la jalousie d’un de leurs chiens envers les autres animaux ou personnes de la maison.

    Sensibles à l’injustice

    Ce n’est que récemment que l’éthologie s’est penchée à nouveau sur la question. En 2008, des chercheurs ont recueilli les témoignages de propriétaires d’animaux de compagnie, dont des chiens, sur les émotions qu’ils pouvaient observer au quotidien chez leurs compagnons. Les propriétaires ont rapporté que, selon eux, leurs chiens éprouvaient de la joie, de la peur, mais aussi de la jalousie. Bien sûr, il ne s’agit en aucun cas d’une preuve scientifique de l’existence de la jalousie chez le chien, car la perception des propriétaires pourrait simplement reposer sur une vision anthropomorphiste de leur animal, comme cela a été mis en évidence pour la culpabilité.

    A lire aussi :  Doit-on réconforter son chien ?

    Mais un peu plus tard, une étude menée en Autriche a montré que les chiens sont sensibles à l’injustice. Pour cela, deux chiens étaient assis côte à côte, et quelqu’un demandait à chacun d’eux de donner la patte. Mais tandis que le premier chien recevait systématiquement une récompense dès lors qu’il donnait la patte, l’autre n’en recevait pas, même s’il réalisait l’exercice. Très rapidement, le chien qui n’était pas gratifié par une friandise cessait de répondre à la demande. Nulle lassitude là-dedans puisqu’au préalable, les chercheurs s’étaient assurés que le chien accomplissait très longtemps l’exercice sans obtenir de récompense. L’expérience a donc bien montré que les chiens sont sensibles à une différence de traitement, à ce que l’on appelle l’injustice. Peut-être une première forme de jalousie ?

    Comme des jeunes enfants

    Ce n’est que très récemment qu’une étude s’est penchée sur la question de façon encore plus précise. Aux Etats-Unis, des chercheurs ont étudié la réaction de chiens lorsqu’ils observaient leur maître se comporter avec soit un livre, soit une citrouille, soit un chien animé en peluche. Les maîtres avaient pour consigne de parler et de se concentrer sur chaque « objet » au lieu de s’occuper de leur chien. Les résultats ont été sans appel : les chiens du test ont tous montré plus d’agressivité envers le chien en peluche qu’envers le livre et la citrouille. Ils ont déployé des trésors d’invention pour obtenir l’attention de leur maître, comme gémir ou se placer entre le maître et l’objet. Cette expérience est la première qui permet de rapprocher les réactions de jalousie des chiens de celles de très jeunes enfants.

    A lire aussi :  Frans de Waal : la vérité sur les émotions animales

    Si les auteurs de l’expérience ont conclu qu’il existait bien une forme primaire de jalousie chez le chien, ils n’anticipent pas sur l’existence d’interprétations complexes du comportement du chien « rival », ni des conséquences sur le chien jaloux et sur la relation entre les deux chiens (le jaloux et celui qui est la source de la jalousie). Cela veut dire que, sauf preuve du contraire, le chien jaloux ne cherche pas à se venger par jalousie. Il est juste sensible à l’inégalité de traitement, et met tout en œuvre pour que l’intérêt de son maître revienne vers lui.

    Une vie émotionnelle riche

    De nombreuses études restent à faire pour mieux comprendre ce phénomène chez le chien. Car la jalousie ne se manifeste pas de la même façon ni dans le même contexte selon les chiens : il y a une grande variabilité individuelle. Cela dépend notamment de la valeur que le chien va mettre dans une ressource (son humain, les autres chiens, un objet auquel il tient particulièrement), ainsi que de sa capacité à gérer ses émotions ou à contrôler sa frustration. Ces premières recherches révèlent d’ores et déjà la grande étendue de la vie émotionnelle de nos chiens et leur grande sensibilité à la façon dont ils sont traités ! Gardons-le en tête pour nous comporter avec respect et bienveillance lorsque nous interagissons avec eux, quelle que soit la situation.


    Autres articles à lire

  • Votre chien a mordu, que dit la loi ?

    ChiensQu’il soit ou non catégorisé, quand votre chien a agressé une personne, il est considéré comme un animal potentiellement dangereux et doit se soumettre à des obligations avant de pouvoir retourner, éventuellement, à une vie normale.

    12 Février 2016
  • Que pense de vous votre animal ? Des illustrations qui ont du chien !

    ChiensComment vous considère votre animal ? L'illustratrice anglaise Kelly Angel a tenté de deviner ce qui se passe dans la tête de votre chien. À travers une série d'images, elle montre qu'il vous trouve toujours de l'intérêt, quelle que soit la situation. En voici un premier extrait.

    20 Mars 2016
  • Nos animaux ont-ils le sens de la compétition?

    ChiensQue le meilleur gagne! Pour obtenir ce qu’ils veulent, nos chiens et nos chats n’hésitent pas à s’opposer, parfois violemment. Mais si c’est plus rentable, ils peuvent aussi choisir d’unir leurs forces.

    05 Avril 2017
  • Comportements gênants et solutions 8/10 : mon chien est hyperactif

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien est hyperactif.

    08 Juillet 2016
  • Les chiens aiment-ils le travail ?

    ChiensPistage, surveillance, recherche, aide aux handicapés, garde de troupeaux… Les chiens sont une aide précieuse pour les humains. Sélectionnés sur des aptitudes, entraînés à des missions, ils travaillent seuls ou avec nous. Mais en ont-ils réellement envie ?

    25 Novembre 2018
  • Banal ou irremplaçable ? Que pense de vous votre chien ?

    ChiensComment vous considère votre animal ? L'illustratrice anglaise Kelly Angel a tenté de deviner ce qui se passe dans la tête de votre chien. À travers une série d'images, elle montre qu'il vous trouve toujours de l'intérêt, quelle que soit la situation. Après une première image parue dimanche dernier, en voici un nouvel extrait.

    27 Mars 2016
  • Chien : pourquoi urine-t-il un peu partout ?

    ChiensPendant vos balades, votre chien urine -souvent quelques gouttes- très fréquemment ? Pas d'inquiétude, ce comportement est son moyen de communication !

    14 Octobre 2018
  • Gendarmes, policiers… sont-ils formés pour gérer un chien agressif ?

    ChiensAprès que deux chiens errants catégorisés ont été abattus par les forces de l’ordre en octobre dernier, les réactions ne se sont pas fait attendre du côté des amis des animaux. Car c’est l’incompréhension qui prévaut et des interrogations surgissent quant à la formation de ces unités pour gérer ce genre de situation.

    30 Octobre 2018
  • Deux chiens de berger agressent une randonneuse

    ChiensDans la soirée du samedi 13 août, une randonneuse de 57 ans a été grièvement blessée suite à l'agression de deux chiens de berger sur un chemin à Chichilianne, dans l'Isère. Un accident inhabituel qui serait dû à la présence d'une meute de loups qui aurait rendu les chiens de protection plus agressifs…

    18 Août 2016
  • Démantèlement d'un trafic de chiots entre la Slovaquie et l'Italie

    ChiensLa police italienne a annoncé jeudi le démantèlement d'un trafic de chiots maltraités entre des élevages clandestins en Slovaquie et des clients bernés en Italie.

    08 Février 2019
  • inintéressant ou meneur ? Que pense de vous votre animal ?

    ChiensComment vous considère votre animal ? L'illustratrice anglaise Kelly Angel a tenté de deviner ce qui se passe dans la tête de votre chien. À travers une série d'images, elle montre qu'il vous trouve toujours de l'intérêt, quelle que soit la situation. En voici un troisième extrait.

    10 Avril 2016
  • J’ai trouvé un chien errant, que dois-je faire ?

    ChiensPerdu, abandonné, le chien que vous venez de trouver n’a visiblement pas de maître. Vous n’envisagez pas de le laisser derrière vous sans rien faire. Comment devez-vous faire et qui devez-vous contacter pour tenter de retrouver son maître ?

    05 Août 2016
  • Tics et tocs : des signes de mal-être

    ChiensTourner en rond, attraper sa queue, gober les mouches… quand il n’y a pas de mouches: les animaux perdent parfois la boule! Bien souvent, ces comportements anormaux sont le signe d’une souffrance liée à un mode de vie inapproprié.

    19 Août 2018
  • Le flair : arme redoutable des chiens de police

    ChiensDotés d’un flair infaillible, les chiens sont très souvent utilisés par les forces de police. À l'image de Choc, un berger malinois qui vient d’être décoré, à Marseille, pour ses qualités de renifleur de stupéfiants. Mais comment les chiens peuvent-ils avoir un tel flair ? Explications.

    31 Mars 2016
  • Chien : pourquoi tire-t-il sur sa laisse ?

    ChiensLorsque vous sortez avec votre chien, c'est vous qui vous faites balader plutôt que l'inverse ? C'est parce qu'il a compris qu'en tirant sur sa laisse, il pouvait aller voir ce qu'il voulait ! Cette mauvaise habitude peut bien évidemment être gommée.

    30 Septembre 2018
  • Le chien partage-t-il nos émotions ?

    ChiensPeur, joie, tristesse… nos compagnons perçoivent-ils ce que nous ressentons ? Mieux, peuvent-ils anticiper nos humeurs et adapter leurs comportements en conséquence ?

    26 Mars 2018
  • Les animaux « sentent-ils » la mort de leurs congénères ?

    ChiensUne enquête réalisée auprès de 153 vétérinaires américains révèle que les chiens adoptent des comportements particuliers lors de l'euthanasie d'un de leurs congénères. Agitation, aboiements, silence… auraient-ils conscience que leur compagnon est mort ?

    14 Septembre 2016
  • Les chiens achetés en animalerie sont plus agressifs

    ChiensLe chien 'dans la vitrine' chanté par Line Renaud aurait plus de troubles du comportements que les autres à l'âge adulte. Il serait notamment plus agressif. C'est une étude italienne qui le révèle…

    08 Mai 2016
  • Chez les chiens, la taille du cerveau compte !

    ChiensUne nouvelle étude américaine a montré que plus un chien est grand, et a donc un gros cerveau, plus il a une bonne mémoire à court terme, mais aussi une bonne maîtrise de soi. Explications.

    09 Février 2019
  • Ont-ils le sens de la famille ?

    ChiensLes animaux ont, comme les humains, conscience des liens familiaux qui les unissent. Seuls varient les mécanismes permettant la reconnaissance des membres d’une même famille entre eux.

    20 Octobre 2018