Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattre


  • Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattrePhoto : AVES
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Lors du colloque qui s’est tenu le 12 novembre à l’Assemblée nationale, intitulé « vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer », une pratique rare mais malheureusement toujours présente en France a été abordée : les montreurs d’ours et de loups.

    Lundi 12 Novembre, La député Claire O’Petit et l’association Paris Animaux Zoopolis, organisaient un colloque à l’Assemblée nationale, intitulé : "vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer". Chercheurs, vétérinaires, militants, politiques, entreprises… Tous les intervenants se sont exprimés dans le but de montrer pourquoi une loi interdisant l’utilisation des animaux sauvages dans les spectacles était aujourd’hui nécessaire.

    Entre les cirques et les delphinariums, un troisième étonnant champ d’action a été présenté : les montreurs d’ours et de loup. C’est Christophe Coret, président d’AVES (A Voice for Endangered Species) France, fondée en 2005, qui a présenté cette profession peu connue, mais pourtant encore bien présente sur le territoire. "Il y a 4 couples de dresseurs en France, une femme qui tente de récupérer l’ours qui avait été saisi à sa mère, et un dresseur étranger qui vient faire sa tournée avec les cirques", détaille le président d’AVES. Le problème, comme il l’explique, est que ces représentations sont difficiles à trouver car elles interviennent dans des fêtes médiévales, les boîtes de nuit, les parcs d’attractions, etc. Le public ne paye pas expressément pour les voir.

    De gauche à droite : Alexandra Roncalli (cirque Roncalli France), Sandrine et André-Joseph Bouglione (Ecocirque), Christel Kohler (adjointe au Maire de Strasbourg), Alain Bougrain Dubourd (modérateur du colloque), Amandine Sanvisens (Présidente de Paris Animaux Zoopolis), Christophe Coret (président d’AVES France) et Essa Reijmers (Animal Advocacy en Protection).

    Pourtant, les bénévoles d’AVES ont réussi à filmer en 2018 plusieurs de ces exhibitions. Animal ridiculisé, conditions de vie précaires, problèmes de santé… Ces représentations sont pourtant légales et échappent aux conditions de l’Arrêté du 18 mars 2011. " Le texte prévoit en effet que les ours doivent pouvoir vivre 6 mois par an dans des installations fixes et qu’ils doivent, lors des périodes d’itinérance, bénéficier d’un enclos de 12 à 24 m2. Or, si le spectacle dure moins de 4 jours, toutes les dispositions citées dans l’article ne sont pas applicables. C’est pourquoi il est possible, aujourd’hui, de voir un ours brun ou un ours noir rester 4 jours dans un van pour chevaux, une fourgonnette ou une cage minuscule, sans que des associations ou l’administration puissent agir ", déplore Christophe Coret. AVES a déjà essayé de porter plainte, notamment pour un ours dont les problèmes de santé sont avérés. Mais cela a été classé sans suite.

    Par ailleurs, cette tradition moyenâgeuse met en danger le public, car si la muselière est obligatoire, les griffes sont, elles, de véritables lames de rasoir. "Or, certains dresseurs encouragent le public à s’approcher pour les caresser ce qui a déjà causé de graves accidents", explique-t-il à l’Assemblée nationale, vidéo à l’appui. Pour justifier leurs spectacles, ces dresseurs prétextent un caractère éducatif à leur démarche. Sur l’une des vidéos, il y en a même un qui explique que son animal est plus heureux en captivité que dans son milieu naturel. " Mais, à notre époque, on ne peut pas justifier l’exploitation de ces animaux. Il faut arrêter de faire passer ça pour de la pédagogie ", a déclaré le président d’AVES.

    Il est temps d’agir

    Pour Christophe Coret, se battre contre les montreurs d’ours et de loups est totalement abordable. "Cela concerne très peu d’animaux (moins d’une dizaine d’ours et quelques loups), donc nous aurons obligatoirement des solutions pour tous les placer. Ce que l’on demande, c’est que les dresseurs aient un délai d’un an pour placer leurs animaux, avec l’aide de l’Etat. Au-delà, les animaux devront être saisis, sans dédommagement". L’association appelle évidemment les spectateurs à boycotter ces spectacles. Leur pétition, disponible ici, a déjà récolté plus de 85 000 signatures.

    "Si la France était le pays des droits de l’Homme, je pensais qu’il pouvait être celui du devoir envers l’animal." Alain Bougrain Dubourg, modérateur du colloque " vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer. "

    A lire aussi :

     Trump veut réautoriser d’anciennes pratiques de chasse à l’ours 

     Les ours exploités dans des fermes à bile bientôt libérés au Viêtnam

     Le Portugal interdit les animaux sauvages dans les cirques


    Autres articles à lire

  • Le retour fragile du lynx ibérique

    Faune sauvageEn Andalousie, les équipes du centre La Olivilla sont dévouées à la préservation de ce félidé sauvage dont la population était réduite à 90 individus il y a une dizaine d’années. Le photographe Laurent Geslin a suivi le travail des biologistes et «piégé» le bel animal…

    04 Novembre 2017
  • Un rhinocéros dans un scanner : une première mondiale

    Faune sauvageLayla, une femelle rhinocéros noir est le premier individu de son espèce à passer un scanner. Ses soigneurs d’un zoo de Chicago s’inquiétaient de ne pas trouver la cause d’une gêne respiratoire, potentiellement très dangereuse pour l’animal.

    02 Mai 2018
  • Un lièvre de Patagonie découvert dans l’Oise

    Faune sauvageUn lièvre de Patagonie a été capturé par les services de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage dans une zone industrielle du Val-d’Oise. Probablement échappé de chez un particulier, il a été remis au zoo de Vincennes.

    13 Juin 2016
  • Réchauffement du climat : les animaux plus touchés qu'on ne le pensait

    Faune sauvageLes conséquences du dérèglement du climat sont encore plus inquiétantes que ce que les scientifiques ont envisagé jusqu’à présent, particulièrement pour les primates et les éléphants.

    15 Février 2017
  • Inde : des drones et des éléphants pour retrouver un léopard en fuite

    Faune sauvageDes drones, des éléphants et une centaine de gardes forestiers sont mobilisés dans l'est de l'Inde pour retrouver un léopard qui s'est échappé d'un parc animalier, ont annoncé vendredi les autorités.

    05 Janvier 2019
  • Il était une fois, l'ours brun...

    Faune sauvageÀ la fois le géant des cavernes et la peluche préférée des enfants, l’ours brun inspire autant la crainte que l’amour. En France, il est même l’objet de toutes les passions et divise une population à propos de sa réintroduction sur une terre qui était la sienne autrefois…

    23 Janvier 2016
  • Simba et Lula évacués du zoo de Mossoul

    Faune sauvageSecourus en février par L’ONG Four Paws, le lion Simba et l’ours Lula, les deux derniers pensionnaires du zoo de Mossoul, ville dévastée par les combats, ont pu être évacués vers la Jordanie.

    12 Avril 2017
  • Une soigneuse a été tuée par un tigre dans un zoo en Espagne

    Faune sauvageUne soigneuse a été retrouvée morte samedi 2 juillet dans la cage d'un tigre du parc animalier où elle était employée. Aucune explication sur cette mort pour le moment.

    03 Juillet 2016
  • Trois bébés rhinocéros de Java ont été filmés dans un parc national

    Faune sauvageTrois bébés rhinocéros de Java ont été filmés dans un parc national en Indonésie. Une bonne nouvelle pour cette espèce de pachyderme la plus rare au monde et menacée d'extinction.

    09 Septembre 2015
  • Les deux macaques de la Pinède des singes enfin sauvés

    Faune sauvageLes deux singes survivants, après l’euthanasie de 163 macaques en mai dernier dans les Landes, ont été sauvés grâce à la mobilisation de plusieurs associations dont la Fondation 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot. Ils vont être placés dans le sanctuaire du Refuge de l’Arche, en Mayenne.

    13 Septembre 2017
  • Braconnage : un chasseur de lémuriens interpellé à Madagascar

    Faune sauvageDouze lémuriens, petits primates emblématiques de Madagascar, ont été récemment braconnés dans la Grande-Ile et un chasseur présumé interpellé, a annoncé mercredi la ministre de l'Environnement malgache.

    07 Mars 2018
  • Une gardienne de zoo tuée par un tigre en Grande-Bretagne

    Faune sauvageUne gardienne de zoo britannique a été tuée par un tigre lundi 29 mai. La police mène l’enquête pour déterminer les causes de cet « accident exceptionnel »

    30 Mai 2017
  • Eléphants : le Botswana prend ses responsabilités

    Faune sauvageLe Botswana a reconnu publiquement la crise actuelle des éléphants. Sa position, courageuse et inédite, a été saluée par le Fonds international pour la protection des animaux (IFAW). Une bonne nouvelle en cette journée mondiale des animaux.

    04 Octobre 2016
  • Une majorité de Français favorable à la réintroduction de l'ours

    Faune sauvageUne nette majorité de quelque 6.000 internautes français consultés en juillet sont favorables à la prochaine introduction de deux ourses dans les Pyrénées voulues par Nicolas Hulot, y compris parmi les habitants des six départements du massif.

    23 Août 2018
  • Bornéo : libération d’un orang-outan albinos rare

    Faune sauvageAprès un sauvetage en 2017, Alba, la seule orang-outan albinos connue, a pu être relâchée fin décembre 2018. Elle est placée sous haute surveillance.

    10 Janvier 2019
  • Sauvez les gorilles, recyclez vos vieux téléphones

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne met en lumière le fait que l’accumulation de vieux téléphones participe à la disparition des gorilles en République démocratique du Congo. Moins de recyclage, plus d’extraction minière et donc destruction de l’habitat de ces animaux…

    12 Décembre 2018
  • Le castor est de retour en Ile-de-France

    Faune sauvageLe rongeur aquatique, qui avait quasiment disparu en France au début du XXe siècle, poursuit sa reconquête du territoire: d’après les observations de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), une famille de castors d’Europe pourrait être identifiée fin août en Ile-de-France.

    29 Mai 2017
  • La sexualité de nos animaux 47/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les testicules.

    18 Mai 2016
  • Loup : le quota d'autorisation d'abattage relevé à 51 bêtes

    Faune sauvageLes autorités françaises ont relevé le quota d'autorisations d'abattage de loups de 43 à 51 bêtes pour 2018, après la découverte d'un de ces animaux empoisonnés dans la Drôme, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

    23 Octobre 2018
  • Comment s'alimente la loutre mer ?

    Faune sauvagePour maintenir la température interne de son corps à 35 °C, la loutre de mer doit ingérer en nourriture l’équivalent de 23 à 33 % de son poids par jour. Animaux-online décrypte les moyens mis en oeuvre et les aptitudes physique de l'animal pour s'alimenter dans la nature.

    18 Janvier 2016